Jerry Orbach

acteur américain
Jerry Orbach
Description de cette image, également commentée ci-après
Jerry Orbach en 1965 lors de la reprise de Carnival.
Nom de naissance Jerome Bernard Orbach
Naissance
Bronx, New York
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 69 ans)
Manhattan, New York
Profession Acteur, chanteur
Films notables Le Prince de New York
Dirty Dancing
Crimes et Délits
Universal Soldier
Séries notables Arabesque
New York, police judiciaire

Jerry Orbach est un acteur et chanteur américain, né le à New York et mort le à New York. Trois de ses rôles les plus connus sont les personnages de Lennie Briscoe, l'inspecteur de New York, police judiciaire, de Harry McGraw, le détective privé dans Arabesque et du père de Jennifer Grey dans Dirty Dancing.

BiographieModifier

EnfanceModifier

Jerry Orbach naît dans le quartier du Bronx. Son père, Leon Orbach, juif séfarade venu de Hambourg, tient un restaurant tout en se produisant comme acteur de vaudeville[1],[2]. Sa mère, Emily Olexy, née en Pennsylvanie dans une famille catholique d'origine polonaise et lituanienne, est chanteuse à la radio[3],[4].

CarrièreModifier

ThéâtreModifier

 
Lors de la comédie musicale Chicago en 1976, avec Michael O'Haughey.

En 1955, Jerry Orbach fait ses débuts sur scène dans l'adaptation en anglais de L'Opéra de quat'sous (The Threepenny Opera) de Bertolt Brecht et Kurt Weill off-Broadway. La même année, il décroche un petit rôle dans l'adaptation cinématographique de la comédie musicale Blanches colombes et vilains messieurs (Guys and Dolls).

En 1960, il est remarqué pour sa création du rôle de El Gallo dans la comédie musicale The Fantasticks de Harvey Schmidt et Tom Jones. En 1965, après une reprise de Blanches Colombes et vilains messieurs, il donne la réplique à Ethel Merman pour la reprise d'Annie Get Your Gun en 1966, enregistrée l'année suivante pour la télévision et diffusée sur NBC.

En 1968, il crée la comédie musicale Promises, Promises de Neil Simon, Burt Bacharach et Hal David, qui lui vaut un Tony Award du meilleur acteur dans une comédie musicale et un Drama Desk Award de la meilleure interprétation, suivi des créations de Chicago de Bob Fosse, Fred Ebb et John Kander en 1975 et 42nd Street de Michael Stewart, Mark Bramble et Bradford Ropes en 1980.

TélévisionModifier

En 1961, Jerry Orbach débute au téléfilm Twenty-Four Hours in a Woman's Life de Silvio Narizzano et, en 1963, la série télévisée The Nurses dans l’épisode Field of Battle.

Son interprétation du rôle épisodique du détective privé Harry MacGraw, ami de Jessica Fletcher, dans la série Arabesque (Murder, She Wrote), incite les producteurs à lui confier le rôle principal d'une série dérivée, La Loi du privé (The Law and Harry McGraw). Mais c'est surtout son rôle de Lennie Briscoe dans la série télévisée New York, police judiciaire (Law & Order) qui lui apporte la popularité et avec laquelle il gagnera un Screen Actors Guild Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique.

CinémaModifier

En 1958, Jerry Orbach apparaît dans Un tueur se promène (Cop Hater) de William Berke. En 1981, il joue dans Le Prince de New York (Prince of the City) de Sidney Lumet, interprète le père de Jennifer Grey dans Dirty Dancing d’Emile Ardolino (1987) et également le rôle du frère de Martin Landau dans Crimes et Délits (Crimes and Misdemeanors) de Woody Allen (1989). Il prête aussi sa voix à Lumière dans le long métrage d'animation La Belle et la Bête (Beauty and the Beast) et ses suites, dans lesquels on peut l'entendre s'exprimer dans un français parfait.

Vie privéeModifier

De 1958 à 1975, Jerry Orbach est marié à Marta Curro avec qui il aura deux enfants, Anthony Nicholas et Christopher Benjamin. De 1979 à son décès, il est l’époux d’Elaine Cancilla, qui lui survivra jusqu'en 2009.

MortModifier

En , un cancer de la prostate est diagnostiqué. Le , Jerry Orbach meurt de ce même cancer au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York[5].

FilmographieModifier

Longs-métragesModifier

Courts-métragesModifier

  • 1983 : The Special Magic of Herself the Elf de Raymond Jafelice : King Thorn (voix)
  • 1989 : The Flamingo Kid de Richard Rosenstock : Phil Brody

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

  • 1963 : The Nurses : Steve Ford (saison 1, épisode 31 : Field of Battle)
  • 1964 : Camera Three : Larry Foreman (saison 10, épisode 13 : The Cradle Will Rock)
  • 1965 : Les Accusés (The Defenders) : J.P. Loring (saison 4, épisode 25 : The Sworn Twelve)
  • 1968 : On ne vit qu'une fois (One Life to Live) : Irwin Keyser (1980-1981)
  • 1973 : Love, American Style : Homer « Arsenal » Andrews (saison 5, épisode 6 : Love and the Hoodwinked Honey)
  • 1973 : Diana : Donald Kirby (saison 1, épisode 12 : Never, Never, Ever Again... Maybe)
  • 1975 : Médecins d'aujourd'hui (Medical Center) : Josh (saison 6, épisode 17 : The Captives)
  • 1975 : Kojak : Brubaker (saison 3, épisode 1 : A Question of Answers)
  • 1980 : Buck Rogers : Lars Mangros (saison 1, épisode 19 : Space Rockers)
  • 1980 : Trapper John, M.D. : Dr Beeker (saison 1, épisode 22 : Hot Line)
  • 1983 : Ryan's Hope : M. Brahm (saison 1, épisode 2004)
  • 1985 : Our Family Honor : Brian Merrick (2 épisodes)
  • 1985-1991 : Arabesque : Harry McGraw (6 épisodes)
  • 1986 : Dream West : le capitaine John Sutter (2 épisodes)
  • 1986 : Les Aventures des Galaxy Rangers (The Adventures of the Galaxy Rangers) : Zachary Foxx (voix)
  • 1987 : Out on a Limb : Mort Viner (saison 1, épisode 1)
  • 1987 : Histoires de l'autre monde (Tales from the Darkside) : Roberts (saison 3, épisode 17 : Everybody Needs a Little Love)
  • 1987 : Le Voyageur (The Hitchhiker) : Cameron (saison 4, épisode 13 : Cabin Fever)
  • 1987-1988 : La Loi du privé (The Law and Harry McGraw) : Harry McGraw (16 épisodes)
  • 1988 : Simon et Simon (Simon & Simon) : Harrison / Malcolm Shanley III (saison 8, épisode 5 : Ain't Gonna Get It from Me, Jack)
  • 1990 : Rick Hunter : Sal Scarlatti (saison 6, épisode 13 : Son and Heir)
  • 1990 : Les Craquantes (The Golden Girls) : Glen O'Brien (saison 5, épisode 22 : Cheaters)
  • 1990 : Madame est servie (Who's the Boss?) : Nick (saison 7, épisode 10 : Starlight Memories)
  • 1991- 2004 : New York, police judiciaire (Law & Order) : l’inspecteur Lennie Briscoe (274 épisodes)
  • 1992 : La Maison en folie (Empty Nest) : Arthur (2 épisodes)
  • 1996 : Frasier : Mitch (saison 3, épisode 17 : High Crane Drifter ; voix)
  • 1992-1999 : Homicide (Homicide: Life on the Street) : l’inspecteur Lennie Briscoe (3 épisodes)
  • 1999-2000 : New York, unité spéciale (Law and Order: Special Victims Unit) : l’inspecteur Lennie Briscoe (3 épisodes)
  • 2001 : New York, section criminelle (Law and Order: Criminal Intent) : l’inspecteur Lennie Briscoe (saison 1, épisode 7 : Poison)
  • 2005 : New York, cour de justice (Law and Order: Trial by Jury) : l’inspecteur Lennie Briscoe (2 épisodes)

DoublageModifier

Films d'animationsModifier

Jeux vidéoModifier

  • 2003 : New York, police judiciaire : La Mort dans l'arme : l'inspecteur Lennie Briscoe
  • 2004 : New York, police judiciaire : Quitte ou double : l'inspecteur Lennie Briscoe
  • 2005 : New York, police Judiciaire : Jeu, set et meurtre : l'inspecteur Lennie Briscoe

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

HonneursModifier

 
La 53e rue sur la 8e avenue à New York City, nommée Jerry Orbach.
  • L'angle de la 8e avenue et de la 53e rue est renommé en son nom le [6].
  • En 2007, est nommé en son honneur le Jerry Orbach Theater, dans une partie du Snapple Theater Center dans la ville de New York[7]. Le théâtre fut construit avec la générosité de Dick Wolf, créateur de la série New York, police judiciaire[8]

Voix françaisesModifier

En France, Jerry Orbach est doublé par Daniel Gall et aussi Daniel Beretta dans le film d'animations principales La Belle et la Bête sorti en 1991.

Autres doubleur français :

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Jerry Orbach profile », sur Filmreference (consulté le 12 mai 2020).
  2. (en) James Brady, « In Step With...Jerry Orbach », Parade Magazine,‎ , p. 26 (lire en ligne).
  3. (en) Simi Horwitz, « Jerry Orbach; His Law & Order Role Fits Him Like a Glove », The Washington Post,‎ , repris dans « Orbach Gives Law & Order Seedy Side », South Florida Sun-Sentinel, 7 avril 1993.
  4. (en) David Hiltbrand, « Jerry Orbach gets his due on the sidewalks of New York », The Boston Globe,‎ (lire en ligne).
  5. (en) Adam Bernstein, « Law & Order Star Jerry Orbach Dies at 69 », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  6. New York rend hommage à Jerry Orbach (liberteserie.wordpress.com).
  7. Les plus grandes voix masculine de Broadway (broadwayvez.com).
  8. (en) The Jerry Orbach Theater (fantasticksonbroadway.com).

Liens externesModifier