Oz (série télévisée)

série de télévision américaine

Oz est une série télévisée américaine dramatique de 56 épisodes, créée par Tom Fontana et diffusée entre le et le sur le réseau HBO.

Oz
Description de l'image Oz titlecard.svg.
Titre original Oz
Genre Série dramatique
Création Tom Fontana
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Nb. de saisons 6
Nb. d'épisodes 56
Durée 53-109 minutes
Diff. originale

En France, la série a été diffusée entre le et le sur Série Club, puis du au sur M6.

Célèbre et controversée, Oz a marqué les esprits avec son aspect réaliste et ultra-violent, à une époque pourtant dominée par les sitcoms. Grâce à elle, de nombreuses productions renommées telles que Les Soprano, Sur écoute, Six Feet Under et Prison Break pourront voir le jour.

En 2008, le célèbre magazine Entertainment Weekly a classé Oz 73e parmi les « nouveaux classiques de la télévision ».

Synopsis modifier

Oz est le surnom de la prison de haute sécurité de niveau 4 Oswald State Correctional Facility. En son sein se trouve Emerald City (le plus souvent simplement appelée « Em City »), unité pilote créée par Tim McManus, où se côtoient les plus violents criminels. Le but est de favoriser les interactions sociales entre détenus. Majoritairement destinée aux criminels les plus endurcis, Em City a été conçue pour favoriser leur réinsertion en leur laissant une grande liberté de mouvement, afin de leur réapprendre la vie en société par les relations entretenues avec les autres prisonniers, et en leur confiant des responsabilités comme la gestion de la restauration, l'entretien de l'enceinte ou la distribution du courrier.

Em City est le fruit de l'esprit idéaliste de McManus, qui voudrait réinsérer les détenus les plus « irrécupérables ». Mais la réalité s'avère bien éloignée de son idéal, car la liberté offerte à des prisonniers déjà violents rend les conflits et les violences morales et physiques d'autant plus présentes. À Oz règne un climat de peur, de haine, de violence et de mort.

Distribution modifier

Personnages principaux modifier

Interprète Personnage Principal Récurrent Voix française
Ernie Hudson Leo Glynn Saisons 1 à 6 Daniel Beretta
Terry Kinney Tim McManus Saisons 1 à 6 Joël Martineau
Dean Winters Ryan O'Reilly Saisons 1 à 6 Lionel Melet
Kirk Acevedo Miguel Alvarez Saisons 1 à 6 Franck Tordjman
Lee Tergesen Tobias Beecher Saisons 1 à 6 Thierry Mercier
Harold Perrineau Jr Augustus Hill Saisons 1 à 5 Saison 6 Greg Germain
Eamonn Walker Kareem Saïd Saisons 1 à 5 Saison 6 Antoine Tomé
J. K. Simmons Vernon Schillinger Saisons 2 à 6 Saison 1 Bruno Devoldère
Rita Moreno Sœur Pete Reimondo Saisons 2 à 6 Saison 1 Évelyn Séléna
Adewale Akinnuoye-Agbaje Simon Adebisi Saisons 3 à 4 Saisons 1 à 2 Philippe Catoire

Personnages secondaires modifier

Interprète Personnage Récurrent Voix française
B. D. Wong Ray Mukada Saisons 1 à 6 Antoine Nouel
Lauren Vélez Gloria Nathan Saisons 1 à 6 Maïk Darah
Zeljko Ivanek James Devlin Saisons 1 à 6 Érik Colin
MuMs da Schemer Arnold Jackson Saisons 1 à 6 Frédéric Norbert
George Morfogen Bob Rebadow Saisons 1 à 6 Paul Bisciglia
Granville Adams Zahir Arif Saisons 1 à 6 Olivier Korol
J. D. Williams Kenny Wangler Saisons 1 à 4 Pascal Grull
Edie Falco Diane Whittlesey Saisons 1 à 3 Dominique Dumont
Sean Whitesel Donald Groves Saison 1 Thierry Ragueneau
Tony Musante Nino Schibetta Saison 1 Hervé Jolly
Leon Robinson Jefferson Keane Saison 1 Jérôme Keen
Jon Seda Dino Ortolani Saison 1 François Leccia
Rick Fox Jackson Vahue Saisons 1 et 4 à 6 Pierre-François Pistorio
Eddie Malavacra Peter Schibetta Saisons 2-3 et 5-6 Philippe Valmont
Tom Mardirosian Aggie Busmalis Saisons 2 à 6 Christian de Smet
Christopher Meloni Chris Keller Saisons 2 à 6 Jérôme Rebbot
Scott William Winters Cyril O'Reilly Saisons 2 à 6 Jean-François Pagès
Chuck Zito Chucky Pancamo Saisons 2 à 6 Patrick Laplace
Evan Seinfeld Jaz Hoyt Saisons 2 à 6 Marc Bretonnière
Otto Sanchez Carmen Guerra Saisons 2 à 6 Alexis Victor
Sean Dugan Timmy Kirk Saisons 2 et 4 à 6 Axel Kiener
Austin Pendleton William Giles Saisons 2 à 4 René Morard
Kathryn Erbe Shirley Bellinger Saisons 2 à 4 Anne Rondeleux
Luis Guzmán Raoul Hernandez Saisons 2 à 4 Thierry Buisson
Mark Margolis Antonio Nappa Saisons 2 à 3 Pierre Bonzans
R. E. Rodgers James Robson Saisons 2 à 6 Didier Cherbuy
Robert Clohessy Sean Murphy Saisons 3 à 6
Kevin Conway Seamus O'Reilly Saisons 3 à 6
Philip Casnoff Nikolai Stanislofsky Saisons 3 à 4
Seth Gilliam Clayton Hughes Saisons 3 à 4
Charles Busch Nat Ginzburg Saisons 3 à 4
David Zayas Enrique Morales Saisons 4 à 6
Michael Wright Omar White Saisons 4 à 6
Anthony Chisholm Burr Redding Saisons 4 à 6
Betty Buckley Suzanne Fitzgerald Saisons 4 à 6
Blake Robbins Dave Brass Saisons 4 à 6
Luke Perry Jeremiah Cloutier Saisons 4 à 5
Reg E. Cathey Martin Querns Saison 4
Erik King Moses Deyell Saison 4
Lance Reddick Johnny Basil / Desmond Mobay Saison 4
Lord Jamar Supreme Allah Saison 4
Joel Grey Lemuel Idzik Saison 6
Bobby Cannavale Alonzo Torquemada Saison 6

Invités modifier

Oz a accueilli énormément d'invités. Les représentants musicaux furent nombreux, ainsi on peut relever la présence de :

Personnages modifier

Prisonniers modifier

Les différents personnages de la série se regroupent selon leurs croyances ou leurs origines ethniques en différents clans :

  • Les Aryens (The Aryan Brotherhood) : racistes, xénophobes, sadiques et défenseurs de la « suprématie de la race blanche », ils sont principalement dirigés par Vernon Schillinger. Ils pratiquent couramment les viols, réduisant à l'état d'esclave sexuel les nouveaux détenus blancs les plus faibles et sont responsables de nombreux meurtres. Ils sont opposés au trafic de drogue, et travaillent pour la plupart à la distribution du courrier.
  • Les Gangsters afro-américains (The Homeboys) : dirigés par Jefferson Keane, Simon Adebisi et ensuite Burr Redding, ce groupe gère une partie du trafic de drogue au sein d'Oz. Plusieurs de leurs membres ont de sérieux problèmes de dépendance à la drogue, et beaucoup d'entre eux travaillent en cuisine, puis dans une société de sondage téléphonique installée dans la prison, sous la direction de Burr Redding.
  • Les Italiens (The Sicilians, The Wops) : composés de membres de la mafia italo-américaine, ce groupe est dirigé successivement par Nino Schibetta, Peter Schibetta, Antonio Nappa, Chucky Pancamo et Francis Urbano. Ils sont très influents, surtout dans le trafic de drogue, et ont le plus souvent la charge de la gestion de la cuisine.
  • Les Latinos (El Norte) : dirigés par Miguel Alvarez, Raoul Hernandez et Enrique Morales. Ils ont un certain impact dans le trafic de stupéfiants, même s'ils n'ont pas l'envergure des autres gangs. Ils travaillent en majorité dans l'infirmerie.
  • Les Motards (Bikers) : ils sont proches des néo-nazis et sont reconnaissables à leurs nombreux tatouages. Leurs représentants sont Scott Ross et Jaz Hoyt.
  • Les Musulmans : dirigés principalement par Kareem Said, ils sont opposés à la drogue. Ce sont des nationalistes noirs, luttant contre un système qu'ils jugent oppressif contre la minorité noire. À ce titre, ils sont régulièrement en conflit avec de nombreux autres groupes, notamment les aryens, les motards et les criminels noirs (dont certains se convertiront à l'islam). Le groupe entier travaille à l'accueil des nouveaux prisonniers, où leur sont distribués des habits et divers autres fournitures.
  • Les Chrétiens (The Christians) : ce groupe contient des criminels sur la voie de la rédemption, ils commenceront à avoir de l'importance à l'arrivée du révérend Jeremiah Cloutier. Ils s'occupent de la chapelle.
  • Les Homosexuels (The Queers) : composés d'homosexuels ou d'hommes ayant été contraints à la servitude sexuelle. Ce groupe est très peu influent, sauf vers la fin de la série avec l'arrivée de Alonzo Torquemada, charismatique directeur de plusieurs boîtes de nuit, qui introduit les drogues de synthèse à Em City.
  • Les Irlandais (The Micks) : il est difficile de parler de véritable groupe à leur propos car le seul personnage irlandais récurrent est Ryan O'Reilly, plus tard rejoint par son frère Cyril O'Reilly. D'autres prisonniers irlandais apparaissant de manière épisodique comme le violeur Patrick Keenan et le terroriste Padraig Connoly. Grâce à son génie de la manipulation, O'Reilly parvient toutefois à exercer une grande influence indirecte en passant des alliances avec d'autres groupes et en les montant les uns contre les autres.
  • Les « Autres » : ce n'est pas véritablement un groupe, mais plutôt un ensemble de prisonniers caucasiens qui ne se sentent proches d'aucun clan particulier. Il y regroupe les victimes de la prison mais surtout les tueurs à gages, les tueurs en série et autres criminels endurcis. Des détenus aussi différents tels que Tobias Beecher, Chris Keller, Aggie Busmalis, Robert Rebadow, Donald Groves, ou encore Richard Litalien. Les communautés russe et chinoise sont également représentées par des prisonniers comme Nikolaï Stanislofsky et Jia Kenmin. La plupart d'entre eux font intérêt commun avec les autres gangs du pénitencier. Ils travaillent dans l'entretien du bâtiment.

Personnel d'Oz modifier

Le personnel pénitentiaire peut être divisé également en plusieurs groupes :

Le personnel administratif
  • Leo Glynn, le directeur d'Oz.
  • Tim Mac Manus, le créateur et responsable d'Em City.
  • Sœur Peter Marie, la psychiatre.
  • Gloria Nathan, le médecin chef.
  • Ray Mukada, le prêtre.
  • Martin Querns, qui fut un temps le remplaçant de Mac Manus puis de Glynn.
Les gardiens

Épisodes modifier

Commentaires modifier

Déroulement modifier

  • Oz est la première série produite par HBO, avec des épisodes d'une durée d'une heure environ[1].
  • Les saisons sont généralement composées de huit épisodes, à l'exception de la quatrième, qui est une saison double de seize épisodes. Les épisodes durent environ 55 minutes, le tout dernier épisode de la série faisant exception à la règle avec sa centaine de minutes. Durant chacun d'eux, on suit de quatre à cinq histoires qui se déroulent en même temps et qui parfois se recoupent. Les épisodes sont très denses, de par le nombre d’événements qui ont lieu et par la rapidité de leurs enchaînements.
  • Chaque épisode s'ouvre sur un discours d'Augustus Hill, un prisonnier en fauteuil roulant. Ce dernier avec un ton très sarcastique et pessimiste parle bien souvent de choses qui paraissent à première vue bien éloignées du milieu carcéral (les Vikings, les Aztèques, les problèmes d'érection, les antithèses, l'effet papillon, les personnages historiques, les proverbes comme l'Enfer est pavé de bonnes intentions, etc.). Mais au fur et à mesure que l'épisode avance, on s'aperçoit que le sujet n'est qu'une métaphore sur les événements présentés.
  • Le concept unique de cette série consiste en voir cohabiter des hommes souvent déjà ravagés par leur vie précédente dans un enfer qu'ils partagent chaque jour. Le traitement est sans concession et le réalisme poussé jusqu'à l'insoutenable. À travers la thématique de l'univers carcéral, cette série traite de sujets de société sensibles, tels que les tensions inter-communautaires, le problème des gangs aux États-Unis, la drogue, l'homosexualité, les problèmes familiaux et la réinsertion des détenus.
  • Dénuée de héros et de personnages principaux tels qu'on les rencontre dans les séries plus conventionnelles, Oz est une série qui montre comment la société « règle » ses problèmes, comment les pires criminels, responsables de leurs actes, peuvent à leur tour devenir les victimes de la société. Cependant, il existe des personnages-clefs.
  • Tom Fontana, le créateur de la série, a écrit la grande majorité des scénarios.
  • En raison de son extrême violence, cette série a été classée « MA », pour « Mature », aux États-Unis. En France, elle était déconseillée aux moins de 16 ans.

Anecdotes modifier

  • En 1971 a eu lieu une émeute dans la prison d'Attica (pour attirer l'attention de la société américaine sur les mauvaises conditions d'emprisonnement des détenus) qui s'est terminée dans un bain de sang. 43 personnes sont mortes, dont 39 au moment de l'assaut par les forces de l'ordre pour reprendre le contrôle du pénitencier. La maison d'arrêt Oswald est ironiquement nommée ainsi en référence à Russell G. Oswald qui était responsable des prisonniers de l'État de New York à l'époque.
  • Durant le générique de la série, on voit une personne s'imprégner un tatouage écrit Oz avec une goutte de sang à la base de la lettre Z. La personne qui se fait véritablement tatouer n'est autre que Tom Fontana.
  • Dans l'épisode des Simpson Le Bon, les Brutes et la Balance (saison 16 épisode 14), Homer se voit revêtu d'un petit bonnet posé à l'arrière de sa tête, un clin d'œil au bonnet porté par Simon Adebisi.
  • Une autre référence à la série est faite dans South Park (L'Inqualifiable Crime de haine de Cartman, saison 4 épisode 2), où Cartman est incarcéré avec en fond la musique du générique de Oz.
  • Lors d'un sketch du Saturday Night Live, l'humoriste Jerry Seinfeld se retrouve incarcéré avec Lee Tergesen et J. K. Simmons.
  • Terry Kinney (Tim McManus) et Kathryn Erbe (Shirley Bellinger) étaient mariés durant le tournage ainsi que J. K. Simmons (Vernon Schillinger) et Michelle Schumacher (Norma Clark)
  • Le personnage de Bellinger a été inspiré de la vraie tueuse d'enfants Susan Smith.
  • Chuck Zito (Chuck Pancamo) et MuMs (Poet Jackson) sont les seuls à être vraiment allés en prison.
  • Les poèmes lu par MuMs ont véritablement été écrits par lui-même.
  • Dean Winters (Ryan O'Reilly) et Scott William Winters (Cyril O'reilly) , frères dans la série, sont également frères dans la vraie vie. Par ailleurs, leur troisième frère Bradford Winters est l'un des scénaristes de la série.

Retrouvailles modifier

Plusieurs acteurs d’Oz se retrouveront quelques années plus tard dans d'autres séries :

Au sujet du doublage français modifier

La chaîne de télévision M6 avait racheté les droits de diffusion, mais en raison du contenu très violent de la série, la chaîne ne pouvait pas émettre à un horaire classique. il n'y a pas eu d'autre choix que de diffuser la série à des heures de plus en plus tardives, ce qui a fait davantage baisser l'audience. Par conséquent le doublage a été achevé à la fin de la deuxième saison, le reste de la série est uniquement disponible en VOSTFR.

Accueil modifier

Accueil critique modifier

La réception critique d’Oz est prodigieuse malgré certaines imperfections.

Le site AlloCiné lui a donné 8/10. Le site SensCritique l'a classé à la 6e place dans le « Top 110 meilleures séries de tous les temps ». Le site collecteur de notes Metacritic lui a attribué 70/100 tout en indiquant au passage des critiques favorables.Tout comme IMDb avec 8,8/10.

Caryn James du New York Times a déclaré : « L'intégralité de la prison est mise en scène; une horreur high-tech bâti de béton et de cellules en verre, Oz peut être désagréable à regarder, il rend tellement claustrophobe et paranoïaque. Il va au-delà de son d'introduction de choc, puis devient plus macabre, plus dérangeant et plus saisissant ... Le point d’Oz, avec sa multitude de coupables piégés dans des circonstances tortueuses, n'est jamais subtil mais il est compliqué et puissant ».

En revanche, d'autres n'ont guère adhéré au phénomène, par exemple Frederic Bidle du Boston Globe affirme que Oz est : « Un exercice prétentieux aux sensations fortes bon marché ».

Il y a également Howard Rosenberg du Los Angeles Times qui pense que : « Son style unique et attrayant ne gagne pas d'endossement ici. .. Il n'y a pas de lumière au bout du tunnel, ni de tunnel d'ailleurs [...] Soyez prévenu qu’Oz est globalement la série la plus violente et sexuellement graphique à la télévision ».

Audiences modifier

Distinctions modifier

Oz a reçu au total 14 récompenses et 53 nominations.

Récompenses modifier

Nominations modifier

DVD modifier

  • Oz: Saison 1 ()
  • Oz: Saison 2 ()
  • Oz: Saison 3 ()
  • Oz: Saison 4 ()
  • Oz: Saison 5 ()
  • Oz: Saison 6 ()
  • Oz: Série Complète ()

Notes et références modifier

Annexe modifier

Bibliographie modifier

  • François Jost, « Oz, la prison et l’art de la fugue », Cinémas, vol. 23, nos 2-3,‎ , p. 145–174 (lire en ligne)

Liens externes modifier