Lockheed L-14 Super Electra

Lockheed L-14 Super Electra
Un L-14 Super Electra de la KLM Royal Dutch Airlines à l'aéroport de Manchester.
Un L-14 Super Electra de la KLM Royal Dutch Airlines à l'aéroport de Manchester.

Rôle Avion de ligne et de transport militaire
Constructeur Lockheed
Équipage 2 (1 pilote, 1 copilote)
Premier vol
Mise en service Octobre 1937
Dimensions
Image illustrative de l’article Lockheed L-14 Super Electra
Longueur 13,52 m
Envergure 19,97 m
Hauteur 3,48 m
Aire alaire 51,2 m2
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 4,886 t
Max. au décollage 7,995 t
Passagers 12
Motorisation
Moteurs 2 moteurs en étoile Wright SGR-1820-F62
Puissance unitaire 567 kW
(760 ch)
Puissance totale 1 134 kW
(1 520 ch)
Performances
Vitesse maximale 402 km/h
Autonomie 3 420 km
Plafond 7 650 m
Charge alaire 139 kg/m2
Puissance massique 160 W/kg

Le Lockheed L-14 Super Electra est un avion de ligne conçu dans les années 1930. Il effectue son premier vol le et est mis en service la même année. Sur les 354 appareils construits, quelques-uns sont utilisés comme avions de transport militaire.

HistoriqueModifier

Le L-14 est entré en service commercial dans la Northwest Airlines en . Des exemplaires ont été vendus à Aer Lingus en Irlande, à British Airways Ltd (en) qui a ensuite fusionné avec BOAC en Grande-Bretagne et à KLM aux Pays-Bas. Il fut la base de développement du Lockheed Hudson, avion de reconnaissance maritime et bombardier léger exploité entre autres par la Royal Air Force, l'USAAF et l'United States Navy au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Records de volsModifier

En , une équipe d'aviateurs de la compagnie aérienne polonaise LOT composée de Waclaw Makowski, directeur de LOT et premier pilote, Zbigniew Wysiekierski, second pilote, Szymon Piskorz, mécanicien radio-navigateur, Alfons Rzeczewski, radio-navigateur, et Jerzy Krassowski, assistant, procède a un vol expérimental des États-Unis à la Pologne. Ce vol a été effectué à bord d'un des avions achetés par LOT, fabriqué par Lockheed en Californie, un Lockheed Electra Modèle 14H super (immatriculé SP-LMK en Pologne[1]). L'équipage a décollé de Burbank (Los Angeles) où ces appareils étaient fabriqués, et après une tournée en Amérique du Sud, a survolé l'Atlantique du Brésil à l'Afrique de l'Ouest en route pour Varsovie. La distance parcourue était de 24 850 km (13 418milles nautiques). Les étapes furent les villes d'Amérique centrale de Mazatlan, Mexico City, le Guatemala et le Panama, puis Lima, au Pérou ; Santiago, Chili ; Buenos Aires, Argentine ; et Rio de Janeiro et Natal au Brésil, avant la traversée de l'Atlantique Sud vers Dakar, au Sénégal, en Afrique, puis Casablanca, Tunis, puis Rome, Italie, et enfin Varsovie, Pologne. La durée du vol fut de 85 heures entre le et le . Le survol de l'Atlantique - de Natal à Dakar - a duré 11 heures et 10 minutes (3 070 km). Cet exploit réalisé par les aviateurs polonais a marqué l'histoire de la communication aérienne au niveau mondial. (Avant ce vol des avions de ligne étaient livrés à travers l'Atlantique comme cargaison de pont sur des navires[2]).

Howard Hughes a effectué un tour du monde sur un Super Electra (NX18973) avec quatre membres d'équipage : Harry Connor, copilote et navigateur ; Tom Thurlow, navigateur ; Richard Stoddart, opérateur radio et Ed Lund, ingénieur de vol. Le Lockheed 14 a décollé de Floyd Bennett Field à New York le à 17 h 20. Les étapes furent Paris, Moscou, Omsk, Yakutsk, Fairbanks, en Alaska et Minneapolis, puis New York atteint le à 13 h 37. La distance totale parcourue était de 23 612 km pour un temps total de trois jours, 19 heures et 17 minutes.

Notes et référencesModifier

  1. Coates, Ed. "SP-LMK Lockheed 14-H." edcoatescollection.com. Retrieved: February 19, 2010.
  2. "Aviation en Pologne: (1934-1938)." pallas.cegesoma.be. Retrieved: February 19, 2010.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier