Ouvrir le menu principal

David Seaman

footballeur anglais

David Seaman
Image illustrative de l’article David Seaman
David Seaman en 2012.
Biographie
Nom David Andrew Seaman
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (56 ans)
Lieu Rotherham
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. 1982-2004
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1981-1982 Drapeau : Angleterre Leeds United
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1982-1984 Drapeau : Angleterre Peterborough United106 (0)
1984-1986 Drapeau : Angleterre Birmingham City084 (0)
1986-1990 Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers175 (0)
1990-2003 Drapeau : Angleterre Arsenal564 (0)
2003-2004 Drapeau : Angleterre Manchester City026 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1984-1986 Drapeau : Angleterre Angleterre espoirs010 (0)
1987-1992 Drapeau : Angleterre Angleterre B006 (0)
1988-2002 Drapeau : Angleterre Angleterre075 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

David Seaman, né le à Rotherham, est un footballeur international anglais évoluant au poste de gardien de but.

Au cours de sa carrière entamée à Leeds United en 1981, Seaman a remporté de nombreux trophées en disputant 564 apparitions avec les Gunners. Lors de son passage à Arsenal, il remporte le titre de champion à trois reprises, la FA Cup à quatre reprises, une Coupe de la Ligue, quatre Community Shield et la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe.

Il honore également 75 sélections avec l'équipe d'Angleterre en participant à deux Championnat d'Europe ainsi que deux Coupe du monde.

BiographieModifier

Né à Rotherham, Seaman conserve toujours son fort accent du Yorkshire. Connu sous le nom de "mains sûres", le gardien David Seaman a disputé plus de 1000 apparitions au cours d’une carrière remarquable de 23 ans[1]. Il a rejoint Leeds United mais, dans l'une de ces erreurs coûteuses commises par des clubs de football, il a été renvoyé à l'âge de 19 ans. Après Peterborough United et Birmingham City, il s'est rendu à Londres avec les Rangers de Queen's Park, où il avait joué pour la première fois en Angleterre. Son stock a augmenté et Arsenal est intervenu. Seaman est retourné à Loftus Road où il a été accueilli par des slogans de "Judas" - et même maintenant, il n'est pas pardonné.

En dépit de ses capacités, le marin a continuellement suscité une telle antipathie qui, en réalité, a été renforcée par une série de gaffes qui ont nui à son excellence générale. Seaman n'a jamais été un gardien de but spectaculaire, ni pour le spectaculaire, mais techniquement, il est bien considéré, couvrant bien ses angles. Malheureusement, on se souvient des gardiens de but pour leurs erreurs. Gardien de but historique d'Arsenal FC mais également de l'équipe d'Angleterre, David Seaman a été l'un des joueurs emblématiques des années 1990 en Premier League. En 1981, il signe pour Leeds mais ne parvient pas à faire une seule apparition pour le club qu'il a soutenu comme un garçon[2],[3].

Club (1981-2004)Modifier

Début avec Peterborough United (1982-1984)Modifier

La carrière de David Seaman débute à l’âge de 19 ans lorsqu'il signe son premier contrat professionnel dans un club de division 4, à Peterborough United.. Il signe pour 4 000 £. John Lukic, le gardien de premier choix de Leeds à l'époque, pensait que l'agilité, le positionnement et la présence de Seaman laissaient présager une belle carrière, malgré le revers rapide. et reste deux saisons.

Départ pour Birmingham City (1984-1986)Modifier

En 1984, il rejoint Birmingham City qui évolue à l’époque, en 2e division. Il remporte la promotion lors de sa première saison.

La Première League avec QPR (1986-1990)Modifier

À l'été 1986, il part jouer en Premier League sous les couleurs des Queens Park Rangers. Une saison saisissante de performances de haut vol a suffi pour débourser 225 000 £ pour maintenir Seaman dans la division 1 au début de la saison 1986/87. Alors qu'il était avec les Rangers, il fit sa première apparition en Angleterre en 1988, lorsque Peter Shilton était toujours le premier choix et Chris Woods était considéré comme son successeur naturel.

Consécration à Arsenal (1990-2003)Modifier

Il a été acheté par Arsenal à Queens Park Rangers en août 1990 pour 1,3 million de livres sterling; un record britannique de frais pour un gardien de but à cette époque[4]. En aidant Arsenal, le club qu’il a rejoint en 1990, lors de la finale de la FA Cup , il a probablement fait son arrêt le plus mémorable contre Sheffield United en demi-finale, creusant le ballon hors du but alors qu’il semblait avoir déjà été dépassé. En 1991, il encaisse le coup franc tonitruant de 35 km de Paul Gascoigne en demi-finale de la FA Cup en 1991[2]. Il remporte le titre de champion avec Arsenal, ne cédant que 18 buts en 38 matches. En 1993, il remporte la FA Cup et la League Cup suivi de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1994 face à Parme FC. En 1995, il perd cette finale battu par le Real Saragosse (1-2) par le lob spectaculaire de 45 mètres de Nayim.

En 1998, il remporte le championnat et la Coupe d'Angleterre. Le 17 mai 2000, il perd la finale de la Coupe UEFA face à Galatasaray SK. En avril 2001, il signe une prolongation d'un an de son contrat avec Arsenal. En février 2002, Seaman revient dans le match nul 1-1 contre la Bayer Leverkusen en Ligue des champions après près de cinq mois d'absence. L'équipe d'Arsenal remportent le doublé championnat et coupe. En mars 2003, il effectue la 1000e apparition de sa carrière à Blackburn. Il aide Arsenal à battre Southampton dans la finale de la FA Cup au Millennium Stadium de Cardiff.

Il y reste treize ans et fera 564 apparitions avec les Gunners, les aidant à remporter trois titres de Premier League, quatre FA Cups, une Coupe de la Ligue, une Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe et quatre Community Shield.

Seaman a déclaré que travailler sous l'ancien directeur d'Arsenal, George Graham, l'avait aidé à tirer le meilleur parti de sa carrière. Il a appris davantage avec lui et son entraîneur Bob Wilson qu'il ne l'avait jamais fait sous Arsene Wenger[3].

Dernière saison à Manchester City (2003-2004)Modifier

Après Arsenal, il signe pour Manchester City après avoir été mise à disposition sur un transfert gratuit. Il joue son premier match compétitif dans la victoire 5-0 du tour de qualification de la Coupe UEFA. Hué par les supporters de la ville après que la gaffe ait permis à Lokeren de marquer lors d'une victoire à domicile de 3-2. Son séjour ne durera que quelques mois jusqu'en janvier 2004, à l’âge de 40 ans, il se blesse et dure que 13 minutes avant d'être remplacée par une blessure à l'épaule à la suite d'un affrontement avec l'attaquant de Portsmouth, Yakubu Aiyegbeni. Manchester City est défait 4-2.

Il prend sa retraite sportive. Il conseille David James à ses dirigeants pour le remplacer[5]. «Quand j'ai pris ma retraite, on m'a offert deux bons emplois dans des clubs de Premier League. Mais je ne voulais pas retourner dans le monde du football dont je venais de sortir. "J'ai commencé à préparer mes badges d'entraîneur, puis j'ai découvert que je devais le faire avant de pouvoir obtenir mon badge de gardien de but, ce qui m'a vraiment découragé[6].

Sélection (1984-2002)Modifier

Il est sélectionné à 10 reprises en équipe d'Angleterre espoirs lorsqu'il évolue à Birmingham City.

En 1988, il fait ses débuts en sélection d'Angleterre avec un match nul 1-1 contre l'Arabie Saoudite. Bobby Robson, l’entraîneur de l’Angleterre, l’a inclus comme gardien de but de troisième choix pour la Coupe du monde de 1990, derrière les plus expérimentés Peter Shilton et Chris Woods. Malheureusement, après s'être blessé le pouce à l'entraînement, Seaman a dû céder son poste à Dave Beasant. En 1994, le coup-franc du néerlandais Ronald Koeman à écarté la phase finale de la Coupe du monde de 1994.

Le Championnat d'Europe en 1996 a été l’un des nombreux faits saillants, avec plusieurs arrêts décisifs sur les pénalités qui ont conduit l’Angleterre en demi-finale, comme le penalty de Gary McAllister contre l'Écosse. Il a reçu le MBE (Membre de l'Ordre de l'Empire britannique) dans la liste d'honneurs du Nouvel An de la Reine de 1997 pour ses services rendus à l'Association Football. Nommé capitaine de l’Angleterre pour le match contre la Moldavie le 10 septembre, quand il a remporté sa 37e sélection. Reste à blanc contre l'Italie lors d'une nuit dramatique dans le stade olympique, et aide l'Angleterre à se qualifier pour la Coupe du monde 1998.

En 1998, il est absent trois matches avec l'Angleterre, mais revient pour une victoire 3-0 contre le Portugal à Wembley. Glenn Hoddle joue un rôle essentiel dans l’équipe de la Coupe du Monde, mais il donne un penalty contre l’Argentine et ne peut sauver l’Angleterre. David Beckham est expulsé et l’Angleterre s’exécute aux tirs au but après la défaite de Paul Ince et David Batty. En 1999, il célébre sa 50e cape pour l'Angleterre mais se blesse au 1-1 dans le match nul contre la Hongrie à Wembley. Il manque les matches de qualification pour l’Euro 2000 contre la Pologne et le Luxembourg en raison d’une blessure récurrente au mollet qui l’afflige toute la saison.

Il est sélectionné dans pour l'Euro 2000 de Kevin Keegan mais l'équipe est éliminé au premier tour. En octobre 2000, Dietmar Hamann le bat avec un coup franc à distance lors de la défaite 1-0 lors de la qualification pour la Coupe du Monde 2002. En mai 2002, Il fait son retour à la forme après une blessure à long terme par le coach Sven-Goran Eriksson à la Coupe du Monde. Mais lors du dernier affrontement de l'Angleterre contre le Brésil, il est responsable du vainqueur des Sud-Américains lorsque le tir croisé de Ronaldinho sur un coup franc passe à travers sa tête[7]. Le 16 octobre 2002, lors de sa dernière sélection, il est battu par un autre "coup de chance" - cette fois, le corner de Artim Sakiri (Macédoine) flotte au-dessus de lui et entre dans le filet alors que l'Angleterre dessine de manière embarrassante 2-2 à St Mary's[8],[9].

International à 75 reprises, il participe notamment à l’Euro 1996 (demi-finaliste) et 2000 (1ertour) ainsi qu'aux Coupes du monde 1998 (8e de finale) et 2002 (quarts de finale).

Style de jeuModifier

Le "marin" a établi auprès d’Arsenal et de l’Angleterre sa réputation de «moustique sûre» et de moustache immédiatement reconnaissable. Pendant des années, la queue de cheval a parfois démenti sa capacité de réaction pour une incroyable agilité. En dépit de ses capacités, le marin a continuellement suscité une telle antipathie qui, en réalité, a été renforcée par une série de gaffes qui ont nui à son excellence générale. Les coups francs et les tirs à distance ont souvent été sa chute[2]. Pour son 1000e match en carrière, Seaman a sans doute été le plus célèbre des sauvetages de sa carrière dans les clubs; s'étirant miraculeusement derrière lui pour écoper d'une tête presque à bout portant alors qu'Arsenal défendait une avance de 1-0 contre Sheffield United en demi-finale de la FA Cup de 2003[1].

Vie privéeModifier

En 2000, Seaman publie son livre Safe Hands: My Autobiography dans lequel il parle de sa carrière de joueur distingué ainsi que des singeries originales du côté Arsenal des années quatre-vingt-dix[10].

En juin 2012, il a rejoint le Wembley FC en tant qu'entraîneur des gardiens du nouveau directeur technique, Terry Venables, pour la FA Cup 2012. Il s’agissait d’un rôle temporaire dans le cadre d’une campagne de sponsoring et de marketing menée par Budweiser, sponsor de la FA Cup cette année-là.

Depuis qu'il a pris sa retraite, il a participé à diverses émissions de chat et a également remporté le concours Strictly Ice Dancing (une version unique de Strictly Come Dancing). Il a également fait une apparition dans la série Dancing On Ice dans laquelle il s'est classé quatrième et a ensuite noué une relation avec Frankie Poultney, l'un des danseuses du spectacle.Bien que les deux n'aient jamais été de véritables partenaires de patinage, ils se sont rencontrés lors de la tournée en direct en 2008 et se sont mariés en 2015. Il est marié avec Frankie Poultney depuis le 7 février 2015. Il était auparavant marié à Debbie Rodgers (15 juillet 1998 - 11 mars 2010, divorcé, 2 enfants) et Sandra (1985 - 1995, divorcé, 2 enfants) [4].

En 2016, David Seaman a travaillé comme ambassadeur de la marque pour la société de paris en ligne 888Sport tout au long de leur campagne pour l'Euro 2016. La même année, Seaman a également été intronisé au Temple de la renommée du football anglais pour ses services.

En 2018, Seaman a été engagé par Playon comme l'un de ses ambassadeurs. Fondé par l'ancien international international britannique Viv Anderson Playon, il s'agit d'un réseau mondial de professionnels du sport qui offre aux anciens joueurs la possibilité de continuer à gagner de l'argent et de conserver leur valeur à la retraite[3].

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier