1881

Année du XIXe siècle
Chronologies
Années :
1878 1879 1880  1881  1882 1883 1884
Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

1881 est une année commune commençant un samedi.

ÉvénementsModifier

AfriqueModifier

  • 10 mars : Gallieni signe à Nango un traité avec Ahmadou qui accorde à la France le droit de faire du commerce sur le haut Niger ; le traité n’est pas ratifié par la France[5]. Ahmadou laisse partir Gallieni le 21 mars. Il rejoint à Kita la colonne commandée par le lieutenant-colonel Borgnis-Desbordes, commandant militaire du Haut-Fleuve, qui soumettra par la suite la région située entre le Sénégal et le Niger[6].
  • 29 mars : promulgation du Code des 305 articles à Madagascar[7]. Il crée huit ministères (Intérieur, affaires Étrangères, armée, Lois, Justice, Industrie, Finances et Instruction publique), institue la scolarisation obligatoire, réorganise l’armée et l’administration.
  • Mars : Samori Touré prend Kankan après neuf mois de siège[8]. Il rencontre pour la première fois les troupes françaises sur la rive gauche du Niger. Après la chute de Kankan, l’État de Samori Touré évolue vers une théocratie islamique (1880-1886).


Afrique australeModifier

  • 23 mars : armistice entre les Boers et les Britanniques signé à O’Neil’s Cottage, à quelques centaines de mètres de Majuba Hill[23].

Afrique du NordModifier

  • 18 juin, Tunisie[28] : une canonnière française, le Chacal, fait son apparition devant Sfax, mais est accueillie par des coups de fusil[29]. L'intervention française provoque une insurrection musulmane, encouragée par les marabouts sanoussi qui proclament le djihad à Sfax, Gabès et Kairouan, réprimée de juillet à octobre par un corps expéditionnaire français de 50 000 hommes. Les dissidents se soumettent sans grande résistance fin novembre. Seule, dans l’extrême sud, quelques tribus restent en guerre jusqu’en 1883.
  • 29 juin : au Soudan, Mohamed Ahmed ibn Abd Allah, originaire de Dongola, se proclame le Mahdi (le sauveur) et prêche contre les Turcs[30]. Il dispose au début de quelques partisans et d’armes de jet, mais le succès qu’il remporte auprès des garnisons égyptiennes abandonnées au Soudan renforce ses troupes et ses armements. Il conquiert tout le pays de 1881 à 1884. Sa révolte éveille pour la première fois une conscience nationale au Soudan.
  • 9 septembre, Égypte : soulèvement nationaliste conduit au Caire par Arabi Pacha contre le khédive Tawfiq, soumis aux européens (fin en 1882)[31]. Regroupés dans le Parti patriotique, les officiers égyptiens réclament la fin du monopole des turco-circassiens sur les hautes fonctions de l’État. Après l’arrestation du leader nationaliste Arabi Pacha, des régiments se mutinent et contraignent Tawfiq à former un nouveau gouvernement. Les puissances, à l’exception de la France qui craint des répercussions en Tunisie, demandent une intervention militaire ottomane.
 
26 octobre : occupation de Kairouan.
  • 26 novembre : Louis Tirman est nommé gouverneur général de l’Algérie (fin en 1891). Il inaugure le système du « rattachement » (décret du ), une expérience tendant à l’assimilation administrative de l’Algérie, qui échoue[27].

AmériqueModifier

 
17 janvier : l'armée chilienne marche dans Lima.

Asie et PacifiqueModifier

 
Soldats turkmènes lors du siège de Geok-Tepe
  • 24 janvier ( du calendrier julien) : la forteresse de Gökdepe (région de Merv) est le dernier territoire du Turkestan à passer sous domination russe[38], en faisant 15 000 victimes turkmènes.
  • Mai, Yokohama : une mission d’observation coréenne (Sinsa yuramdan) arrive au Japon pour étudier les moyens de moderniser le pays (fin en août)[42]. Des officiers nippons sont chargés d’instruire sur place l’armée coréenne.
  • 29 octobre : l’homme d’État japonais Itagaki Taisuke fonde le Jiyūtō, parti libéral[48], qui réclame l’extension des droits civiques, l’égalité de tous devant la loi et un régime constitutionnel.


  • Opposition nationaliste arabe aux Ottomans : des placards nationalistes appellent les populations arabes à la révolte contre l’autorité ottomane à Beyrouth ([52]), Bagdad, Damas, Alep. Des intellectuels des provinces arabes de l’empire dénoncent dans des publications diffusées à partir de Londres (al-Khilafa de Louis Sabundji, 1881[53]) l’usurpation du titre de calife par les Turcs ottomans et réclament sa restitution à un souverain arabe, qui doit appartenir, selon certains, à la descendance du prophète. Au même moment, leurs idées sur le califat arabe sont reprises par Wilfrid Scawen Blunt qui publie The Future of Islam (1882).

EuropeModifier

  • 14 février[55] : le gouvernement hongrois prend le contrôle de la force publique en remplaçant les pandours des départements, devenus obsolètes, par des gendarmes dotés de pouvoirs étendus dans les campagnes[56].
 
22 mai : couronnement de Carol Ier de Roumanie
 
L'incendie du théâtre de Vienne.


  • Création en Hongrie du Parti d’opposition modérée composé de conservateurs[56].

RussieModifier

 
13 mars : assassinat de l’empereur Alexandre II de Russie.
  • 11 mai ( du calendrier julien) : Alexandre III affirme son attachement à l’autocratie. Démission des ministres libéraux Loris-Melikov et Milioutine[72].
  • 26 août ( du calendrier julien) : loi permettant d’imposer un état de siège de sévérité variable[73]. Création d’une nouvelle police secrète, les « sections de protection de l’ordre et de la sécurité » (Okhrana).
  • 25-27 décembre : pogrom de Varsovie[71].
  • 28 décembre : loi rendant le rachat obligatoire pour le million de feux paysans restés sous le statut de la dépendance temporaire. Diminution des annuités de rachat[74].

Fondations en 1881Modifier

Naissances en 1881Modifier

Décès en 1881Modifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) David H. Shinn et Thomas P. Ofcansky, Historical Dictionary of Ethiopia, Lanham (Md.), Scarecrow Press, (ISBN 978-0-8108-7457-2, présentation en ligne).
  2. Amadou Ballo, Bamako, Presses Univ de Bordeaux, , 308 p. (ISBN 978-2-905081-22-3, présentation en ligne).
  3. Jean-Louis Triaud, La légende noire de la Sanûsiyya : une confrérie musulmane saharienne sous le regard français (1840-1930), Les Éditions de la MSH, , 1151 p. (ISBN 978-2-7351-0584-7, présentation en ligne).
  4. Jean Goasguen, Médecin de marine au Sénégal (1882-1884) : Souvenirs de Louis Carrade, Paris, L'Harmattan, , 467 p. (ISBN 978-2-343-01294-0, présentation en ligne).
  5. Christian Roche, L’Afrique noire et la France au XIXe siècle. Conquêtes et résistances, Khartala Éditions, , 264 p. (ISBN 978-2-8111-3346-7, présentation en ligne).
  6. Emmanuel Ruault, Un officier et la conquête coloniale, Emmanuel Ruault : 1878-1896, Pessac, Presses Univ de Bordeaux, , 249 p. (ISBN 978-2-86781-444-0, présentation en ligne).
  7. Aina Andrianavalona Razafiarison, Apports des traditions dans les successions royales merina : Madagascar : XVIe : XIXe siècle, Éditions L'Harmattan, , 538 p. (ISBN 978-2-336-34772-1, présentation en ligne).
  8. J. F. Ade Ajayi, Histoire générale de l'Afrique : L'Afrique au XIXe siècle jusque vers les années 1880, UNESCO, , 936 p. (ISBN 978-92-3-201712-3, présentation en ligne).
  9. Archives de sociologie des religions, vol. 15, Éditions du Centre national de la recherche scientifique, (présentation en ligne).
  10. http://www.worldstatesmen.org/Senegal_native.html
  11. Ibrahima Abou Sall, Les relations entre le Fuuta Tooro et l'émirat du Brakna, moyenne vallée du Sénégal : un terreau du colonialisme français, 1850-1903, Paris, L'Harmattan, , 301 p. (ISBN 978-2-336-29186-4, présentation en ligne).
  12. Simon Imber-Vier, Tracer des frontières à Djibouti, des territoires et des hommes au XIXe et XXe siècles, Karthala Éditions, , 396 p. (ISBN 978-2-8111-3355-9, présentation en ligne).
  13. Colette Dubois, Djibouti, 1888-1967 : héritage ou frustration, Harmattan, , 431 p. (ISBN 978-2-7384-5860-5, présentation en ligne).
  14. Momar Coumba Diop, La société sénégalaise entre le local et le global, Karthala Éditions, , 723 p. (ISBN 978-2-84586-319-4, présentation en ligne).
  15. Alfred Bonzon, Bourse de Lyon. Manuel des sociétés par actions de la région lyonnaise, A. Rey, (présentation en ligne).
  16. Jean Jolly, Histoire du continent africain : du XVIIe siècle à 1939, vol. 2, Éditions L'Harmattan, , 236 p. (ISBN 978-2-7384-4688-6, présentation en ligne).
  17. http://lamaisondesenseignants.com/index.php?action=afficher&rub=15&id=815
  18. J. S. Pobee, Skenosis : Christian Faith in an African Context, Mambo Press, (ISBN 978-0-86922-531-8, présentation en ligne).
  19. a et b Ian Knight, The Boer Wars (1) : 1836-98, Osprey Publishing, , 48 p. (ISBN 978-1-85532-612-5, présentation en ligne).
  20. Harold E. Raugh, The Victorians at War, 1815-1914 : An Encyclopedia of British Military History, ABC-CLIO, , 405 p. (ISBN 978-1-57607-925-6, présentation en ligne).
  21. Ian Castle, Majuba 1881 : The Hill of Destiny, Osprey Publishing, , 96 p. (ISBN 978-1-85532-503-6, présentation en ligne).
  22. Deirdré Richardson, Historic sites of South Africa, Struik, , 272 p. (ISBN 978-1-86872-495-6, présentation en ligne).
  23. Sue Derwent, KwaZulu-Natal Heritage Sites : A Guide to Some Great Places, New Africa Books, , 94 p. (ISBN 978-0-86486-653-0, présentation en ligne).
  24. Maurice Vaïsse, Dictionnaire des relations internationales de 1900 à nos jours, Armand Colin, , 336 p. (ISBN 978-2-200-24738-6, présentation en ligne).
  25. The Encyclopaedia Britannica, 1911
  26. a b c et d Jean-François Martin, La Tunisie de Ferry à Bourguiba, L'Harmattan, , 199 p. (ISBN 978-2-7384-1854-8, présentation en ligne).
  27. a et b Abderahman Bouchène, Jean-Pierre Peyroulou, Ouanassa Siari Tengour, Sylvie Thénault, Histoire de l'Algérie à la période coloniale, 1830-1962, La Découverte, , 782 p. (ISBN 978-2-7071-8231-9, présentation en ligne).
  28. a et b François Caron, La France des patriotes : Histoire de France (1851-1918), Fayard, , 672 p. (ISBN 978-2-213-65790-5, présentation en ligne).
  29. Eugène Poiré, La Tunisie française, Collection XIX, , 324 p. (ISBN 978-2-346-10486-4, présentation en ligne)
  30. Gabriel Warburg, Historical Discord in the Nile Valley, C. Hurst & Co. Publishers, , 210 p. (ISBN 978-1-85065-140-6, présentation en ligne).
  31. Henri Wesseling, Les empires coloniaux européens : (1815-1919), Gallimard, , 552 p. (ISBN 978-2-07-241081-9, présentation en ligne).
  32. Abdurrahman Çaycı, La question tunisienne et la politique ottomane, 1881-1913, vol. 3, Baha Matbaasi, (présentation en ligne)
  33. (es) Osvaldo Silva G, Atlas de Historia de Chile, Santiago, Editorial Universitaria, , 108 p. (ISBN 978-956-11-1776-1, présentation en ligne).
  34. a b et c T. Adams Upchurch, Historical Dictionary of the Gilded Age, Scarecrow Press, , 320 p. (ISBN 978-0-8108-6299-9, présentation en ligne).
  35. Daniel Parodi Revoredo, La laguna de los villanos : Bolivia, Arequipa y Lizardo Montero en la Guerra del Pacífico, 1881-1883, Fondo Editorial PUCP, (ISBN 978-9972-42-388-8, présentation en ligne).
  36. Maïté Lafourcade, La frontière des origines à nos jours : actes des journées de la Société internationale d'histoire du droit tenues à Bayonne, les 15, 16, 17 mai 1997, Presses Univ de Bordeaux, , 519 p. (ISBN 978-2-86781-223-1, présentation en ligne).
  37. Luis Valencia Avaria, Anales de la República, vol. 1, Andres Bello, (présentation en ligne).
  38. Léon Némanoff, La Russie et les problèmes de la paix, La Presse française et étrangère, (présentation en ligne).
  39. Claire Laux, Les théocraties missionnaires en Polynésie -Tahiti, Hawaii, Cook, Tonga, Gambier, Wallis et Futuna- au XIXe siècle : Des cités de Dieu dans les Mers du Sud, Harmattan, , 382 p. (ISBN 978-2-7384-9673-7, présentation en ligne).
  40. Pierre Chuvin, René Létolle et Sébastien Peyrouse, Histoire de l'Asie centrale contemporaine, Fayard, , 378 p. (ISBN 978-2-213-64837-8, présentation en ligne).
  41. Frecerick Madden, Select Documents on the Constitutional History of the British Empire and Commonwealth : The Dependent Empire and Ireland, 1840-1900, vol. 5, Greenwood Publishing Group, , 669 p. (ISBN 978-0-313-23897-0, présentation en ligne).
  42. Keith Pratt et Richard Rutt, Korea : A Historical and Cultural Dictionary, Routledge, , 568 p. (ISBN 978-1-136-79393-6, présentation en ligne).
  43. Jean-Marie Thiébaud, La présence française en Corée : De la fin du XVIIIe siècle à nos jours, Éditions L'Harmattan, , 294 p. (ISBN 978-2-296-40288-1, présentation en ligne).
  44. André Wink, The encyclopaedia of Islam. Al-hind : The Making of the Indo-islamic World, vol. 6, BRILL, , 396 p. (ISBN 978-90-04-09249-5, présentation en ligne).
  45. David McDowall, A Modern History of the Kurds : Third Edition, I.B.Tauris, , 515 p. (ISBN 978-1-85043-416-0, présentation en ligne).
  46. Leigh R. Wright, The Origins of British Borneo, Hong Kong University Press, (présentation en ligne).
  47. Henri Cordier, Histoire générale de la Chine : Depuis l'avènement de Tao Kouang (1821) jusqu’à l'époque actuelle [1919], vol. 4, Paris, Paul Geuthner, (présentation en ligne).
  48. Sandra T. W. Davis, Intellectual Change and Political Development in Early Modern Japan : Ono Azusa, a Case Study, Fairleigh Dickinson Univ Press, , 327 p. (ISBN 978-0-8386-1953-7, présentation en ligne).
  49. Jean-Eudes Renault, La Loi et la Croix, Lugano, Kinor, (présentation en ligne).
  50. Seyfettin Gürsel, L'empire ottoman face au capitalisme, Éditions L'Harmattan, , 280 p. (ISBN 978-2-296-40221-8, présentation en ligne).
  51. Chahryar Adle, History of civilizations of Central Asia. Towards the Contemporary Period : From the Mid-nineteenth to the End of the Twentieth Century, vol. 6, UNESCO, , 1033 p. (ISBN 978-92-3-103985-0, présentation en ligne).
  52. Revue historique, vol. 223, Presses Universitaires de France, (présentation en ligne).
  53. François Georgeon, Abdulhamid II : Le sultan calife, Fayard, , 540 p. (ISBN 978-2-213-64828-6, présentation en ligne).
  54. Antonio Jiménez-Landi, La Institución Libre de Enseñanza y su ambiente : Periodo escolar (1881-1907), vol. 3, Edicions Universitat Barcelona, , 748 p. (ISBN 978-84-89365-98-8, présentation en ligne).
  55. A Short History of the Hungarian Royal Gendarmerie and MKCsBK
  56. a et b Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard, , 810 p. (ISBN 978-2-213-64801-9, présentation en ligne).
  57. Gustave Ducoudray, Histoire de France et histoire contemporaine de 1789 à la constitution de 1875, Hachette et cie, (présentation en ligne).
  58. Theodore William Moody, W. E. Vaughan, Francis X. Martin, Francis John Byrne, A New History of Ireland : Ireland Under the Union, 1870-1921, vol. 6, Oxford University Press, , 917 p. (ISBN 978-0-19-958374-4, présentation en ligne).
  59. Horia C. Matei, Chronological History of Romania, Editura enciclopedică română, (présentation en ligne).
  60. Mircea Mușat et Ion Ardeleanu, La vie politique en Roumanie : 1918-1921, Academia R.S.R, (présentation en ligne).
  61. Jean Jaurès, Œuvres : Défense Républicaine et Participation ministérielle, vol. 8, Fayard, , 656 p. (ISBN 978-2-213-67990-7, présentation en ligne).
  62. a et b Pierre Milza, Les relations internationales de 1871 à 1914, Armand Colin, (ISBN 978-2-200-24530-6, présentation en ligne).
  63. Pierre Milza, op. cit, p. 45.
  64. Malou Haine, L'Apollonide de Leconte de Lisle et Franz Servais : 20 ans de collaboration, Éditions Mardaga, , 293 p. (ISBN 978-2-87009-813-4, présentation en ligne).
  65. Auguste Himly, Histoire de la formation territoriale des états de l'Europe centrale, vol. 1, Hachette et cie, (présentation en ligne).
  66. Jonathan Steinberg, Bismarck : A Life, Oxford University Press, , 592 p. (ISBN 978-0-19-984543-9, présentation en ligne).
  67. Peter A. Köhler, Hans Friedrich Zacher, Beiträge zu Geschichte und aktueller Situation der Sozialversicherung, Duncker & Humblot, , 737 p. (ISBN 978-3-428-45294-1, présentation en ligne).
  68. Christian Merlin, Le philharmonique de Vienne, Buchet/Chastel, , 576 p. (ISBN 978-2-283-03070-7, présentation en ligne)
  69. Pavel Nikolaevich Mili︠u︡kov, Charles Seignobos, Louis Eisenmann, Histoire de Russie : Réformes, réaction, révolutions, vol. 3, E. Leroux,‎ (présentation en ligne).
  70. (en) John Klier, Russians, Jews, and the Pogroms of 1881-1882, Cambridge/New York, Cambridge University Press, , 492 p. (ISBN 978-0-521-89548-4, présentation en ligne).
  71. a et b I. Michael Aronson, Troubled Waters : Origins of the 1881 Anti-Jewish Pogroms in Russia, University of Pittsburgh Pre, , 302 p. (ISBN 978-0-8229-7669-1, présentation en ligne).
  72. Hélène Carrère d'Encausse, Nicolas II, la transition interrompue : Une biographie politique, Fayard, , 554 p. (ISBN 978-2-213-64976-4, présentation en ligne).
  73. Société Jean Bodin pour l'histoire comparative des institutions, La peine : [actes du 23ème congrès réuni à Barcelone], vol. 3, Bruxelles, De Boeck Supérieur, , 512 p. (ISBN 978-2-8041-1232-5, présentation en ligne).
  74. Vladimir Yefimov, Évolution de la législation agraire russe, MPRA Paper, (présentation en ligne).
  75. Anne-Dolorès Marcélis, Femmes cloîtrées des temps contemporains : Vies et histoires de carmélites et de clarisses en Namurois, 1837-2000, Louvain, Presses universitaires de Louvain, , 720 p. (ISBN 978-2-87558-098-6, présentation en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :