XVe siècle

siècle

Millénaires :

Ier millénaire • IIe millénaire • IIIe millénaire
- Siècles :
XIVe siècleXVe siècleXVIe siècle -

Décennies :

14001410142014301440
14501460147014801490 -

Années :

14011402140314041405
14061407140814091410

14111412141314141415
14161417141814191420

14211422142314241425
14261427142814291430

14311432143314341435
14361437143814391440

14411442144314441445
14461447144814491450

14511452145314541455
14561457145814591460

14611462146314641465
14661467146814691470

14711472147314741475
14761477147814791480

14811482148314841485
14861487148814891490

14911492149314941495
14961497149814991500

Le XVe siècle a débuté le et a pris fin le .

Ce siècle se situe entre le Moyen Âge et la Renaissance.

La population mondiale à la fin de ce siècle est estimée à 460 millions d'habitants, répartie essentiellement entre trois grands foyers ; Chine-Japon-Corée, Inde et Europe de l'Ouest. Cette dernière est encore marquée par la peste noire de 13471352 qui a décimé 25 à 50 % de la population européenne[1].

ÉvénementsModifier

AmériqueModifier

  • 1492-1498 : trois premiers voyages de Christophe Colomb[7] ; premiers contacts d'Européens avec les Amérindiens aux Antilles.

AfriqueModifier

  • 1394-1418 : règne de Nshare, fondateur du royaume bamoun. Fils d'un chef tikar de Rifoum, il traverse le Mbam avec ses frères Mfonso et Mfonban (Morunta) pour installer sa suprématie sur les plateaux de l’ouest camerounais[8] (XIVe siècle selon la tradition, fin XVIe siècle ou début XVIIe selon certains historiens). Sa fille Mgouopou lui succède à sa mort de 1418 à 1461[9]. Dix-huit souverains de sa dynastie se succèdent jusqu’au XIXe siècle, dont Mbuembue et Njoya.
  • XIVe et XVe siècles : organisation d'états centralisés en Afrique centrale[10]. Selon une tradition orale, une femme nommée Ngounou aurait eu quatre fils : Kongo, Vili (Loango), Woyo (Ngoyo) et Tyo (Ingobella). Ils auraient fondé des royaumes sur la rive droite du Congo. Le Loango, limité au nord par la forêt équatoriale et à l’ouest par l’Atlantique, est constitué par une confédération de tribus et contrôle au début du XVe siècle les États voisins de Kakongo et Ngoyo. À l’arrivée des Portugais en 1482, son autorité n’est plus reconnue par la plupart des tribus vassales et quelques années plus tard, le Loango est tributaire du Kongo. L’Ingobella, royaume des Tyo (appelés encore Téké ou Anzike), est limité à l’est et au sud par le fleuve Congo, à l’ouest par le Loango et au nord par la forêt. Son peuple, qui joue vraisemblablement un rôle important dans la traite, porte des coups sévères au royaume du Congo au XVIe siècle[11].
  • Vers 1400: la dynastie dadjo qui règne sur le Darfour, héritière du royaume de Méroé, est remplacée par une dynastie toundjour[12]. Le Ouadaï (Tchad) est soumis à la dynastie animiste Toundjour venue du Darfour. À l’est, le Kordofan est aussi occupé par des Toundjour, mais son rôle est très effacé. Les Toundjour ne peuvent pas résister à l’offensive de l’Islam et sont soumis par des Noubas musulmans[13].
  • Après 1450 : fondation du royaume Adansi au Ghana actuel par Opon Enim durant la seconde partie du siècle. Les Adansi règnent sur le peuple Akan, mais sont vaincus par les Denkyira qui imposent leur autorité à leurs voisins jusqu’à la fin du XVIIe siècle[18].


  • XVe – XVIe siècles : des nilotes Lwo venus du Bahr el-Ghazal pénètrent à l’est du lac Albert et donnent la dynastie Bito au royaume de Kitwara. Le premier roi bito Roukidi fonde le Bunyoro qui recouvre à son apogée selon la tradition l’ensemble de la zone interlacustre, débordant même sur l’Éthiopie, les pays kenyans, le Tanganyika et le Rwanda. Il installe son frère Kimera dans une chefferie vassale, à l'origine du royaume de Bouganda[20].
  • Les Nupe chassent les Yoruba du vieil Oyo (sud-ouest de l’actuel Nigeria) au début du siècle ; ils se réfugient à Kasu, chez les Borgu puis à Igboho, puis réorganisent leur armée basée à Ikoyi, avant de reconquérir leur territoire sur les Nupe au début du XVIe siècle[21]. La civilisation d'Oyo a subi l’influence d’Ife, comme en témoignent les scarifications tracées sur les terres cuites et les bronzes représentant le visage des souverains[22].
  • Fabrication de têtes de bronze selon la technique de la fonte à cire perdue dans le royaume du Benin (Nigeria). Elles représentent des Obas (rois), des courtisans, des chefs de tribus, des chasseurs, des marchands et même des soldats portugais[23].

Asie et PacifiqueModifier

  • 1434 : le pouvoir des Phagmodrupas est contesté par la maison de Rinpung au Tibet. Début des luttes entre les écoles religieuses du Tibet central, les Karmapa et les Gelugpa[31].

EuropeModifier

 
Maison en Cuenca (Espagne) - XVe siècle.

Dans l’imaginaire occidental comme en Europe, la Renaissance et l'Italie sont étroitement liées. Au XVe siècle, le Quattrocento est resté comme un temps marqué par l’avènement de l'idéal antique (science grecque, droit romain), de foisonnement de réalisations architecturales et d'inventions (Léonard de Vinci), mais aussi un essor du commerce, de guerres (guerre de Cent Ans, guerres d'Italie), d'expansions et de ruptures (prise de Constantinople puis de l' Inquisition espagnole), de nouvelles questions (avec le développement de l'humanisme chrétien) ainsi que des bouleversements religieux . Le XVe siècle marque une nouvelle connaissance du monde, surtout avec la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb.

 
Sacre de Charles VII à Reims. Enluminure du manuscrit de Martial d'Auvergne, Les Vigiles de Charles VII, BnF, département des manuscrits, Ms. Français 5054, fo 63 vo, vers 1484.

La guerre de Cent Ans entre la France et l'Angleterre et les Guerres de Bourgogne (1474-1477) retardent l'essor de la Renaissance en France. La première occupe au XVe siècle une place importante dans l'imaginaire collectif français (courage de Du Guesclin, folie de Charles VI, épopée de Jeanne d'Arc, sacre de Charles VII...) et européen (archétype de la guerre absurde et interminable) tant par l'hostilité que la longévité de la guerre[34].

La prise de Constantinople par les Ottomans marque la chute de l'Empire byzantin (1453). Avec la prise de Grenade et la fin de la Reconquista espagnole en 1492, les confrontations face aux franges du monde arabo-musulman ont affirmé une identité européenne. L’islam disparaît d’Europe occidentale. Des conflits entre les Européens et les Turcs, par exemple les guerres moldo-ottomanes commencent. Si l’unité politique de l’Europe chrétienne face aux Ottomans et musulmans ne s'est pas concrétisée, les États chrétiens ont rêvé néanmoins d’une Europe unie sous le christianisme.

Personnages significatifsModifier

Personnalités politiquesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir : Philosophes et humanistes du XVe siècle.

Imprimeurs, éditeurs et librairesModifier

Événement majeur de l'histoire occidentale du XVe siècle sur le plan technologique, économique et intellectuel, l'imprimerie permet de diffuser des textes, des images, des idées ou des cartes géographiques d'une façon inconnue jusque-là.

ExplorateursModifier

ReligieuxModifier

MilitairesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Eric R. Weiss-Altaner, Principes de démographie politique : population, urbanisation et développement, ERE S.A., , p. 93
  2. Louise Spilsbury, The Mississippian Culture : The Mound Builders, Gareth Stevens Publishing LLLP, , 48 p. (ISBN 978-1-5382-2567-7, présentation en ligne)
  3. Daniel Lévine, Amérique : continent imprévu-La rencontre de deux mondes, Bordas (ISBN 9782047603598, présentation en ligne)
  4. a b et c Bartolomé Bennassar, Jean Jacquart, Le XVIe siècle, Armand Colin, (ISBN 9782200283681, présentation en ligne)
  5. Les grandes civilisations disparues, Éditions Asap (ISBN 9782359325874, présentation en ligne)
  6. Gyles Iannone, The Great Maya Droughts in Cultural Context : Case Studies in Resilience and Vulnerability, University Press of Colorado, (ISBN 9781607322801, présentation en ligne)
  7. a et b Baptist Cornabas, Parlons géopolitique !, Larousse, (ISBN 9782035979636, présentation en ligne)
  8. Alexandra Loumpet-Galitzine, Njoya et le royaume bamoun : les archives de la Société des missions évangéliques de Paris, 1917-1937, Karthala, (ISBN 9782845867864, présentation en ligne)
  9. Les grandes pionnières du Cameroun, Editions Cognito (ISBN 9789956412082, présentation en ligne)
  10. Habi Buganza Mulinda, « « Aux origines du royaume de Ngoyo » », Civilisations, no 41,‎ , p. 165-187 (présentation en ligne)
  11. Robert Cornevin, Histoire de L'Afrique - Du tournant du XVIe au tournant du XXe, avec la collaboration de M. Cornevin, vol. 2, Payot, (ISBN 9782228114707, présentation en ligne)
  12. Robert S. Kramer, Richard Andrew Lobban, Carolyn Fluehr-Lobban, Historical Dictionary of the Sudan, Rowman & Littlefield, (ISBN 9780810861800, présentation en ligne)
  13. Maurice Delafosse, Les Arts de l’Afrique noire, Parkstone International, (ISBN 9781783108831, présentation en ligne)
  14. Pierre Vennetier, Les villes d'Afrique tropicale, Masson (ISBN 9782307112389, présentation en ligne)
  15. Stéphane Coviaux, Romain Telliez, Le Moyen Âge en Occident : Ve-XVe siècle, Armand Colin, (ISBN 9782200625290, présentation en ligne)
  16. a et b Alain Bihr, Le premier âge du capitalisme (1415-1763) - L'expansion européenne, vol. 1 (ISBN 9782849507018, présentation en ligne)
  17. A. S. Mlambo, A History of Zimbabwe, Cambridge University Press, (ISBN 9781107021709, présentation en ligne)
  18. Gérard Pescheux, Le royaume asante (Ghana): parenté, pouvoir, histoire, XVIIe-XXe siècles, Karthala, (ISBN 9782845864221, présentation en ligne)
  19. Bernard Lugan, Atlas historique de l'Afrique: Des origines à nos jours, Éditions du Rocher, (ISBN 9782268101149, présentation en ligne)
  20. D. Cahen, A.-C. Dero, A. Gérard, L'Afrique noire - Histoire et Culture=, Meddens (ISBN 9782402226417, présentation en ligne)
  21. Bethwell A. Ogot, Histoire générale de l'Afrique. L'Afrique du XVIe au XVIIIe siècle, vol. 5, UNESCO, (ISBN 9789232017116, présentation en ligne)
  22. Sarolta Anna Takacs, Eric H. Cline, The Ancient World, Routledge, (ISBN 9781317458395, présentation en ligne)
  23. Jean-Jacques Breton, Les arts premiers: « Que sais-je ? » n° 3817, Presses universitaires de France, (ISBN 9782130816805, présentation en ligne)
  24. Hubert Deschamps, L'Afrique noire précoloniale, Presses universitaires de France (ISBN 9782705902766, présentation en ligne)
  25. Jean Boulègue, Les royaumes wolof dans l'espace sénégambien (XIIIe-XVIIIe siècle), Karthala, (ISBN 9782811108816, présentation en ligne)
  26. André Kabanda Kana, L'interminable crise du Congo-Kinshasa - Origines et Conséquences, L'Harmattan, (ISBN 9782296378407, présentation en ligne)
  27. Jean Bruhat, Histoire de l'Indonésie, Presses universitaires de France (ISBN 9782705904883, présentation en ligne)
  28. Romain Bertrand dir., L'Exploration du monde - Une autre histoire des Grandes Découvertes, Seuil (ISBN 9782021406269, présentation en ligne)
  29. Pierre Amiet, Jeannine Auboyer, René Grousset, Histoire de l'Asie, Presses universitaires de France (ISBN 9782130775928, présentation en ligne)
  30. Po Dharma, Pham Cao Duong, B. Gay, Introduction à la connaissance de la péninsule indochinoise, (ISBN 9782402231411, présentation en ligne)
  31. Françoise Pommaret-Imaeda, Françoise Pommaret, Lhasa, lieu du divin : la capitale des Dalaï-Lama au 17e siècle, Éditions Olizane, , 270 p. (ISBN 978-2-88086-184-1, présentation en ligne)
  32. Henry Gaudru, Gilles Chazot, La belle histoire des volcans, De Boeck Superieur, (ISBN 9782807317925, présentation en ligne)
  33. Robert Cribb, Historical Atlas of Indonesia, Routledge, (ISBN 9781136780578, présentation en ligne)
  34. Jean Maurice, Daniel Couty, Michèle Guéret-Laferté, Images de la guerre de cent ans : actes du colloque de Rouen, 23, 24 et 25 mai 2000, Presses universitaires de France, (ISBN 9782130519003, présentation en ligne)
  35. a b c et d Yves-Denis Papin, Chronologie du Moyen-âge, Éditions Jean-paul Gisserot, (ISBN 9782877475921, présentation en ligne)
  36. Nicolas Lemas, La guerre de Cent Ans, Armand Colin, (ISBN 9782200619626, présentation en ligne)
  37. Aimé Richardt, Mgr Paul-Marie Guillaume, Jean Huss, précurseur de Luther (1370-1415), Francois-Xavier de Guibert, (ISBN 9782755410013, présentation en ligne)
  38. a et b Jean-Pierre Bois, La Paix-Histoire politique et militaire, Place des éditeurs, (ISBN 9782262039707, présentation en ligne)
  39. Quentin Mackré, Géopolitique des frontières de la Pologne : Les effets de l’adhésion à l’Union européenne et leurs origines historiques, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, (ISBN 9782367813509, présentation en ligne)
  40. Collectif, L'Europe. Encyclopédie historique, Actes Sud Littérature (ISBN 9782330116156, présentation en ligne)
  41. Amable Sablon du Corail, 1515, Marignan, Tallandier (ISBN 9791021003316, présentation en ligne)
  42. Philippe Hamon, Les renaissances (1453-1559), Humensis (ISBN 9782701189154, présentation en ligne)
  43. Laurent Testot, La Nouvelle Histoire du Monde, Sciences Humaines (ISBN 9782361065744, présentation en ligne)

BibliographieModifier

Articles connexesModifier