Ouvrir le menu principal

Paris-Nice 2018

édition 2018 de Paris-Nice, course cycliste française
Paris-Nice 2018 Cycling (road) pictogram.svg
Paris Nice 2018 - stage 5 - Apt - Peloton 5 maillot jaune.jpg
Généralités
Course76e Paris-Nice
CompétitionUCI World Tour 2018 2.UWT
Étapes8
Dates4 – 11 mars 2018
Distance1 198,9 km
PaysFRA France
Lieu de départChatou
Lieu d'arrivéeNice
Équipes22
Partants154
Arrivants78
Vitesse moyenne39,463 km/h
Résultats
VainqueurESP Marc Soler (Movistar)
DeuxièmeGBR Simon Yates (Mitchelton-Scott)
TroisièmeESP Gorka Izagirre (Bahrain-Merida)
Classement par pointsBEL Tim Wellens (Lotto-Soudal)
Meilleur grimpeurBEL Thomas De Gendt (Lotto-Soudal)
Meilleur jeuneESP Marc Soler (Movistar)
Meilleure équipeBRN Bahrain-Merida
◀ 20172019 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

Le Paris-Nice 2018 est la 76e édition de cette course cycliste sur route masculine. Il a lieu du 4 au en France. C'est la sixième épreuve de l'UCI World Tour 2018. La course est remportée par le coureur espagnol Marc Soler, membre de l'équipe Movistar. Celui-ci devance au classement général le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) et l'Espagnol Gorka Izagirre (Bahrain-Merida).

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

La course au soleil démarre, comme c'est le cas depuis 2010, des Yvelines, avec une étape courte et favorable aux puncheurs, entre Chatou et Meudon. S'ensuivent deux étapes de plaine, sur des routes souvent exposées au vent. À mi-course, les favoris s'affronteront lors d'un contre-la-montre individuel, vallonné (avec notamment une montée de 1 km à 7 %) et long de 18,4 km. Après une étape de transition, un long week-end montagneux dans l'arrière-pays niçois est programmé. On retrouvera tout d'abord une étape difficile, avec notamment cinq ascensions de 2e catégorie, puis dans les 10 derniers kilomètres un enchaînement de deux côtes (un mur de 1re catégorie et la montée finale vers Vence). Le lendemain, les grimpeurs s'expliqueront sur les pentes de la longue et régulière ascension finale vers Valdeblore La Colmiane. L'épreuve se conclut par la traditionnelle boucle autour de Nice, avec un final un peu différent des années précédentes (le col d'Èze gravi par un versant plus court et le col des Quatre Chemins comme dernière montée, avant la plongée vers Nice)[1],[2].

ÉquipesModifier

En tant qu'épreuve World Tour, les dix-huit WorldTeams participent à la course. Quatre équipes continentales professionnelles françaises sont invitées : Cofidis, Fortuneo-Samsic, Direct Énergie et Delko Marseille Provence KTM. La nouvelle équipe Vital Concept est donc écartée de cette sélection[3] :

WorldTeams (18)
  1.   AG2R La Mondiale
  2.   Astana Pro Team
  3.   Bahrain-Merida
  4.   BMC Racing Team
  5.   Bora-Hansgrohe
  6.   Dimension Data
  7.   EF Education First-Drapac p/b Cannondale
  8.   Groupama-FDJ
  9.   Katusha-Alpecin
  10.   Mitchelton-Scott
  11.   Lotto Soudal
  12.   Team Lotto NL-Jumbo
  13.   Movistar Team
  14.   Quick-Step Floors
  15.   Sky
  16.   Team Sunweb
  17.   Trek-Segafredo
  18.   UAE-Team Emirates
Équipes continentales professionnelles (4)
  1.   Cofidis, Solutions Crédits
  2.   Delko-Marseille Provence-KTM
  3.   Direct Énergie
  4.   Fortuneo-Samsic
 

FavorisModifier

Lauréate à cinq reprises depuis 2012, l'équipe Sky aligne deux leaders, le tenant du titre Sergio Henao et Wout Poels[4], qui font figure de favoris. Leurs principaux rivaux annoncés sont Daniel Martin (UAE Emirates), troisième en 2017, Julian Alaphilippe (QuickStep-Floors), Warren Barguil (Fortuneo-Samsic), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Jakob Fuglsang (Astana), Robert Gesink (LottoNL-Jumbo), Ion et Gorka Izagirre (Bahrain-Merida), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Sam Oomen (Sunweb), Marc Soler (Movistar), Tejay van Garderen (BMC), Tim Wellens (Lotto Soudal) et Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin)[5].

Les principaux sprinteurs présents sont Phil Bauhaus (Sunweb), Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), Nacer Bouhanni (Cofidis), John Degenkolb (Trek-Segafredo), Arnaud Démare (FDJ), Daniel McLay (EF Education First-Drapac), André Greipel (Lotto-Soudal), Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo), Alexander Kristoff (UAE Emirates) et Elia Viviani (Quick Step-Floors)[5].

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

La course au soleil débute par une étape légèrement vallonnée. Le parcours est jallonné par notamment deux sprints intermédiaires (km 33 et km 93) et trois côtes de 3e catégories. Les montées répertoriées sont la côte des 17 tournants (1,3 km à 6 %), dont le sommet est au km 79, la côte de Méridon (1,4 km à 5,2 %), dont le sommet est situé au km 85.5, et la côte de Meudon (1,9 km à 5,4 %), dont les 700 derniers mètres sont pavés et en haut de laquelle sera jugée l'arrivée, après 134,5 km de course depuis Chatou, à travers les Yvelines, l'Essonne et les Hauts-de-Seine.

Jürgen Roelandts passe en tête du premier sprint, joué aux Mesnuls, devant Pierre Rolland et Pierre-Luc Périchon. Ce dernier prend la tête lors de la première côte cette édition, la côte des Dix-sept tournants, devant Pierre Rolland et Jürgen Roelandts. Les coureurs passent ensuite la côte de Méridon, les trois premiers dans le même ordre, peu avant le second sprint de l'étape, à Châteaufort. Suite à une chute, à 35 km de l'arrivée, Tejay van Garderen est contraint à l'abandon. Attaque d'Alexis Vuillermoz au pied de la côte finale.

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erArnaud Démare     FranceGroupama-FDJ3 h 07 min 29 s
2eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 4 s
3eChristophe Laporte   FranceCofidis+ 6 s
4eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 10 s
5eMike Teunissen   Pays-BasSunweb+ 10 s
6eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 10 s
7ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe+ 12 s
8eDylan Teuns   BelgiqueBMC Racing+ 12 s
9eMatteo Trentin   ItalieMitchelton-Scott+ 12 s
10eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 12 s


2e étapeModifier

Pas de côte pour cette seconde étape, le classement du maillot de la montagne ne subira donc pas de modification. Deux sprints intermédiaires sont proposés le long du parcours de 187,5 km : le premier à Patay, remporté par Arnaud Démare, devant Julian Alaphilippe et Christophe Laporte ; le second à Saint-Georges-sur-la-Prée, remporté par Tiago Machado, suivi de Manuele Boaro, et Julian Alaphilippe. Rui Costa, touché au genou lors d'une chute de la première étape, est contraint d'abandonner dans le trentième kilomètre.

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erArnaud Démare     FranceGroupama-FDJ7 h 58 min 57 s
2eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 7 s
3eChristophe Laporte   FranceCofidis+ 8 s
4eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 10 s
5eMike Teunissen   Pays-BasSunweb+ 13 s
6eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 13 s
7eTony Gallopin   FranceAG2R La Mondiale+ 15 s
8eEsteban Chaves   ColombieMitchelton-Scott+ 15 s
9eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 15 s
10eHeinrich Haussler   AustralieBahrain-Merida+ 15 s


3e étapeModifier

Après 50 kilomètres plats, la route est vallonnée, en passant notamment par le premier sprint intermédiaire (km 61). Les coureurs vont ensuite la côte de la Bosse (2,3 km à 5,1 %), classée en 3e catégorie et dont le sommet est placé au km 123, une longue descente et la côte des Boulards (4,8 km à 4,8 %), classée en 3e catégorie et dont le sommet est au km 143,5. Le parcours emprunte alors la descente et une brève montée, avant de descendre de nouveau et de passer par une quinzaine de kilomètres en faux-plats descendant. Le km 174,5 marque l'entrée sur le circuit final, 5 km plus loin est programmé un premier passage sur la ligne d'arrivée, précédée (comme dans le final) par une montée d'environ 1,5 km jusqu'à la flamme rouge. La route va ensuite grimper jusqu'au sprint intermédiaire (km 190,5), en passant notamment par la côte de Charbonnières (4,6 km à 4,7 %), classée en 3e catégorie et dont le sommet est situé au km 188. Le final est descendant, mis à part la bosse évoquée précédemment et le dernier kilomètre plat. L'arrivée est jugée à Châtel-Guyon, après 210 km de course depuis Bourges, à travers le Cher, l'Allier et le Puy-de-Dôme.

Le premier sprint de la journée est remporté par Jay Robert Thomson, devant Przemysław Kasperkiewicz et Fabien Grellier. Ce dernier, qui aura passé une grande partie de l'étape seul en tête, sera repris au km 174. Le second sprint intermédiaire du parcours est remporté par Jakob Fuglsang, devant Roman Kreuziger et Jonathan Hivert. Les deux premières côtes sont passées par le groupe des échappés, en tête, avec Fabien Grellier, suivi par Przemysław Kasperkiewicz, puis Jay Robert Thomson. Après un regroupement du peloton, puis une nouvelle échappée, Julian Alaphilippe passe en tête de la dernière côte de la journée, devant Tim Wellens et Jakob Fuglsang. Deux abandons à noter au cours de cette journée, ceux de Phil Bauhaus et Sam Bennett.

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erLuis León Sánchez    EspagneAstana13 h 21 min 56 s
2eArnaud Démare    FranceGroupama-FDJ+ 28 s
3eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 35 s
4eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 38 s
5eMike Teunissen   Pays-BasSunweb+ 41 s
6eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 41 s
7eRoman Kreuziger   République tchèqueMitchelton-Scott+ 41 s
8eHeinrich Haussler   AustralieBahrain-Merida+ 43 s
9eFelix Großschartner    AutricheBora-Hansgrohe+ 43 s
10eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 43 s


4e étapeModifier

Cette étape est un contre-la-montre individuel, long de 18,4 km entre La Fouillouse et Saint-Étienne. Les 8 premiers kilomètres, jusqu'au chrono intermédiaire, sont en légère montée, avec une pente moyenne de 3,45 %. Après un peu de plat, le parcours est descendant, avant une côte d'1 km à 7 %. S'ensuit la courte descente et les derniers kilomètres plats.

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erLuis León Sánchez    EspagneAstana13 h 47 min 57 s
2eWout Poels   Pays-BasSky+ 15 s
3eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 26 s
4eMarc Soler    EspagneMovistar+ 26 s
5eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 34 s
6eFelix Großschartner   AutricheBora-Hansgrohe+ 35 s
7eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 42 s
8eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 42 s
9eSergio Henao   ColombieSky+ 48 s
10eEsteban Chaves   ColombieMitchelton-Scott+ 48 s


5e étapeModifier

Cette étape emprunte le trajet inverse de la 19e étape du Tour de France 2017, qui rejoignait Embrun à Salon-de-Provence, mais avec un arrêt à Sisteron. La parcours passe donc, notamment, par la combe de Lourmarin, le col du Pointu, le col de Lagarde d'Apt, le col du Négron, et la côte de la Marquise.

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erLuis León Sánchez    EspagneAstana17 h 45 min 26 s
2eWout Poels   Pays-BasSky+ 15 s
3eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 26 s
4eMarc Soler    EspagneMovistar+ 26 s
5eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 34 s
6eFelix Großschartner   AutricheBora-Hansgrohe+ 35 s
7eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 42 s
8eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 42 s
9eSergio Henao   ColombieSky+ 48 s
10eEsteban Chaves   ColombieMitchelton-Scott+ 48 s


6e étapeModifier

Après les 15 premiers kilomètres en faux-plats descendant, le parcours emprunte une cinquantaine de kilomètres en faux-plats montants, en passant par le premier sprint intermédiaire (km 36,5). L'enchaînement de deux ascensions de 2e catégories est ensuite programmé : le col des Lèques (6,6 km à 5 %), dont le sommet est au km 73,5, et le col de Luens (6,9 km à 4,7 %), dont le sommet est situé au km 91. Ce dernier est suivi par une courte descente, une montée non-répertoriée, sa descente, quelques kilomètres de plat et le col Bas (1,7 km à 7,2 %), classé en 2e catégorie et dont le sommet est placé au km 111. Après une courte zone de plat jusqu'à Andon, la route passe par une descente d'une vingtaine de kilomètres. S'ensuit l'enchaînement de deux nouvelles montées classées en 2e catégorie, en l'occurrence la côte de Cipières (2,8 km à 5,6 %), dont le sommet est situé au km 139.5, et la côte de Gourdon (3,8 km à 4,2 %). Le sommet de cette dernière (km 149,5) est suivi par une longue descente. Les coureurs enchaînent alors la côte de la Colle-sur-Loup (1,8 km à 10 %), classée en 1re catégorie et dont le sommet est placé au 179.5, le second sprint intermédiaire (km 182,5) et une montée non-répertoriée vers Vence, où est jugée l'arrivée, après 188 km de course depuis Sisteron, à travers les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes.

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erLuis León Sánchez    EspagneAstana22 h 25 min 33 s
2eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 22 s
3eMarc Soler    EspagneMovistar+ 26 s
4eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 34 s
5eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 35 s
6eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 42 s
7eSimon Yates   Royaume-UniMitchelton-Scott+ 45 s
8eSergio Henao   ColombieSky+ 46 s
9eEsteban Chaves   ColombieMitchelton-Scott+ 48 s
10ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe+ 54 s


7e étapeModifier

Après un peu de plat, les coureurs escaladent la côte de Gattières (4,5 km à 4,8 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est situé au km 10. La route continue de grimper jusqu'au premier sprint intermédiaire (km 18,5) puis est légèrement vallonnée pendant une vingtaine de kilomètres. Une descente, une vingtaine de kilomètres légèrement vallonnés et la montée en deux parties (la première étant la plus pentue, avec les 10 premiers kilomètres à 5,7 % de moyenne) de la côte de la Sainte-Baume (16,7 km à 3,8 %), classée en 1re catégorie. Le sommet (km 84,5) est suivi par une courte zone de plat puis une descente longue d'une quinzaine de kilomètres. Le parcours emprunte ensuite le col Saint-Raphaël (5,8 km à 4,2 %), classé en 2e catégorie et dont le sommet est placé au km 108, la descente et une quinzaine de kilomètres en faux-plat descendant. Après la côte de Villars-sur-Var (2,1 km à 6,7 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est au km 134.5, et une zone d'environ 25 km vallonnée, avec notamment le second sprint intermédiaire (km 144), les coureurs sont au pied de la montée régulière, classée en 1re catégorie, vers Valdeblore La Colmiane (16,3 km à 6,2 %), en haut de laquelle sera jugée l'arrivée, après 175 km de course depuis Nice, à travers les Alpes-Maritimes.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erSimon Yates   Royaume-UniMitchelton-Scott5 h 02 min 54 s
2eDylan Teuns   BelgiqueBMC Racing+ 8 s
3eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 8 s
4eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 13 s
5eTim Wellens   BelgiqueLotto-Soudal+ 13 s
6ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe+ 20 s
7eSergio Henao   ColombieSky+ 46 s
8eMarc Soler    EspagneMovistar+ 46 s
9eJakob Fuglsang   DanemarkAstana+ 48 s
10eSam Oomen   Pays-BasSunweb+ 54 s
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erSimon Yates    Royaume-UniMitchelton-Scott27 h 29 min 02 s
2eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 11 s
3eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 12 s
4eTim Wellens    BelgiqueLotto-Soudal+ 13 s
5eDylan Teuns   BelgiqueBMC Racing+ 27 s
6eMarc Soler    EspagneMovistar+ 37 s
7ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe+ 39 s
8eSergio Henao   ColombieSky+ 57 s
9eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors+ 1 min 48 s
10eAlexis Vuillermoz   FranceAG2R La Mondiale+ 1 min 49 s


8e étapeModifier

Après un début d'étape en faux-plat montant, les coureurs grimpent la côte de Levens (6,2 km à 5,5 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est situé au km 20,5. La montée se prolonge jusqu'au premier sprint intermédiaire à Levens (km 24), puis le parcours descend, avant d'enchaîner la côte de Châteauneuf (5,4 km à 4,4 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est au km 36,5, le col de Calaïson (6,3 km à 4,4 %), classé en 2e catégorie et dont le sommet est placé au km 51, et la côte de Peille (6,5 km à 6,9 %), classée en 1re catégorie. S'ensuit une descente irrégulière, où le second sprint intermédiaire est disputé (km 78,5), la fin du col d'Èze (1,6 km à 8,1 %), classé en 1re catégorie, et une descente d'une dizaine de kilomètres. La route escalade alors l'irrégulier col des Quatre Chemins (5,5 km à 5,5 %), avant de plonger vers l'arrivée, tracée à Nice, après 110 km de course depuis Nice, à travers les Alpes-Maritimes.

La première course est animée par de nombreuses attaques, certaines visant à déposséder Simon Yates de son maillot jaune. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), Omar Fraile et Jakob Fuglsang (Astana) parviennent à sortir du peloton. Fuglsang en est rapidement écarté par une crevaison. Alaphilippe et Fraile creusent une avance d'une minute sur le groupe maillot jaune à 60 km de l'arrivée. Fraile se défait d'Alaphilippe dans la côte de Peille alors qu'il reste 5 kilomètres d'ascension. Derrière eux, David de la Cruz (Sky), Marc Soler (Movistar) et Gorka Izagirre (Bahrain-Merida) sortent à leur tour du groupe maillot jaune. Les deux premiers rattrapent Fraile au sommet de la côte. Le nouveau trio de tête parvient à garder une avance suffisante sur ses poursuivants, ralentis par la chute des frères Izagirre.

Jouant le classement général, Soler passe en tête au sprint intermédiaire, et ne dispute pas la victoire à Fraile et De la Cruz. Ce dernier s'impose à Nice, comme en 2017. Simon Yates arrive dans un groupe de huit coureurs à 38 secondes et cède le maillot jaune à Soler, pour quatre secondes[6],[7],[8]

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erDavid de la Cruz   EspagneSky2 h 53 min 06 s
2eOmar Fraile   EspagneAstana+ 0 s
3eMarc Soler    EspagneMovistar+ 3 s
4ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe+ 38 s
5eTim Wellens    BelgiqueLotto-Soudal+ 38 s
6eSimon Yates    Royaume-UniMitchelton-Scott+ 38 s
7eDylan Teuns   BelgiqueBMC Racing+ 38 s
8eRichard Carapaz   ÉquateurMovistar+ 38 s
9eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 38 s
10eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 38 s

Affaire de dopageModifier

En avril 2018, l'Union cycliste internationale (UCI) annonce que Rémy Di Grégorio a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à l'EPO lors de ce Paris-Nice. Il est par conséquent « provisoirement suspendu jusqu'à la résolution de l'affaire[9]. »

Classements finalsModifier

Classement général finalModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMarc Soler     EspagneMovistar30 h 22 min 41 s
2eSimon Yates   Royaume-UniMitchelton-Scott+ 4 s
3eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 14 s
4eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida+ 16 s
5eTim Wellens    BelgiqueLotto-Soudal+ 16 s
6eDylan Teuns   BelgiqueBMC Racing+ 32 s
7ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe+ 44 s
8eAlexis Vuillermoz   FranceAG2R La Mondiale+ 1 min 54 s
9eDavid de la Cruz   EspagneSky+ 2 min 15 s
10eFelix Großschartner   AutricheBora-Hansgrohe+ 2 min 35 s
Source : ProCyclingStats


Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

 Classement par points
CoureurPaysÉquipePoints
1erTim Wellens    BelgiqueLotto-Soudal37 pts
2eGorka Izagirre   EspagneBahrain-Merida31 pts
3eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors28 pts
4eMarc Soler     EspagneMovistar27 pts
5eSimon Yates   Royaume-UniMitchelton-Scott24 pts
6eDylan Teuns   BelgiqueBMC Racing24 pts
7eLuis León Sánchez   EspagneAstana23 pts
8ePatrick Konrad   AutricheBora-Hansgrohe20 pts
9eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida17 pts
10eDavid de la Cruz   EspagneSky16 pts

Classement de la montagneModifier

 Classement de la montagne
CoureurPaysÉquipePoints
1erThomas De Gendt    BelgiqueLotto-Soudal69 pts
2eOmar Fraile   EspagneAstana37 pts
3eSimon Yates   Royaume-UniMitchelton-Scott21 pts
4eMarc Soler     EspagneMovistar21 pts
5eDavid de la Cruz   EspagneSky19 pts
6eIon Izagirre   EspagneBahrain-Merida14 pts
7eNicolas Edet   FranceCofidis14 pts
8eAmaël Moinard   FranceFortuneo-Samsic14 pts
9eTony Gallopin   FranceAG2R La Mondiale13 pts
10eJulian Alaphilippe   FranceQuick-Step Floors12 pts

Classement par équipesModifier

 Classement par équipes
ÉquipePaysTemps
1reBahrain-Merida   Bahreïn91 h 31 min 07 s
2eAstana   Kazakhstan+ 4 min 23 s
3eMitchelton-Scott   Australie+ 6 min 14 s
4eAG2R La Mondiale   France+ 6 min 29 s
5eBora-Hansgrohe   Allemagne+ 9 min 28 s
6eSky   Royaume-Uni+ 10 min 40 s
7eMovistar   Espagne+ 12 min 55 s
8eBMC Racing   États-Unis+ 33 min 26 s
9eQuick-Step Floors   Belgique+ 1 h 14 min 56 s
10eCofidis   France+ 1 h 15 min 24 s

Classements UCIModifier

Le Paris-Nice attribue le même nombre des points pour l'UCI World Tour 2018 (uniquement pour les coureurs membres d'équipes World Tour) et le Classement mondial UCI (pour tous les coureurs)[10].

Position[11] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 500 400 325 275 225 175 150 125 100 80 70 60 50 40 35 30 20 10 5 3
Par étapes 60 25 10
Leader 10
Nombre de points marqués sur la course
Rang Coureur Équipe Général Etape Leader Total
1er
  Marc Soler Movistar 500 35 535
2e
  Simon Yates Mitchelton-Scott 400 60 10 470
3e
  Gorka Izagirre Bahrain-Merida 325 25 350
4e
  Ion Izagirre Bahrain-Merida 275 10 285
5e
  Tim Wellens Lotto-Soudal 225 225
6e
  Dylan Teuns BMC Racing 175 175
7e
  David de la Cruz Sky 100 60 160
8e
  Patrick Konrad Bora-Hansgrohe 150 150
9e
  Alexis Vuillermoz AG2R La Mondiale 125 125
10e
  Felix Großschartner Bora-Hansgrohe 80 80

Classements UCI World Tour à l'issue de la courseModifier

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course. Daryl Impey en conserve la première place et devance désormais Marc Soler, vainqueur à Nice. Simon Yates et Gorka Izagirre, deuxième et troisième de la course, accèdent aux cinquième et quatrième places[12],[13].

Classement individuel à l'issue de la course
Rang Coureur Équipe Points
  1er
  Daryl Impey Mitchelton-Scott 800
  2e
  Marc Soler Movistar 545
  3e
  Alejandro Valverde Movistar 515
  4e
  Gorka Izagirre Bahrain-Merida 500
  5e
  Simon Yates Mitchelton-Scott 470
  6e
  Richie Porte BMC Racing 460
  7e
  Dries Devenyns Quick-Step Floors 400
  8e
  Elia Viviani Quick-Step Floors 387
  9e
  Diego Ulissi UAE Emirates 375
  10e
  Jon Izagirre Bahrain-Merida 365
Classement par équipe à l'issue de la course
Rang Équipe Points
  1er
  Mitchelton-Scott 1691
  2e
  Quick-Step Floors 1426
 3e
  Bora-Hansgrohe 1263
  4e
  Movistar 1223
  5e
  Bahrain-Merida 1207
  6e
  BMC Racing 1036
  7e
  Astana 946
  8e
  Sky 926
  9e
  Lotto-Soudal 858
  10e
  AG2R La Mondiale 758

Évolution des classementsModifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement du meilleur jeune Classement de la montagne Classement par équipes
1 Arnaud Démare Arnaud Démare Arnaud Démare Felix Großschartner Pierre-Luc Périchon Bahrain-Merida
2 Dylan Groenewegen Marc Soler
3 Jonathan Hivert Luis León Sánchez Felix Großschartner
4 Wout Poels Marc Soler Team Sky
5 Jérôme Cousin Jérôme Cousin
6 Rudy Molard Fabien Grellier Mitchelton-Scott
7 Simon Yates Simon Yates Tim Wellens Thomas De Gendt
8 David de la Cruz Marc Soler Bahrain-Merida
Classements finals Marc Soler Tim Wellens Marc Soler Thomas De Gendt Bahrain-Merida

Liste des participantsModifier


Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Paris-Nice Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement par points
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de
sa spécialité
# Indique la meilleure équipe NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi
du numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
DSQ Indique un coureur qui a été disqualifié de la course,
suivi du numéro de l'étape
Sky
SKY
Num Coureur Pos
1   Sergio Henao (COL)   (Route) 12e
2   David de la Cruz (ESP) 9e
3   David Lopez Garcia (ESP) 63e
4   Wout Poels (NED) AB-6
5   Diego Rosa (ITA) 33e
6   Ian Stannard (GBR) AB-8
7   Dylan Van Baarle (NED) 68e
UAE Emirates
UAD
Num Coureur Pos
11   Daniel Martin (IRL) AB-7
12   Sven Erik Bystrøm (NOR) AB-8
13   Rui Costa (POR) AB-2
14   Alexander Kristoff (NOR)   (Route) AB-7
15   Rory Sutherland (AUS) HD-8
16   Ben Swift (GBR) AB-6
17   Oliviero Troia (ITA) HD-7
Bahrain-Merida #
TBM
Num Coureur Pos
21   Gorka Izagirre (ESP) 3e
22   Manuele Boaro (ITA) AB-8
23   Iván García Cortina (ESP) 61e
24   Heinrich Haussler (AUS) AB-8
25   Jon Izagirre (ESP) 4e
26   Antonio Nibali (ITA) 50e
27   Luka Pibernik (SLO) HD-8
Quick-Step Floors
QST
Num Coureur Pos
31   Julian Alaphilippe (FRA) 18e
32   Tim Declercq (BEL) AB-8
33   Dries Devenyns (BEL) NP-8
34   Yves Lampaert (BEL)   (Clm) 40e
35   Michael Morkov (DEN) 77e
36   Fabio Sabatini (ITA) AB-8
37   Elia Viviani (ITA) AB-8
Katusha-Alpecin
TKA
Num Coureur Pos
41   Ilnur Zakarin (RUS)   (Clm) 16e
42   Ian Boswell (USA) NP-7
43   Marco Haller (AUT) NP-5
44   Pavel Kochetkov (RUS) 66e
45   Maurits Lammertink (NED) NP-6
46   Tiago Machado (POR) 51e
47   Nils Politt (GER) NP-8
Mitchelton-Scott
MTS
Num Coureur Pos
51   Simon Yates (GBR) 2e
52   Esteban Chaves (COL) HD-8
53   Alexander Edmondson (AUS)   (Route) AB-8
54   Mathew Hayman (AUS) HD-8
55   Christopher Juul Jensen (DEN) 47e
56   Roman Kreuziger (CZE) 19e
57   Matteo Trentin (ITA) 32e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
61   Tony Gallopin (FRA) 28e
62   Mikael Cherel (FRA) 20e
63   Axel Domont (FRA) 60e
64   Cyril Gautier (FRA) 27e
65   Oliver Naesen (BEL)   (Route) 25e
66   Stijn Vandenbergh (BEL) 70e
67   Alexis Vuillermoz (FRA) 8e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
71   Tejay Van Garderen (USA) AB-1
72   Alessandro De Marchi (ITA) 36e
73   Jempy Drucker (LUX)   (Route) AB-8
74   Simon Gerrans (AUS) AB-8
75   Nicolas Roche (IRL) AB-8
76   Jurgen Roelandts (BEL) 35e
77   Dylan Teuns (BEL) 6e
Trek-Segafredo
TFS
Num Coureur Pos
81   Bauke Mollema (NED) 30e
82   Julien Bernard (FRA) 46e
83   Koen De Kort (NED) AB-7
84   John Degenkolb (GER) NP-6
85   Markel Irizar (ESP) 75e
86   Jarlinson Pantano (COL) 39e
87   Gregory Rast (SUI) 67e
Astana
AST
Num Coureur Pos
91   Jakob Fuglsang (DEN) 14e
92   Omar Fraile (ESP) 26e
93   Dmitriy Gruzdev (KAZ) NP-7
94   Hugo Houle (CAN) 56e
95   Magnus Cort Nielsen (DEN) 52e
96   Luis León Sánchez (ESP) 21e
97   Michael Valgren (DEN) 31e
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
101   Tim Wellens (BEL)   5e
102   Lars Ytting Bak (DEN) 73e
103   Jasper De Buyst (BEL) AB-8
104   Thomas De Gendt (BEL)   64e
105   André Greipel (GER) AB-8
106   Marcel Sieberg (GER) AB-8
107   Jelle Wallays (BEL) AB-8
Groupama-FDJ
GFC
Num Coureur Pos
111   Arnaud Demare (FRA)   (Route) NP-7
112   Mickael Delage (FRA) AB-7
113   Jacopo Guarnieri (ITA) AB-7
114   Ignatas Konovalovas (LTU)   (Route/Clm) AB-6
115   Olivier Le Gac (FRA) AB-7
116   Rudy Molard (FRA) 15e
117   Ramon Sinkeldam (NED)   (Route) AB-7
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
121   Carlos Barbero (ESP) 65e
122   Richard Carapaz (ECU) 11e
123   Héctor Carretero (ESP) 58e
124   Imanol Erviti (ESP) 44e
125   Dayer Quintana (COL) 59e
126   Eduardo Sepulveda (ESP) 48e
127   Marc Soler (ESP)     1er
Fortuneo-Samsic
FST
Num Coureur Pos
131   Warren Barguil (FRA) 17e
132   Maxime Bouet (FRA) NP-5
133   Anthony Delaplace (FRA) AB-7
134   Kevin Ledanois (FRA) NP-6
135   Amael Moinard (FRA) 54e
136   Pierre-Luc Périchon (FRA) 62e
137   Laurent Pichon (FRA) AB-8
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
141   Robert Gesink (NED) 38e
142   Lars Boom (NED) NP-5
143   Dylan Groenewegen (NED) NP-5
144   Amund Grøndahl Jansen (NOR) AB-5
145   Tom Leezer (NED) NP-6
146   Paul Martens (GER) AB-8
147   Timo Roosen (NED) AB-8
Sunweb
SUN
Num Coureur Pos
151   Sam Oomen (NED) 13e
152   Phil Bauhaus (GER) AB-3
153   Roy Curvers (NED) 71e
154   Chris Hamilton (AUS) NP-6
155   Mike Teunissen (NED) AB-7
156   Edward Theuns (BEL) AB-5
157   Louis Vervaeke (BEL) AB-8
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
161   Jesus Herrada (ESP)   (Route) 24e
162   Nacer Bouhanni (FRA) NP-6
163   Nicolas Edet (FRA) 42e
164   José Herrada (ESP) 43e
165   Christophe Laporte (FRA) NP-8
166   Cyril Lemoine (FRA) NP-8
167   Bert Van Lerberghe (BEL) AB-7
EF Education First-Drapac
EFD
Num Coureur Pos
171   Pierre Rolland (FRA) 23e
172   Matti Breschel (DEN) AB-8
173   Lawson Craddock (USA) AB-8
174   Mitchell Docker (AUS) AB-8
175   Sebastian Langeveld (NED) 57e
176   Daniel McLay (GBR) AB-5
177   Tom Scully (NZL) AB-8
Dimension Data
DDD
Num Coureur Pos
181   Tom-Jelte Slagter (NED) NP-6
182   Natnael Berhane (ERY) 34e
183   Ryan Gibbons (RSA) 72e
184   Benjamin King (USA) 45e
185   Serge Pauwels (BEL) 49e
186   Jay Robert Thomson (RSA) 76e
187   Johann Van Zyl (RSA) AB-7
Bora-Hansgrohe
BOH
Num Coureur Pos
191   Sam Bennett (IRL) AB-3
192   Erik Baška (SVK) AB-8
193   Felix Großschartner (AUT) 10e
194   Patrick Konrad (AUT) 7e
195   Pawel Poljanski (POL) 29e
196   Juraj Sagan (SVK) AB-8
197   Michael Schwarzmann (GER) 74e
Direct Énergie
TDE
Num Coureur Pos
201   Lilian Calmejane (FRA) AB-8
202   Thomas Boudat (FRA) 69e
203   Sylvain Chavanel (FRA) 55e
204   Jerome Cousin (FRA) AB-8
205   Fabien Grellier (FRA) AB-8
206   Jonathan Hivert (FRA) 41e
207   Angelo Tulik (FRA) AB-6
Delko-Marseille Provence-KTM
DMP
Num Coureur Pos
211   Romain Combaud (FRA) 53e
212   Rémy Di Gregorio (FRA) 22e
213   Julien El Fares (FRA) AB-7
214   Delio Fernández (ESP) 37e
215   Brenton Jones (AUS) AB-7
216   Przemysław Kasperkiewicz (POL) AB-8
217   Evaldas Siskevicius (LTU) NP-7

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Presentado el recorrido de la París-Niza », sur biciciclismo.com,
  2. (en) « 2018 Paris-Nice route includes 18km TT and intense finale », sur cyclingnews.com,
  3. « Vital Concept, l'équipe de Bryan Coquard, n'est pas invitée sur le Tour de France 2018 », sur lequipe.fr, (consulté le 28 février 2018)
  4. « Paris-Nice : Sergio Henao (Sky) visera le doublé », sur lequipe.fr, (consulté le 3 mars 2018)
  5. a et b (en) « Paris-Nice 2018 - Preview », sur cyclingnews.com, (consulté le 3 mars 2018)
  6. « La der' pour De la Cruz, comme en 2017 », sur velo101.com, (consulté le 13 mars 2018)
  7. (en) « Soler takes Paris-Nice as Yates runs empty », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 mars 2018)
  8. « Marc Soler remporte Paris-Nice au terme de la dernière étape, enlevée par David De la Cruz », sur lequipe.fr, (consulté le 13 mars 2018)
  9. « Rémy Di Gregorio contrôlé positif à l'EPO », sur lequipe.fr, (consulté le 11 avril 2018)
  10. Règlement UCI à partir du 01.01.2018
  11. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.008, Barème des points applicables, Article 2.10.039, Barème des points - version au 1er mars 2018 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  12. (en) « Daryl Impey hangs on to WorldTour lead after Paris-Nice », sur telegraph.co.uk,
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2018 - Individual », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 28 mars 2018)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier