Ouvrir le menu principal

Dayer Quintana

coureur cycliste colombien
Quintana Rojas est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Quintana ; le second, maternel, souvent omis, est Rojas.
Dayer Quintana
Deutschland Tour 2018 Bonn 076.jpg
Dayer Quintana lors du Tour d'Allemagne 2018
Informations
Nom de naissance
Dayer Uberney Quintana RojasVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
CómbitaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2012Alcaldía de Tunja
2013Lizarte (es)
Équipes professionnelles
Principales victoires

Dayer Uberney Quintana Rojas, né le à Cómbita (département de Boyacá), est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe Neri Sottoli-Selle Italia-KTM. Il s'agit du frère cadet de Nairo Quintana.

BiographieModifier

Dayer Quintana naît le à Cómbita, dans le département de Boyacá en Colombie[1]. Il est le frère de Nairo Quintana, de deux ans son aîné.

Mesurant 1,67 mètre pour 58 kilos, il intègre l'équipe Boyacá es Para Vivirla en 2010. Puis il s'enrôle dans la police nationale colombienne pour dans un premier temps faire partie d'une équipe de cyclisme la représentant. Mais les dirigeants de la police décident de changer de stratégie et d'abandonner l'idée d'une formation cycliste. Il doit alors interrompre sa carrière cycliste durant dix-huit mois, pour respecter son contrat avec les forces de l'ordre. En 2012, il retourne au cyclisme et intègre la formation Alcaldía de Tunja. Puis, l'année suivante, il traverse l'Atlantique, pour courir en Espagne, dans le club Lizarte (es)[2], réserve de l'équipe professionnelle Movistar. Il y obtient quelques accessits dans des courses du calendrier national comme au Trofeo Santiago en Cos, par exemple, où il exprime ses talents de grimpeur[3].

Au mois d'octobre 2013, la formation UCI World Tour Movistar annonce avoir fait signer Dayer Quintana, à peine âgé de vingt-et-un ans, pour la saison 2014[4]. Durant ses premiers mois avec cette équipe, il dispute notamment les classiques Milan-San Remo (58e), le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, deux courses qu'il ne termine pas. Après une coupure commencée fin avril, il reprend la compétition en juillet au Tour d'Autriche. Il en remporte en solitaire l'étape-reine, au Kitzbüheler Horn[5]. Deuxième d'étape trois jours plus tard, il termine neuvième du classement général. À la fin du mois, il est cinquième de la Classique d'Ordizia, remportée par son coéquipier Gorka Izagirre[6].

Il participe au Tour d'Italie 2015, son premier grand tour, afin d'acquérir de l'expérience[7]. Victime d'une chute en début de course, il termine ce Giro à la 93e place[8]. En fin de saison il prolonge son contrat avec la formation Movistar[9].

Il débute l'année 2016 en remportant le Tour de San Luis, en Argentine.

Début novembre 2017, malgré une année vierge de résultats probants (seule une treizième place lors de la Tour de la Communauté valencienne se détache), la presse annonce que l'équipe Movistar conserve une année de plus le frère cadet de son leader Nairo Quintana, arrivé quatre ans plus tôt[10].

Il n'est pas conservé par Movistar à l'issue de la saison 2018.

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès sur routeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[11] nc[12]
UCI America Tour 31e[13]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fiche de Dayer Quintana », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. (es) « 'Correr con Nairo es un gran logro': Dáyer Quintana », sur www.eltiempo.com, (consulté le 17 janvier 2014)
  3. (es) « Jonathan González impone su punta de velocidad en Cos », sur www.eldiariomontanes.es, (consulté le 17 janvier 2014)
  4. (es) « Dáyer Quintana, hermano de Nairo, fichado por Movistar Team », sur www.eltiempo.com, (consulté le 17 janvier 2014)
  5. « Qui es-tu, Dayer Quintana ? », sur chroniqueduvelo.fr, (consulté le 30 décembre 2014)
  6. « Ascension attendue en 2015 : Les grimpeurs », sur velochrono.fr, (consulté le 30 décembre 2014)
  7. « Movistar with versatile team for the Giro », sur cyclingquotes.com, (consulté le 4 juin 2015)
  8. (en) « Chad Haga Giro Journal: Safety first », sur velonews.competitor.com, (consulté le 4 juin 2015)
  9. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 23 septembre 2015)
  10. (es) « Dáyer Quintana renovó un año más con el Movistar », sur www.elespectador.com, (consulté le 5 novembre 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :