1920

année
Chronologies
Années :
1917 1918 1919  1920  1921 1922 1923
Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

1920 est une année bissextile commençant un jeudi.

En brefModifier

ÉvénementsModifier

AfriqueModifier


  • Création à Lagos de la Nigerian Improvement Association[16].

AmériqueModifier

AsieModifier

Proche-OrientModifier

  • 6 janvier : accord secret signé entre Georges Clemenceau et Fayçal, fils d’Hussein. Reconnaissance d’un protectorat français sur le Liban ; reconnaissance par la France de l’indépendance de la Syrie avec Fayçal pour chef d’État et Damas pour capitale ; nomination d’un haut-commissaire français en Syrie, chargé des relations de la France avec l’émir et envoie de conseillers français auprès du gouvernement arabe. Fayçal reconnaît la primauté des intérêts économiques et culturels français dans son pays. L’accord n’est pas rendu public et ne sera jamais appliqué[40].
  • 21 janvier : offensive turque en Cilicie contre la France[41].
  • 28 janvier : la Chambre des députés turque adopte le « Pacte national » proclamant l’indivisibilité des territoires non occupés[42].
  • 10 février : les Français se replient de Marach en Cilicie ; 7 000 à 8 000 Arméniens sont massacrés dans la ville et dans ses environs après leur départ[43].
  • 17 février : la conférence de Londres aborde la question du Proche-Orient[44]. Elle confirme l’abandon de Fayçal par le Royaume-Uni. Lloyd George obtient une rectification de frontière, au profit du Royaume-Uni, au nord de la Galilée[45].
  • 1er mars : attaque de la colonie juive de Tel Haï, en haute Galilée, par un groupe de combattants chiites (isabat) venus du Sud-Liban. Les nationalistes arabes de Damas lancent un raid sur la Galilée et causent des pertes humaines dans certaines colonies juives de la région, qui doivent être évacuées[46]. Début des troubles en Palestine mandataire contre la politique britannique de création d’un foyer national juif. Les Juifs décident de s’armer clandestinement (création de la Haganah) tandis que l’« Agence juive » est créée pour racheter de la terre aux Arabes.
  • 7 mars : le Congrès national arabe réuni à Damas proclame Fayçal roi de Syrie et Abdallah roi d’Irak[40].
  • 16 mars : Istanbul est occupé officiellement par les Alliés qui investissent les ministères, font arrêter des notables et occupent tous les bâtiments publics. Le sultan reste passif, ce qui entraîne la dissolution de la chambre le 18 mars et la reprise des hostilités[42].
 
Ruines de la partie arménienne de la ville de Chouchi après le pogrom perpétré par l’armée azerbaïdjanaise.
  • 22-23 mars : échec d’un soulèvement arménien à Chouchi, dans le Haut-Karabagh ; la répression par les troupes azéries, rejointes par les habitants azéris de la ville, tourne au pogrom[47] (de 10 000 à 20 000 Arméniens sont tués en 4 jours[48]).
 
4 avril : fête du Nabi Musa à Jérusalem avant les émeutes.
  • 4 avril : émeutes en Palestine. Lors de la fête du Nabi Musa à Jérusalem (pèlerinage musulman en l’honneur de Moïse), les quartiers juifs sont attaqués, faisant 9 morts et 237 blessés. Accusé de n’avoir su contrôler la situation, le maire Musa Kazim al-Husseini est destitué par les Britanniques. Son frère Amin est accusé d’être un des organisateurs de l’émeute et condamné par contumace à une lourde peine de prison[46].
  • 11 avril, Campagne de Cilicie : la garnison française d’Ourfa évacue la ville après un siège de soixante et un jours[43].
  • 23 avril, Turquie : réunion à Ankara de la Grande assemblée Nationale qui se déclare représentative de la nation et qui délègue ses pouvoirs à Mustafa Kemal[42].
  • 24 avril : plus de 2 000 Bédouins armés, originaires du Hauran et de la région de Beisan, attaquent une unité militaire britannique à Zemah. Le soulèvement général, espéré par les nationalistes palestiniens réfugiés à Damas qui ont organisé le raid, échoue cependant[46].
  • 25 avril : fin de la conférence interalliée de San Remo. La SDN confie le mandat sur la Palestine, la Transjordanie et la Mésopotamie au Royaume-Uni. La France obtient un mandat sur la Syrie et le Liban et renonce aux Capitulations en Palestine[49]. Fayçal, qui a refusé de se rendre à la conférence, est sommé de se plier aux décisions prises.
  • 28 avril : l’Armée rouge entre à Bakou. La République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan est proclamée. Un traité d’alliance est signé avec la République socialiste fédérative soviétique de Russie le 30 septembre[50].
  • 7 mai : l’indépendance de la Géorgie est reconnue par la Russie soviétique[50].
  • 11 mai, Istanbul : sur ordre du Sultan, la cour martiale condamne à mort par contumace Mustafa Kémal et plusieurs de ses partisans[42].
  • 19 mai : des manifestations chiites éclatent à Bagdad en collusion avec les sunnites à l’occasion du ramadan. Le 24 mai, un jeune homme nommé Isa Abd al-Qadir est arrêté pour avoir lu un poème nationaliste à la mosquée al-Jilani, considéré comme « dangereux pour le l’ordre public » par l’administrateur colonial Arnold Wilson. À l’occasion d’une manifestation, 15 délégués sont désignés pour représenter la population auprès des autorités britanniques et demander la réunion d’un congrès irakien pour définir l’avenir du pays ; Arnold Wilson, qui les reçoit le 2 juin, rejette leurs demandes[51].
  • 28 mai, campagne de Cilicie : le général Gouraud, commandant des Forces françaises du Levant, signe avec les Turcs un armistice provisoire avec effet à compter du 1er juin pour se retourner contre l’émir Fayçal qui l’attaque dans le Sud, et l’écraser (fin le 20 juin)[52].
  • 2 juin : début d’une révolte tribale en Irak préparée par les notables chiites contre le gouvernement militaire britannique[53]. Chassés de la région du Moyen-Euphrate, les Britanniques n’en reprennent le contrôle qu’après plusieurs mois de combats, faisant plus de 8 000 morts du côté irakien. Le coût financier de la reprise en main militaire est considérable. Le mouvement insurrectionnel échoue en raison des divisions politiques. Les grands shaykhs rivaux du sud sont restés fidèles au Royaume-Uni, comme les nationalistes arabes d’origine irakienne chassés de Damas par les Français. Les Britanniques doivent créer un gouvernement autonome avec à sa tête le roi hachémite Fayçal.
  • 7 juin : à la suite du rapport de la commission Milner, des négociations s’ouvrent à Londres entre le gouvernement britannique, le Wafd et les représentants du gouvernement égyptien[54]. Elles aboutissent le au mémorandum « Milner-Zaghlul »[55]. Londres propose un abandon du protectorat mais demande la reconnaissance des intérêts britanniques en Égypte. Saad Zaghlul veut obtenir davantage en faveur de l’indépendance, ce qui entraîne la rupture des pourparlers en octobre.
  • 20 juin[52] (ou le 18 juin[43]) : reprise des combats en Cilicie entre les kémalistes et les Français (fin en février 1921). Combats incertains, en particulier à Aïn-Tab, qui reste partagée.
  • 22 juin : offensive grecque contre les kémalistes en Turquie avec l’accord des Alliés ; les Grecs entrent à Bursa le 8 juillet[42].
  • 30 juin : Sir Herbert Samuel, libéral de confession juive favorable au sionisme nommé haut-commissaire civil en Palestine, arrive à Jérusalem[56]. Il considère que la puissance publique ne doit pas intervenir pour financer le foyer national juif mais seulement permettre les conditions de son épanouissement. Il octroie ainsi des terres et des concessions industrielles aux sionistes et délivre des certificats d’émigration aux Juifs de Russie qui fuient la guerre civile. En août, il amnistie les personnalités arabes condamnées à la suite des émeutes d’avril.
 
23 juillet : Gouraud inspecte les troupes françaises à la bataille de Maysaloun
 
2 décembre : l’Armée Rouge entre à Erevan.

EuropeModifier

 
Manifestation contre le putsch de Kapp.

Europe orientaleModifier

 
Guerre soviéto-polonaise. Affiche de propagande soviétique. Le gouvernement nationaliste d’Ukraine s’allie avec la Pologne contre la Russie. L’avancée des troupes bolcheviques permet au gouvernement soviétique d’Ukraine de prendre le contrôle du pays.
 
20-28 septembre : bataille du Niemen.


Fondations en 1920Modifier

Naissances en 1920Modifier

Décès en 1920Modifier

Notes et référencesModifier

  1. José Germain et Stéphane Faye, Un fils de France : le général Laperrine, grand Saharien, Paris, Plon, (présentation en ligne)
  2. Jean-Charles Humbert, Sahara, les traces de l'homme, Chabaud, (présentation en ligne)
  3. La revue des deux mondes, (présentation en ligne)
  4. Albert Adu Boahen, Histoire générale de l'Afrique. L'Afrique sous domination coloniale, 1880-1935, vol. 7, UNESCO, , 937 p. (ISBN 978-92-3-201713-0, présentation en ligne)
  5. Bernard Lanne, Répertoire de l'administation territoriale du Tchad (1900-1994), Éditions l'Harmattan, , 222 p. (ISBN 978-2-7384-3600-9, présentation en ligne)
  6. The Marcus Garvey and Universal Negro Improvement Association Papers
  7. South African History Online (SAHO)
  8. Babacar Fall, Le travail au Sénégal au XXe siècle, Paris/Berlin, Karthala, , 320 p. (ISBN 978-2-8111-0544-0, présentation en ligne)
  9. James Clagett Taylor, The Political Development of Tanganyika, Stanford University Press, , 254 p. (ISBN 978-0-8047-0147-1, présentation en ligne)
  10. (en) Robert M. Maxon et Thomas P. Ofcansky, Historical Dictionary of Kenya, Lanham (MD), Rowman & Littlefield, (ISBN 978-0-8108-7469-5, présentation en ligne), p. 19 et 211
  11. Hubert Harrison, A Hubert Harrison Reader, Wesleyan University Press, , 473 p. (ISBN 978-0-8195-6470-2, présentation en ligne)
  12. Momar Coumba Diop, La société sénégalaise entre le local et le global, Karthala, (présentation en ligne)
  13. Christine Hélot, Muiris Ó Laoire, Language Policy for the Multilingual Classroom : Pedagogy of the Possible, Multilingual Matters, , 209 p. (ISBN 978-1-84769-366-2, présentation en ligne)
  14. Mick Conefrey, How to Climb Mt. Blanc in a Skirt : A Handbook for the Lady Adventurer, Palgrave Macmillan, , 256 p. (ISBN 978-0-230-11242-1, présentation en ligne)
  15. Direction des territoires du sud, Les territoires du sud de l'Algérie, exposé de leur situation : l'œuvre accomplie, 1er janvier 1903-31 décembre 1921, vol. 2, Ancienne maison Bastide-Jourdan, (présentation en ligne)
  16. Albert Adu Boahen, op. cit, p. 618.
  17. Jaime Delgado Martín, Hispanoamérica en el siglo XX, vol. 18, Ediciones Rialp, , 523 p. (ISBN 978-84-321-2117-3, présentation en ligne)
  18. Claude Quetel, Petit livre de : La Seconde Guerre mondiale, EDI8, , 160 p. (ISBN 978-2-7540-4661-9, présentation en ligne)
  19. William Blum, Killing Hope : US Military and CIA Interventions Since World War II, Zed Books, , 469 p. (ISBN 978-1-84277-369-7, présentation en ligne)
  20. a b et c Carlos Alvear Acevdo, Historia De Mexico, Editorial Limusa, , 325 p. (ISBN 978-968-18-6146-9, présentation en ligne)
  21. Jaime Delgado, op. cit, p. 129.
  22. Niall Palmer, The Twenties in America : Politics and History, Oxford University Press, (ISBN 978-0-7486-2671-7, présentation en ligne)
  23. Michael Rywkin, Moscow's Muslim Challenge : Soviet Central Asia, M.E. Sharpe, , 181 p. (ISBN 978-0-87332-613-1, présentation en ligne)
  24. Patrick Souty, La guerre de Corée, 1950-1953 : guerre froide en Asie orientale, Presses Universitaires Lyon, , 255 p. (ISBN 978-2-7297-0696-8, présentation en ligne)
  25. a b c et d Svetlana Gorshenina, Asie Centrale : L’invention des frontières et l’héritage russo-soviétique, CNRS, , 386 p. (ISBN 978-2-271-07410-2, présentation en ligne)
  26. Danielle Tartakowsky, La part du rêve : Histoire du 1er mai en France, Hachette Littératures, , 333 p. (ISBN 978-2-01-238650-1, présentation en ligne)
  27. Robert Aarsse, L'Indonésie, Karthala, , 182 p. (ISBN 978-2-86537-349-9, présentation en ligne)
  28. Alexander Mikaberidze, Atrocities, Massacres, and War Crimes : An Encyclopedia, ABC-CLIO, , 844 p. (ISBN 978-1-59884-926-4, présentation en ligne)
  29. Jean Chesneaux, Histoire de la Chine : De la guerre franco-chinoise à la fondation du Parti communiste chinois, 1885-1921, vol. 2, Hatier, (présentation en ligne)
  30. Lata Singh, Popular Translations of Nationalism : Bihar, 1920-1922, Primus Books, , 277 p. (ISBN 978-93-80607-13-9, présentation en ligne)
  31. Mohammad Tarique, Modern Indian History, Tata McGraw-Hill Education, 296 p. (ISBN 978-0-07-066030-4, présentation en ligne)
  32. Jean-Marie Muller, Gandhi l'insurgé, Albin Michel, , 298 p. (ISBN 978-2-226-20184-3, présentation en ligne)
  33. (en) Peter Hopkirk, Setting the East Ablaze : Lenin's Dream of an Empire in Asia, Londres, John Murray, , 252 p. (ISBN 0-7195-4102-6, lire en ligne)
  34. Anne Lumet, Le Pacte : Les Relations russo-japonaises à l'épreuve des incidents de frontière, Éditions Publibook, , 610 p. (ISBN 978-2-7483-0361-2, présentation en ligne)
  35. Hiroshi Watanabe, The Architecture of Tokyo : An Architectural History in 571 Individual Presentations, Édition Axel Menges, , 263 p. (ISBN 978-3-930698-93-6, présentation en ligne)
  36. Charles Bell, Tibet Past and Present, Motilal Banarsidass Publ., , 376 p. (ISBN 978-81-208-1048-8, présentation en ligne)
  37. Melvyn C. Goldstein, A History of Modern Tibet, 1913-1951 : The Demise of the Lamaist State, University of California Press, , 936 p. (ISBN 978-0-520-91176-5, présentation en ligne)
  38. Gilles Van Grasdorff, Opération Shambala, Presses du Châtelet, (ISBN 978-2-84592-421-5, présentation en ligne)
  39. Ernest Zebrowski, Perils of a Restless Planet : Scientific Perspectives on Natural Disasters, Cambridge University Press, , 324 p. (ISBN 978-0-521-65488-3, présentation en ligne)
  40. a b et c Nadine Mâeouchy et Peter Sluglett, Les Mandats français et anglais dans une perspective comparative, BRILL, , 743 p. (ISBN 978-90-04-13313-6, présentation en ligne)
  41. Olivier Delorme, La Grèce et les Balkans, vol. 2, Gallimard, , 800 p. (ISBN 978-2-07-248845-0, présentation en ligne)
  42. a b c d e et f Paul Dumont, Mustafa Kemal invente la Turquie moderne, Éditions Complexe, , 221 p. (ISBN 978-2-8048-0095-6, présentation en ligne)
  43. a b et c Vahé Tachjian, La France en Cilicie et en Haute-Mésopotamie : aux confins de la Turquie, de la Syrie et de l'Irak, 1919-1933, Karthala, , 465 p. (ISBN 978-2-84586-441-2, présentation en ligne), p. 129-136
  44. Henry Laurens, Orientales, Paris, CNRS Éditions, , 352 p. (ISBN 978-2-271-06580-3, présentation en ligne)
  45. Alan Sharp, The Versailles Settlement : Peacemaking After the First World War, 1919-1923, Palgrave Macmillan, , 288 p. (ISBN 978-1-137-06968-9, présentation en ligne)
  46. a b et c Nathan Weinstock, Terre promise, trop promise : Genèse du conflit israélo-palestinien (1882-1948), Odile Jacob, , 512 p. (ISBN 978-2-7381-8739-0, présentation en ligne)
  47. Arsène Saparov, From Conflict to Autonomy in the Caucasus : The Soviet Union and the Making of Abkhazia, South Ossetia and Nagorno Karabakh, Routledge, , 200 p. (ISBN 978-1-317-63784-4, présentation en ligne)
  48. Kristian Coates Ulrichsen, The First World War in the Middle East, Oxford University Press, (ISBN 978-1-84904-504-9, présentation en ligne)
  49. a b et c Xavier Baron, Histoire de la Syrie. 1918 à nos jours, Tallandier, , 320 p. (ISBN 979-10-210-0870-0, présentation en ligne)
  50. a et b Annie Allain, Maryline Dupont et Michael Hearn, Les fédéralismes, Presses Univ. Septentrion, , 273 p. (ISBN 978-2-86531-075-3, présentation en ligne)
  51. Ian Rutledge, Enemy on the Euphrates : The Battle for Iraq, 1914–1921, Saqi, , 512 p. (ISBN 978-0-86356-767-4, présentation en ligne)
  52. a et b Philippe Gouraud, Le général Henri Gouraud au Liban et en Syrie (1919-1923), L'Harmattan, , 191 p. (ISBN 978-2-7384-2073-2, présentation en ligne)
  53. Michel R. Gueldry, Les États-Unis et l'Europe face à la guerre d'Irak, L'Harmattan, (ISBN 978-2-7475-9186-7, présentation en ligne)
  54. Jacques Berque, L'Egypte impérialisme et révolution, Gallimard, (présentation en ligne)
  55. Charles André Julien, Les Africains, vol. 6, Jeune Afrique, (ISBN 978-2-85258-076-3, présentation en ligne)
  56. Simon Sebag Montefiore, Jérusalem : Biographie, Calmann-Lévy, , 672 p. (ISBN 978-2-7021-4508-1, présentation en ligne)
  57. a et b Nadine Picaudou, La décennie qui ébranla le Moyen-Orient, 1914-1923, Éditions Complexe, , 236 p. (ISBN 978-2-87027-464-4, présentation en ligne)
  58. Jean-David Mizrahi, Genèse de l'État mandataire : service des renseignements et bandes armées en Syrie et au Liban dans les années 1920, Publications de la Sorbonne, , 462 p. (ISBN 978-2-85944-396-2, présentation en ligne)
  59. Hamit Bozarslan, Vincent Duclert, Raymond H. Kévorkian, Comprendre le génocide des arméniens - 1915 à nos jours, Tallandier, , 496 p. (ISBN 979-10-210-0681-2, présentation en ligne)
  60. a et b Armand, Le combat arménien : entre terrorisme et utopie : Lausanne, 1923-1983, L'Âge d'homme, , 150 p. (ISBN 978-2-8251-2998-2, présentation en ligne)
  61. William Edward David Allen, Paul Muratoff, Caucasian Battlefields : A History of the Wars on the Turco-Caucasian Border 1828-1921, Cambridge University Press, , 690 p. (ISBN 978-1-108-01335-2, présentation en ligne)
  62. Hiranth Thorossian, Histoire de l'Arménie et du peuple Arménien depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, chez l'auteur, (présentation en ligne)
  63. Leon Rubinstein, The First Swallows : The Dawn of the Third Aliya, Cornwall Books, , 205 p. (ISBN 978-0-8453-4758-4, présentation en ligne)
  64. a et b J.A. Miroglio, L’Europe et ses Populations, Springer Science & Business Media, , 832 p. (ISBN 978-94-009-9731-8, présentation en ligne)
  65. Arsène Saparov, op. cit, p. 104.
  66. Edward Luttwak et Dan Horowitz, The Israeli Army : 1948-1973, vol. 1, Abt Books, , 398 p. (ISBN 978-0-89011-585-5, présentation en ligne)
  67. Baruch Kimmerling, Clash of Identities : Explorations in Israeli and Palestinian Societies, Columbia University Press, , 431 p. (ISBN 978-0-231-14329-5, présentation en ligne)
  68. a b c d e f g h i j et k Thierry Féral, Le "nazisme" en dates : novembre 1918-novembre 1945, Paris, L'Harmattan, , 508 p. (ISBN 978-2-296-11460-9, présentation en ligne)
  69. Maurice Vaïsse, Dictionnaire des relations internationales de 1900 à nos jours, Armand Colin, , 336 p. (ISBN 978-2-200-24738-6, présentation en ligne)
  70. Frédéric Lasserre, Passages et mers arctiques : Géopolitique d’une région en mutation, PUQ, , 518 p. (ISBN 978-2-7605-2562-7, présentation en ligne)
  71. Peter Truhart, Regents of Nations. Eastern, Northern & Central Europe. Annex : International Organisations, vol. 2, Walter de Gruyter, (ISBN 978-3-11-093910-1, présentation en ligne)
  72. a et b Paul Pasteur, Frontières rêvées, frontières réelles de l'Allemagne, Publication Univ Rouen Havre, , 155 p. (ISBN 978-2-87775-708-9, présentation en ligne)
  73. Satnam Virdee, Racism, Class and the Racialized Outsider, Palgrave Macmillan, , 200 p. (ISBN 978-1-137-43947-5, présentation en ligne)
  74. Amaro Monteiro, Salazar e a Rainha : advento da república, restauração da monarquia?, Prefácio, , 329 p. (ISBN 978-989-8022-01-1, présentation en ligne)
  75. David Mataix, L'Europe des révolutions nationales : 1940-1942 : L'impossible Union latine=, Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-16166-5, présentation en ligne)
  76. Joseph Roth, Austriaca, vol. 30, Publication Univ Rouen Havre, (présentation en ligne)
  77. Paul Preston, Las tres Españas del 36, Penguin Random House Grupo Editorial España, (ISBN 978-84-9989-139-2, présentation en ligne)
  78. John Kendle, Walter Long, Ireland, and the Union, 1905-1920, McGill-Queen's Press - MQUP, , 264 p. (ISBN 978-0-7735-6340-7, présentation en ligne)
  79. Douglas Kerr, Conan Doyle : Writing, Profession, and Practice, Oxford University Press, , 352 p. (ISBN 978-0-19-166258-4, présentation en ligne)
  80. a et b René Berthier, Cilù, une histoire dans le siècle, Lulu.com, , 404 p. (ISBN 978-1-4452-0465-9, présentation en ligne)
  81. a b c d et e Jean-François Soulet, Histoire de l'Europe de l'Est : De la Seconde Guerre mondiale à nos jours, Armand Colin, , 304 p. (ISBN 978-2-200-25429-2, présentation en ligne)
  82. (en) Tricia Cusack, Art and Identity at the Water's Edge, Farnham, Ashgate Publishing, Ltd., , 256 p. (ISBN 978-1-4094-2121-4, présentation en ligne)
  83. Tomasz Gąsowski, Jerzy Ronikier et Zdzisław Zblewski, Bitwy polskie : leksykon, Wydawn. Znak, , 169 p. (ISBN 978-83-7006-787-8, présentation en ligne)
  84. Michael Fitzalan, A Story from Hungary, Lulu.com, (ISBN 978-1-4716-0041-8, présentation en ligne)
  85. a et b Tamás Szende, La Hongrie au XXe siècle. Regards sur une civilisation, Éditions L'Harmattan, , 346 p. (ISBN 978-2-296-41388-7, présentation en ligne)
  86. Janusz Cisek, Kosciuszko, We Are Here! : American Pilots of the Kosciuszko Squadron in Defense of Poland, 1919-1921, McFarland, , 256 p. (ISBN 978-0-7864-1240-2, présentation en ligne)
  87. Nigel Thomas et Adam Hook, Armies of the Russo-Polish War 1919–21, Osprey Publishing, , 48 p. (ISBN 978-1-4728-0108-1, présentation en ligne), p. 3-17
  88. a et b (en) Rick Fawn et Jiří Hochman, Historical Dictionary of the Czech State, Lanham (Md.), Rowman & Littlefield, , 354 p. (ISBN 978-0-8108-5648-6, présentation en ligne)
  89. http://mjp.univ-perp.fr/constit/ee1920.htm Digithèque de matériaux juridiques et politiques, Jean-Pierre Maury
  90. Alfred Erich Senn, The Great Powers lithuania and the Vilna Question, 1920-1928, Brill Archive, (présentation en ligne)
  91. Pierre Béhar et Michel Grunewald, Frontières, transferts, échanges transfrontaliers et interculturels : actes du XXXVIe Congrès de l'Association des Germanistes de l'Enseignement Supérieur, Peter Lang, , 669 p. (ISBN 978-3-03910-649-3, présentation en ligne)
  92. Robin Leonard Bidwell, Bidwell's Guide to Government Ministers, vol. 1, Psychology Press, , 298 p. (ISBN 978-0-7146-2977-3, présentation en ligne)
  93. Martin McCauley, The Soviet Union 1917-1991, Routledge, , 440 p. (ISBN 978-1-317-90179-2, présentation en ligne)
  94. Alan Furst, The Spies Of Warsaw, Hachette UK, , 320 p. (ISBN 978-0-297-85576-7, présentation en ligne)
  95. a et b David Eggenberger, An Encyclopedia of Battles : Accounts of Over 1,560 Battles from 1479 B.C. to the Present, Courier Corporation, , 544 p. (ISBN 978-0-486-14201-2, présentation en ligne)
  96. Robert Conquest, The Harvest of Sorrow : Soviet Collectivization and the Terror-famine, Oxford University Press, , 412 p. (ISBN 978-0-19-505180-3, présentation en ligne)
  97. (en) Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : P-Z, vol. 3, Westport (Conn.), Greenwood Publishing Group, , 1354 p. (ISBN 978-0-313-33539-6 et 0-313-33536-2, présentation en ligne)
  98. Roger R. Reese, The Soviet Military Experience : A History of the Soviet Army, 1917-1991, Routledge, , 224 p. (ISBN 978-1-134-60427-2, présentation en ligne)
  99. Michel Cabouret, La Finlande, Karthala Éditions, , 490 p. (ISBN 978-2-84586-665-2, présentation en ligne)
  100. Alain Ruze, UKRAINIENS ET ROUMAINS (IXe-XXe siècle) : Rivalités carpatho-pontiques, Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-39898-6, présentation en ligne)
  101. Pierre Vallaud, Russie, l'ère de Staline, Archipel, , 296 p. (ISBN 978-2-8098-0806-3, présentation en ligne)
  102. Gilbert Bosetti, De Trieste à Dubrovnik : une ligne de fracture de l'Europe, ELLUG, , 422 p. (ISBN 978-2-84310-080-2, présentation en ligne)
  103. W. A. Heurtley, A Short History of Greece : From Early Times to 1964, CUP Archive, , 202 p. (ISBN 978-0-521-09454-2, présentation en ligne)
  104. Evelyne Enderlein, Les femmes en Russie soviétique, 1945-1975 : perspectives 1975-1999, L'Harmattan, , 213 p. (ISBN 978-2-7384-8368-3, présentation en ligne)
  105. Dusan-T Batakovic, Histoire du peuple serbe, Éditions L'Âge d'Homme, , 386 p. (ISBN 978-2-8251-1958-7, présentation en ligne)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier