Ouvrir le menu principal

Championnat du monde de Formule 1 1973

compétition de sport automobile
Championnat du monde de Formule 1 1973
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 24e
Nombre de manches 15 Grands Prix
Site web officiel www.fia.com
www.formula1.com
Palmarès
Champion pilote Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart
Champion constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus-Ford

Navigation

Le championnat du monde de Formule 1 1973 a été remporté par le Britannique Jackie Stewart sur une Tyrrell-Ford. Lotus remporte le championnat du monde des constructeurs.

Sommaire

Règlement sportifModifier

  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 9, 6, 4, 3, 2, 1.
  • Seuls les sept meilleurs résultats des huit premières manches et les six meilleurs résultats des sept dernières manches sont retenus.

Règlement techniqueModifier

  • Moteurs atmosphériques : 3 000 cm³
  • Moteurs suralimentés : 1 500 cm3

Pilotes et monoplacesModifier

Les principaux mouvements hivernaux concernent l'arrivée du suédois Ronnie Peterson chez Lotus en provenance de March et celles chez BRM de Clay Regazzoni non retenu par Ferrari et Niki Lauda en qualité de pilote payant.

Pilotes et monoplaces de la saison 1973
Écurie Constructeur Châssis Moteur Pneus Pilotes Manches disputées
  John Player Team Lotus Lotus 72D
72E
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Emerson Fittipaldi Toutes
  Ronnie Peterson Toutes
  Elf Team Tyrrell Tyrrell 005
006
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Jackie Stewart Toutes
  François Cevert Toutes
  Chris Amon 14-15
  Motor Racing Developments Brabham BT37
BT42
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Carlos Reutemann Toutes
  Wilson Fittipaldi Toutes
  Andrea De Adamich 4-6, 8-9
  Rolf Stommelen 11-14
  John Watson 9, 15
  Yardley Team McLaren McLaren M19A
M19C
M23
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Denny Hulme Toutes
  Peter Revson 1-7, 9-15
  Jody Scheckter 3, 8-9, 14-15
  Jacky Ickx 11
  Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 312 B2
312 B3
Ferrari 001/1 3.0 Flat-12
Ferrari 001/11 3.0 Flat-12
G
  Jacky Ickx 1-9, 13
  Arturo Merzario 1-3, 6, 8, 12-15
  Clarke-Mordaunt-Guthrie Racing March 721G
731
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
F
G
  Mike Beuttler 1-7, 9-15
  Reine Wisell 8
  STP March Racing Team March 721G
731
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Jean-Pierre Jarier 1-3, 5-8, 12, 14-15
  Henri Pescarolo 4
  Roger Williamson 9-10
  Brooke Bond Oxo Team Surtees
  Team Surtees
  Ceramica Pagnossin Team Surtees
Surtees TS9A
TS9B
TS14A
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
F
  Mike Hailwood Toutes
  José Carlos Pace Toutes
  Luiz Bueno 2
  Andrea De Adamich 3
  Jochen Mass 9, 11, 15
  Marlboro BRM BRM P160C
P160D
BRM P142 3.0 V12
F
  Jean-Pierre Beltoise Toutes
  Clay Regazzoni 1-13, 15
  Niki Lauda Toutes
  Peter Gethin 14
  Frank Williams Racing Cars Iso-Marlboro FX3B
IR
Ford Cosworth DFV 3.0 V8
F
  Nanni Galli 1-2, 4-6
  Howden Ganley Toutes
  Jackie Pretorius 3
  Tom Belsø 7
  Henri Pescarolo 8, 11
  Graham McRae 9
  Gijs van Lennep 10, 12-13
  Tim Schenken 14
  Jacky Ickx 15
  UOP Shadow Racing Team Shadow DN1 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Jackie Oliver 3-15
  George Follmer 3-15
  Brian Redman 15
  Scuderia Scribante Lucky Strike Racing Lotus 72D Ford Cosworth DFV 3.0 V8
F
  Dave Charlton 3
  Blignaut Lucky Strike Racing Tyrrell 004 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Eddie Keizan 3
  Embassy Racing Shadow DN1 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Graham Hill 4-15
  Martini Racing Tecno PA123/6 Tecno Series-P 3.0 Flat-12
F
  Chris Amon 5-6, 9-10, 12
  LEC Refrigeration Racing March 731 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  David Purley 6, 9-11, 13
  Hesketh Racing March 731 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  James Hunt 6, 8-10, 12, 14-15
  Team Pierre Robert March 731 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
G
  Reine Wisell 7
  Team Ensign Ensign N173 Ford Cosworth DFV 3.0 V8
F
  Rikky von Opel 8-10, 12-15

Résumé du championnat du monde 1973Modifier

Pour l'ouverture de la saison le Suisse Clay Regazzoni crée la surprise en signant la pole position et en menant les premiers tours du Grand Prix d'Argentine au volant d'une BRM sur le déclin depuis plusieurs années. Il perd rapidement pied et se fait déborder par François Cevert qui ne peut lui-même résister au retour final du champion du monde en titre Emerson Fiitipaldi. Fittipaldi confirme son état de grâce en survolant deux semaines plus tard à domicile le premier Grand Prix du Brésil de l'histoire.

Adversaire désigné de Fittipaldi en début de saison, le double champion du monde Jackie Stewart ouvre son compteur en Afrique du Sud, dans une course demeurée fameuse par l'image du Britannique Mike Hailwood qui a plongé dans les flammes pour sauver la vie de Clay Regazzoni prisonnier de sa voiture après un carambolage en début d'épreuve.

En Espagne, Fittipaldi prend le large au championnat en signant sa troisième victoire en quatre courses mais Stewart réplique en Belgique. Le duel Stewart-Fittipaldi se poursuit à Monaco, avec un nouveau succès du pilote britannique, vainqueur d'un souffle devant son adversaire brésilien. Stewart revient alors à seulement 4 points de Fittipaldi au championnat. Avec 25 succès, Stewart égale le record de victoires de son compatriote Jim Clark.

Pour le premier Grand Prix de Suède, le régional de l'étape Ronnie Peterson se met en évidence en dominant la majeure partie de la course avant de rencontrer des soucis de pneumatiques et céder la victoire à Denny Hulme. Deux semaines plus tard, Peterson remporte au Paul Ricard la première victoire de sa carrière en Formule 1. Il a bénéficié il est vrai de l'accrochage de son coéquipier Emerson Fittipaldi, alors en lutte en tête de la course avec le bouillant sud-africain Jody Scheckter. L'autre grand bénéficiaire des malheurs de Fittipaldi est Jackie Stewart qui prend pour un point les commandes du championnat du monde.

Jody Scheckter refait parler de lui au Grand Prix suivant à Silverstone en provoquant à l'issue du premier tour l'un des plus grands carambolages de l'histoire de la Formule 1 (10 pilotes éliminés). Les leaders du championnat échappent au chaos de manière provisoire : Stewart part à la faute tandis que Fittipaldi renonce sur casse mécanique. La victoire revient ainsi à Peter Revson sur la seconde McLaren.

Le championnat bascule à Zandvoort où, victime d'un gros crash lors des essais, Fittipaldi prend le départ de la course puis renonce au bout de quelques tours, sa cheville blessée le faisant trop souffrir. Facile vainqueur, Stewart prend le large au championnat. En début de course, le jeune espoir britannique Roger Williamson reste prisonnier de sa voiture en feu et décède malgré les efforts désespérés de David Purley pour le sauver.

En Allemagne, face à un Fittipaldi affaibli et jamais en mesure de se battre avec les meilleurs (il terminera finalement sixième), Stewart décroche une nouvelle victoire avec la complicité de son coéquipier François Cevert, sagement resté dans ses roues alors qu'il semblait plus rapide.

Avec 18 points de retard à 4 manches de la fin du championnat, Fittipaldi joue l'une de ses dernières cartes en Autriche. Dominateur, il est pourtant contraint à l'abandon en vue de l'arrivée et cède la victoire à Peterson tandis que Stewart, deuxième, porte son avance à 24 points. L'Écossais coiffe définitivement sa troisième couronne mondiale à Monza grâce à la complicité de Ronnie Peterson qui s'impose d'un souffle devant son coéquipier Fittipaldi, le privant ainsi de ses ultimes espoirs au championnat.

Au Canada, dans une épreuve sans enjeu où l'on parle surtout des rumeurs de départ à la retraite du tout frais champion du monde Jackie Stewart, la victoire revient à Peter Revson au terme d'un scénario pour le moins confus. Revson a en effet profité du mauvais placement de la voiture de sécurité dont c'était la toute première apparition en F1 pour prendre le meilleur sur Fittipaldi.

La saison s'achève dans la tristesse à Watkins Glen. Vainqueur sur ce même circuit deux ans plus tôt et devenu l'une des stars de la F1, François Cevert se tue lors des essais. En signe de deuil, l'écurie Tyrrell se retire du Grand Prix. La victoire revient à Peterson alors que Jackie Stewart, annonce sa retraite quelques jours plus tard, comme on le pressentait depuis plusieurs semaines.

Grands Prix de la saison 1973Modifier

Calendrier des Grands Prix de la saison 1973
no  Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
221 28 janvier   Grand Prix d'Argentine Buenos Aires   Emerson Fittipaldi   Lotus-Ford   Clay Regazzoni   Emerson Fittipaldi Résumé
222 11 février   Grand Prix du Brésil Interlagos   Emerson Fittipaldi   Lotus-Ford   Ronnie Peterson   Emerson Fittipaldi
  Denny Hulme
Résumé
223 3 mars   Grand Prix d'Afrique du Sud Kyalami   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford   Denny Hulme   Emerson Fittipaldi Résumé
224 29 avril   Grand Prix d'Espagne Montjuïc   Emerson Fittipaldi   Lotus-Ford   Ronnie Peterson   Ronnie Peterson Résumé
225 20 mai   Grand Prix de Belgique Zolder   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford   Ronnie Peterson   François Cevert Résumé
226 3 juin   Grand Prix de Monaco Monaco   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford   Jackie Stewart   Emerson Fittipaldi Résumé
227 17 juin   Grand Prix de Suède Anderstorp   Denny Hulme   McLaren-Ford   Ronnie Peterson   Denny Hulme Résumé
228 1er juillet   Grand Prix de France Le Castellet   Ronnie Peterson   Lotus-Ford   Jackie Stewart   Denny Hulme Résumé
229 14 juillet   Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone   Peter Revson   McLaren-Ford   Ronnie Peterson   James Hunt Résumé
230 29 juillet   Grand Prix des Pays-Bas Zandvoort   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford   Ronnie Peterson   Ronnie Peterson Résumé
231 5 août   Grand Prix d'Allemagne Nürburgring   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford   Jackie Stewart   Carlos Pace Résumé
232 19 août   Grand Prix d'Autriche Österreichring   Ronnie Peterson   Lotus-Ford   Emerson Fittipaldi   Carlos Pace Résumé
233 9 septembre   Grand Prix d'Italie Monza   Ronnie Peterson   Lotus-Ford   Ronnie Peterson   Jackie Stewart Résumé
234 23 septembre   Grand Prix du Canada Mosport   Peter Revson   McLaren-Ford   Ronnie Peterson   Emerson Fittipaldi Résumé
235 7 octobre   Grand Prix des États-Unis Watkins Glen   Ronnie Peterson   Lotus-Ford   Ronnie Peterson   James Hunt Résumé
Calendrier des Grands Prix hors-championnat de la saison 1973[1]
Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
18 mars   VIII Daily Mail Race of Champions Brands Hatch   Peter Gethin   Chevron-Chevrolet   Jean-Pierre Beltoise   Jean-Pierre Beltoise
  Niki Lauda
  Ronnie Peterson
Résumé
8 avril   XXV BRDC International Trophy Silverstone   Jackie Stewart   Tyrrell-Ford   Emerson Fittipaldi   Ronnie Peterson Résumé

Classement des pilotesModifier

Classement pilotes[2]
Classement Pilote Points
Champion   Jackie Stewart 71
2e   Emerson Fittipaldi 55
3e   Ronnie Peterson 52
4e   François Cevert 47
5e   Peter Revson 38
6e   Denny Hulme 26
7e   Carlos Reutemann 16
8e   James Hunt 14
9e   Jacky Ickx 12
10e   Jean-Pierre Beltoise 9
11e   Carlos Pace 7
12e   Arturo Merzario 6
13e   George Follmer 5
14e   Jackie Oliver 4
15e   Andrea De Adamich 3
16e   Wilson Fittipaldi 3
17e   Niki Lauda 2
18e   Clay Regazzoni 2
19e   Howden Ganley 1
20e   Gijs van Lennep 1
21e   Chris Amon 1


Classement des constructeursModifier

Classement constructeurs[3]
Classement Écurie Points
Champion   Lotus-Ford 92
2e   Tyrrell-Ford 82
3e   McLaren-Ford 58
4e   Brabham-Ford 22
5e   March-Ford 14
6e   Ferrari 12
7e   BRM 12
8e   Shadow-Ford 9
9e   Surtees-Ford 7
10e   Iso Marlboro-Ford 2
11e   Tecno 1
12e   Ensign-Ford 0


Notes et référencesModifier

  1. (en) « 1973 Non-World Championship Grands Prix », sur silhouet.com (consulté le 8 mai 2015)
  2. « Classement des pilotes 1973 », sur statsf1.com (consulté le 8 mai 2015)
  3. « Classement des constructeurs 1973 », sur statsf1.com (consulté le 8 mai 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :