Mitchell Docker

coureur cycliste australien

Mitchell Docker, né le à Melbourne, est un coureur cycliste australien, professionnel de 2009 à 2021.

Mitchell Docker
Image dans Infobox.
Mitchell Docker lors du Grand Prix E3 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

BiographieModifier

 
Mitchell Docker lors des Quatre Jours de Dunkerque 2009.

En 2004, Mitchell Docker est champion d'Australie junior de l'américaine, avec Michael Ford. En 2006, il rejoint l'équipe Drapac. Il gagne cette année-là une étape du Tour du Gippsland. En 2007, il est deuxième du championnat national de l'américaine, en faisant équipe avec Cameron Meyer, et gagne une étape du Tour de Hokkaido. En 2008, il gagne une étape du Tour de Java oriental. Avec l'équipe d'Australie des moins de 23 ans, il participe au Tour de l'Avenir, où il est deuxième d'une étape, et au championnat du monde espoirs.

Mitchell Docker devient coureur professionnel en 2009 au sein de l'équipe néerlandaise Skil-Shimano[1]. Durant cette saison, il est notamment deuxième de Halle-Ingooigem, cinquième du Tour de Nuremberg. En , il est vainqueur d'étape du Delta Tour Zeeland et de la Route du Sud. Le mois suivant, le contrat qui le lie à Skil-Shimano est prolongé d'un an[2]. En 2011, il prend la sixième place de Gand-Wevelgem et la quinzième place de Paris-Roubaix.

En 2012, il rejoint la nouvelle équipe australienne Orica-GreenEDGE. Blessé lors d'une chute à l'entraînement en janvier, il fait ses débuts avec cette équipe en mai, au Tour de Norvège[3]. Il dispute le Tour d'Espagne, son premier grand tour. Docker s'emploie principalement à emmener les sprinters de l'équipe, Matthew Goss et Michael Matthews[1]. Fin 2013, il prolonge son contrat avec Orica-GreenEDGE pour deux saisons supplémentaires[4]. En 2014, il participe au Tour d'Italie. Avec ses coéquipiers, il gagne la première étape, un contre-la-montre par équipes. Il travaille ensuite pour ses coéquipiers portant le maillot rose, Svein Tuft puis Michael Matthews. En août, il travaille à nouveau pour ce dernier au Tour d'Espagne[5].

Le , lors de Paris-Roubaix, il est victime d'une terrible chute dans la trouée d'Arenberg, souffrant d'un traumatisme cranio-facial sévère, d'une fracture du nez et de multiples lésions[6].

Docker annonce en mai 2021 arrêter sa carrière à l'issue de Paris-Roubaix 2021[7].

Palmarès sur route et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Tour d'EspagneModifier

7 participations

Classements mondiauxModifier

  Année200620072008200920102011201220132014201520162017201820192020
UCI World Tour nc nc 203e nc nc nc 212e nc
Classement mondial779e511e nc 2011e1704e
UCI Europe Tour nc nc 418e209e166e1087e nc nc nc nc 618e1335e nc nc nc
UCI Asia Tour nc 104e45e nc nc nc nc nc nc nc 393e134e nc nc nc
UCI Oceania Tour55e24e nc 61e nc nc nc nc nc nc nc 63e nc 97e85e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Coupe du mondeModifier

Championnats d'AustralieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2012 au 30 avril 2012
  2. Du 1er mai 2012 au 30 juin 2016
  3. Du 1er juillet 2016 au 31 décembre 2016

RéférencesModifier

  1. a et b « Orica-GreenEDGE strengthens its sprint train », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  2. « Docker amongst contract renewals at Skil-Shimano », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  3. « Docker adjusts race schedule after Falls Creek crash », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  4. « Mitchell Docker and Leigh Howard extend with Orica-GreenEdge for two more years », sur velonation.com, (consulté le )
  5. « Docker looking to improve on the cobbles in 2015 », sur cyclingquotes.com, (consulté le )
  6. « L'impressionnante chute de Mitchell Docker dans la trouée d'Arenberg », sur lequipe.fr, (consulté le )
  7. Théo Chevalier, « Route - Mitchell Docker va arrêter sa carrière après Paris-Roubaix », sur cyclismactu.net, .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :