Ouvrir le menu principal

Liste des aéronefs des forces armées des États-Unis

page de liste de Wikipédia

Cet article liste les aéronefs des forces armées des États-Unis. Les prototypes sont généralement préfixés par un « X » et sans nom (à noter que ce ne sont pas des avions-X), tandis que les modèles de pré-série sont généralement précédés d'un « Y ».

Les forces armées des États-Unis utilisent un système de nomenclature pour tous les types d'aéronefs. Jusqu'en 1962, la branche aérienne de l'United States Army, devenue l'United States Air Force en 1947, ainsi que l'United States Navy et l'United States Marine Corps qui lui est rattaché, ont utilisé des systèmes différents. En septembre 1962, ceux-ci ont été unifiés en un seul système.

Cette liste ne comprend pas les aéronefs utilisés par les services militaires américains avant la mise en place d'un système de nomenclature numérique, ni les aéronefs utilisés pour et par la marine.

Une série d'avions expérimentaux de la NASA (dans le sens des aiguilles du montre en partant de la gauche) : X-31, F-15 ACTIVE, SR-71, F-106, F-16XL, X-38 et X-36.

Sommaire

Avant 1919Modifier

Army Air Service (1919–1924)Modifier

 
Curtiss PW-8.

En septembre 1919, l'Army Air Service décide qu'elle a besoin d'une série organisée d'identifications et adopte quinze classifications, triées en chiffres romains. Plusieurs autres identifications non numérotées sont ajoutées plus tard. Chaque identification a une abréviation qui lui est attribuée. Des variantes sont ensuite ajoutées avec des lettres par ordre alphabétique.

Type 0 : avions de chasse construits à l'étrangerModifier

Type I : avions de chasse à moteur refroidi par eauModifier

Type II : avions de chasse nocturneModifier

Type III : avions de chasse à moteur refroidis par airModifier

Type IV : avions de poursuite pour les attaques au sol (1922)Modifier

Type V: avions chasse biplacesModifier

  • TP-1 – Engineering Division

Type VI: avions d'attaque au sol (1920–1922)Modifier

Type VII : avions de coopération avec les forces terrestresModifier

Type VIII : avions d'observation nocturneModifier

Type IX : avions d'observation d'artillerieModifier

Type X : avions d'observations de corps d'arméeModifier

  • CO-1 – Engineering Division
  • CO-2 – Engineering Division
  • CO-3 – Engineering Division
  • CO-4 – Atlantic
  • CO-5 – Engineering Division
  • CO-6 – Engineering Division
  • CO-7 – Boeing
  • CO-8 – Atlantic

Type XI : bombardiers diurnesModifier

Type XII : bombardiers nocturnes à court rayon d'actionModifier

Type XIII : bombardiers nocturnes à long rayon d'actionModifier

Type XIV : avions d'entraînement à moteur refroidi par airModifier

Type XV : avions d'entraînement à moteur refroidi par eauModifier

Avions ambulances (1919–1924)Modifier

  • A-1 – Cox-Klemin
  • A-2 – Fokker

Avions de liaisonModifier

Avions de chasse spéciauxModifier

  • PS-1 – Dayton-Wright

Avions de courseModifier

 
Verville-Sperry R-3.

HydravionsModifier

  • S-1 – Loening

Avions de transportModifier

Army Air Corps/Army Air Forces/Air Force (1924–1962)Modifier

 
A-3 Falcon.

Avions d'attaque au sol (1924–1948)Modifier

BombardiersModifier

Jusqu'en 1926, l'Army Air Service a trois séries pour les bombardiers. Les bombardiers légers sont identifiés par le préfixe LB-, les bombardiers moyens par le préfixe B-, et les bombardiers lourds par le préfixe HB. En 1926, le système des trois catégories est abandonné et tous les bombardiers nouvellement construits sont placés dans la série B-.

Bombardiers légers (1924–1926)Modifier

 
Huff-Daland LB-1.

Bombardiers moyens (1924–1926)Modifier

Bombardiers lourds (1924–1926)Modifier

  • HB-1 – Huff-Daland
  • HB-2 – Atlantic/Fokker
  • HB-3 – Huff-Daland

Série unifiée de bombardiers (1926–1962)Modifier

 
Martin B-10B.
À partir de #69, les séries « M » (missiles) et « B » (bombardiers) sont distinctes.

Bombardiers à long rayon d'action (1935–1936)Modifier

Cette identification temporaire a été utilisée à partir de 1935-1936 pour désigner trois projets de bombardiers à long rayon d'action commandés par l'Army Air Corps. La plupart de ces bombardiers étaient des bombardiers nocturnes.

Avions de transport (1924–1962)Modifier

 
Ravitaillement en vol d'un Fokker C-2 par un Douglas C-1.

DronesModifier

Avion-cibleModifier

1922–1935Modifier
1940–1941Modifier
1942–1948Modifier
Modèle réduit d'avionModifier
 
Radioplane OQ-2A.

Bombes volantes (1942–1945)Modifier

Contrôle de cible (1942–1948)Modifier

Série unifiée (1948–1962)Modifier

PlaneursModifier

Planeurs d'assaut (1942–1944)Modifier

Planeurs bombardiers (1942–1944)Modifier

Planeurs de transport (1941–1948)Modifier

 
Waco CG-4A.

Planeurs de ravitaillement en carburant (1930–1948)Modifier

Planeurs motorisés (1943–1948)Modifier

Planeurs d'entraînement (1941–1948)Modifier

 
Schweitzer TG-3A.

Série unifiée (1948–1955)Modifier

Planeurs (1960–1962)Modifier

Autogires (1935–1939)Modifier

Avions de liaison (1942–1962)Modifier

Avions de poursuite (1924-1948) et de chasse (1948–1962)Modifier

 
P-3 Hawk.

Désignés P pour « poursuite » jusqu'en 1948, lorsque l'United States Air Force est créée. Après cela, tous les P sont modifiés pour F (« fighter », avion de chasse en français), mais les chiffres originaux sont conservés.

Avions de chasse multiplacesModifier

Avions de chasse biplacesModifier

  • PB-1 – Berliner-Joyce
  • PB-2 – Consolidated
  • PB-3 – Lockheed

Avions d'observationModifier

1924–1942Modifier

Avions amphibies (1925–1948)Modifier

Avions de reconnaissanceModifier

Reconnaissance photographique (1930–1948) / Reconnaissance (1948–1962)Modifier

1960–1962Modifier

Les avions suivants sont numérotés dans la série B- (bombardiers).

Aéronefs à voilure tournante (1941–1948) et hélicoptères (1948–)Modifier

En 1941, la lettre de catégorie R est attribuée pour les aéronefs à voilure tournante. Cette identification a été utilisée jusqu'à la fondation de l'US Air Force en 1947, date à laquelle la lettre de catégorie a été changé pour H- pour « hélicoptère ». Cependant, la numérotation d'origine est conservée.

En 1962, lorsque le système d'identification unifiée est adopté, certains aéronefs reçoivent de nouvelles identifications dans la série H-1 à H-6. Cependant, la série d'origine est poursuivie et reste en usage à l'heure actuelle, avec H-73 comme identification disponible.

Avions expérimentaux spéciaux/supersoniques (1946–1948)Modifier

Avions d'entraînementModifier

Entraînement avancé (1925–1948)Modifier

Entraînement de base au combat (1936–1940)Modifier

  • BC-1 – North American
  • BC-2 – North American
  • BC-3 – Vultee

Entraînement de base (1930–1948)Modifier

Entraînement de base primaire (1925–1948)Modifier

Série unifiée (1948–)Modifier

AT-6 Texan, AT-7 Navigator et AT-11 Kansan sont rétroactivement identifiés avec le préfixe T- designations. La nouvelle série commence à 28, poursuivant la série de numérotation PT.

Convertibles (1952–1962)Modifier

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
XV-1   McDonnell Aircraft   14 juillet 1954 Anciennement XL-25
Anciennement XH-35
XV-2   Sikorsky Aircraft   Projet annulé avant la construction du prototype
XV-3   Bell Helicopter   11 août 1955 Anciennement H-33

Armée (1956–1962)Modifier

 
AO-1 Mohawk.

En 1956, l'armée américaine adopte un nouveau système d'identification relativement simple pour ses moyens aériens. Les aéronefs sont divisés en trois catégories différentes : « A » pour les aéronefs à voilure fixe, « H » pour les hélicoptères, ou « V » pour les avions V/STOL, puis « C » pour les avions de transport, « O » pour les avions d'observation et de reconnaissance, « U » pour ceux d'usage général et « Z » pour les avions expérimentaux. Ces catégories sont numérotées de façon séquentielle[6].

Avions de transport (1956–1962)Modifier

Avions d'observation (1956–1962)Modifier

Avions expérimentaux (1956–1962)Modifier

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
AZ-1 Marvelette Mississippi State University 16 November 1962  

Plates-formes volantes (1955–1956)Modifier

Hélicoptères de transport (1956–1962)Modifier

Hélicoptères d'observation (1956–1962)Modifier

Hélicoptères d'usage général (1956–1962)Modifier

Hélicoptères expérimentaux (1956–1962)Modifier

Avions expérimentaux à décollage et atterrissage vertical (1956–1962)Modifier

 
VZ-9 Avrocar.

Système unifié (1962–)Modifier

Laser aéroportéModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
AL-1   Boeing   [7]
Airborne Laser Test Bed

DirigeablesModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
Z-1   Goodyear [7]
Z-2 Sentinel Westinghouse Airships
Z-3   American Blimp [1]

Lutte anti-sous-marineModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
S-1 Passé
S-2 Tracker Grumman Aircraft   Anciennement S2F
S-3 Viking
Shadow
Lockheed Corporation    

Avions de combatModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
A-1 Skyraider Douglas   (anciennement identifié AD)
A-2 Savage North American   (anciennement identifié AJ)
A-3 Skywarrior Douglas   (anciennement identifié A3D)
A-4 Skyhawk Douglas   (anciennement identifié A4D)
A-5 Vigilante North American   (anciennement identifié A3J)
A-6 Intruder Grumman   (anciennement identifié A2F)
A-7 Corsair II Ling-Temco-Vought  
A-9 Northrop   Perdant du concours pour le programme A-X
A-10 Thunderbolt II Fairchild Republic   Gagnant du concours pour le programme A-X
A-12 Avenger II McDonnell Douglas / General Dynamics   Annulé
F/A-18C/D Hornet McDonnell Douglas   [8]
F/A-18E/F Super Hornet Boeing   [8]
A-26 Invader Douglas   (réidentifié B-26 en 1966)
A-29 Super Tucano Embraer  
A-37 Dragonfly Cessna   (initialement identifié AT-37)

BombardiersModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
B-1 Lancer Rockwell International    
B-2 Spirit
"Stealth Bomber"
Northrop Grumman    
B-21 Spirit
Raider
Northrop Grumman    Annoncé pour être en service à la fin des années 2020

Avions de transportModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
C-1 Trader Grumman   (anciennement identifié TF)
C-2 Greyhound Grumman  
C-3 Martin 4-0-4 Martin   (anciennement identifié RM-1Z) Martin 4-0-4, utilisé par l'US Marine Corps et l'US Coast Guard
C-4 Academe Gulfstream   Utilisé pour l'entraînement des officiers de marine de vol.
C-5 Galaxy Lockheed  
C-6 Ute Beechcraft   Beechcraft 90 King Air, réidentifié U-21 Ute
C-7 Caribou de Havilland Canada  
C-8 Buffalo de Havilland Canada  
C-9 Nightingale McDonnell-Douglas  
C-10 Jetstream Handley Page   USAF 68-10378/10388 (devait être compensé par l'achat de RAF F-111K – tous deux annulés)
C-10 Extender McDonnell-Douglas   Identification C-10 réutilisée après l'annulation du C-10 Jetstream (en) (C10-A ou Jetstream 3M)
C-11 Gulfstream II Gulfstream  
C-12 Beechcraft  
C-14 Boeing   En concurrence avec l'AMST
C-15 McDonnell-Douglas   En concurrence avec l'AMST
C-17 Globemaster III Boeing
C-18 Boeing 707–320 Boeing  
C-19 Boeing 747–100 Boeing  
C-20 Gulfstream III Gulfstream   C-20A / B / C / D / E
C-20 Gulfstream IV Gulfstream   C-20F / G / H / J
C-21 Learjet 35 Learjet  
C-22 Boeing 727 Boeing   Transport du personnel de la Garde nationale aérienne et du Bureau de la Garde nationale
C-23 Sherpa Shorts   Transport de logistique militaire utilisé en Europe et aux États-Unis par l'US Air Force et l'US Army
C-24 DC-8F-54 Douglas   Un seul DC-8-54F utilisé pour les essais avioniques en tant qu'EC-24A
C-25 Boeing   Transport présidentiel VVIP
C-26 Fairchild  
C-27 Spartan Alenia  
C-28 Titan Cessna
C-29 B Ae 125-800 British Aerospace Vérificateur d'aide à la navigation aérienne
C-32 Boeing   Transport VIP
C-35 Cessna
C-37 Gulfstream V Gulfstream  
C-38 Gulfstream G100 Gulfstream (anciennement IAI Astra SPX)
C-40 Boeing 737-700c Boeing   (remplace le C-9A Nightingale de l'US Air Force et le C-9B Skytrain II de l'US Navy)
C-41 C-212 series 200 Aviocar Construcciones Aeronáuticas Sociedad Anónima   [1]
C-45 EADS/Northrop Grumman[9] puis :
EADS/Rockwell Collins[10]
Perdant de la compétition pour le programme KC-X[1]
C-46 Boeing   Gagnant de la compétition pour le programme KC-X
KC-767 Boeing   Utilisé pour les avions d'affaires militaires et les essais par les pays étrangers. Transport de tanks exporté au Japon et en Italie[1]
UC-880 Convair   Utilisé pour les avions d'affaires militaires et les essais par les pays étrangers. Un seul Convair 880 converti en ravitailleur pour des essais de la Naval Air Station Patuxent River[11]

DronesModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
Q-1 Predator
Warrior
General Atomics   [1]
MQ-1C Warrior
Q-2 Pioneer AAI Corporation
Israel Aircraft Industries
   
Q-3 Dark Star Lockheed Martin
Boeing
   
Q-4 Global Hawk Northrop Grumman    
Q-5 Hunter Israel Aircraft Industries    
Q-6 Outrider Alliant Techsystems  
Q-7 Shadow AAI Corporation    
Q-8 Fire Scout Northrop Grumman    
Q-9 Reaper
Altair
General Atomics   Initialement Predator B
Q-10 SnowGoose MMIST  
Q-11 Raven AeroVironment    
Q-12 Demandé pour le Q-1CPassé
Q-13 Passé
Q-14 Dragon Eye AeroVironment    
Q-15 Neptune DRS Technologies    
Q-16 T-Hawk Honeywell    
Q-17 SpyHawk MTC Technologies  
Q-18 Hummingbird Boeing  
Q-19 Aerosonde AAI Corporation [1]
Q-20 Puma AeroVironment
Q-21 Integrator Boeing Insitu
Identifications non-séquentielles
Q-170 Sentinel Lockheed Martin    

Avions de guerre électroniqueModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
E-1 Tracer Grumman Aircraft   Anciennement WF
E-2 Hawkeye Grumman Aircraft   Anciennement W2F
E-3 Sentry Boeing    
E-4 "Nightwatch" Boeing    
E-5 Eagle Windecker Industries  
E-6 Mercury Boeing   TACAMO
E-7 Identification proposée pour le EC-18B
E-8 Joint STARS Northrop Grumman    
E-9 Widget de Havilland Canada    
E-10 MC2A Boeing
Northrop Grumman
 
E-11 Bombardier
Northrop Grumman
Plate-forme de la Battlefield Airborne Communications Node
E-767 Boeing   Utilisé pour les avions d'affaires militaires et les essais par les pays étrangers, notamment par la Force aérienne d'autodéfense japonaise[1]

Avions expérimentaux (1948–)Modifier

En plus des avions destinés à soutenir les opérations militaires, les forces armées des États-Unis ont également soutenu les efforts visant à repousser les limites de la connaissance aéronautique et de l'aérospatial. Certains des plus connus de ces projets sont les avions identifiés dans la série « X- ».

Série et nom Fabricant Image Vol inaugural Notes
X-1 Bell Aircraft
USAF, NACA
  19 janvier 1946 Test à grande vitesse et à haute altitude.
Premier avion à briser le mur du son.
Viabilité aérodynamique prouvée[12].
X-2
"Starbuster"
Bell Aircraft
USAF
  27 juin 1952 Test à grande vitesse et à haute altitude.
Premier avion à dépasser 3 Ma[13].
X-3
Stiletto
Douglas Aircraft
USAF, NACA
  27 octobre 1952 Construction en alliage de titane ; faible ratio d'aspect des ailes.
Prévu de tester les longs vols à grande vitesse.
Incapable d'atteindre la vitesse de conception, mais fourni dans le couplage inertiel[14].
X-4
Bantam
Northrop
USAF, NACA
  15 décembre 1948 Caractéristiques de manipulation d'un aéronef à ailes volantes dans un régime transsonique[15].
X-5 Bell Aircraft
USAF, NACA
  20 juin 1951 Premier avion à voler avec une voilure à géométrie variable[16] (bien que d'autres avions aient déjà volé ainsi, mais aucun avec des ailes à flèche variable en vol)
X-6 Convair
USAF, AEC
  N'a jamais volé Convair B-36 modifié pour l'étude de l'Aircraft Nuclear Propulsion (ANP) ; pas construit.
Le banc de test du NB-36H a testé le réacteur[17].
X-7
"Flying Stove Pipe"
Lockheed
Tri-service
  Avril 1951 Banc de test à haute vitesse pour les aéronefs à statoréacteur[18].
X-8
Aerobee
Aerojet
NACA, USAF, USN
  Véhicule aérien de recherche et fusée-sonde[19].
X-9
Shrike
Bell Aircraft
USAF
  Avril 1949 Banc de test d'orientation et de technologie de propulsion.
Développement assisté du missile GAM-63 Rascal[20].
X-10 North American Aviation
USAF
  13 octobre 1953 Banc de test pour le missile SM-64 Navaho[21].
X-11 Convair
USAF
  11 juin 1957 Banc de test pour le missile SM-65 Atlas[22].
X-12 Convair
USAF
  Juillet 1958 Banc de test avancé pour le missile SM-65 Atlas[23].
X-13
Vertijet
Ryan Aeronautical
USAF, USN
  10 décembre 1955 Banc de test d'aéronef à décollage et atterrissage verticaux (ADAV)[24].
X-14 Bell Aircraft
USAF, NASA
  19 février 1957 Banc de test d'ADAV.
Examine la configuration de la poussée vectorielle d'un vol d'un ADAV[25].
X-15 North American Aviation
USAF, NASA
  8 juin 1959 Hypersonique (6 Ma), test à haute altitude.
Capable de vol spatial suborbital[26].
X-16 Bell Aircraft
USAF
N'a jamais volé Projet d'avion de reconnaissance à haute altitude[27]
"X-16" designation used as cover story[28].
X-17 Lockheed
USAF, USN
  Avril 1956 Teste les effets d'une rentrée atmosphérique avec un nombre de Mach élevé[29].
X-18 Hiller Aircraft
USAF, USN
  24 novembre 1959 Banc de test d'ADAV et de Short Take Off Vertical Landing (STOVL).
Évalue le concept de tiltwing pour les vols d'ADAV[30].
X-19 Curtiss-Wright
Tri-service
  Novembre 1963 Banc de test de quadrirotor tiltrotor[31].
Identification XC-143 proposée[32].
X-20
Dyna-Soar
Boeing
USAF
  Jamais construit Avion spatial réutilisable pour des missions militaires[33].
X-21 Northrop
USAF
  18 avril 1963 Banc de test du contrôle des couches limites[34].
X-22 Bell Aircraft
Tri-service
  17 mars 1966 Banc de test de quad à soufflante STOVL[35].
X-23
PRIME
Martin Marietta
USAF
  21 décembre 1966 Banc de test de la manœuvre des effets d'une rentrée atmosphérique[36].
Note: Identification jamais officiellement assignée[37].
X-24 Martin Marietta
USAF, NASA
 
 
1er août 1973 Banc de test de manipulation de corps portant à basse vitesse.
Essais de la forme aérodynamique du corps[38].
X-25 Bensen
USAF
  6 décembre 1955 Autogire en cas d'urgence pour les pilotes abattus[39].
X-26
Frigate
Schweizer
DARPA, US Army, USN
 
1967 Planeur à roulis hollandais.
Banc de test d'avion de reconnaissance silencieux[40].
X-27 Lockheed   N'a jamais volé Prototype d'avion de chasse hyper performant[41].
X-28
Sea Skimmer
Osprey Aircraft
USN
  12 août 1970 Banc de test d'hydravion peu coûteux[42].
X-29 Grumman
DARPA, USAF, NASA
  1984 Banc de test d'avions à ailes en flèche inversée[43].
X-30
NASP
Rockwell
NASA, DARPA, USAF
  Jamais construit Banc de test de lanceur orbital monoétage[44].
X-31 Rockwell
DARPA, USAF, BdV
  1990 Banc de test de super-manœuvrabilité à poussée vectorielle[45].
X-32 Boeing
USAF, USN, RAF
  Septembre 2000 Prototype du programme Joint Strike Fighter[46].
X-33
Venture Star
Lockheed Martin
NASA
  Prototype jamais terminé Prototype de système de lancement spatial réutilisable[47].
X-34 Orbital Sciences
NASA
  N'a jamais volé Banc de test d'avion spatial réutilisable sans pilote[48].
X-35 Lockheed Martin
USAF, USN, RAF
  2000 Prototype du programme Joint Strike Fighter[49].
X-36 McDonnell Douglas/Boeing
NASA
  17 mai 1997 Test d'avions de chasse à ailes volantes[50].
X-37 Boeing
USAF, NASA
  7 avril 2006 (test de chute)
22 avril 2010 (vol orbital)
Avion spatial orbital réutilisable[51].
X-38 Scaled Composites
NASA
  1999 Démonstration du Crew Return Vehicle[52].
X-39 Inconnu
USAF
Inconnu Projet[53].
Note: Identification jamais officiellement assignée[37].
X-40 Boeing
USAF, NASA
  11 août 1998 Prototype du X-37[54].
X-41 Inconnu
USAF
Inconnu Véhicule de manœuvre de rentrée[55].
X-42 Inconnu
USAF
Inconnu Fusée propulsée au propergol[56].
X-43
Hyper-X
Microcraft
NASA
  2 juin 2001 Banc de test de superstatoréacteur hypersonique[57].
X-44
MANTA
Lockheed Martin
USAF, NASA
Annulé Banc de test d'une version du F-22[58].
X-45 Boeing
DARPA, USAF
 
 
22 mai 2002 Démonstration de drone de combat[59].
X-46 Boeing
DARPA, USN
  Annulé Démonstration de drone de combat naval[60].
X-47A Pegasus
X-47B
Northrop Grumman
DARPA, USN
  23 février 2003 Démonstration de drone de combat naval[61].
X-48 Boeing
NASA
  20 juillet 2007 Banc de test de fuselage intégré[62].
X-49
Speedhawk
Piasecki Aircraft
US Army
  29 juillet 2007 Girodyne.
Banc de test[1].
X-50
Dragonfly
Boeing
DARPA
24 novembre 2003 Banc de test[63].
X-51
Waverider
Boeing
USAF
  26 mai 2010[64] Banc de test de superstatoréacteur hypersonique[65].
X-52 Passé pour éviter la confusion avec B-52[37].
X-53 Boeing Phantom Works
NASA, USAF
  Novembre 2002 Banc de test[66].
X-54 Gulfstream Aerospace
NASA
À venir Banc de test de transport supersonique[1].
X-55 Lockheed Martin Skunk Works
USAF
2 juin 2009 Banc de test d'une composite de fuselage et empennage[67].

Avions de chasseModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
F-1 Fury North American   (anciennement identifié FJ-2, FJ-3 & FJ-4)
F-2 Banshee McDonnell   (anciennement identifié F2H)
F-3 Demon McDonnell   (anciennement identifié F3H)
F-4 Phantom II McDonnell Douglas   (anciennement identifié F4H and F-110)
F-5 Freedom Fighter Northrop  
F-6 Skyray Douglas   (anciennement identifié F4D)
F-7 Sea Dart Convair   (anciennement identifié F2Y)
F-8 Crusader Vought   (anciennement identifié F8U)
F-9 Cougar Grumman   (anciennement identifié F9F-6)
F-10 Skyknight Douglas   (anciennement identifié F3D)
F-11 Tiger Grumman   (anciennement identifié F11F)
F-12 Lockheed   Projet d'avion d'interception biplace basé sur l'avion de reconnaissance A-12
F-14 Tomcat Grumman  
F-15 Eagle McDonnell Douglas  
F-16 Fighting Falcon General Dynamics / Lockheed Martin   Concurrent gagnant au concours LWF
F-17 Cobra Northrop   Concurrent perdant au concours LWF, développé dans le F/A-18 Hornet
F-18A/B/C/D Hornet McDonnell Douglas   Développé à partir du YF-17 en tant qu'avion de chasse
F/A-18E/F Super Hornet Boeing   F/A-18 version agrandie [1]
F-20 Tigershark Northrop   Le développement ultime du Tiger alimenté par une seule turbosoufflante postcombustion F404, mais pas de production
F-21 Kfir C-2 Israel Aircraft Industries   Avion pour l'US Navy pour l'entraînement au combat dissemblable et l'entraînement face à l'agresseur
F-22 Raptor Lockheed Martin   [1]
F-23 Black Widow II Northrop / McDonnell Douglas   Perdant dans la compétition face au F-22
F-35 Lightning II Lockheed Martin Autre version du X-35, gagnant de la compétition JSF[1]
YF-110 MiG-21s Mikoyan-Gurevich   Identification utilisée pour le MiG-21s et le tout nouveau J-7s[68]
YF-112 Su-22 Soukhoï   Obtenu de l'Égypte, prétendument utilisé pour les MIGs[68]
YF-113 MiG-23s Mikoyan-Gourevitch   Identification utilisée pour les MiG-17s and[69],[68]
YF-114 MiG-17 Mikoyan-Gourevitch   Identification utilisée pour les MiG-17s[68]
F-117 Nighthawk Lockheed   La version de production de l'avion expérimental furtif HAVE BLUE
F-117D Tacit Blue Northrop   Un avion expérimental furtif[68]
    • F-13 – passé
    • F-19officiellement passé ; supposé encore classifié
    • YF-24 – (fictionnel ?) Projet classifié[68],[70]
    • YF-113G – possible projet[68]
    • YF-121 rumeur sur un projet[68]
    • YF-116 – rumeur sur l'identification du MiG-25
    • YF-118 – rumeur sur l'identification du MiG-29

PlaneursModifier

Série Nom Fabricant Image Notes
TG-1   Schweizer
TG-2 Schweizer
TG-3   Schweizer[71]
TG-4 Schweizer[71]
TG-5 Schweizer
TG-6 Schweizer
TG-7 Schweizer[71]
TG-8 Schweizer
TG-9 Schleicher[71]
TG-10 Let[1],[71]
TG-11 Stemme[71]
TG-12 Caproni Vizzola[1]
TG-13 Passé
TG-14 Aeromot[1]
TG-15 Schempp-Hirth Duo Discus et Schempp-Hirth Discus 2 Schempp-Hirth[1]
TG-16 DG Flugzeugbau

HélicoptèresModifier

Contrairement à la plupart des autres catégories d'aéronefs, l'introduction du système d'identification en 1962 n'aboutit pas à un changement de nomenclature pour les gros hélicoptères. Alors que six types reçoivent de nouvelles identifications dans la série unifiée, la série originelle « H » commencée en 1948 est également poursuivie, et aucun autre type de giravion est identifié dans le système post-1962.

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
H-1 Iroquois Iroquois
Huey
Bell Helicopter   22 octobre 1956 Anciennement H-40
Anciennement HU-1
UH-1N Twin Huey
UH-1Y Venom
H-1 Cobra Cobra
SeaCobra
SuperCobra
Viper
Bell Helicopter   Anciennement
AH-1 Cobra
AH-1 SuperCobra
AH-1Z Viper
H-2 Seasprite Seasprite Kaman Aircraft   2 juillet 1959 Anciennement HU2K
SH-2G Super Seasprite
H-3 Sea King Sea King
"Jolly Green Giant"
Sikorsky Aircraft   11 mars 1959 Anciennement HSS-2
CH-/HH-3 Sea King
H-4   Bell Helicopter   8 décembre 1962 Anciennement HO-4
H-5   Fairchild Hiller 21 janvier 1963 Anciennement HO-5
H-6 Cayuse Cayuse
Little Bird
Hughes Helicopters
McDonnell Douglas
Boeing Helicopters
  27 février 1963 Anciennement HO-6
MH-6 Little Bird
AH-6

Avions d'observationModifier

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
O-1 Bird Dog Cessna Aircraft   14 décembre 1949 Anciennement L-19
O-2 Skymaster Cessna Aircraft   Janvier 1967  
O-3 "Quiet Star" Lockheed Missiles & Space   1969  
O-4   Wren Aircraft   1963
(Wren 460)
Pas de procédure
O-5 ARL de Havilland Canada   27 mars 1975
(DHC-7)
Anciennement RC-7

Avions de patrouilleModifier

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
P-1 Passé  
P-2 Neptune Lockheed Corporation   17 mai 1945 Anciennement P2V
P-3 Orion
ARIES
Lockheed Corporation   25 novembre 1959 Anciennement P3V
WP-3D Orion
EP-3 Aries
P-4 Privateer Consolidated Aircraft   1943 Anciennement PB4Y-2K / P4Y-2K
P-5 Marlin Glenn L. Martin Company   30 mai 1948 Anciennement P5M
P-6 Passé – probablement en raison de Martin P6M, annulé quelques années auparavant  
P-7   Lockheed Corporation   Aéronefs longue portée
Jamais construit
P-8 Poseidon Boeing 25 avril 2009 [1]

Avions de reconnaissanceModifier

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
R-1 Dragon Lady Lockheed Corporation août 1981  
R-2 Passé  
R-3         Projet
Spéculé : TR-3 Black Manta
Spéculé : SR-3 Blackstar

Avions spatiauxModifier

La seule identification de la série « Spaceplane », le MS-1A utilise spécialement la même lettre que les avions de la catégorie de la guerre anti-sous-marine[1],[72].

RavitailleursModifier

Aucun avion spécialisé est acquis pour pouvoir être identifié[pas clair] ; pour les avions modifiés et utilisés en tant que citernes, voir la section dédiée[Laquelle ?].

Avions d'entraînement (1962, 1990–)Modifier

Malgré l'adoption du système d'identification unifié en 1962, seuls deux avions sont identifiés dans la nouvelle série, les deux anciens de la Navy. L'ancienne série continue à être utilisée jusqu'en 1990, date à laquelle une nouvelle série débute avec T-1, avec la précédente T-2 encore en cours d'utilisation.

Cependant, l'ancienne série voit encore de nouvelles identifications, disponibles dans la série « T ».

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
1962 Sequence
T-1 SeaStar Lockheed Corporation   15 décembre 1953 Anciennement T2V
T-2 Buckeye North American Aviation   31 janvier 1958 Anciennement T2J
1990 Sequence
T-1 Jayhawk Raytheon
Hawker Beechcraft
     
T-2 Passé T-2 Buckeye was still in service.
T-3 Firefly Slingsby Aviation   1991  
T-4 Passé  
T-5 Passé  
T-6 Texan II Hawker Beechcraft   Juillet 1998 Named in honor of AT-6 Texan

Avions de service public (1955–)Modifier

Série Nom Fabricant Image Notes
U-1 Otter de Havilland Canada
U-2 Dragon Lady Lockheed Corporation
U-3 Blue Canoe Cessna
U-4 Aero Commander Aero Design
U-5 Twin Courier Helio
U-6 Beaver de Havilland Canada
U-7 Super Cub Piper
U-8 Seminole Beechcraft
U-9 Aero Commander Aero Design
U-10 Super Courier Helio
U-11 Aztec Piper
U-12 Passé
U-13 Passé
U-14 Passé
U-15 Passé
U-16 Albatross Grumman
U-17 Skywagon Cessna
U-18 Navion North American/Ryan
U-19 Sentinel Stinson
U-20 Cessna
U-21 Ute Beechcraft
U-22 Beechcraft
U-23 Peacemaker Fairchild Hiller/Pilatus
U-24 Courier Helio
U-25 Guardian Dassault-Breguet
U-26 Super Skywagon Cessna
U-27 Caravan Cessna
U-28 Pilatus[1]
U-38 Twin Condor Schweizer

Avions à atterrissage vertical ou à ras-du-solModifier

Série Nom Fabricant Image Premier vol Notes
V-1 Mohawk Grumman Aircraft   14 avril 1959 Anciennement AO-1
V-2 Caribou de Havilland Canada   30 juillet 1958 Anciennement AC-1
Réidentifié C-7
V-3   Bell Helicopter   11 août 1955 Anciennement H-33
Anciennement V-3 parmi les convertibles
V-4 Hummingbird Lockheed Corporation   7 juillet 1962 Anciennement VZ-10
V-5 Vertifan Ryan Aeronautical   25 mai 1964 Anciennement VZ-11
V-6 Kestrel Hawker Siddeley   7 mars 1964 VZ-12 est utilisé comme modèle pour le développement du P.1127 mais n'a jamais abouti. XV-6A est utilisé pour l'évaluation aéronautique.
V-7 Buffalo de Havilland Canada   22 septembre 1961 Anciennement AC-2
Réidentifié C-8
V-8 "Fleep" Ryan Aeronautical   1961 Identification réutilisée plus tard
V-8 Harrier Hawker Siddeley  

 
28 décembre 1967 AV-8B Harrier II
McDonnell Douglas/British Aerospace
V-9   Hughes Helicopters   5 novembre 1964  
V-10 Bronco Rockwell International
Boeing
  16 juillet 1965  
V-11 Marvel Parsons Corporation 1er décembre 1965  
V-12   Parsons Corporation   1961
(Turbo-Porter)
Annulé mais identification réutilisé
V-12   Rockwell International   1978
(voltiges)
 
V-13 non utilisé  
V-14 non utilisé Passé pour éviter la confusion avec X-14[73].
V-15   Bell Helicopter   3 mai 1977  
V-16 Advanced Harrier McDonnell Douglas
British Aerospace
  Jamais construit ; développé dans AV-8B
V-17 non utilisé Désigné comme un projet de l'US Army mais non utilisé[73].
V-18 Twin Otter de Havilland Canada   20 mai 1965
(DHC-6)
 
V-19 non utilisé Désigné comme un projet de l'US Navy finalement annulé[73].
V-20 Chiricahua de Havilland Canada 1979  
V-21 PACES Airship Industries 1983 Identification non confirmée[73].
V-22 Osprey Bell Helicopter
Boeing Helicopters
  19 mars 1989  
V-23 Scout Dominion Aircraft 21 avril 1975
(Skytrader)
 

Aéronefs étrangers non-identifiés et exploités par les États-UnisModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac et ad Parsch 2009, "DOD 4120.15-L".
  2. Andrade 1979, p. 60.
  3. « HazeGray.org », rec.aviation.military FAQ, Part 4 (consulté le 13 janvier 2007).
  4. Andrade 1979, p. 162.
  5. "Photo essay: Flight of a T-52A" U.S. Air Force.
  6. Chorney, Andrew. Systems of Designation, U.S. Army Aircraft, 1956–1962 System. U.S. Military Aircraft Designations 1911–2004.
  7. a et b DOD 4120.15-L: Model Designation of Military Aerospace Vehicles, département de la Défense, Office of the Undersecretary of Defense (AT&L) (Defense Systems), 12 mai 2004. Consulté le 7 avril 2010.
  8. a et b Officially, the F/A-18 is designated in both the A-for-attack and F-for-fighter series.
  9. Voir EADS/Northrop Grumman KC-45 (en).
  10. Airbus A330 MRTT, Échecs, États-Unis.
  11. U.S. Military Aircraft Designations 1911–2004.
  12. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 5–7.
  13. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 8.
  14. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 9.
  15. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 10.
  16. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 11.
  17. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 12.
  18. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 13.
  19. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 14.
  20. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 15.
  21. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 16.
  22. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 17.
  23. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 18.
  24. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 19.
  25. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 20.
  26. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 21–22.
  27. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 23.
  28. "X-16". globalsecurity.org, accessed 11 May 2010.
  29. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 24.
  30. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 25.
  31. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 26.
  32. Baugher 2007.
  33. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 27.
  34. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 28.
  35. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 29.
  36. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 30.
  37. a b et c Parsch 2009, "Missing Designations".
  38. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 31–32.
  39. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 33.
  40. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 34.
  41. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 35.
  42. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 36.
  43. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 37.
  44. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 38.
  45. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 39.
  46. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 40–41.
  47. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 42.
  48. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 43.
  49. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 44-45.
  50. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 46.
  51. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 47.
  52. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 48.
  53. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 49.
  54. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 50.
  55. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 51.
  56. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 52.
  57. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 53.
  58. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 54.
  59. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 55.
  60. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 56.
  61. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 57.
  62. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 58.
  63. Jenkins, Landis et Miller 2003, p. 60.
  64. (en) « X-51 Waverider makes historic hypersonic flight » [archive du ], sur Wright-Patterson Air Force Base, (consulté le 1er juin 2015).
  65. "X-51 Scramjet Engine Demonstrator – WaveRider" globalsecurity.org. Retrieved 2010-05-11.
  66. Jordan 2006.
  67. Kaufman 2009.
  68. a b c d e f g et h Andreas Parsch, « Cover Designations for Classified USAF Aircraft », Designation-Systems.Net, (consulté le 29 décembre 2006).
  69. Fulghum, David A., "MiGs in Nevada", Aviation Week & Space Technology, November 27, 2006.
  70. « Edwards AFB website » [archive du ], Col. Joseph A. Lanni, USAF biography (consulté le 7 janvier 2007).
  71. a b c d e et f (en) « 94th Flying Training Squadron Aircraft », sur Air Education and Training Command, (consulté le 1er juin 2015).
  72. MS-1A, GlobalSecurity.org. Retrieved 2010-04-08.
  73. a b c et d Andreas Parsch, « "Missing" USAF/DOD Aircraft Designations », Designation-Systems.Net (consulté le 13 avril 2010).
  74. a b c d e f et g Office of History, Headquarters Third Air Force (en), United States Air Forces in Europe: Installations and USAAF Combat Units in the United Kingdom 1942–1945, Revised and Expanded Edition. October 1980; reprinted February 1985.
  75. Baugher, Joseph F. 1930–1937 USAAS Serial Numbers.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Dennis R. Jenkis, Tony Landis et Jay Miller, American X-Vehicles : An Inventory — X-1 to X-50, Washington, NASA History Office, coll. « Aerospace History » (no 31), , 65 p. (lire en ligne [PDF]).  
  • (en) John M. Andrade, U.S. Military Aircraft Designations and Serials Since 1909, Midland Counties Publications, (ISBN 978-0-904597-22-6).  
  • (en) James C. Fahey, U.S. Army Aircraft 1908–1946, .
  • (en) Jane's American Fighting Aircraft of the 20th Century, New York, Mallard Press, (ISBN 978-0-7924-5627-8).
  • (en) Holly Jordan, « Active Aeroelastic Wing flight research vehicle receives X-53 designation », Wright-Patterson Air Force Base,‎ (lire en ligne).  
  • (en) Derek Kaufman, « USAF Advanced Composite Cargo Aircraft makes first flight », Wright-Patterson Air Force Base,‎ (lire en ligne).  

Articles connexesModifier

Liens externesModifier