Ouvrir le menu principal

Wikipédia β


Portail Irlande   Projet   Irish Pub   Portail Dublin   Portail
Sports gaéliques
  Portail
Irlande du Nord
  Pub britannique


Irishportal.jpg

7 301 articles de Wikipédia consacrés à l'île et à l'État d'Irlande

Fáilte ar Phortal na hÉireann!


modifier
  Index thématique
modifier
  La géographie de l'Irlande
modifier
  L'histoire de l'Irlande
modifier
  L'Irlande du Nord
modifier
  l'État d'Irlande (Ireland/Éire)
modifier
  La culture irlandaise
modifier
  Les sports en Irlande
modifier
  Promenade en Irlande
Promenade en Irlande
Paysage du Connemara
Cercle de pierre d'Uragh dans le Comté de kerry
Keel Beach sur l’île d'Achill dans le comté de Mayo
Ha'penny Bridge traversant la Liffey à Dublin
Lemaneagh Castle
La Chaussée des Géants sur la côte Nord de l'Irlande du Nord
Le château de Kinvara dans le Comté de Galway
Dolmen de Poulnabrone dans le Comté de Clare
la chaine de montagne des Twelve Bens dans le Connemara


modifier
  Lumière sur...

Bloody Sunday est le terme utilisé pour décrire une journée de violence qui s’est déroulée à Dublin le 21 novembre 1920, durant la Guerre d’Indépendance de l’Irlande (1919-1920). Cette journée fit près de 30 victimes.

La journée commença avec l’assassinat de 14 agents britanniques ou de leurs informateurs mais également de personnes sans engagement politique par l'Armée républicaine irlandaise sous les ordres de Michael Collins. Les forces britanniques réagirent en ouvrant le feu sur la foule pendant un match de football gaélique disputé à Croke Park à Dublin.

Le Bloody Sunday de 1920 tire ses origines dans la guerre d'indépendance de l'Irlande qui se déroula entre 1919 et 1921 et qui suivi la formation de la République d'Irlande et de son parlement le Dáil Éireann. L’armée de la nouvelle république, l’IRA, engagea une guérilla contre le Royal Irish Constabulary, ses organisations auxiliaires et l’armée britannique qui étaient déterminées à supprimer les forces irlandaises séparatistes. Le gouvernement britannique a formé de son côté ses propres troupes paramilitaires, les Black and Tans (surnom en rapport avec la couleur des uniformes) et la Auxiliary Division (connue aussi sous le nom d’Auxiliaries ou Auxies). Le comportement de ces deux groupes fut presque immédiatement controversé (les principales critiques furent émises par le roi George V en personne) à cause de leur brutalité et de la violence exercée non seulement contre les prisonniers et les personnes suspectées de faire partie de l’IRA mais aussi contre le peuple irlandais en général. Ce sont ces Auxiliaries qui sont responsables du massacre du Bloody Sunday.

modifier
  Nouveaux articles
modifier
  Catégories
modifier
  Labels