Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile du Canada

course de Formule 1

Grand Prix du Canada
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 70
Longueur du circuit 4,361 km
Distance de course 305,270 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur 2019 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 29 min 7 s 084
(vitesse moyenne : 205,527 km/h)
Pole position 2019 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
min 10 s 240
(vitesse moyenne : 223,514 km/h)
Record du tour en course 2019 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
min 13 s 078
(vitesse moyenne : 214,833 km/h)

Le Grand Prix automobile du Canada est une course automobile disputée au Canada et qui compte pour le championnat du monde de Formule 1 depuis 1967.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Le second virage du Grand Prix du Canada.

La première édition du Grand Prix du Canada de Formule 1 a eu lieu en 1967 sur le circuit Mosport Park en Ontario. En 1968, c'est le circuit Mont-Tremblant au Québec qui accueille le Grand Prix. De retour en Ontario en 1969, cette épreuve fait un dernier arrêt à Mont-Tremblant en 1970.

De 1971 à 1977, le Grand Prix du Canada se tient à Mosport. En 1977, Jody Scheckter, au volant de sa Wolf, est le dernier vainqueur à Mosport. Les pilotes apprécient le charme de ce circuit tracé dans une zone vallonnée mais celui-ci ne répond plus aux normes de sécurité inhérentes à la Formule 1. Les européens qualifient la piste étroite et dangereuse de « circuit à l'ancienne mode ».

Dès décembre 1977, on évoque une course à Montréal et le projet de construction d'une piste sur les îles du Parc Jean-Drapeau. Le , le Comité exécutif de Montréal approuve le projet et la construction de la piste débute le .

Le premier Grand Prix à Montréal se tient le et est remporté par Gilles Villeneuve qui signe sa première victoire depuis ses débuts, pour son Grand Prix national. Le , Villeneuve se tue lors des essais du Grand Prix de Belgique et son nom est donné à la piste de l'Île Notre-Dame.

La piste a été modifiée à plusieurs reprises pour la rendre à la fois plus sure et plus compétitive. Elle consiste en un tracé d'accélération et de freinage, de portions rectilignes brèves permettant les dépassements et entrecoupées de virages étroits. Tout au long de la course, les freins et les boîtes de vitesses sont mis à rude épreuve.

Le Grand Prix du Canada a failli être annulé en 2004 en raison de la loi anti-tabac qui règne au Canada, mais les écuries se sont entendues avec l'organisateur de la course pour ne pas diffuser de publicité sur les cigarettes.

En 2012, le Grand Prix se déroule dans un climat social perturbé par plusieurs mois de grève étudiante et de manifestations. Le collectif Anonymous lance même un appel à boycott[1],[2]. Alors que les dispositifs de sécurité sont renforcés, la fréquentation baisse fortement par rapport à l'année précédente[3].

Développements récentsModifier

Le , le Grand Prix du Canada est retiré du calendrier en faveur d'autres destinations[4]. Bernie Ecclestone, homme d'affaires britannique et propriétaire un temps de l'écurie de Formule 1 Brabham puis de la sienne propre Bernie Ecclestone, justifie cet abandon par les impayés de promoteurs locaux (dirigés par Normand Legault à cette époque) depuis trois ans[5]. Dans un contexte où la Formule 1 est en crise et cherche de l'argent, elle fera appel au plus offrant. Le , les négociations entreprises entre différents paliers gouvernementaux et Bernie Ecclestone échouent et le Grand Prix du Canada n'aura pas lieu en 2009[6].

Dès la mi-juin 2009, un retour du Grand Prix à Montréal en 2010 est évoqué[7]. Après plusieurs mois de négociations, le maire de Montréal Gérald Tremblay, le ministre des finances et ministre responsable de la région de Montréal Raymond Bachand, le ministre Fédéral des Travaux publics Christian Paradis ainsi que le président de Tourisme Montréal Charles Lapointe annoncent le retour du Grand Prix du Canada à Montréal jusqu'en 2014 au coût de 75 millions de dollars canadiens (15 millions par an durant 5 ans)[8],[9]. En 2010, le Grand Prix a eu lieu le 13 juin.

Faits marquantsModifier

Les différents circuits utilisésModifier

     
Tracé du circuit Mosport Park. Tracé du circuit Mont-Tremblant. Tracé du circuit Gilles-Villeneuve.

Records par circuitModifier

Palmarès du Grand Prix du CanadaModifier

Les événements qui ne faisaient pas partie du championnat du monde de Formule 1 sont indiqués par un fond rose.

Année Vainqueur Écurie Circuit Résultats
1961   Peter Ryan   Lotus-Climax Mosport Park Résumé
1962   Masten Gregory   Lotus-Climax Mosport Park Résumé
1963   Pedro Rodríguez   Ferrari Mosport Park Résumé
1964   Pedro Rodríguez   Ferrari Mosport Park Résumé
1965   Jim Hall   Chaparral-Chevrolet Mosport Park Résumé
1966   Mark Donohue   Lola-Chevrolet Mosport Park Résumé
1967   Jack Brabham   Brabham-Repco Mosport Park Résumé
1968   Denny Hulme   McLaren-Ford Mont-Tremblant Résumé
1969   Jacky Ickx   Brabham-Ford Mosport Park Résumé
1970   Jacky Ickx   Ferrari Mont-Tremblant Résumé
1971   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford Mosport Park Résumé
1972   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford Mosport Park Résumé
1973   Peter Revson   McLaren-Ford Mosport Park Résumé
1974   Emerson Fittipaldi   McLaren-Ford Mosport Park Résumé
1975
Non couru
1976   James Hunt   McLaren-Ford Mosport Park Résumé
1977   Jody Scheckter   Wolf-Ford Mosport Park Résumé
1978   Gilles Villeneuve   Ferrari Île Notre-Dame Résumé
1979   Alan Jones   Williams-Ford Île Notre-Dame Résumé
1980   Alan Jones   Williams-Ford Île Notre-Dame Résumé
1981   Jacques Laffite   Ligier-Matra Île Notre-Dame Résumé
1982   Nelson Piquet   Brabham-BMW Gilles-Villeneuve Résumé
1983   René Arnoux   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
1984   Nelson Piquet   Brabham-BMW Gilles-Villeneuve Résumé
1985   Michele Alboreto   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
1986   Nigel Mansell   Williams-Honda Gilles-Villeneuve Résumé
1987
Non couru
1988   Ayrton Senna   McLaren-Honda Gilles-Villeneuve Résumé
1989   Thierry Boutsen   Williams-Renault Gilles-Villeneuve Résumé
1990   Ayrton Senna   McLaren-Honda Gilles-Villeneuve Résumé
1991   Nelson Piquet   Benetton-Ford Gilles-Villeneuve Résumé
1992   Gerhard Berger   McLaren-Honda Gilles-Villeneuve Résumé
1993   Alain Prost   Williams-Renault Gilles-Villeneuve Résumé
1994   Michael Schumacher   Benetton-Ford Gilles-Villeneuve Résumé
1995   Jean Alesi   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
1996   Damon Hill   Williams-Renault Gilles-Villeneuve Résumé
1997   Michael Schumacher   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
1998   Michael Schumacher   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
1999   Mika Häkkinen   McLaren-Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2000   Michael Schumacher   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
2001   Ralf Schumacher   Williams-BMW Gilles-Villeneuve Résumé
2002   Michael Schumacher   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
2003   Michael Schumacher   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
2004   Michael Schumacher   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
2005   Kimi Räikkönen   McLaren-Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2006   Fernando Alonso   Renault Gilles-Villeneuve Résumé
2007   Lewis Hamilton   McLaren-Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2008   Robert Kubica   BMW Sauber Gilles-Villeneuve Résumé
2009
Non couru
2010   Lewis Hamilton   McLaren-Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2011   Jenson Button   McLaren-Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2012   Lewis Hamilton   McLaren-Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2013   Sebastian Vettel   Red Bull-Renault Gilles-Villeneuve Résumé
2014   Daniel Ricciardo   Red Bull-Renault Gilles-Villeneuve Résumé
2015   Lewis Hamilton   Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2016   Lewis Hamilton   Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2017   Lewis Hamilton   Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé
2018   Sebastian Vettel   Ferrari Gilles-Villeneuve Résumé
2019   Lewis Hamilton   Mercedes Gilles-Villeneuve Résumé

Classement des pilotes par nombre de victoiresModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :