IIIe millénaire

millénaire

IIe millénaire • IIIe millénaire • IVe millénaire

XXIe siècle • XXIIe siècle • XXIIIe siècle • XXIVe siècle • XXVe siècle
XXVIe siècle • XXVIIe siècle • XXVIIIe siècle • XXIXe siècle • XXXe siècle


Liste des millénaires • Liste des siècles

Le IIIe millénaire du calendrier grégorien a commencé le et se terminera le 31 décembre 3000.
Il s'étend entre les jours juliens 2 451 910,5 à 2 817 152,5 inclus[1],[2].

La civilisation de l'Égypte antique a connu un IIIe millénaire avant l'ère chrétienne. Le IIIe millénaire de la civilisation chinoise commença alors que la ville de Rome était juste fondée, et s'étendit jusqu'au début de l'ère chrétienne.

Événements marquantsModifier

MondeModifier

  • Extension de la révolution numérique au grand public, impactant de nombreux aspects de la façon de travailler et de la vie quotidienne.
  • Phénomène du Papy-boom à partir des années 2010, corollaire du Baby-boom ayant eu lieu dans les années 1950 en Occident et 1960 en Asie.
  • Le réchauffement climatique devient un enjeu de préoccupation majeur, tandis que ses effets deviennent de plus en sensibles à travers la survenance de phénomènes climatiques extrêmes.
  • 2001-... : Vague de terrorisme à l'échelle mondiale, initié par les actions d'Al Qaïda.
  • 2008 : Crise financière
  • Fin 2019 : Début de la pandémie de Covid-19, qui entraîne en 2020, un confinement sanitaire dans de nombreux pays

AfriqueModifier

AmériqueModifier

Asie et PacifiqueModifier

Proche-OrientModifier

EuropeModifier

ReligionModifier

XXIe siècleModifier

  • Saint patron catholique

Jean-Paul II a considéré saint Joseph comme étant le modèle du témoin du Royaume de Dieu, en l’appelant « minister salutis » dans son exhortation apostolique Redemptoris Custos : « le serviteur du salut »[4],[5]. Pour cette raison, il l'a voulu le patron du troisième millénaire occidental[6],[5] et le patron de la nouvelle évangélisation[7],[5].

Lettre apostolique Tertio millennio advenienteModifier

Le pape Jean-Paul II a publié la lettre apostolique Tertio millennio adveniente, en souhaitant que l'Église soit clairement consciente de ce qu'elle a vécu derrière elle au cours des dix derniers siècles du IIe millénaire (§ 33)[8] :

« La Porte sainte du Jubilé de l'An 2000 devra être symboliquement plus large que les précédentes car l'humanité, arrivée à ce terme, laissera derrière elle non seulement un siècle mais un millénaire. Il est bon que l'Église franchisse ce passage en étant clairement consciente de ce qu'elle a vécu au cours de ces dix derniers siècles. Elle ne peut passer le seuil du nouveau millénaire sans inciter ses fils à se purifier, dans la repentance, des erreurs, des infidélités, des incohérences, des lenteurs. Reconnaître les fléchissements d'hier est un acte de loyauté et de courage qui nous aide à renforcer notre foi, qui nous fait percevoir les tentations et les difficultés d'aujourd'hui et nous prépare à les affronter. »

Il appelle à la conversion (§ 34)[8] :

« Parmi les péchés qui requièrent un plus grand effort de pénitence et de conversion, il faut évidemment compter ceux qui ont porté atteinte à l'unité voulue par Dieu pour son peuple. Au cours des mille ans qui arrivent à leur terme, plus encore qu'au premier millénaire, la communion ecclésiale, « parfois par la faute de l'une et de l'autre des parties », a connu de douloureux déchirements qui s'opposent ouvertement à la volonté du Christ et sont pour le monde un objet de scandale. »

Inventions, découvertes, introductionsModifier

En 2007, Apple lance "l'Iphone" le premier téléphone intelligent tactile, débutant la révolution du smartphone, véritables ordinateurs de poches qui servent d'assistant personnel pour de nombreuses tâches de la vie quotidienne.

Arts et cultureModifier

ProjectionModifier

XXIIIe siècle : Vers l'an 2200, on atteindrait la civilisation de type I d’après l'échelle de Kardachev.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Joseph-Marie Verlinde, Gilles de Christen, Andrzéj Laton, Daniel J. Picot et Tarcisio Stramare, La place de saint Joseph dans la nouvelle évangélisation : actes du colloque, 19-20 mars 2011, Les Plans-sur-Bex, Parole et Silence, , 133 p., 14 × 21 cm (ISBN 978-2-88918-029-5, présentation en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :