Ouvrir le menu principal
P o r t a i l
G r è c e
 Portail
Grèce antique
 Portail
mythologie grecque
 Portail
Empire byzantin
 Portail
Athènes
 Portail
Crète
 Kafeneion Projet
Portail Grèce

Maleas-konstantinos-kammeni-santorinis.jpeg

Greek-painters-Lytras.jpg

Ouzo - plomari.jpg

GreciaIdraPalamidasPonte.jpg


La Grèce (en grec ancien et katharévousa Ἑλλάς Hellás, en grec démotique Ελλάδα Elládha), officiellement République hellénique (Ελληνική Δημοκρατία Ellinikí Dhimokratía) est un État du sud-est de l’Europe qui a des frontières avec l’Albanie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Bulgarie et la Turquie. La mer Ionienne à l'ouest et la mer Égée à l'est, qui font partie de la mer Méditerranée et où on compte près de 6 000 îles et îlots, l'encadrent. Elle est membre de l’OTAN depuis 1952, de l’Union européenne depuis 1981 et de la zone euro depuis 2001.

La Grèce est considérée comme un des berceaux de la culture européenne. Dans l'antiquité, sur son territoire et dans ses cités, comme Athènes, la philosophie, la démocratie, le théâtre se sont développés. Et les Jeux olympiques ont été inventés. L'Empire romain devint un empire grec à l'époque byzantine. Les mots Romios (Romain) et Romiossini (romanité) évoquent encore aujourd'hui, en grec moderne, l'identité nationale grecque.

C’est en 1830 que le premier État grec indépendant de l'ère moderne vit le jour, à l'issue d'une guerre d'indépendance contre l'Empire ottoman.

Aujourd’hui, mercredi 14 novembre, ce portail comporte 6 989 articles sur les 2 056 609 articles de la version française de Wikipédia.
Un article sur la Grèce au hasard :
Myrina fille de Teucros

Effectuer un nouveau tirage

Index thématique
Géographie de la Grèce Histoire de la Grèce
Satellite image of Greece in March 2003.jpg


Géographie de la Grèce - (C)

Epanastasi.jpg


Histoire de la Grèce (C)

Périphéries et districts régionaux de Grèce Politique et Institutions
Kallikratis dioikisi.png


Subdivisions de la Grèce (C)

Flag of Greece.svg


Politique en Grèce (C)

Économie de la Grèce Culture grecque


Économie de la Grèce (C)

Men Kafenion Corfu(2).jpg


Culture de la Grèce (C)

Sport en Grèce Personnalités grecques
Louis entering Kallimarmaron at the 1896 Athens Olympics.jpg


Sport en Grèce


Personnalités grecques (C)

Lumière sur... Cela s'est passé...
Dimítrios Vikélas.

Dimítrios Vikélas (grec moderne : Δημήτριος Βικέλας) est un homme d'affaires et un écrivain grec, né le 15 février 1835 ( dans le calendrier grégorien) à Ermoupoli dans l'île de Syros et mort le 7 juillet 1908 ( dans le calendrier grégorien) à Athènes. Il est le premier président du Comité international olympique (CIO).

Après une enfance passée en Grèce, à Constantinople et à Odessa, il fait fortune à Londres, où il se marie. Il s'installe ensuite à Paris en raison de l'état de santé de son épouse. Ayant abandonné les affaires, il se consacre à la littérature et à l'histoire. Il publie de nombreux romans, nouvelles et essais qui lui valent une réputation certaine. Il fréquente les milieux littéraires et artistiques.

Sa renommée et le fait qu'il habite Paris le font choisir pour représenter la Grèce à un congrès convoqué par Pierre de Coubertin en juin 1894. Ce congrès décide de rétablir les Jeux olympiques et de les organiser à Athènes en 1896, désignant Dimítrios Vikélas pour présider le comité d'organisation. Après les Jeux, il se retire à Athènes où il meurt en 1908.

Le drapeau des Îles ioniennes sous protectorat britannique

... en novembre

Le 13 novembre (1er novembre julien) Antonio Maria Kapodistrias et Nikolaos Sigouros reçurent du grand vizir un drapeau et une constitution reconnaissant l'autonomie de la République des Sept-Îles unies. Le tsar Alexandre Ier devint le protecteur officiel de la jeune république, tandis que le Sultan Selim III en obtint la suzeraineté nominale en échange d’un tribut de 75 000 piastres à verser tous les trois ans.

Dans les faits, les îles furent autonomes. Le 14 novembre 1803, une nouvelle Constitution fut promulguée. Elle réservait tous les pouvoirs à la seule noblesse qui disposait du droit de vote. S'il fallait être noble pour pouvoir voter, il fallait aussi être né sur les îles, d'une union légitime, être chrétien et disposer d'un revenu foncier important (dont la quotité variait selon les îles) ; à défaut d'un revenu foncier, un diplôme universitaire était suffisant. L'exécutif était constitué par un Sénat de douze membres issus de Corfou, Zante et Céphalonie. Il élisait un prince-président. Toute l'administration était aussi aux mains de la noblesse. Le grec devenait langue officielle, après des siècles de domination de l’italien. La religion considérée comme dominante changea aussi : le catholicisme romain fut détrôné par l'orthodoxie grecque. Ioannis Kapodistrias, futur dirigeant de la Grèce indépendante et natif de Corfou, fut un des hommes qui gouvernèrent cette République.

Le , le second Traité de Paris instaurait un protectorat britannique sur les îles Ioniennes.

Lire les articles : Îles Ioniennes, République des Sept-Îles et Histoire de Corfou

Actualité Articles récents et récompensés
Un (rare) cycliste à Athènes.
  • 5 novembre 2018 : Il fait 17° C avec un ciel dégagé à Athènes à 19 h 45 (heure locale). Le vent de nord-est souffle à 23 km/h. L'humidité est de 67 % et la pression 1 019 mbar.
  • 5 novembre 2018 : La semaine prochaine, le parlement grec va commencer à discuter la révision constitutionnelle (23 points) souhaitée par le Premier ministre Aléxis Tsípras. Parmi les grandes réformes proposées figurent l'obligation qui serait désormais faite au Premier ministre d'être membre du parlement, la mise en place définitive de la proportionnelle ou les référendums d'initiative citoyenne. Mais, ce qui reste le plus controversé est la proposition de séparer l'Église orthodoxe et l'État, qui risque de diviser jusque dans la majorité.
  • 5 novembre 2018 : La municipalité d'Athènes annonce le développement de ses pistes cyclables, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, d'abord principalement dans le grand centre, mais avec aussi un itinéraire jusqu'à Phalère et la mer.
  • 21 octobre 2018 : Les deux lignes du tramway d'Athènes au centre de la ville (entre Syntagma et Néos Kósmos) sont fermées jusqu'à nouvel ordre. En effet, la partie couverte de l'Ilissos semble avoir souffert des pluies diluviennes qui sont tombées ces dernières semaines sur la capitale. Comme cette partie couverte n'a pas fait l'objet de travaux de rénovation depuis plus de soixante ans, elle est instable.
  • 23 septembre 2018 : Le 13 septembre dernier, un pan de la falaise de la « baie du naufrage » sur Zante s'était effondré, blessant plusieurs touristes, dont une très gravement. Les géologues ont suggéré de fermer définitivement cette attraction touristique, qui ne peut être rejointe que par la mer. Ils ont précisé que faire tomber préventivement une partie de la falaise n'empêcherait pas de nouveaux glissements de terrain. Les autorités locales ont décidé la réouverture de la plage ce week-end.
  • 21 août 2018 : Deux femmes ont « vandalisé » (les autorités se demandent toujours s'il faut appeler ce qui s'est passé du vandalisme) le musée byzantin et chrétien d'Athènes : le 28 juillet, elles ont aspergé divers endroits du musée et quelques objets avec une substance huileuse qui a laissé quelques traces mais n'a pas fait de dégâts.
  • 14 août 2018 : Les autorités grecques lancent la campagne « Apoxidi, please! » (« le ticket de caisse, s'il vous plaît ! ») à destination des touristes. Pour lutter contre l'évasion fiscale des commerçants, il est demandé aux touristes d'exiger un ticket de caisse ainsi que de payer autant que possible en carte afin de laisser une trace de leur transaction, aussi bien dans les cafés et restaurants que dans les magasins, mais aussi les hôtels.
  • 22 juillet 2018 : Le poète Mános Eleftheríou est mort ce matin, à 80 ans.
  • 18 juillet 2018 : La Grèce subit une forte vague de chaleur. Des températures de 37° C ont été enregistrées à Athènes le 17 juillet.
  • 18 juillet 2018 : Plus de 70 plages du Golfe Saronique (Éleusis, Salamine, Glyfada, etc.) sont considérées comme impropres à la baignade pour cause de pollutions chimiques et bactériennes diverse, variées et nombreuses.
  • 11 juillet 2018 : En 2018, la Grèce compte 10 738 000 habitants selon l'Office européen des statistiques, soit 30 000 personnes de moins qu'en 2017. ELSTAT, l'office grec des statistiques, ajoute que la Grèce a perdu 355 000 personnes depuis 2011 à cause de la crise. Si cette tendance se poursuit, les projections envisagent moins de 10 millions de Grecs en 2050 et autour de 7,2 millions en 2080.
  • 11 juillet 2018 : Le gouvernement grec espère ne pas avoir à réduire les retraites au premier janvier 2019, comme l'a demandé le FMI. Il compte sur ses bons résultats et son surplus budgétaire pour éviter ces nouvelles coupes.

Sous-page d'archives (2011-)
Sous-page d'archives (2007-2010)




Article de qualité Articles de qualité
Grande Idée - Siège de Missolonghi - Expédition de Morée - Histoire de Corfou - Bataille de Grèce - Histoire des Juifs à Salonique - Histoire de la Crète - Massacre de Chios - Massacre de Psara - Siège de Tripolizza - Filikí Etería - Theóphilos Kaíris - Marco Sanudo - Íon Dragoúmis - Mistra - Georges de Grèce - Rigas - Grèce dans les guerres balkaniques - Naxos - Constantin Ier - Elefthérios Venizélos - Bataille de Navarin - Mines du Laurion - Olga Constantinovna de Russie - Monastère d'Arkadi - Élection au trône de Grèce (1862-1863) - Georges Ier - Giovanni IV Crispo - Sophie de Prusse - Histoire de Thessalonique - Vêpres grecques - Grèce dans la Première Guerre mondiale - Thomas Cochrane - Histoire de l'Épire du Nord de 1913 à 1921 - Bataille de Péta - Georges II - Pierre de Grèce - Élection au trône de Grèce (1822-1832) - Cinéma grec - Alexandre Ier - Paul Ier - Othon Ier - Hélène de Grèce - Louis-François-Sébastien Fauvel - Affaire de l'Ange blond - Élisabeth de Roumanie (1894-1956) - Frederika de Hanovre - Nicolas de Grèce (1872-1938) - Hélène Vladimirovna de Russie - Christophe de Grèce

Bon article Bons articles
Diacritiques de l'alphabet grecNoms des Grecs - Dimítrios Vikélas - Feta - Theódoros Kolokotrónis - Frank Abney Hastings - Jeux olympiques de 1896 - Coup de Goudi - Alice de Battenberg - Révolte de Therissos - Révolte crétoise de 1866-1869 - Aptera - Rhodopes - Françoise d'Orléans (1902-1953) - Traité de Londres (1827) - Achilleion - Catherine de Grèce - Musée national archéologique d'Athènes - Musée archéologique d'Olympie - Giacomo IV Crispo - Musée archéologique de Paros - Bataille de Marathon - Bataille de Phalère - Accusation de crime rituel contre les Juifs de Rhodes - Stella, femme libre - Chute de Constantinople - Aspasía Mános - Alexandra de Grèce (1921-1993) - Partition de Chypre - Grèce au Concours Eurovision de la chanson 2013 - Skyros (cheval) - Égine - Anne-Marie de Danemark - Amélie d'Oldenbourg - Liste des épouses des rois et prétendants au trône de Grèce - Alexandra de Grèce (1870-1891) - Axios (cheval) - Marie de Grèce - Nancy Stewart - Crétois (cheval)

Question mark2.svg Proposition de contenus de qualité

Question mark2.svg Proposition de bons contenus :

Proposer un article : bon article / article de qualité


Carte Le saviez-vous ?
Vue de la Grèce par satellite (Mars 2003)


Sur Wikimedia
Grèce, sur Wikinews

Grèce sur Wikinews
Actualités

Grèce, sur Wikisource

Grèce sur Wikisource
Livres numérisés

Grèce, sur Wikilivres

Grèce sur Wikilivres
Textes et manuels

Grèce, sur Wikiversité

Grèce sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Grèce, sur Commons

Grèce sur Commons
Images et médias

Grèce, sur Wikidata

Grèce sur Wikidata
Données brutes

Grèce, sur Wikivoyage

Grèce sur Wikivoyage
Guide de voyage


Kafeneion.JPG Le Kafeneion  -  Accédez au Bistro des projets Grèce.