New York, unité spéciale

série de télévision américaine
New York, unité spéciale
Description de l'image New York, unité spéciale.jpg.
Titre original Law and Order: Special Victims Unit
Autres titres
francophones
La Loi et l'Ordre : Crimes sexuels (Québec)
Genre policier, drame
Création Dick Wolf
Acteurs principaux Mariska Hargitay (1- )
Christopher Meloni (1-12)
Ice-T (2- )
Kelli Giddish (13- )
Danny Pino (13-16)
Peter Scanavino (16- )
(liste complète)
Musique Mike Post
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 23
Nb. d'épisodes 496 (liste)
Durée 42 minutes
Diff. originale en production
Site web http://www.nbc.com/law-and-order-special-victims-unit/

New York, unité spéciale ou La Loi et l'Ordre : Crimes sexuels au Québec (Law and Order: Special Victims Unit) est une série télévisée américaine créée par Dick Wolf et diffusée depuis le sur le réseau NBC et au Canada sur le réseau CTV ou CTV Two pour les 22 premières saisons, puis sur Citytv[1].

Au Québec, la série est diffusée depuis le [réf. souhaitée] sur Séries+[2], en France depuis le sur TF1. Rediffusion depuis le sur 13e rue[3]. En Belgique sur RTL-TVI et sur Club RTL, et en Suisse sur RTS Un.

C'est la seconde série de la franchise Law & Order. En 2021, elle connait un spin-off centré sur Elliot Stabler : New York, crime organisé.

SynopsisModifier

Une unité spéciale de la police de New York dirigée par le capitaine Olivia Benson, est chargée d'enquêter sur les crimes sexuels, en prenant en charge les victimes. Les enquêtes sont désormais menées par le sergent Odafin Tutuola, l'inspecteur Amanda Rollins et l'officier Katriona Tamin, et les affaires sont menées en justice par le substitut du procureur Dominick Carisi. Ces policiers sont volontaires et confrontés aux crimes à connotation sexuelle, quelles qu'en soient les victimes.

Les inspecteurs sont confrontés aux agressions sexuelles intrafamiliales, aux crimes passionnels, à la traite d'êtres humains, aux violences contre les femmes par les groupes criminels, aux réseaux de pédophiles… Il est difficile de convaincre les victimes de témoigner au tribunal et de trouver des preuves pour condamner les criminels.

Chaque épisode commence par la phrase d'accroche, énoncée en voix off et se concluant sur le son dun-dun , caractéristique des séries de Dick Wolf :

« Dans le système judiciaire, les crimes sexuels sont considérés comme particulièrement monstrueux. À New York, les inspecteurs qui enquêtent sur ces crimes sont membres d'une unité d'élite appelée Unité spéciale pour les victimes. Voici leurs histoires[note 1] »

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Anciens acteurs principauxModifier


Acteurs récurrentsModifier

Anciens acteurs récurrentsModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4]

Crossover avec Chicago Police DepartmentModifier

InvitésModifier

ÉpisodesModifier

HistoriqueModifier

Le concept de New York, unité spéciale prend sa source dans l'affaire du preppie murder. En 1986, Robert Chambers (en), avait étranglé Jennifer Levin, une femme qu'il fréquentait. Il expliquera pour sa défense avoir eu des relations sexuelles sadomasochistes consenties avec la victime à Central Park. Le crime inspira Dick Wolf pour l'épisode 4 de la saison 1 de New York, police judiciaire, Tombent les Filles. Même après avoir écrit l'épisode, l'affaire a continué à hanter Wolf, qui a voulu aller plus loin dans la psychologie du crime et examiner le rôle de la sexualité humaine[note 4].

Le premier titre de la série était Sex crimes (Crimes sexuels), ce qui reflétait la nature sexuelle des crimes figurant dans le programme. Au départ, les producteurs ne voulaient pas qu'en cas d'échec de Sex crimes cela puisse nuire à la série-mère New York, police judiciaire (Law & Order). En outre, Ted Kotcheff a voulu créer une nouvelle série qui ne dépendait pas de la réussite de la série originale. Dick Wolf a toutefois estimé qu'il était important et commercialement souhaitable d'avoir Law & Order dans le titre, et proposa initialement le titre Law & Order: Sex crimes. Barry Diller, alors à la tête de Studios USA, était lui aussi préoccupé par le titre qui devint Law & Order: Special Victims Unit faisant référence à la réelle unité du New York City Police Department (NYPD) chargée des crimes sexuels[note 5]. Le premier épisode, La Loi du Talion, fut diffusé sur NBC le [note 6].

CommentairesModifier

Contrairement à New York, police judiciaire (La Loi et l'Ordre, au Québec), dont cette série est dérivée, l'action ne conduit pas forcément à un procès. Ainsi, ce sont l'unité et les enquêtes qui sont menées par les détectives qui sont mises en avant pendant toute la durée des épisodes.

Comme toutes les séries produites par Dick Wolf et se déroulant à New York, New York, unité spéciale n'est pas tournée à Hollywood mais entièrement dans New York même.

La série a pris l'habitude d'accueillir de prestigieuses guest-stars. Ainsi, en 2010, lors de la saison 11, Sharon Stone a interprété, le temps de quatre épisodes, une ex-flic devenue procureure, et Isabelle Huppert est apparue dans l'épisode 24, À la folie (Shattered), diffusé le sur RTL et le sur TF1. Elle y incarnait Sophie Gérard, une mère française d'un enfant dont elle n'a plus la garde, et donnait la réplique à Sharon Stone.

Ice-T, avant sa participation à la série, était déjà apparu dans une autre série créée par Dick Wolf, Players, les maîtres du jeu (Players).

Cas extrêmement rare dans l'univers des séries TV, Richard Belzer reprend ici le personnage de John Munch, personnage qui appartenait à une précédente série policière, Homicide, se déroulant à Baltimore, dans le Maryland. Même si des personnages des deux franchises se sont rencontrés plusieurs fois, Homicide n'appartient pas à l'univers fictionnel des séries Law and Order développées par Dick Wolf, et n'est aucunement liée à New York, unité spéciale. Le personnage de John Munch est également apparu dans l'épisode 5.3 Unusual Suspects d’X-Files.

B.D. Wong et Christopher Meloni avaient déjà travaillé dans une même série quelques années auparavant : il s'agit d’Oz. Dean Winters, qui a participé à la série dans les premiers épisodes, y avait également participé.

Le , NBC renouvelle la série pour une 21e saison[5].

Le , NBC renouvelle la série pour trois saisons[6]. La série atteindra donc la saison 24 soit 4 saisons de plus que Law & Order.

Diffusion internationaleModifier

AudiencesModifier

Saison Nb d'épisodes Jour et horaire Début de saison Fin de saison Audiences US
(en millions)
1 22 lundi 21 h (1999)
vendredi 22 h (2000)
12.18[7]
2 21 vendredi 22 h 13.1[8]
3 23 15.2[9]
4 25 14.83[10]
5 25 mardi 22 h 12.72[11]
6 23 13.46[12]
7 22 13.78[13]
8 22 11.94[14]
9 19 11.33[15]
10 22 10.11[16]
11 24 mercredi 21 h
mercredi 22 h
8.81[17]
12 24 mercredi 21 h (2010)
mercredi 22 h (2011)
8.84[18]
13 23 mercredi 22 h 7.59[19]
14 24 mercredi 21 h 7.30[20]
15 24[21] [22] 8.19[23]
16 23 8.71[24]
17 23 8.31[25]
18 21 7.39[26]
19 24 8.57[27]
20 24 jeudi 22 h 7.41[28]
21 20 6.46[29]

Notes et référencesModifier

  • Notes :
  1. « In the criminal justice system, sexually based offenses are considered especially heinous. In New York City, the dedicated detectives who investigate these vicious felonies are members of an elite squad known as the Special Victims Unit. These are their stories. »
  2. Assassinée par Adams dans les toilettes publiques d'un groupe d'alcooliques anonymes.
  3. Il est transféré dans une autre unité avant son retour en 2012
  4. Green et Dawn (2009) , p. 2
  5. Green et Dawn (2009), pp. 10-11
  6. Green et Dawn (2009), p. 187
  • Références :
  1. (en) « Citytv Lays Down the Law (& Order) with Blockbuster Franchises to Anchor 2021/22 Schedule », sur Rogers Media,
  2. Richard Therrien, « Une série « hard » », Le Soleil, vol. 104, no 228,‎ , B2 (lire en ligne)"La Loi et l'Ordre: Crimes sexuels", version française de la série dérivée de "Law and Order", prendra l'antenne de Séries+ cet automne, un an seulement après ses débuts aux États-Unis.
  3. Philippe20, « New York Unite Spéciale : Infos sur l'arrivée de la série sur 13ème Rue », sur Les Acrros aux Séries,
  4. a b c d e f et g « Fiche de doublage », sur RS Doublage
  5. (en) « NBC's Law & Order: Special Victims Unit Roars Into History with Renewal for 21st Season », sur The Futon Critic,
  6. (en) Lesley Goldberg, « Dick Wolf Inks Massive New Deal; Chicago Franchise, SVU Renewed for 3 More Seasons », sur The Hollywood Reporter,
  7. (en) « Top TV Shows For 1999–2000 Season »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Variety, (consulté le )
  8. (en) « The Bitter End », sur Entertainment Weekly, (consulté le )
  9. (en) « How did your favorite show rate? », sur USA Today,
  10. (en) « Nielsen's TOP 156 Shows for 2002–03 Options », sur rec.arts.tv,
  11. (en) « I.T.R.S. Ranking Report »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ABC Television Network (consulté le )
  12. (en) « ABC Television Network 2004–2005 Primetime Ranking Report »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ABC Medianet, (consulté le )
  13. (en) « ABC Television Network 2005–2006 Primetime Ranking Report »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ABC Medianet, (consulté le )
  14. (en) « ABC Television Network 2006–2007 Primetime Ranking Report »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ABC Medianet, (consulté le )
  15. (en) « ABC Television Network 2007–2008 Primetime Ranking Report »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ABC Medianet, (consulté le )
  16. (en) « ABC Television Network 2008–2009 Primetime Ranking Report »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ABC Medianet, (consulté le )
  17. (en) « Final 2009–10 Broadcast Primetime Show Average Viewership »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Tvbythenumbers.com, (consulté le )
  18. (en) Bill Gorman, « 2010–11 Season Broadcast Primetime Show Viewership Averages »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le )
  19. (en) Gorman Bill, « Complete List of 2011-12 Season TV Show Viewership: Sunday Night Football Tops, Followed by American Idol, NCIS & Dancing with the Stars »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur zap2it, (consulté le )
  20. (en) Sara Bibel, « Complete List of 2012-13 Season TV Show Viewership: MMSunday Night Football Tops, Followed by NCIS, The Big Bang Theory & NCIS: Los Angeles »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le )
  21. (en) Patrick Munn, « NBC Renews Chicago Fire, Grimm, Law & Order: SVU, Parenthood & Revolution », sur TV Wise, (consulté le )
  22. Boby, « Grille NBC Saison 2013 / 2014 : The Blacklist le lundi après The Voice ; nouvelles cases pour Revolution, Parenthood et Chicago Fire ; retour de The Biggest Loser », sur audiencesusa.com, (consulté le )
  23. (en) « Full 2013-2014 TV Season Series Rankings », sur Deadline, (consulté le )
  24. (en) Lisa de Moraes, « Full 2014-15 TV Season Series Rankings: Football and Empire ruled », (consulté le )
  25. (en) Lisa de Moraes, « Full 2015-16 TV Season Series Rankings: Blindspot, Life In Pieces & Quantico Lead Newcomers », sur Deadline, (consulté le )
  26. (en) Lisa de Moraes, « Final 2016-17 TV Rankings: Sunday Night Football Winning Streak Continues », sur Deadline, (consulté le )
  27. (en) Lisa de Moraes et Patrick Hipes, « 2017-18 TV Series Ratings Rankings: NFL Football, Big Bang Top Charts », sur Deadline, (consulté le )
  28. (en) Michael Schneider, « 100 Most-Watched TV Shows of 2018-19: Winners and Losers », sur Variety, (consulté le )
  29. (en) Rick Porter, « TV Ratings: 7-Day Season Averages for Every 2019-20 Broadcast Series », sur The Hollywood Reporter,

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier