Louis Vervaeke

coureur cycliste belge

Louis Vervaeke, né le à Renaix, est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl.

Louis Vervaeke
Image dans Infobox.
Louis Vervaeke lors du départ de la Flèche brabançonne 2015 à Louvain.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
RenaixVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2011Onder Ons Parike
01.2012-06.2012[n 1]Jong Vlaanderen
06.2012-12.2012[n 2]Bofrost-Steria
01.2013-06.2014[n 3]Lotto-Belisol U23
Équipes professionnelles
07.2014-12.2014[n 4]Lotto-Belisol
2015-2017Lotto-Soudal
2018-2019Sunweb
2020-2021Alpecin-Fenix
2022-Quick-Step Alpha Vinyl

BiographieModifier

 
Louis Vervaeke lors du départ du Mémorial Philippe Van Coningsloo 2014 à Wavre.

Débuts cyclistesModifier

Louis Vervaeke naît le à Renaix en Belgique[1].

En 2012, pour sa première année en catégorie espoir, il est engagé par l'équipe continentale Jong Vlaanderen, qui est renommée Bofrost-Steria en cours de saison. Durant cette année, il est notamment sixième d'une étape de la Ronde de l'Isard d'Ariège et quinzième du Tour du Val d'Aoste. Il est recruté en 2013 par Lotto-Belisol U23, réserve de l'équipe professionnelle Lotto-Belisol[2]. Il prend la quatrième place du Tour des Pays de Savoie et du Tour du Val d'Aoste, et dispute le championnat du monde sur route des moins de 23 ans.

Au premier semestre 2014, Vervaeke s'impose comme l'un des meilleurs grimpeurs de la catégorie espoirs, en remportant la Ronde de l'Isard et le Tour des Pays de Savoie. Ces résultats lui permettent de passer professionnel le dans les rangs de l'équipe Lotto-Belisol[3], qui l'engage pour deux ans et demi[4]. En août, il dispute le Tour de l'Avenir avec l'équipe de Belgique espoirs. Vainqueur d'étape à La Toussuire, il termine cinquième du classement général. En octobre, il dispute le Tour de Pékin, sa première course World Tour.

2015 à 2017 : Premières années professionnelles chez LottoModifier

En 2015, il connait un début de saison compliqué à cause de chutes au Tour d'Andalousie et au Tour de Catalogne[5]. Il participe à son premier Grand Tour, le Giro, où il reçoit comme mission d'assister son leader[6], Jurgen Van Den Broek, et de partir dans les échappées si c'est possible comme il le fera lors de la douzième étape. Il abandonnera lors de la seizième étape[7].

En 2016, Vervaeke tente sa chance plusieurs fois via des échappées ou en solitaire, sans succès. On peut citer sa tentative en mars pendant la première étape du Tour de Catalogne[8], ou en avril, où il finit douzième de la deuxième étape du Tour du Pays basque, dans le même temps que Nairo Quintana[9]. Il participe à sa première Vuelta, à laquelle il finit 89e[10].

2017 est une année décevante pour lui. Si l'année commençait de manière satisfaisante pour lui, il doit observer une période de repos forcé dû au « syndrome du surentraînement »[11], ce qui l'éloigne plus de 3 mois de toutes compétitions[12],[13]. Dès août, son transfert vers Sunweb la saison prochaine pour deux saisons est annoncé dans la presse[14].

Ce n'est que plus tard, en 2018 que Vervaeke lève le voile sur des problèmes qu'il a connus chez Lotto-Soudal et déclare dans une interview pour le journal belge Het Nieuwsblad qu'il avait besoin de changement[15]. Il déclare aussi qu'il manquait de conseils dans son ancienne équipe, et qu'en général, son régime alimentaire ainsi que ses séances d'entraînement sont meilleurs dans sa nouvelle équipe. Il s'excusera sur Twitter pour ses propos[16], qui seront démentis par Marc Sergeant, manager de son ancienne équipe[17].

2018-2019 : Passage chez SunwebModifier

Tout cela derrière lui, il entame sa saison avec sa nouvelle équipe, en participant à Paris-Nice où il abandonne à la huitième et dernière étape. Il est aligné au Tour de Catalogne où il finit à une honorable 18e place au général ainsi qu'au Tour de Romandie où il abandonne, une dizaine de jours avant le début du Tour d'Italie[18]. Au Giro, il occupe un poste important au sein de son équipe, étant premier lieutenant de Tom Dumoulin[19]. Il tombe malade pendant la deuxième partie de la compétition. Mal reposé et visiblement gêné par son compagnon de chambre[20], il abandonne à la 19e étape.

La suite de saison se compose, entre autres, des championnats nationaux de Belgique sur route (en ligne et CLM), ainsi que du Tour de Pologne, du Tour de Grand-Bretagne ou encore du Tour de Turquie où il finit respectivement 68e[21], 55e[22] et 67e[23].

Louis Vervaeke commence 2019 par le Tour de l'Algarve, où il finit 47e au général. Grâce aux forfaits de ses équipiers Soren Kragh Andersen et Martijn Tusveld[24], il est sélectionné pour le Circuit Het Nieuwsblad où il prend la 68e place. Il est également présent au départ de Paris-Nice, au service de Wilco Kelderman[25]. Pendant la sixième étape, il tombe lourdement et est forcé à l'abandon[26]. Conséquence de cette chute et pour la première fois depuis son passage en professionnel, il ne participe pas au Tour de Catalogne[27]. Il termine 82e de la Flèche wallonne, gêné par une chute et 63e de Liège-Bastogne-Liège. Comme en 2018, il prend part au Giro et a comme mission d'aider Tom Dumoulin. Les plans changent dès que son leader jette l'éponge au début de la cinquième étape[28]. Vervaeke tente sa chance lors de la 8e étape, sans succès[29]. Il abandonne la course durant la 13e étape, épuisé.

Il commence sa deuxième partie de saison après 2 mois de repos, à la Classique San Sebastian dont il ne ralliera pas l'arrivée. Il est présent au départ du Tour du Danemark, où il signera une 11e place sur l'étape du contre-la-montre. Son contrat non renouvelé[30], c'est sa dernière année chez Sunweb. Dès 2020, il roulera pour Alpecin-Fenix.

2020-2021 : Une suite encourageante chez Alpecin-FenixModifier

Une année 2020 qui commence pour Vervaeke au Tour d'Andalousie dont il terminera 36e au général. Sa saison, interrompue par la Pandémie de Covid-19, ne reprend que 6 mois plus tard, au Gran Trittico Lombardo dont il finira 8e. En forme, il réalise une belle 16e place au classement général de Tirreno-Adriatico[31] et prend part seize jours plus tard à la Flèche wallonne, course où il a carte blanche en l'absence de son leader[32]. Il finit à la 22e place[33]. Il met un terme à sa saison 2020 par une troisième participation à Liège-Bastogne-Liège où il termine 36e[34].

2021 est sa deuxième année chez Alpecin-Fenix. Il commence sa saison à l'UAE Tour[35]. Après la première étape, un cas de Covid est détecté au sein du staff de l'équipe, ce qui amène toute l'équipe à quitter prématurément le course[36]. Il prend part aux boucles Drôme-Ardèche où il arrive en tant qu'outsider[37]. Il abandonne la Classique de l'Ardèche[38] et fini 38e de la Drôme Classic[39]. Vervaeke est sélectionné pour Paris-Nice et y faire parler ses talents de grimpeur sur les dernières étapes[40]. Malade, il ne s'aligne pas au départ de la 6e étape[41]. Il participe à la Flèche wallonne, où il est membre de l'échappée du jour[42] et abandonne sur Liège-Bastogne-Liège, à la suite d'une chute[43].

Vervaeke participe au Giro, parmi une équipe où il est l'un des plus expérimentés[44]. Lors de la quatrième étape, il fait partie de l'échappée du jour. Il tente de jouer la victoire d'étape, mais en comblant un écart avant la dernière montée, il utilise une cartouche de trop et ne peut suivre le gagnant du jour, Alessandro De Marchi[45],[46]. Troisième du classement général à l'aube de la cinquième étape, il se hisse à la deuxième place à la suite de l'abandon de Joe Dombrowski[47]. Ses rêves de maillot rose ne se concrétiseront pas, la faute à des conditions climatiques l'ayant mis dans le mal[48]. Contrairement à ses 3 participations précédentes, il terminera ce Tour d'Italie, 20e. Premier belge au classement, il déclare que ce Giro lui a redonné de la confiance en soi et de la motivation pour l'avenir[49].

En juin, il ne participe qu'aux championnats de Belgique sur route où il se classe 76e. Il reprend la compétition en mi-juillet en étant aligné au Tour de Wallonie. Il y performe moyennement et annonce via Twitter qu'il traverse une période difficile à cause des conditions météorologiques qui l'ont affecté, lui et sa famille[50]. Fin juillet, des rumeurs l'annoncent chez Deceuninck-Quick Step pour un contrat de deux ans[51].

Fin août, il remporte le classement de la montagne au Tour d'Allemagne[52] et termine sa saison en Italie, notamment en participant au Tour de Lombardie où il se classe 74e.

Le 4 novembre 2021, son arrivée chez Deceuninck-Quick Step est officiellement annoncé pour les saisons 2022 et 2023[53].

2022 - : Chez Quick-Step Alpha-VinylModifier

Nouvel arrivant dans l'équipe Quick-Step, Vervaeke aura surtout comme objectif d'aider ses deux leaders, Alaphilippe et Evenepoel[54]. Il est au départ du Tour de la Provence mais aussi du Tour de l'Algarve où il se classe 35e au général[55]. Il abandonne tôt aux Strade Bianche qu'il dispute pour la première fois[56] mais finit Milan-Turin que son coéquipier Mark Cavendish remporte au sprint[57]. Il participe ensuite au Tour de Catalogne qu'il termine à la 62e place[58].

Vie privéeModifier

Louis Vervaeke est marié depuis 2019 à Astrid Collinge, une infirmière liégeoise[59]. Cette dernière fut un temps connue à cause du décès de son compagnon à l’époque, Antoine Demoitié, percuté par une moto durant Gand-Wevelgem 2016. C’est lors qu’une interview d’Astrid que Louis la contacte. En 2021, lui et sa compagne, domiciliés dans la province de Liège, sont touchés par les inondations de juillet[60]. Le 16 août 2021, il devient père d’un garçon nommé Augustin[61]. Depuis, Vervaeke a déménagé et habite désormais à Gand[54].

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

3 participations

Tour d'EspagneModifier

Classements mondiauxModifier

  Année201320142015201620172018201920202021
UCI World Tour nc nc nc nc 322e284e
Classement mondial749e427e1202e1868e321e768e
UCI Europe Tour440e nc nc 1449e269e1579e1230e266e603e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2012 au 19 juin 2012
  2. Du 20 juin 2012 au 31 décembre 2012
  3. Du 1er janvier 2013 au 30 juin 2014
  4. Du 1er juillet 2014 au 31 décembre 2014

RéférencesModifier

  1. a et b « Fiche de Louis Vervaeke », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. « Louis Vervaeke rejoindra Lotto-Belisol U23 », sur directvelo.com, (consulté le )
  3. « Louis Vervaeke passe pro chez Lotto-Belisol », sur directvelo.com, (consulté le )
  4. « Louis Vervaeke : "Je suis très enthousiaste" », sur cyclismactu.net, (consulté le )
  5. « CyclingQuotes.com Lotto Soudal with Greipel, Van Den Broeck and Monfort in the Giro », sur www.cyclingquotes.com (consulté le )
  6. (nl) « Klaar voor de Giro », sur Wielrennen, (consulté le )
  7. (en) Sadhbh O'Shea published, « Giro d'Italia 2015: Stage 16 Results », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  8. « Tour de Catalogne: Bouhanni s’impose lors de la première étape », sur Le Soir, (consulté le )
  9. « Tour du Pays Basque: victoire de Landa (Sky), Vervaeke 12e de cette 2e étape », sur Le Soir, (consulté le )
  10. « Louis Vervaeke », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  11. « Cyclisme – Louis Vervaeke: «Ça me manque parfois de ne plus pouvoir jouer la victoire» », sur Le Soir, (consulté le )
  12. (nl) « Vervaeke na teleurstellend 2017: "Heel graag in dienst van Dumoulin" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  13. « Louis Vervaeke », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  14. (nl) « OFFICIEEL: Theuns én Vervaeke tekenen samen bij nieuwe ploeg », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  15. (nl) « Vervaeke herleeft bij Sunweb: "Bij Lotto-Soudal was er geen begeleiding" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  16. (nl) « Vervaeke excuseert zich bij Lotto-Soudal », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  17. (nl) « Lotto Soudal reageert op krasse uitspraken Louis Vervaeke: "Dankzij ons is hij nog renner" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  18. « Louis Vervaeke », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  19. (nl) « Laatste Belg die de Giro won ziet landgenoot in top 10 eindigen: "Als hij geen energie verspeelt in ontsnappingen..." », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  20. (nl) Tim Beck, « Louis Vervaeke over Team DSM: 'In de Giro van 2018 lag ik met een snurker op de kamer, maar ze zeiden dat ik me maar moest aanpassen' », sur wielerrevue.nl, (consulté le )
  21. « Tour de Pologne 2018 Stage 7 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  22. « Ovo Energy Tour of Britain 2018 Stage 8 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  23. « Presidential Cycling Tour of Turkey 2018 Stage 6 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  24. (nl) « Jan Bakelants krijgt nog tweede Belg naast zich in Sunweb-selectie », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  25. « Paris – Nice: Marc Soler candidat au doublé, Gilbert et Teuns sur la ligne de départ », sur Le Soir, (consulté le )
  26. (nl) « Belgisch klimtalent moet de strijd staken in Parijs-Nice na valpartij », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  27. « Tour de Catalogne - Louis Vervaeke n'en sera pas », sur www.cyclismactu.net (consulté le )
  28. « Giro : Tom Dumoulin (Sunweb) abandonne », sur L'Équipe (consulté le )
  29. DH Les Sports+, « Louis Vervaeke a abandonné au Giro: "Je me sentais complètement vidé" », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  30. (nl) « Voormalig Belgisch rondetalent op weg naar uitgang bij Sunweb: "Heel twijfelachtig dat ik blijf" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  31. « Tirreno-Adriatico 2020 Stage 8 (ITT) results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  32. DH Les Sports+, « Flèche Wallonne: Louis Vervaeke y est chez lui », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  33. « La Flèche Wallonne 2020 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  34. « Liège-Bastogne-Liège 2020 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  35. (nl) « Van der Poel maakt zich op voor eerste wegkoers en krijgt resem Belgen mee in zijn kielzog », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  36. « Louis Vervaeke : « Le plus chouette, c'est de jouer avec les meilleurs » - Actualité », sur DirectVelo, 2021-03-11cet20:34:00 (consulté le )
  37. « Boucles Drôme-Ardèche - Alpecin-Fenix autour de Petr Vakoc et Vervaeke », sur www.cyclismactu.net (consulté le )
  38. « Faun-Ardèche Classic 2021 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  39. « Royal Bernard Drome Classic 2021 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  40. (nl) « Alpecin-Fenix met Philipsen en De Bondt naar Parijs-Nice », sur WielerFlits, (consulté le )
  41. (nl) « Alpecin-Fenix moet in Parijs-Nice verder zonder zieke Louis Vervaeke », sur WielerFlits, (consulté le )
  42. « Flèche Wallonne: Julian Alaphilippe s’impose devant Primoz Roglic au sommet du Mur de Huy (vidéo) », sur Le Soir, (consulté le )
  43. (nl) « 'Hoopgevend nieuws voor talentrijke Belg na val in Luik-Bastenaken-Luik' », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  44. (nl) « Giro 2021: Alpecin-Fenix heeft definitieve selectie op papier », sur WielerFlits, (consulté le )
  45. (nl) « Louis Vervaeke komt op podiumplaats in rangschikking Giro: "Iets te nerveus gereden" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  46. (nl) « Louis Vervaeke maakt indruk met 4e plek: "Ik voelde me echt heel goed" », sur sporza.be, (consulté le )
  47. (nl) « Louis Vervaeke schuift op naar tweede plaats in klassement Giro d'Italia », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  48. (nl) « Ook Vervaeke greep nipt naast roze: "Had het zo koud en kon niet eten" », sur sporza.be, (consulté le )
  49. (nl) « Louis Vervaeke finisht top 20 in Giro en is beste Belg: "Gemerkt dat ritzege er in zit, altijd een ploeg met veel ambitie" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )
  50. (nl) « Vervaeke haalt niveau niet in Wallonië door "slapeloze nachten na overstromingen" », sur sporza.be, (consulté le )
  51. (nl) « Louis Vervaeke ruilt Alpecin-Fenix voor Deceuninck-Quick-Step », sur WielerFlits, (consulté le )
  52. « Deutschland Tour 2021 Stage 4 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  53. « Louis Vervaeke signe chez Deceuninck-Quick Step », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  54. a et b « Louis Vervaeke, écorché apaisé devenu bodyguard de Remco Evenepoel : "J’aurai une oreille attentive quand il aura besoin de parler" », sur RTBF (consulté le )
  55. « Volta ao Algarve em Bicicleta 2022 Stage 5 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  56. (en) Quick-Step Alpha Vinyl team, « Strade Bianche: Asgreen third after phenomenal effort | Quick-Step Alpha Vinyl team », sur www.quickstep-alphavinylteam.com (consulté le )
  57. « Milano - Torino 2022 One day race results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  58. « Volta Ciclista a Catalunya 2022 Stage 7 results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  59. « Giro : qui est Louis Vervaeke, le Belge 2e du classement général après cinq étapes ? », sur RTBF Sport, (consulté le )
  60. (nl) Tim Beck, « Dreun voor Louis Vervaeke: 'Ons huis stond 60 centimeter onder water' », sur wielerrevue.nl, (consulté le )
  61. (nl) « Louis Vervaeke papa geworden van zoontje: "Ik was al een trotse echtgenoot, nu ook een trotse vader" », sur Wielerkrant.be, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :