Élisabeth Wiener

actrice française
Élisabeth Wiener
Description de cette image, également commentée ci-après
Elisabeth Wiener (portrait dessiné et retouché numériquement).
Nom de naissance Élisabeth Jeanne-Marie Wiéner
Naissance (77 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Chanteuse
Auteure-compositrice-interprète
Films notables La Prisonnière

Élisabeth Wiener est une actrice, chanteuse et auteure-compositrice-interprète française, née le à Paris.

Biographie modifier

Fille du compositeur Jean Wiéner et de la monteuse Suzanne de Troye, artistes membres du Parti communiste[1], Élisabeth Jeanne-Marie Wiéner commence sa carrière d'actrice à l'âge de 15 ans tout en pratiquant le chant classique et le piano.

Du premier mariage de son père[1], elle a une sœur, Maud Wiéner (1918-2001), et un frère, Stéphane Wiéner, musicien.

En 1966, elle interprète Coralie, une jeune actrice de théâtre, dans le téléfilm de Maurice Cazeneuve Illusions perdues, adapté du roman d'Honoré de Balzac, aux côtés d'Yves Rénier et de Bernard Noël.

Elle joue dans de nombreux films comme dans L'Année du bac en 1964, puis dans les sulfureux La Prisonnière d'Henri-Georges Clouzot (1968) et Au-delà du bien et du mal de Liliana Cavani (1977). On la voit aussi à la télévision dans des téléfilms et des feuilletons, comme dans Jacquou le Croquant.

Elle participe aux spectacles musicaux de Michel Polnareff et de Jacques Higelin (elle chante, en trio avec ce dernier et avec Serge Derrien, L'Attentat à la pudeur, sur l'album Champagne pour tout le monde).en 1976

Elle s'intéresse au jazz ainsi qu'aux musiques contemporaines et ethniques. En 1976, elle donne avec le compositeur argentin Horacio Vaggione des concerts de musique électronique.

En 1979, avec le bassiste Jacques Lennoz, elle crée le duo Amalgam, rebaptisé Phoenix[2] et avec la collaboration de Viviane Willaume et Norbert Galo, publie l'album Magick la même année. Entre 1980 et 1984, elle publie sous son nom quatre albums et cinq singles chez Virgin France.

Elle écrit pour de nombreux chanteurs, et compose également quelques musiques de films. En 1992, elle fonde le groupe féminin Castafiore Bazooka, qui a publié trois albums entre 1996 et 2005.

Depuis les années 1980, on ne la voit plus à l'écran, mais on entend toujours sa voix en doublage de nombreuses actrices américaines comme Jamie Lee Curtis, Glenn Close, Mia Farrow, Angela Bassett et Lauren Holly dans NCIS : Enquêtes spéciales.

Elle a été mariée un temps à l'acteur Philippe Bruneau.

Théâtre modifier

Filmographie modifier

Cinéma modifier

Télévision modifier

Discographie modifier

Singles modifier

  • 1981 : Hara Kiri eleïsson / Bloody Mary
  • 1982 : Vies à vies / Sauver sa peau
  • 1983 : Le Rire / Anthropophage
  • 1983 : Plume cassée / Dead End (B.O.F. Cap canaille)
  • 1984 : Sous ma douche / Bath Tub Luv

Albums modifier

Sous son nom modifier

  • 1982 : Elisabeth Wiener (Virgin 201914)
  • 1984 : Quitte ou double (Virgin 70195)

Avec le groupe Phoenix modifier

  • 1979 : Magick (Polydor)

Avec le groupe Castafiore Bazooka modifier

  • 1996 : Au cabaret des illusions perdues
  • 1998 : Les Îles du désir
  • 2005 : Castafiore & Bazooka (double cd)

Autres modifier

Doublage modifier

Cinéma modifier

Films modifier

Mais aussi :

Films d'animation modifier

Télévision modifier

Téléfilms modifier

Séries télévisées modifier

Mais aussi :

Séries d'animation modifier

Notes et références modifier

  1. a et b Michel Dreyfus et Nathalie Viet-Depaule, « WIENER Jean - Maitron », sur Le Maitron, (consulté le ).
  2. Qui n'a aucun rapport avec le groupe versaillais Phoenix.
  3. a et b 2e doublage.
  4. 2e doublage DVD.
  5. Second doublage effectué en 2011.

Liens externes modifier