Combe de Lourmarin

Gorges dans le Vaucluse

Combe de Lourmarin
Maison au cœur de la combe de Lourmarin
Maison au cœur de la combe de Lourmarin
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Coordonnées 43° 47′ 16″ nord, 5° 20′ 53″ est
Rivière Aigue Brun
Géologie
Roches Calcaire
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Combe de Lourmarin
Géolocalisation sur la carte : Vaucluse
(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Combe de Lourmarin

La combe de Lourmarin est une gorge creusée par la rivière l'Aigue Brun, séparant le massif du Luberon en deux parties, dans le département français de Vaucluse.

GéographieModifier

La combe de Lourmarin porte le nom du village le plus proche, au sud du massif du Luberon, Lourmarin. Elle est orientée nord-sud et arrosée par la rivière l'Aigue Brun, affluent de la Durance.

GéologieModifier

FloreModifier

FauneModifier

HistoireModifier

Des traces d'occupations humaines ont été découvertes à l'entrée de la combe, côté Lourmarin, datant des périodes préhistoriques, ainsi qu'une nécropole, datant du Néolithique, sur le plateau surplombant la combe[1].

ActivitésModifier

Depuis 1884, une carrière est implantée à l'entrée de la combe de Lourmarin, côté Buoux, pour l'exploitation du calcaire[2]. Du fait de la protection de la faune, et notamment des oiseaux, la pratique de l'escalade est totalement interdite sur les falaises de la combe[3]. La pratique du cyclisme est une activité courante dans la combe, notamment avec le passage de Paris-Nice 2018 ou du Tour de France 2017[4].

Monuments et aménagementsModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • C. Moirenc, La combe de Lourmarin (Vaucluse) : étude de stratégie ancienne et de fortifications, Marseille, Typographie Marius Olive, , 40 p. (présentation en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :