Ouvrir le menu principal

Château de Louvois

château à Louvois (Marne)

Château de Louvois
Image illustrative de l’article Château de Louvois
La grille armoriée du château, devant les fossés vue depuis la place d'armes.
Période ou style Classique
Type Pavillon
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Propriétaire initial Gaucher de Châtillon
Propriétaire actuel Laurent-Perrier
Protection  Inscrit MH (2015, façades et toitures, parc)
Coordonnées 49° 06′ 18″ nord, 4° 07′ 09″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Champagne
Région Grand Est
Département Marne
Commune Louvois

Géolocalisation sur la carte : Marne

(Voir situation sur carte : Marne)
Château de Louvois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Louvois

Le château de Louvois est un château situé sur la commune de Louvois dans le département de la Marne.

HistoireModifier

Le premier château de Louvois a été créé au début du XIIIe siècle, en tant que simple seigneurie, propriété de Gaucher de Châtillon, puis de la famille de Cramaille. De cette période il subsiste les douves, les caves, la prison.

Lors de son acquisition par Michel Le Tellier, marquis de Barbezieux et secrétaire d'État à la Guerre du jeune roi Louis XIV, la propriété fut érigée en marquisat, puis fit partie de la dot de mariage de son fils François Michel Le Tellier de Louvois avec des hectares de vignes et de nombreux bois. Coordinateur de la construction du château de Versailles après la mort de Colbert, ce dernier se fit construire un magnifique château sur des plans de Mansart et des jardins de cinquante hectares dessinés par Michel Le Bouteux, un élève de Le Nôtre[2]. Les terrassements et trois kilomètres de canalisations déversaient les eaux de Vertuelles et de la Fontaine fraîche dans le grand bassin supérieur qui lui-même alimentait le bassin de 60 pieds de la terrasse et les quatre bassins latéraux furent construits sous la conduite de Sébastien Le Prestre de Vauban et les Gardes suisses comme main-d’œuvre. Il constitua dans son domaine un équipage pour la chasse à courre.

À la suite de revers de fortune, le domaine devint en 1776 la propriété d'Adélaïde et Sophie, deux des filles du Roi Louis XV. Il est alors élevé en duché-pairie.

Lors de la Révolution française le domaine fut détruit. Il ne subsiste que les fondations, la grille d'entrée, l'orangerie, les fossés, le vertugadin, l'adduction d'eau et les grands bassins. À son emplacement, fut édifié, au XIXe siècle, un simple pavillon de facture classique avec quelques matériaux d'origine et un jardin paysager.

Aujourd'hui, le château, avec ses 35 hectares de jardins, est la propriété de la maison de champagne Laurent-Perrier. Une petite partie du jardin historique a été reconstitué à partir des plans originels. La propriété ne se visite pas.

Dates importantes[3]Modifier

 
Une vue des fossés partie médiévale ; de l'orangerie, parties construite par Louvois.
 
Parc du château de Louvois, dessin de Michel le Bouteux fils.
 
Parc du château de Louvois, partie sud.

Notes et référencesModifier

  1. Géoportail
  2. Notice no IA51000628, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Conférence DRAC Champagne-Ardenne, André Le Notre et le parc de Louvois, par Aurélien Boyé, Voncent Brot, Maxime Faure
  4. La chronique de Champagne, volume 1, Henri Fleury& Louis Paris, Paris, 1837 , page 292 sur Google boosk
  5. JORF n°0095 du 22 avril 2016 texte n° 55 Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2015

BibliographieModifier

  • Louis André, Michel le Tellier et Louvois, Paris, A.Colin, 1942 ;
  • Bertrand Jestaz, Jules Hardouin-Mansart, Paris, Picard, 2008 ;
  • Thierry Mariage, L'univers de Le Nostre, Sprigmont, Mardaga, 2003 ;
  • Aurélia Rostaing, Les jardins à la française : une auberge espagnole, Monumental, 2001, p. 14-21 ;
  • Louis Savot, L'architecture françoise des bastiments particuliers, Paris, 1624 ;
  • Gerold Weber, Brunnen und Wasserkunste in Frankreich im Zeitalter von Louis XIV : Mit einem typengeschichtlichen Uberblick uber die franzosischen Brunnen ab 1500, Worm, Werner'sche Verlagsgsellechaft, 1985 ;
  • La guerre et les grands bâtiments, correspondance expédiée par François-Michel Le Tellier marquis de Louvois, secrétaire d'État de la guerre et surintendant des bâtiments du roi, 1683-1691 ; réédition par Thierry Sarmant, ..., Vincennes, Service historique de l'armée de terre, imprimeur EIAT, 1999.