Paul Martens

coureur cycliste allemand
Paul Martens
Bruxelles et Etterbeek - Brussels Cycling Classic, 5 septembre 2015, départ (A072).JPG
Paul Martens lors de la Brussels Cycling Classic 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2005Ked-Bianchi-Berlin
Équipes professionnelles
08.2005-12.2005[n 1]T-Mobile (stagiaire)
2006-2007Skil-Shimano
2008-2012Rabobank
01.2013-06.2013[n 2]Blanco
06.2013-12.2014[n 3]Belkin
2015-2018Lotto NL-Jumbo
01.2019-06.2021Jumbo-Visma

Paul Martens, né le à Rostock, est un coureur cycliste et directeur sportif allemand, professionnel entre 2006 et 2021.

BiographieModifier

En 2005, grâce à un titre de champion d'Allemagne espoir du contre-la-montre, il est intégré en tant que stagiaire à l'équipe T-Mobile. Il ne signe cependant pas son premier contrat professionnel avec l'équipe allemande, mais avec Skil-Shimano en 2006.

Il remporte ses deux premières victoires professionnelles dès sa première année. Bien que titulaire d'un unique succès durant le Ster Elektrotoer, la saison 2007 est sa meilleure avec des places d'honneur sur plusieurs courses par étapes : Ster Elektrotoer (2e), Tour de Luxembourg (4e), le Tour de Rhénanie-Palatinat (5e), ainsi que l'Eneco Tour (9e), épreuve du ProTour. Ces bons résultats lui permettent d'être engagé par la Rabobank en 2008.

En 2010, Paul Martens gagne le Grand Prix de Wallonie, sa première victoire avec Rabobank. En fin de saison il dispute avec l'équipe d'Allemagne le championnat du monde sur route en Australie. Il en prend la 25e place. En 2011, il se classe dixième de deux « classiques ardennaises », l'Amstel Gold Race et la Flèche wallonne.

En 2012, il gagne une étape du Tour de Burgos. En septembre, il fait partie de l'équipe d'Allemagne lors de la course en ligne des championnats du monde, avec pour leader John Degenkolb[1]. Celui-ci prend la quatrième place, tandis que Martens finit 37e.

Martens est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde de Richmond. Les chefs de file allemands sont André Greipel et John Degenkolb[2].

Il devait mettre un terme à sa carrière de coureur à l'issue de la saison 2020, mais il a finalement signé une prolongation de contrat avec l'équipe jusqu'au milieu de la saison 2021[3]. Il termine sa carrière à l'issue du Tour d'Italie 2021[4].

En 2022, il devient directeur sportif adjoint pour l'équipe continentale néerlandaise Metec-Solarwatt-Mantel[5].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

 
Podium de l'édition 2014 du Tour du Limbourg : Paul Martens (3e), Mathieu van der Poel (1er) et Gregory Henderson (3e).

Résultat sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

4 participations

Tour d'ItalieModifier

4 participations

Tour d'EspagneModifier

4 participations

Classements mondiauxModifier

  Année200520062007200820092010201120122013201420152016201720182019
Calendrier mondial87e209e
UCI World Tour154e nc 167e156e186e nc 167e247e
Classement mondial1059e381e909e1376e
UCI Europe Tour1059e141e40e826e531e1003e943e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er août 2005 au 31 décembre 2005
  2. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  3. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :