Pedro Rodríguez de la Vega

pilote automobile
Pedro Rodríguez de la Vega
Description de cette image, également commentée ci-après
Pedro Rodríguez au Nurburgring en 1968.
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Mexico, Mexique
Date de décès (31 ans)
Lieu de décès Nuremberg, Allemagne
Nationalité Drapeau : Mexique Mexicain
Carrière
Années d'activité 1958 - 1971 en Endurance
1963 - 1971 en F1
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Team Lotus
NART
Cooper Car Company
BRM
Reg Parnell Racing
Scuderia Ferrari
Statistiques
Nombre de courses 54 (54 départs)
Podiums 7
Victoires 2

Pedro Rodríguez de la Vega (né le 18 janvier 1940 à Mexico, Mexique - mort le 11 juillet 1971 à Nuremberg, Allemagne, dans un accident) est un pilote automobile mexicain. À son palmarès, il compte notamment deux victoires en Formule 1 ainsi qu'un succès aux 24 Heures du Mans (pour 13 victoires en endurance). Le circuit de Mexico qui a accueilli la Formule 1 jusqu'en 1992 et qui accueille de nos jours des manches des championnats Champ Car et Nascar Busch Series est baptisé Autódromo Hermanos Rodríguez en hommage à Pedro et son jeune frère Ricardo.

BiographieModifier

 
Pedro Rodríguez sur BRM lors des essais du Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring en 1968

C'est sur deux roues que Pedro Rodríguez fait ses débuts en compétition. Champion du Mexique de moto en 1953 et 1954, il accède dans les années qui suivent au sport automobile, en compagnie de son frère cadet Ricardo. En 1957, les deux frères (âgés respectivement de 17 et 15 ans, ce qui est exceptionnellement jeune) font leurs débuts internationaux dans des épreuves de la catégorie "sport" en Amérique Centrale, et Pedro décroche même un volant pour les 24 Heures du Mans de 1958 sur une Ferrari engagée par Luigi Chinetti.

Dans les années qui suivent, la carrière de Pedro a tendance à stagner, à l'inverse de celle de son jeune frère Ricardo qui fin 1961, devient à seulement 19 ans pilote officiel de la Scuderia Ferrari en Formule 1. Mais le fulgurant début de carrière de Ricardo est brisé fin 1962 dans un accident mortel lors des essais du Grand Prix du Mexique, une course de Formule 1 hors-championnat. Très éprouvé par la mort de son frère cadet, Pedro décide après une période d'hésitation de poursuivre sa carrière. Spécialisé dans les épreuves d'endurance (ce qui lui vaudra de remporter les 24 Heures du Mans en 1968 sur une Ford GT40 en équipage avec Lucien Bianchi[1]), il accède à son tour à la Formule 1 en 1963, mais doit attendre la saison 1967 pour bénéficier d'un volant à temps complet. Son championnat 1967 ne peut d'ailleurs pas mieux commencer puisqu'avec un certain brin de réussite, il remporte le Grand Prix d'Afrique du Sud au volant de la Cooper-Maserati. Passé chez BRM la saison suivante, il s'affirme comme l'une des valeurs sures de la F1 et remporte en 1970 un deuxième succès, à l'occasion du Grand Prix de Belgique.

Il remporte huit courses comptants pour le championnat du monde des voitures de sport en deux saisons. Le titre pilote n'existant pas à cette époque, Pedro Rodriguez ne reçoit pas de titre[1].

Le , il se tue au volant d'une Ferrari 512 M à l'occasion d'une manche du championnat Inter-séries sur le tracé du Norisring à Nuremberg, le dégonflement du pneu avant droit ayant provoqué un déjantage, la voiture hors de contrôle percutant alors violemment la pile d'un pont[2].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Tableau synthétique des résultats de Pedro Rodríguez en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP
disputés
Victoires Meilleurs
tours
Points
inscrits
Classement
1963 Team Lotus Lotus 25 Climax FWMV V8 Dunlop 2 0 0 0 n.c.
1964 North American Racing Team Ferrari 156 Ferrari 178 V6 Dunlop 1 0 0 1 19e
1965 North American Racing Team Ferrari 1512 Ferrari 207 Flat-12 Dunlop 2 0 0 2 14e
1966 Team Lotus Lotus 33 Climax FWMV V8 Firestone 2 0 0 0 n.c.
BRM P60 V8 Firestone 1 0 0
1967 Cooper Car Company Cooper T81 Maserati 9/F1 V12 Firestone 6 1 0 15 6e
Maserati 10/F1 V12 Firestone 1 0 0
Cooper T81B Maserati 10/F1 V12 Firestone 1 0 0
1968 Owen Racing Organisation BRM P126 BRM P142 V12 Goodyear 1 0 0 18 6e
BRM P133 BRM P142 V12 Goodyear 11 0 1
1969 Reg Parnell Racing BRM P126 BRM P142 V12 Goodyear 2 0 0 3 13e
Dunlop 1 0 0
Scuderia Ferrari Ferrari 312 Ferrari 255C V12 Firestone 2 0 0
North American Racing Team Ferrari 312 Ferrari 255C V12 Firestone 3 0 0
1970 Owen Racing Organisation BRM P153 BRM P142 V12 Dunlop 1 0 0 23 7e
Yardley Team BRM BRM P153 BRM P142 V12 Dunlop 12 1 0
1971 Yardley Team BRM BRM P160 BRM P142 V12 Firestone 5 0 0 9 9e
Total 54 2 1 71

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Détails des participations de Pedro Rodríguez aux 24 Heures du Mans
Année Équipe Voiture Cat. Équipiers Départ Tours Résultat
Moteur Heures
1958   North American Racing Team 25 Ferrari 500 TR58 S 2.0   José Behra 33e 119 Abandon
(Refroidissement)
Ferrari 2,0 L L4 12 h
1959   OSCA Automobili 51 O.S.C.A. Sport 750TN S 750   Ricardo Rodríguez 11e 32 Abandon
(Pompe à eau)
O.S.C.A. 0,7 L L4 5 h
1960   Scuderia Ferrari SpA 12 Ferrari 250 TRI/60 S 3.0   Ludovico Scarfiotti 47e 22 Abandon
(Panne d'essence)
Ferrari 3,0 L V12 3 h
1961   North American Racing Team 17 Ferrari 250 TRI/61 S 3.0   Ricardo Rodríguez 2e 305 Abandon
(Moteur)
Ferrari 3,0 L V12 23 h
1962   SpA Ferrari SEFAC 28 Ferrari Dino 246 SP E 3.0   Ricardo Rodríguez 32e 174 Abandon
(Boite de vitesses)
Ferrari 2,4 L V6 13 h
1963   North American Racing Team 10 Ferrari 330 TRI/LM P +3.0   Roger Penske 1er 113 Abandon
(Accident)
Ferrari 4,0 L V12 9 h
1964   North American Racing Team 15 Ferrari 330 P P 5.0   Skip Hudson 3e 58 Abandon
(Moteur)
Ferrari 4,0 L V12 5 h
1965   North American Racing Team 18 Ferrari 365 P2/P1 P 5.0   Nino Vaccarella 6e 320 7e
Ferrari 4,4 L V12 24 h
1966   North American Racing Team 27 Ferrari 330 P3 Spyder P 5.0   Richie Ginther 5e 151 Abandon
(Boite de vitesses)
Ferrari 4,0 L V12 10 h
1967   North American Racing Team 25 Ferrari 330 P3 P 5.0   Giancarlo Baghetti 8e 144 Abandon
(Piston)
Ferrari 4,0 L V12 11 h
1968   John Wyer Automotive Engineering Ltd. 9 Ford GT40 Mk I S 5.0   Lucien Bianchi 4e 331 Vainqueur
Ford 4,9 L V8 24 h
1969   SpA Ferrari SEFAC 18 Ferrari 312 P Coupé P 3.0   David Piper 9e 223 Abandon
(Fuite d'huile)
Ferrari 3,0 L V12 16 h
1970   John Wyer Automotive Engineering Ltd. 21 Porsche 917 K S 5.0   Leo Kinnunen 5e 22 Abandon
(Moteur)
Porsche 4,9 L Flat-12 4 h
1971   John Wyer Automotive
Engineering Ltd.
18 Porsche 917 LH S 5.0   Jackie Oliver 1er - Abandon
(Fuite d'huile)
Porsche 4,9 L Flat-12 14 h

Autres victoires en enduranceModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b François Hurel, « En 1970 et 1971 : Pedro Rodriguez « virtuellement champion du monde » », Auto Hebdo, no 2058,‎ , p. 93
  2. Revue L'Auto-journal n°15 - 5 août 1971

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier