Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Poète

celui qui dit ou écrit de la poésie
Le Poète en détresse (William Hogarth, 1736).

Le poète (ancienne orthographe : poëte) ou la poétesse[1],[2] est celui ou celle qui dit ou écrit de la poésie. C'est donc celui ou celle qui possède l'art de combiner les mots, les sonorités, les rythmes pour évoquer des images, suggérer des sensations, des émotions. Homère, Sophocle, Pindare furent des poètes, chacun dans leur genre : poésie épique, poésie dramatique, poésie lyrique.

Sommaire

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « POÉTESSE n. f. XVe siècle, poëtisse ; XVIe siècle, poëtesse, puis poétesse. Dérivé de poète. Femme poète. Sapho est une poétesse illustre. Anna de Noailles [née princesse Bibesco Bassaraba de Brancovan (Paris : 1876-1933)] récusait le terme de « poétesse », qu'elle jugeait condescendant. » — tiré du Dictionnaire de l'Académie française (consultation en ligne), neuvième édition (actuelle, depuis 1936).
  2. On entend ou lit parfois la poète. Le Trésor de la langue française. fait cette précision : « Rare. [Avec un déterm. au fém.] Synon. poétesse. Le style à moi, qui m'est naturel, c'est le style dithyrambique et enflé. Je suis un des gueulards au désert de la vie. Adieu, ma poète chérie (Flaub.,Corresp., 1853, p.224). Vu aussi à la Bibliothèque une Anglaise à laquelle Trebutien m'a présenté, une poëte, − une MmeCarey, je crois (Barb. d'Aurev.,Memor. 3, 1856, p.31). »

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :


Lien externeModifier