Sarah Barzyk

actrice et réalisatrice française

Sarah Barzyk, ou parfois Sarah Barzyk-Aubrey, est une actrice et réalisatrice française, née le .

Sarah Barzyk
Sarah Barzyk en 2014.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
Nationalité
Activités
Père
Mère
Autres informations
Distinction

Biographie

modifier

Origines

modifier

Sarah Barzyk est la fille de l'actrice et mannequin Patricia Barzyk, et de l'acteur anglais James Aubrey ; à compter de 1999, elle est devenue la belle-fille du réalisateur Jean-Pierre Mocky, avec lequel elle a participé à plusieurs films en tant que comédienne, puis réalisatrice et auteure[1].

Carrière

modifier

Âgée de 4 ans, Sarah Barzyk débute en tant qu'actrice avec le réalisateur américain Bob Swaim, aux côtés de Christoph Waltz et Roger Hanin, dans la série Maitre Da Costa, en 1994.

À ses 9 ans dans le rôle d'une petite fille tueuse, elle figure avec sa mère au casting du film Tout est calme[2] de Jean-Pierre Mocky.

Elle suit trois ans de cours de théâtre au lycée Georges-Cuvier de Montbéliard (Doubs).

À Paris, elle étudie au cours Florent.

En 2008, elle est élue Miss Paris et participe à l'élection de Miss France 2009[3]. C'est la première fois, qu'une fille d'une ancienne Miss France (sa mère a été Miss France 1980) se présente à l'élection[4],[5].

Elle débute dans la mini-série Éternelle aux côtés de Claire Keim[6].

En 2010, elle tourne le court métrage Tommy[7] d'Arnold de Parscau, aux côtés du comédien Jean-Christophe Bouvet. Ce court métrage est lauréat du concours de David Lynch et devient le clip officiel de sa chanson : Good Day Today[8].

Elle obtient le rôle de Marie de Béthanie dans Une femme nommée Marie, pièce de Robert Hossein[9].

Après la mort de son père James Aubrey en 2010, elle lui rend hommage en 2012 en interprétant un des personnages du film de Richard Dutton : Shadow Of a Stranger[10].

En 2014, elle écrit, produit, réalise et interprète le rôle principal de son premier court métrage Nina, où elle met en scène sa mère Patricia Barzyk[11]. En 2015, elle met en scène son beau-père Jean-Pierre Mocky dans son deuxième court métrage Marlowe[12], dans lequel figure également Jacques Attali[13].

Sous le pseudonyme Wiara, elle produit sa première chanson Dolorès ; écrite en collaboration avec le compositeur Pierre Michelet, ce titre se veut une réponse au poème du personnage d'Humbert du roman Lolita de Vladimir Nabokov[14]. Jean-Pierre Mocky y est la voix d'Humbert.

Filmographie

modifier

En tant qu'actrice

modifier

En tant que réalisatrice

modifier

Participation à des publicités

modifier

Doublage

modifier

Cinéma

modifier

Films d'animation

modifier

Télévision

modifier

Téléfilms

modifier

Séries télévisées

modifier


Séries d'animation

modifier

Jeux vidéo

modifier

Théâtre

modifier

Publication

modifier

Notes et références

modifier
  1. Sam BONJEAN, « Arbouans / Culture. La trépidante fin d’année de Sarah Barzyk, actrice, réalisatrice et ancienne miss », L'Est républicain,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Tout est calme », sur cinema-francais.fr (consulté le ).
  3. http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/sarah-barzyk-miss-de-mere-en-fille-06-12-2008-333218.php Sarah Barzyk, miss de mère en fille] sur Le Parisien,
  4. Mahatony, « Patricia Barzyk (ancienne Miss France) : Découvrez sa fille Sarah, mannequin et actrice », sur amomama.fr, (consulté le ).
  5. Hiba Semali, « Concours Miss France : Deux Miss dans une même famille, la mère dans le jury ! », sur purepeople.com, (consulté le ).
  6. « Éternelle » [vidéo], sur Allociné (consulté le ).
  7. « Tommy » [vidéo], sur Allociné (consulté le ).
  8. « David Lynch 'Good Day Today' (Official Video) » (consulté le )
  9. « Théâtre Dans les coulisses du prochain spectacle de Robert Hossein, joué à Lourdes le 13 août, avec ... », L'Est républicain,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. Chris Clark, Richard Dutton, Colin Baker et Martha Watson Allpress, Shadows of a Stranger, Stranger Tale Films, (lire en ligne)
  11. « La « Nina » de Sarah Barzyk », L'Est républicain,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  12. Sam BONJEAN, « A Cannes, Sarah Barzyk envoie Mocky au diable ! », L'Est républicain,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « L'Obs - Actualités du jour en direct », sur L'Obs (consulté le ).
  14. « Sarah Barzyk : « Toucher les gens autant que leur transmettre un message » », sur Achronique Magazine, (consulté le ).
  15. « Marlowe » [vidéo], sur Allociné (consulté le ).
  16. Laurent ARNOLD, « cinema. Belfort : la Franc-Comtoise Sarah Barzyk présente son nouveau court-métrage ce soir au ... », L'Est républicain,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. « Paris Hilton "Be Magazine" Commerical » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  18. « Il faut que jeunesse se passe... bien ! (version longue) » [vidéo], sur Dailymotion (consulté le ).
  19. « #1000Possibles - Inspirons les femmes de demain » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  20. Doublage effectué tardivement pour sa diffusion en 2022 sur Disney+.
  21. Doublage effectué tardivement en 2023 pour Crunchyroll.
  22. [1]
  23. Catherine ZIRI, « Sarah dans le rôle de M.Madeleine », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  24. « Désordres », sur manufacturedesabbesses.com (consulté le ).
  25. Sam Bonjean, « Le premier roman de Sarah Barzyk passe par Montbéliard », sur estrepublicain.fr, (consulté le )

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :