Ouvrir le menu principal

Grumman HU-16 Albatross

avion militaire

Grumman HU-16 Albatross
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : États-Unis Grumman
Rôle Hydravion
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 466
Équipage
3-6 personnes
Motorisation
Moteur Wright R-1820-76A Cyclone 9
Nombre 2
Type Moteur à pistons en étoile
Puissance unitaire 1 425 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 29,46 m
Longueur 19,16 m
Hauteur 7,90 m
Masses
À vide 10 430 kg
Maximale 17 010 kg
Performances
Vitesse maximale 380 km/h
Plafond 7 500 m
Rayon d'action 4 320 km
Armement
Interne Aucun

Le Grumman HU-16 Albatross est un hydravion équipé de deux moteurs en étoile, qui fut utilisé par les armées des États-Unis d'Amérique (armée de l'air, marine et garde-côtes). Ses fonctions principales étaient la recherche et les secours en mer.

Désigné à l’origine comme SA-16 (pour l'US Air Force) et JR2F-1 et UF-1 pour l'US Navy et les garde-côtes US, il fut renommé HU-16 en 1962.

Un exemplaire est présenté depuis 2018 au Musée de l'hydraviation de Biscarrosse. [1]

Sommaire

Conception et développementModifier

HistoireModifier

Le massif Albatross est assez stable pour amerrir dans des conditions assez extrêmes et décoller avec des creux de 2,5 à 3 m assisté par ses moteurs fusées.

Opérations civilesModifier

 
Albatros de Chalk's International Airlines amerrissant au port de Miami depuis Nassau (Bahamas), en 1987

Accidents et incidentsModifier

VariantesModifier

 
Un prototype XJR2F-1 à la station aéro-navale de Patuxent River, dans les années 1940.

UtilisateursModifier

 
Grumman HU-16 Albatross de l'Aviation navale indonésienne dans les années 1960

Modèles toujours en serviceModifier

 
Un appareil grec préservé à Dekelia AB.

Apparitions notables dans les médiasModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Enzo Angelucci et Paolo Matricardi, Les avions, t. 5 : L'ère des engins à réaction, Elsevier Sequoia, coll. « Multiguide aviation », (ISBN 2-8003-0344-1), p. 94-95.