Ouvrir le menu principal

Iván García (cyclisme)

coureur cycliste espagnol
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iván García et García.
García Cortina est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est García ; le second, maternel, souvent omis, est Cortina.
Iván García
Antoing - Triptyque des Monts et Châteaux, étape 1, 1er avril 2016, départ (B184).JPG
Iván García lors du départ de la 1re étape du Triptyque des Monts et Châteaux 2016 à Antoing.
Informations
Nom de naissance
Iván García CortinaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2014EDP Energía
Équipes professionnelles
2015AWT-Greenway
2016Klein Constantia
08.2016-12.2016Etixx-Quick Step (stagiaire)
2017-Bahrain-Merida

Iván García Cortina est un coureur cycliste espagnol, né le à Gijón. Il est membre de l'équipe Bahrain-Merida.

Sommaire

BiographieModifier

 
Iván García sous les couleurs de l'équipe nationale d'Espagne espoirs lors du Tour des Flandres espoirs 2015.

Iván García naît le en Espagne[1] et grandit durant son enfance dans la ville de Gijón. Il monte pour la première fois sur un vélo à l'âge de deux ans[2].

Après avoir essayé de nombreux sports (natation, tennis, karaté, handball), il commence le cyclisme lors de sa première année cadet (à 15 ans). L'année suivante, il s'impose au total sur douze courses. En 2012, il passe en catégorie junior et devient champion d'Espagne. Il participe également à plusieurs courses importantes au sein de l'équipe nationale d'Espagne (Trofeo Karlsberg, championnats d'Europe et championnats du monde)[2]. Il court en 2014 pour EDP Energía.

AWT-Greenway, Klein ConstantiaModifier

Le 12 novembre 2014, l'équipe Etixx annonce la composition de l'équipe pour la saison 2015, dont fait partie Iván García, et qu'elle se dénommera alors AWT-Greenway[3].

Il fait ses débuts professionnels au sein de ses nouvelles couleurs en février au Tour de Murcie, qu'il abandonne. Il se classe par la suite 50e de la Ster van Zwolle et 53e de la Course des chats début avril. Il participe ensuite au Tour de Normandie où il réalise trois tops 10. Il termine la course 31e au classement général. Le mois suivant, il prend part au Grand Prix Miguel Indurain (59e) et au Tour de La Rioja (28e). Il est sélectionné au sein de l'équipe nationale d'Espagne pour participer au Tour des Flandres espoirs qui se solde par un abandon, à la Côte picarde qu'il finit 80e et au ZLM Tour (62e).

En 2017, il est présélectionné pour participer aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[4].

Bahrain-MeridaModifier

Saison 2017Modifier

Mi-septembre 2016, la nouvelle équipe World Tour Bahrain-Merida annonce sa signature pour deux ans, ses performances lors du Czech Cycling Tour (deux fois 3e d'étape) et du Tour de l'Avenir (8e puis 7e d'étape lors des deux premières journées) ainsi que ses qualités de rouleur ayant séduit le manager Brent Copeland[5]. Il y débute sa saison sur les routes du Dubaï Tour, accompagnant Sonny Colbrelli, 3e de la troisième étape. Il enchaîne par le Tour d'Andalousie avec deux tops 15 à la clé lors des deux dernières étapes. Malgré son jeune âge, il dispute de nombreuses classiques World Tour pour sa première année à ce niveau dont le Circuit Het Nieuwsblad, les Strade Bianche, A travers la Flandre, le GP E3, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix ou encore l'Amstel Gold Race. Au sortir de ce bloc de courses d'un jour, il prend part au Tour du Japon avec six tops 10 à la clé dont trois troisièmes places sans parvenir à décrocher un succès.

Un beau programme l'attend sur la deuxième partie de saison, prenant part au Tour de Suisse, à la Classica San Sebastian, aux championnats d'Europe (8e), au BinckBank Tour puis à son premier Grand Tour, la Vuelta. Il s'y distingue lors des dernières étapes, 3e lors de la dix-neuvième puis 5e lors de l'arrivée à Madrid. Il clot sa saison aux championnats du monde espoirs.

Saison 2018Modifier

Avant de retrouver le Dubaï Tour, sa saison débute en Argentine sur le Tour de San Juan. En plus d'un nouveau bloc de classiques conséquent, il découvre Paris-Nice en mars, notamment 10e de la deuxième étape. Lors du Tour des Flandres, il est membre de l'échappée principale, se détachant de celle-ci en compagnie de Tom Devriendt suite l'ascension du Kanarieberg avant d'être repris à 50 kilomètres de l'arrivée. Il se distingue quelques mois plus tard, en juillet 2018, quatrième de la RideLondon-Surrey Classic[6]. Il dispute une seconde année consécutive le Tour d'Espagne, y réalisant quatre tops 10. Défini par son équipe comme un coureur polyvalent, bénéficiant d'une grande marge de progression et doté d'un état d'esprit exemplaire, son contrat est prolongé de deux ans[7].

Saison 2019Modifier

Pour sa troisième saison, il connait rapidement des résultats, 3e d'étape sur le Tour d'Andalousie, 13e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne avant d'être seulement devancé par Dylan Groenewegen sur la deuxième étape de Paris-Nice marquée par de nombreuses bordures. Il connait ses premiers beaux résultats sur les classiques, 23e du GP E3, échappé sur Gand-Wevelgem où son coéquipier Matej Mohorič prend la 9e place, 16e d'A Travers les Flandres et 24e du Tour des Flandres. Il connait une fin de campagne des classiques un peu plus difficile sur Paris-Roubaix (41e) et l'Amstel Gold Race (abandon). Coupant trois semaines, il renoue avec la compétition sur le Tour de Californie où il obtient son premier succès chez les professionnels lors de la cinquième étape. En aout, il septième du classement général du BinckBank Tour[8].

Palmarès sur routeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2015 2016
UCI Europe Tour 749e[9] 525e[10]

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fiche d’Iván García », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. a et b (es) « Biographie d'Iván García Cortina », sur ivangcortina.com
  3. « Rayane Bouhanni chez Etixx », sur sports.fr,
  4. Jérémy Blais, « Championnat d’Europe : La présélection espagnole », sur cyclingpro.net, (consulté le 26 juillet 2017)
  5. (en) « Bahrain-Merida continue recruitement with signing of Ivan Garcia Cortina », sur cyclingnews.com, (consulté le 11 mars 2019)
  6. Nicolas Horlait, « Prudential Ride London : Pascal Ackermann domine Elia Viviani », sur cyclingpro.net, (consulté le 31 juillet 2018)
  7. (en) « BAHRAIN MERIDA Pro Cycling Team is happy to announce the two years’ contract renewal of Iván Garcia Cortina », sur teambahrainmerida.com, (consulté le 11 mars 2019)
  8. Frédéric Gachet, « Binck Bank Tour - Et. 7 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 20 aout 2019)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :