Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Humoriste

auteur dont la production écrite ou visuelle contient et manifeste de l'humour
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Les Humoristes.
Humoriste
Codes
ROME (France)
E1102, L1204

Un humoriste est un auteur dont la production intellectuelle, écrite ou visuelle, contient et manifeste de l'humour, c'est-à-dire une certaine forme d'esprit, à la fois joyeux et satirique, caractérisée par un aspect vivace et piquant, voire sombre.

Parmi les humoristes on trouve : des écrivains, des auteurs de théâtre, des journalistes, des chansonniers, des dessinateurs, des caricaturistes, des auteurs de cinéma et des artistes du spectacle.

L'esprit humoristique, la satire, le mordant, l'insolence, ne doivent pas être confondus avec le comique (facétie, farce, gag, etc.), qui est l'aptitude à déclencher le rire.

Dans la production de l'humoriste, le degré de moquerie est variable : certains d'entre eux manifestant une forme de poésie (Jules Renard, Jacques Tati, Raymond Devos) ou un sens de l'absurde (Edward Lear, Alexandre Vialatte, Pierre Dac), tandis que d'autres exercent un esprit ironique (Sacha Guitry) ou satirique (Anthony Kavanagh, Coluche) qui peut aller jusqu'au mordant (Guy Bedos).

Sommaire

Origine du motModifier

Selon diverses sources lexicographiques francophones[1], ce mot fait son apparition dans son acception moderne à la fin du XVIIIe siècle : une personne humoriste est dite « enjouée, ayant de la bonne humeur », et cet esprit est contagieux. Les effets drolatiques passent par l'insolence mais non par l'agression et la méchanceté, jugées faciles surtout quand elles sont gratuites : on parle d'un « bel esprit », on dit « avoir de l'esprit » et le sens du comique n'est jamais très éloigné du ridicule, la frontière étant ténue. Vers 1830-1840, des sociétés artistiques qualifiées parfois de fantasques font leur apparition en Europe : en Italie (Academia degli Umoristi), en Angleterre, en France. Elles ciblent les institutions et bien entendu le pouvoir établi. La caricature (et surtout le portrait charge) reste leur apanage et la presse journalistique illustrée leur champ d'expression. Ses sociétés pratiquent aussi la performance à travers des fêtes, des expositions, des manifestations carnavalesques, etc. Cependant, la censure n'est jamais loin : entre 1820 et 1914 en Europe, il existe de rares moments de liberté totale durant lesquels l'humoriste peut pratiquer son art en toute tranquillité.

Humour en littératureModifier

FranceModifier

En France, aux XVIe et XVIIe siècles, les figures tutélaires sont Rabelais, Paul Scarron et Molière. Après 1870, citons Les Hydropathes (1878) rejoint par les Arts incohérents (1882). Viennent ensuite de fortes personnalités comme Jules Renard, Alfred Jarry...

Grande-BretagneModifier

En Grande-Bretagne, Ben Jonson invente des situations décalées, entre humour et comique, dès le début du XVIIe siècle, suivi au début du XVIIIe par Alexander Pope ou Jonathan Swift, tous deux membres du Scriblerus Club ; au milieu du XIXe siècle, apparaît une nouvelle forme d'humour, le nonsense, avec Edward Lear, également dessinateur, ou Lewis Caroll, qui exploite au maximum le sens de la logique au point de faire paraître absurde certains aspects de notre monde.

Humour graphiqueModifier

Article détaillé : Caricaturiste.

SpectacleModifier

Lorsqu'il est acteur, ses spectacles sont fréquemment des successions de sketches ou d'imitations, souvent en seul-en-scène (one man show). Lorsqu'il est auteur, ses écrits sont souvent des pamphlets ou des satires.

Des festivals thématiques réunissent périodiquement des humoristes :

Des récompenses honorifiques sont attribuées aux meilleurs humoristes :

  • L'Olivier est une statuette remise chaque année aux meilleurs humoristes québécois
  • if.comedy award' (anciennement Perrier comedy award) ;

Certains pays, notamment en Amérique latine, dédient une journée particulière dans l'année aux humoristes (Día del Humorista). En Colombie, c'est le 13 août.

Humoristes renommésModifier

Voir la catégorie : Humoriste.

Notes et référencesModifier

  1. Définition d'« Humoriste » dans CNRTL, en ligne.

Voir aussiModifier

 
Wikiquote possède quelques citations de ou à propos des humoristes.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Catégorie à voirModifier