Junkers
logo de Junkers
illustration de Junkers
Usine de Dessau vers 1930

Création 1895
Disparition 1969
Remplace Aachen FlugzeugbauVoir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Hugo Junkers
Personnages clés Hugo Junkers, Anselm Franz
Forme juridique société par actions
Siège social Dessau
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Activité aéronautique
Société mère Robert Bosch GmbHVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Junkers Motorenwerke
Site web www.junkers.deVoir et modifier les données sur Wikidata

Junkers & Co est une société métallurgique allemande fondée en 1895 par Hugo Junkers à Dessau-Roßlau, produisant à l'origine différentes inventions du fondateur comme des réchauds à gaz. Actuellement, Junkers est une marque du groupe Bosch.

HistoireModifier

Le nom Junkers est cependant souvent rattaché à l'aéronautique : en 1915, Hugo Junkers développe le premier avion totalement en métal, le Junkers J1. En 1928, Köhl, Hünefeld et Fitzmaurice traversent l'Atlantique pour la première fois d'est en ouest avec un Junkers W 33.

Les avions les plus connus produits par Junkers sont assurément le Junkers Ju 52/3m (connu sous le nom de Tante Ju) et le bombardier en piqué Ju 87 Stuka. La société Junkers construit cependant de nombreux autres avions pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1923, la société Junkers implante aussi une usine de construction aéronautique en Union des républiques socialistes soviétiques à Fili, au sud de Moscou. Elle introduit la production en série, et la construction d'avions métalliques dans le complexe militaro-industriel de la Russie. Les soviétiques en prennent finalement possession, en , pour la placer sous la direction d'Andreï Tupolev.

La même année, une société fille chargée de la motorisation, la Junkers Motorenwerke également appelée Jumo, est fondée.

La société Junkers survit à la Seconde Guerre mondiale et à la partition de l'Allemagne et est reconstituée sous le nom de Junkers GmbH à Munich en Allemagne de l'Ouest. En 1958, elle intègre le consortium Flugzeug-Union-Süd avec Heinkel et Messerschmitt[1]. En 1965, Messerschmitt met fin au consortium en acquérant Junkers et en l'absorbant au sein de Messerschmitt en 1967. En 1969, Junkers est intégré à Messerschmitt-Bölkow-Blohm.

Depuis 2001, les anciennes usines Junkers ont été reconverties en musée : le musée des techniques Hugo Junkers.

Avions construits par JunkersModifier

 
Photographié en 1934 à Berlin-Tempelhof par Willem van de Poll et embarquant du fret, le Junkers G 24 D-1089 Hestia de la compagnie aérienne Lufthansa, avant un vol pour Varsovie.
 
Photographié en 1933 à Amsterdam-Schiphol par van de Poll, le Junkers G 31 D-1770 Preussen de la Luft Hansa.
 
Un Junkers Ju 87B Stuka
 
Ligne de fabrication du Ju 88.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier