Ouvrir le menu principal

Saison 2018 de l'équipe cycliste BMC Racing

saison 2018 de l'équipe cycliste BMC Racing
BMC Racing 2018
Logo BMC Racing.png
Généralités
Code UCI
BMCVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
UCI WorldTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
24Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Directeurs sportifs

La saison 2018 de l'équipe cycliste BMC Racing est la douzième de cette équipe.

Sommaire

Préparation de la saison 2018Modifier

Sponsors et financement de l'équipeModifier

Depuis sa création en 2007, l'équipe BMC Racing est financée principalement par le fabricant de cycles BMC et son propriétaire, le milliardaire Andy Rihs. L'engagement de ce dernier, prolongé d'année en année depuis 2016, devrait prendre fin à l'issue de cette saison 2018[1],[2]. TAG Heuer, entreprise suisse spécialisée dans l'horlogerie, a rejoint l'équipe en qualité de sponsor secondaire à compter de la saison 2017 et jusque fin 2019[3]. Sophos, société de cybersécurité, s'est engagée comme sponsor pour la seule saison 2018[2].

Le budget de BMC Racing, estimé à 21 millions d'euros[1], est en baisse de plusieurs millions d'euros, en partie en réaction à la baisse de 9 à 8 coureurs de l'effectif par équipe lors des grands tours. Sont ainsi revus à la baisse le nombre de coureurs, de soigneurs et de mécaniciens de l'équipe. L'équipe espoirs BMC Development, bien que d'autres motifs soient évoqués en plus du budget[2].

BMC présente un maillot noir et rouge semblable à celui des années précédentes. Comme en 2017, le logo de TAG Heuer apparaît sur les manches[1]. Le col devient bleu afin d'y faire figurer le nouveau sponsor Sophos, société de cybersécurité, qui apparaît également sur le cuissard[4],[5],[6].

Arrivées et départsModifier

Arrivées Équipe 2017
Alberto Bettiol Cannondale-Drapac
Patrick Bevin Cannondale-Drapac
Simon Gerrans Orica-Scott
Jürgen Roelandts Lotto-Soudal
Départs Équipe 2018
Silvan Dillier AG2R La Mondiale
Martin Elmiger retraite
Floris Gerts
Ben Hermans Israel Cycling Academy
Amaël Moinard Fortuneo-Samsic
Daniel Oss Bora-Hansgrohe
Manuel Quinziato retraite
Samuel Sánchez
Manuel Senni Bardiani-CSF

ObjectifsModifier

Les deux leaders de BMC sont Richie Porte pour les courses à étapes, et Greg Van AVermaet, pour les classiques[4]. Richie Porte reste le leader de l'équipe pour le Tour de France, où il est prévu qu'il soit notamment épaulé par Tejay van Garderen[7]. Rohann Dennis mènera BMC au Tour d'Italie[8].

Déroulement de la saisonModifier

Janvier-février : début de saisonModifier

L'équipe BMC commence sa saison aux championnats d'Australie où Rohan Dennis conserve son titre en contre-la-montre.

Au Tour Down Under, Richie Porte s'impose sur la cinquième étape, au mont Willunga, mais finit deuxième du classement général derrière Daryl Impey.

Mars-avrilModifier

Tejay van Garderen est désigné leader de l'équipe sur Paris-Nice. Il doit cependant abandonner dès la première étape, souffrant d'une entorse cervicale à la suite d'une chute[9]. Dylan Teuns est alors désigné leader de BMC[10]. Deuxième de l'« étape-reine » à Valdeblore derrière Simon Yates et septième de la dernière étape, il finit sixième du classement général.

Durant la même semaine, Richie Porte, malade, a déclaré forfait pour Tirreno-Adriatico, où il devait être leader de BMC[11]. En son absence, le leader est Damiano Caruso[12]. Avec Greg Van Avermaet, Alberto Bettiol, Patrick Bevin , Damiano Caruso, Rohan Dennis, Stefan Küng et Michael Schär, BMC s'impose lors du contre-la-montre par équipes inaugural. Caruso, qui passe la ligne d'arrivée le premier, prend la tête du classement général. Le lendemain, Bevin lui prend cette place en arrivant cinquième de l'étape. BMC cède le maillot bleu à Geraint Thomas (Sky) à l'issue de la troisième étape, cependant que Greg Van Avermaet occupe la deuxième place en étant crédité du même temps que lui. Caruso retrouve le maillot bleu pour une journée après la quatrième étape, avec de le céder à un autre coureur de Sky, Michał Kwiatkowski. Rohan Dennis apporte à l'équipe une deuxième victoire d'étape en s'imposant contre la montre le dernier jour. Caruso, 37e de l'étape, conserve sa deuxième place au classement général derrière Kwiatkowski et devant Thomas, un résultat qui le satisfait, à l'issue d'une « grande semaine » pour l'équipe selon le directeur sportif Max Sciandri[12].

Coureurs et encadrement techniqueModifier

EffectifModifier

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2017
Alberto Bettiol   Italie Cannondale-Drapac
Patrick Bevin   Nouvelle-Zélande Cannondale-Drapac
Tom Bohli   Suisse BMC Racing
Brent Bookwalter   États-Unis BMC Racing
Damiano Caruso   Italie BMC Racing
Alessandro De Marchi   Italie BMC Racing
Rohan Dennis   Australie BMC Racing
Jempy Drucker   Luxembourg BMC Racing
Kilian Frankiny   Suisse BMC Racing
Simon Gerrans   Australie Orica-Scott
Stefan Küng   Suisse BMC Racing
Richie Porte   Australie BMC Racing
Nicolas Roche   Irlande BMC Racing
Jürgen Roelandts   Belgique Lotto-Soudal
Joey Rosskopf   États-Unis BMC Racing
Michael Schär   Suisse BMC Racing
Miles Scotson   Australie BMC Racing
Dylan Teuns   Belgique BMC Racing
Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing
Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing
Nathan Van Hooydonck   Belgique BMC Racing
Francisco Ventoso   Espagne BMC Racing
Loïc Vliegen   Belgique BMC Racing
Danilo Wyss   Suisse BMC Racing
  • Stagiaires

À partir du 1er août 2018

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe
Alexander Evans   Australie Mobius-BridgeLane
Freddy Ovett   Australie Australian Cycling Academy-Ride Sunshine Coast

EncadrementModifier

Allan Peiper est le manager sportif de l'équipe depuis 2014. Il a succédé à John Lelangue, parti après le Tour de France 2013. Peiper était arrivé en 2013 en tant que directeur de la performance[13],[14]. Les directeurs sportifs de l'équipe sont Fabio Baldato, Klaas Lodewijck, Valerio Piva, Maximilian Sciandri et Jackson Stewart[15].

Bilan de la saisonModifier

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
5/01/2018 Championnat d'Australie du contre-la-montre   Australie CN   Rohan Dennis
20/01/2018 5e étape du Tour Down Under   Australie 01 2.UWT   Richie Porte
2/02/2018 5e étape du Tour de la Communauté valencienne   Espagne 2.1 BMC Racing
4/02/2018 5e étape du Tour de la Communauté valencienne   Espagne 2.1   Jürgen Roelandts
15/02/2018 3e étape du Tour d'Oman    Oman 2.HC   Greg Van Avermaet
24/02/2018 4e étape du Tour d'Abou Dabi   Abou Dabi 01 2.UWT   Rohan Dennis
07/03/2018 1re étape de Tirreno-Adriatico   Italie 01 2.UWT BMC Racing
13/03/2018 7e étape de Tirreno-Adriatico   Italie 01 2.UWT   Rohan Dennis
6/05/2018 Classement général du Tour de Yorkshire   Royaume-Uni 2.1   Greg Van Avermaet
16/05/2018 4e étape du Tour de Californie   États-Unis 01 2.UWT   Tejay Van Garderen
22/05/2018 16e étape du Tour d'Italie    Italie 01 2.UWT   Rohan Dennis
09/06/2018 1re étape du Tour de Suisse   Suisse 01 2.UWT BMC Racing
17/06/2018 9e étape du Tour de Suisse   Suisse 01 2.UWT   Stefan Küng
17/06/2018 Classement général du Tour de Suisse   Suisse 01 2.UWT   Richie Porte
21/06/2018 Championnat des États-Unis du contre-la-montre   États-Unis CN   Joey Rosskopf
27/06/2018 Championnat de Suisse du contre-la-montre   Suisse CN   Stefan Küng
9/07/2018 3e étape du Tour de France   France 01 2.UWT BMC Racing
6/08/2018 Prologue du Tour de l'Utah   États-Unis 2.HC   Tejay Van Garderen
14/08/2018 2e étape du BinckBank Tour   Pays-Bas 2.UWT   Stefan Küng
25/08/2018 1re étape du Tour d'Espagne   Espagne 01 2.UWT   Rohan Dennis
05/09/2018 11e étape du Tour d'Espagne   Espagne 01 2.UWT   Alessandro De Marchi
11/09/2018 16e étape du Tour d'Espagne   Espagne 01 2.UWT   Rohan Dennis
06/10/2018 Tour d'Émilie   Italie 1.HC   Alessandro De Marchi

Résultats sur les courses majeuresModifier

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par BMC sur les courses de trois semaines.

ClassiquesModifier

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Jürgen Roelandts (5e) Greg Van Avermaet (5e) Greg Van Avermaet (4e) Dylan Teuns (20e) Dylan Teuns (3e)

Grands toursModifier

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Rohan Dennis (16e) Damiano Caruso (20e) Dylan Teuns (33e)
Accessits 1 victoire d'étape
(Rohan Dennis)
1 victoire d'étape
contre-la-montre par équipes
3 victoires d'étapes
(Rohan Dennis (2), Alessandro De Marchi)

Classement UCIModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c « Ochowicz can't guarantee BMC will continue after 2018 », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 janvier 2018)
  2. a b et c «L'avenir de BMC se jouera ce printemps», sur 24heures.ch, (consulté le 20 janvier 2018)
  3. (en) « BMC confirms Tag Heuer as new sponsor for 2017 », sur cyclingnews.com (consulté le 19 décembre 2016)
  4. a et b (en) « BMC Racing unveil 2018 team kit », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 décembre 2017)
  5. (en) « BMC unveils new team kit for 2018 season », (consulté le 25 décembre 2017)
  6. (nl) « Wielertenues 2018: Sophos nieuw op tenue BMC », sur wielerflits.nl, (consulté le 25 décembre 2017)
  7. (en) « Van Garderen to support Porte at Tour de France », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 décembre 2017)
  8. (en) « Rohan Dennis confirms GC focus for 2018 Giro d'Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 décembre 2017)
  9. « Paris-Nice : entorse cervicale pour Tejay Van Garderen », sur lequipe.fr, (consulté le 13 mars 2018)
  10. (nl) « Dylan Teuns plots kopman van BMC in Parijs-Nice: “Deze kans met beide handen grijpen” », sur nieuwsblad.be, (consulté le 9 mars 2018)
  11. « Richie Porte déclare forfait pour Tirreno-Adriatico », sur lequipe.fr, (consulté le 4 mars 2018)
  12. a et b (en) « Caruso takes heart from holding second overall at Tirreno-Adriatico », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 mars 2018)
  13. « Under new management: Allan Peiper, on righting the BMC ship (Part 1) », sur sbs.com.au, (consulté le 23 mars 2014)
  14. (en) « Allan Peiper: 2018 Tour de France team selection will be a challenge », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 janvier 2018)
  15. « Sport directors », sur bmc-switzerland.com (consulté le 23 janvier 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :