Air Algérie

compagnie aérienne algérienne
Air Algérie
Logo de cette compagnie

Always caring for you
«Prendre toujours soin de vous»

AITAOACIIndicatif d'appel
AHDAHAIR ALGÉRIE
Repères historiques
Date de création (73 ans)
Généralités
Basée à Aéroport d'Alger - Houari Boumédiène
Autres bases Aéroport d'Oran - Ahmed Ben Bella
Aéroport de Constantine - Mohamed Boudiaf
Programme de fidélité Air Algérie Plus
Taille de la flotte 55 [1]
Nombre de destinations 75
Siège social Drapeau de l'Algérie 1, place Maurice-Audin
16000 Alger
Filiales Air Algérie Cargo
Air Algérie Catering
Air Algérie Technics
Air Algérie Handling
Effectif 9 600 (avec les filiales Cargo, Catering, Handling et Technics) [2]
Dirigeants Bakhouche Alleche (PDG)
Site web www.airalgerie.dz
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation 102 milliards de dinars (2019)[3]

Air Algérie (code IATA : AH ; code OACI : DAH), est la compagnie aérienne nationale algérienne. Créée en 1947[4], quand fut constituée la Compagnie générale de transport (CGT), dont le réseau était principalement orienté vers la France.

Air Algérie opère depuis l'aéroport d'Alger - Houari-Boumédiène des vols vers 28 pays en Europe, en Afrique, en Asie, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. Elle dessert également 32 destinations sur le territoire algérien. Elle est membre de l'Association internationale du transport aérien, de l'Arab Air Carriers Organization et de l'Association des compagnies aériennes africaines.

Air Algérie possède la certification IOSA de l'IATA[5].

HistoireModifier

Création et débutsModifier

 
Lockheed L749A Air Algérie à Orly en 1957

En 1946, la Compagnie générale des transports aériens (CGTA) est créée. Début 1947, la compagnie propose des vols charters entre l'Algérie et l'Europe. Vers la fin des années 1940 la Compagnie Air Transport (CAT), une filiale d'Air France, est créée. La CGTA se hissera rapidement au niveau des principales compagnies aériennes mondiales et assurera, avec Air France, la plus grande partie du trafic vers la métropole au départ d'Alger, Oran ou Constantine. Avec la chute du trafic aérien après 1951, une fusion entre la CGTA et la CAT était en considération[6].

Le , la CGTA et la CAT fusionnent et forme la Compagnie générale de transports aériens Air Algérie[6]. La flotte de la nouvelle compagnie était constituée de six Sud-Ouest Bretagne, cinq DC-3 et trois DC-4[7]. Le quadrimoteur Breguet 763 Provence, familièrement appelé Deux-Ponts, est mis en service par Air France en . La même compagnie met en service le biréacteur SE 210 Caravelle sur la ligne Alger - Paris le , suivie de peu par Air Algérie en .

À partir de 1955, avec la découverte du pétrole et la Guerre d'Algérie, les besoins en transport aérien de personnel et de fret augmentent considérablement. L'Algérie et le Sahara se couvrent d'un réseau très dense, alors qu'un véritable pont aérien est mis en place sur la Méditerranée; pont aérien qui connaîtra son maximum d'activité durant les moments de rapatriement des pieds-noirs vers la France[8].

Après l'indépendanceModifier

 
Une Caravelle d'Air Algérie à Paris-Orly.
 
Un Boeing 747-100 d'Air Algérie à Alger.

Avant l'indépendance de l'Algérie, la Compagnie générale transatlantique et la Compagnie de navigation mixte détenaient 98 % des parts d'Air Algérie[9],[10]. À la suite de l'indépendance, la Délégation Générale en Algérie et Air France prennent le contrôle de la compagnie. En , l'État algérien devient actionnaire majoritaire d'Air Algérie lorsque Air France lui cède 31 % de ses parts[10]. Air Algérie devenait alors la compagnie nationale de l'Algérie[11]. En , le gouvernement algérien augmenta sa participation à 57 % dans la compagnie. Durant cette période, l'Iliouchine Il-18 entra en service sur la ligne Alger-Moscou[12]. Huit DC-4 opéraient sous les couleurs de la compagnie en . Cette année-là, quatre Convair 440 de Lufthansa furent acquis et convertis en la version 640 pour remplacer les vieux DC-4. À l'époque, les vols charters constituaient près de 20 % des opérations de la compagnie[6].

En , l'État algérien contrôlait 83 % de la compagnie. La flotte était constitué de cinq Caravelles, quatre CV-640, trois DC-3, un DC-4 et un Boeing 737-200[13]. En , Air Algérie fusionne avec la Société de travail aérien, une compagnie constituée en 1968 qui effectue des vols intérieurs et devient la Société nationale de transport et de travail aérien Air Algérie[14]. En août, la compagnie commande trois Fokker F27-400[15]. Le , l'État algérien rachète les 17 % encore détenus par Air France et porte sa participation à 100%[16]. En 1975, une nouvelle ligne vers Karachi est ouverte[6]. En , la compagnie commande quatre Boeing 727 pour 62 millions de dollars[17].

Les années 1980 et 1990Modifier

 
Un Boeing 727-200 en approche à Heathrow.

En 1980, Air Algérie employait 5 621 employés et opérait une flotte de 57 appareils. La compagnie offrait plusieurs vols internationaux, notamment vers la Belgique, la Bulgarie, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Royaume-Uni, la Libye, la Roumanie, l'Égypte, l'Espagne, la Suisse et l'URSS. De plus le réseau intérieur de la compagnie s'étendait graduellement[18]. En 1983, Air Algérie employait 6 900 personnes et disposait d'une flotte de 66 appareils. Elle possédait une filiale Inter Air Service (IAS). Celle-ci s'occupait des lignes intérieures, alors qu'Air Algérie gérait réseau international. En 1984, Air Algérie est devenu le 48e client d'Airbus en commandant deux A310[19]. Toujours en 1984, Air Algérie absorbe sa filiale IAS et se voit donner la charge de gestion des aérogares. En 1987, la compagnie est déchargée de la gestion des aérogares. En 1989, Air Algérie commande trois Boeing 767-300 au coût de 264 millions de dollars[20].

 
Un Boeing 737-200 7T-VEO d'Air Algérie.

La compagnie reçoit son premier Boeing 767-300 vers le milieu de l'année 1990. Cette année-là, la compagnie entrait dans un processus de restructuration qui dura jusqu'en 1995[21]. Ce processus faisait suite à des années de déficit. La compagnie avait perdu 64 millions de dollars seulement lors de l'année 1990. La dette d'Air Algérie s'élevait à 402 millions de dollars à la suite de la dévaluation de la monnaie locale en raison de la crise financière qui secouait l'Algérie depuis la chute du prix du baril de pétrole. La restructuration a semblé porter ses fruits puisque la compagnie enregistra un profit de 14,5 millions de dollars en 1992[21]. En 1997, Air Algérie devient une société par actions avec un capital de 2,5 milliards de dinars. En 1998, l'Algérie libéralise le transport en commun. Air Algérie s'allie avec la Sonatrach et crée Tassili Airlines en 1998.

Les années 2000-2020Modifier

En 2000, le capital d'Air Algérie est porté à 6 milliards de dinars. En 2002, il est porté à 14 milliards de dinars.

Air Algérie, a modernisé sa flotte avec l'introduction de nouveaux Boeing 737-800 dans un premier temps, pour remplacer les 727 et les 737-200, et aussi, dans un second temps, l'achat d'Airbus A330-200 qui permet de lancer de nouvelles lignes long-courrier comme la ligne Alger - Montréal, Alger - Pékin et Alger - Dubai et l'achat de Boeing 737-800 pour augmenter les activités moyen-courrier de la compagnie. Air Algérie a entrepris un nouveau plan d’acquisition de Boeing 737-800,737-700 Convertible fret/pax et d'Airbus A330-200 pour remplacer les Boeing 767-300.

Le , Air Algérie connaît le plus grave crash de son histoire : le Boeing 737-200 du vol d'Air Algérie no 6289 assurant la liaison entre Tamanrasset et Alger s'écrase à Tamanrasset juste après le décollage, faisant 102 morts et 1 survivant. Un tragique accident imputable à la déficience du moteur droit (le Boeing 737-200 étant équipé de deux réacteurs Pratt et Whitney)[22].

 
Un Airbus A330-200 7T-VJX d'Air Algérie.

En 2006, crash d'un avion cargo d'Air Algérie en Italie, faisant trois morts[23].

En 2007, ouverture de la ligne directe Alger - Montréal, le capital d'Air Algérie est porté à 43 milliards de dinars.

 
Bureaux d'Air Algérie à Pékin.

En 2009, ouverture d'une ligne directe Alger - Pékin.

En 2011, à la suite d'une grève du personnel, Mohamed Salah Boultif devient le nouveau P-DG de la compagnie[24].

Le 24 juillet 2014, un MD-83 de la compagnie aérienne espagnole Swiftair qui opérait pour Air Algérie le vol 5017, transportant 118 passagers au total de 16 nationalités différentes, dont 110 passagers et 6 membres de l'équipage (tous espagnols), qui assurait la liaison Ouagadougou - Alger disparaît des radars pour s'écraser 50 minutes après son décollage du Burkina Faso au nord du Mali, dans la région de Gossi, non loin de la frontière avec le Burkina.

En 2015, Air Algérie s'équipe de nouveaux appareils, de deux Boeing 737-700 C et de huit Boeing 737-800, la volonté d'Air Algérie de faire de l'Aéroport d'Alger - Houari Boumédiène un hub avec comme objectif d'atteindre les 10 millions de voyageurs par an. Les axes prévus : un redéploiement vers l'Afrique qui va entrer dans sa phase active, mais aussi l'ouverture de nouvelles routes vers les États-Unis et l'Asie[25].

Le , Air Algérie réceptionne lun des trois Airbus A330-200 commandés en 2014 dans le cadre de son plan de développement 2013-2017[26].

Le , Air Algérie réceptionne le deuxième Airbus A330-200 commandé en 2014[27].

Le , Air Algérie réceptionne son troisième Airbus A330-200[28].

En 2015, début du programme de formation 200 pilotes en coopération avec CAE Oxford (en) au sein du campus oxfordien de l'académie.

En 2016, Air Algérie se dote d'un 737-700 convertible pour le fret.

Le , le conseil d'administration s'est réuni pour élire Bakhouche Alleche comme DG par intérim et Abboud Achour comme président du Conseil d'administration de l'entreprise[29].

 
Airbus A330-200 d'Air Algérie à Montréal, Canada.

Le , Air Algérie lance le paiement en ligne par carte CIB et Gold d'Algérie Poste [30]. Elle lance aussi l'application Air Algérie sur IOS et Android depuis mars 2019[31].

En , Air Algérie a trouvé un accord pour la vente de ses trois Boeing 767-300 à une entreprise privé américaine. Le dernier a quitté l'aéroport d'Alger Houari Boumediene le en direction des États-Unis.

Le , un Airbus A330-200 d'Air Algérie a rapatrié 130 ressortissants algériens, tunisiens, libyens et mauritaniens à Wuhan en Chine en raison de la pandémie de Covid-19, et a suspendu ses vols avec Pékin[32].

Le , Air Algérie suspend ses vols vers l'Italie, l'Espagne, la France, et le Maroc en raison de la pandémie de Covid-19[33],[34],[35]. Quelques jours après le 21 mars, Air Algérie a décidé de suspendre tous ses vols nationaux et internationaux[33],[34],[35].

DestinationsModifier

Le réseau couvert par Air Algérie est de 96 400 km. Plus de 6,5 millions de passagers et près de 20 000 tonnes de fret sont transportés chaque année par la compagnie. En 2018, Air Algérie a transporté environ 6,5 millions de passagers ce qui fait d'Air Algérie la 4e compagnie africaine derrière Ethiopian Airlines, EgyptAir et Royal Air Maroc mais devant South African Airways ou Kenya Airways.

Le réseau international est de quarante-cinq villes desservies dans trente pays en Europe, Moyen-Orient, Asie, Afrique et Amérique - est adossé à un réseau intérieur reliant 31 villes. Air Algérie a produit près de 5 milliards de sièges-kilomètres offerts (SKO) et a réalisé 3,3 milliards de passagers-kilomètres transportés (PKT)[réf. nécessaire]. Le groupe possède 40 agences en Algérie et 27 agences à l'international[36]. En 2010, Air Algérie a transporté 3,5 millions de passagers[réf. nécessaire].

A l'international pour le marché français (le principal marché pour Air Algérie) en 2019 elle a transporté 2 884 584 passagers (+8,1% par rapport à 2018) et 16 037 tonnes de cargo. Air Algérie possède 66% de part de marché ce qui fait d'elle le plus gros transporteur entre la France et l'Algérie devant Air France, Transavia ou ASL Airlines France[37].

La compagnie opère trois lignes long-courrier vers Montréal, Pékin et Dubaï en Airbus A330-200. Elle propose sur ses vols long-courrier une classe économique, une classe affaires et depuis 2015 une classe prémium économique.

Tableau des destinations d'Air Algérie au :
Pays Ville Aéroport Aéroport(s) de départ en Algérie Notes
  Algérie Alger Aéroport d'Alger - Houari-Boumédiène Aéroport d'Adrar, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Batna, Aéroport de Béchar, Aéroport de Béjaïa, Aéroport de Biskra, Aéroport de Bordj Mokhtar, Aéroport de Chlef, Aéroport de Constantine, Aéroport de Djanet, Aéroport d'El Bayadh, Aéroport d'El Goléa, Aéroport d'El Oued, Aéroport de Ghardaïa, Aéroport d'Hassi Messaoud, Aéroport d'Illizi, Aéroport d'In Amenas, Aéroport d'In Salah, Aéroport de Jijel, Aéroport de Laghouat, Aéroport de Méchria, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Sétif, Aéroport de Tamanrasset, Aéroport de Tébessa, Aéroport de Timimoun, Aéroport de Tindouf, Aéroport de Tlemcen, Aéroport de Touggourt Hub d'Air Algérie
  Algérie Adrar Aéroport d'Adrar - Touat - Cheikh Sidi Mohamed Belkebir Aéroport d'Alger, Aéroport de Bordj Mokhtar, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Illizi, Aéroport d'In Salah, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie Annaba Aéroport d'Annaba - Rabah-Bitat Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  Algérie Batna Aéroport de Batna - Mostepha Ben Boulaid Aéroport d'Alger
  Algérie Béchar Aéroport de Béchar - Boudghene Ben Ali Lotfi Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran, Aéroport de Tindouf
  Algérie Béjaïa Aéroport de Béjaïa - Soummam - Abane Ramdane Aéroport d'Alger
  Algérie Biskra Aéroport de Biskra - Mohamed Khider Aéroport d'Alger
  Algérie Bordj Badji Mokhtar Aéroport de Bordj Mokhtar Aéroport d'Alger, Aéroport d'Adrar, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie Chlef Aéroport de Chlef Aéroport d'Alger
  Algérie Constantine Aéroport de Constantine - Mohamed Boudiaf Aéroport d'Alger, Aéroport d'Adrar, Aéroport de Béchar, Aéroport de Ghardaïa, Aéroport d'Hassi Messaoud,Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Tamanrasset, Aéroport de Tindouf Base Air Algérie
  Algérie Djanet Aéroport de Djanet - Tiska Aéroport d'Alger, Aéroport d'Illizi, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie El Bayadh Aéroport d'El Bayadh Aéroport d'Alger
  Algérie El Menia Aéroport d'El Goléa Aéroport d'Alger, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie El Oued Aéroport d'El Oued - Guemar Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  Algérie Ghardaïa Aéroport de Ghardaïa - Noumérat - Moufdi Zakaria Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Illizi, Aéroport d'Oran, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie Hassi Messaoud Aéroport d'Hassi Messaoud - Oued Irara - Krim Belkacem Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine, Aéroport d'In Amenas, Aéroport d'Oran,
  Algérie Illizi Aéroport d'Illizi - Takhamalt Aéroport d'Alger, Aéroport d'Adrar, Aéroport de Djanet, Aéroport de Ghardaïa, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie In Amenas Aéroport de Zarzaïtine - In Amenas Aéroport d'Alger, Aéroport d'Hassi Messaoud, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla
  Algérie In Salah Aéroport d'In Salah Aéroport d'Alger, Aéroport d'Hassi Messaoud, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie Jijel Aéroport de Jijel - Ferhat Abbas Aéroport d'Alger
  Algérie Laghouat Aéroport de Laghouat - Moulay Ahmed Medeghri Aéroport d'Alger
  Algérie Méchria Aéroport de Méchria Aéroport d'Alger
  Algérie Oran Aéroport d'Oran - Ahmed Ben Bella Aéroport d'Alger, Aéroport d'Adrar, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Béchar, Aéroport de Constantine, Aéroport de Ghardaïa, Aéroport d'Hassi Messaoud, Aéroport d'In Amenas, Aéroport d'Ouargla, Aéroport de Timimoun, Aéroport de Tindouf Base Air Algérie
  Algérie Ouargla Aéroport d'Ouargla - Aïn Beida Aéroport d'Alger, Aéroport d'Adrar, Aéroport de Constantine, Aéroport de Djanet, Aéroport d'Illizi, Aéroport d'In Amenas, Aéroport de Tamanrasset
  Algérie Sétif Aéroport de Sétif - 8 Mai 1945 Aéroport d'Alger
  Algérie Tamanrasset Aéroport de Tamanrasset - Aguenar - Hadj Bey Akhamok Aéroport d'Alger, Aéroport de Bordj Mokhtar, Aéroport d'El Goléa, Aéroport de Ghardaïa, Aéroport d'Illizi, Aéroport d'In Amenas, Aéroport d'In Salah, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla
  Algérie Tébessa Aéroport de Tébessa - Cheikh Larbi Tébessi Aéroport d'Alger
  Algérie Tiaret Aéroport de Tiaret - Abdelhafid Boussouf Bou Chekif Aéroport d'Alger
  Algérie Timimoun Aéroport de Timimoun Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  Algérie Tindouf Aéroport de Tindouf Aéroport d'Alger, Aéroport de Béchar, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran
  Algérie Tlemcen Aéroport de Tlemcen - Zenata - Messali El Hadj Aéroport d'Alger
  Algérie Touggourt Aéroport de Touggourt - Sidi Mahdi Aéroport d'Alger
  Allemagne Francfort-sur-le-Main Aéroport de Francfort-sur-le-Main Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran (vol saisonier)
  Arabie saoudite Djeddah Aéroport international Roi-Abdelaziz Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla Vol Hajj/Omra
  Arabie saoudite Médine Aéroport international Prince Mohammad Bin Abdulaziz Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran, Aéroport d'Ouargla Vol Hajj/Omra
  Autriche Vienne Aéroport de Vienne-Schwechat Aéroport d'Alger
  Belgique Bruxelles Aéroport de Bruxelles-National Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran (vol saisoniers)
  Belgique Charleroi Aéroport de Charleroi-Bruxelles-Sud Aéroport d'Alger
  Burkina Faso Ouagadougou aéroport de Ouagadougou Aéroport d'Alger
  Canada Montréal Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal Aéroport d'Alger
  Chine Pékin Aéroport international de Pékin-Capitale Aéroport d'Alger
  Côte d'Ivoire Abidjan Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny Aéroport d'Alger
  Égypte Le Caire Aéroport international du Caire Aéroport d'Alger
  Émirats arabes unis Dubaï Aéroport international de Dubaï Aéroport d'Alger
  Espagne Alicante Aéroport d'Alicante-Elche Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  Espagne Barcelone Aéroport de Barcelone-El Prat Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  Espagne Madrid Aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas Aéroport d'Alger
  Espagne Palma Aéroport de Palma de Majorque Aéroport d'Alger
  France Bordeaux Aéroport de Bordeaux-Mérignac Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  France Lille Aéroport de Lille-Lesquin Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran
  France Lyon Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Batna, Aéroport de Béjaïa, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran, Aéroport de Sétif, Aéroport de Tlemcen,
  France Marseille Aéroport Marseille-Provence Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Batna, Aéroport de Béjaïa, Aéroport de Chlef, Aéroport de Constantine, Aéroport de Jijel (vol saisonier), Aéroport d'Oran, Aéroport de Sétif, Aéroport de Tlemcen,
  France Metz/Nancy Aéroport de Metz-Nancy-Lorraine Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran (vol saisonier)
  France Montpellier Aéroport de Montpellier-Méditerranée Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  France Mulhouse-Bâle Aéroport international de Bâle-Mulhouse-Fribourg Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine
  France Nice Aéroport de Nice-Côte d'Azur Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine
  France Paris Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Béjaïa, Aéroport de Biskra, Aéroport de Chlef, Aéroport de Constantine, Aéroport d'El Oued, Aéroport d'Oran, Aéroport de Sétif, Aéroport de Tlemcen,
  France Paris Aéroport de Paris-Orly Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba, Aéroport de Batna, Aéroport de Béjaïa, Aéroport de Biskra, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran, Aéroport de Sétif, Aéroport de Tlemcen,
  France Toulouse Aéroport de Toulouse-Blagnac Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine (vol saisonier), Aéroport d'Oran
  Hongrie Budapest Aéroport international de Budapest-Ferenc Liszt Aéroport d'Alger
  Italie Milan Aéroport de Milan Malpensa Aéroport d'Alger
  Italie Rome Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino Aéroport d'Alger
  Jordanie Amman Aéroport d'Amman Aéroport d'Alger
  Liban Beyrouth Aéroport international de Beyrouth - Rafic Hariri Aéroport d'Alger
  Mali Bamako Aéroport international Modibo Keïta Aéroport d'Alger
  Maroc Casablanca Aéroport Mohammed-V de Casablanca Aéroport d'Alger, Aéroport d'Oran
  Mauritanie Nouakchott Aéroport international de Nouakchott-Oumtounsy Aéroport d'Alger
  Niger Niamey Aéroport international Diori Hamani Aéroport d'Alger
  Portugal Lisbonne Aéroport Humberto Delgado de Lisbonne Aéroport d'Alger
  Royaume-Uni Londres Aéroport de Londres-Heathrow Aéroport d'Alger
  Russie Moscou Aéroport de Moscou-Cheremetievo Aéroport d'Alger
  Sénégal Dakar Aéroport international Blaise-Diagne Aéroport d'Alger
  Suisse Genève Aéroport international de Genève Aéroport d'Alger
  Tunisie Tunis Aéroport international de Tunis-Carthage Aéroport d'Alger, Aéroport d'Annaba (vol saisonier), Aéroport de Constantine
  Turquie Istanbul Aéroport d'Istanbul Aéroport d'Alger, Aéroport de Constantine, Aéroport d'Oran
  Turquie Antalya Aéroport d'Antalya Aéroport d'Alger (vol saisonier)

FlotteModifier

       
Airbus A330-200 Boeing 737-800 ATR 72-600 ATR 72-500

En , la flotte d’Air Algérie comprend les avions suivants, d’un âge moyen de 11,5 ans[38]

Appareils En service Commandes Passagers Notes
F C Y+ Y Total
Airbus A330-200 3 18 14 219 263 JX JY JZ
3 18 14 219 251 JA JB JC
2 300 300 JV JW (version full éco pour les vols moyen-courrier)
ATR 72-500 12 66 66 UI UJ UK UL UM UN UO

UP UQ US VQ VR

ATR 72-600 3 66 66 UT UV UW
Boeing 737-600 5 16 85 101 JQ JR JS JT JU

Ces 5 avions ont reçu une nouvelle cabine en 2019[39]

Boeing 737-700C 2 8 104 112 KS KT

Avion convertible passagers/cargo

Boeing 737-800 BCF 1 23,9 tonnes JJ

Ancien avion passagers converti en cargo par Boeing en 2018

Boeing 737-800 NG 24 16 132 148 JO JP KA KB KC KD KE KF KG KH KI KJ JK JL JM JN KK KL KM

KN KO KP KQ KR

Renouvellement des cabines des 16 737-800 acquis entre 2000 et 2011[40]

Lockheed L-100 Hercules 1 20 tonnes [41] VHL
Total 55

FilialesModifier

La compagnie nationale Air Algérie possèdent quatre filiales dont:

Air Algérie CargoModifier

 
Avions Lockheed L-100-30 Hercules d'Air Algérie Cargo dans les airs

La filiale Air Algérie Cargo est constitué d'un Boeing 737-800BCF (un ancien avion passagers converti par Boeing en avion cargo) et un Lockheed L-100 Hercules. Air Algérie Cargo utilise aussi lors des périodes de faible demande pour les vols passagers deux Boeing 737-700C (C pour combi), des avions convertible en 30 min passagers vers cargo et inversement.

De plus, Air Algérie Cargo commercialise l'espace disponible en soute des avions Air Algérie ce qui lui permet de transporter du cargo en plus des vol passagers.

Air Algérie Cargo est basé à l'aéroport d'Alger - Houari-Boumédiène. En plus des vols passagers effectué par Air Algérie transportant du cargo elle opère des vols avec des avions 100% cargo vers Paris, Marseille, Lyon, Madrid et Nouakchott.

Air Algérie CateringModifier

 
Logo Air Algérie Catering

Air Algérie Catering travaille essentiellement dans le domaine du catering aérien, mais également dans d’autres services associés, tels que le duty free à bord des avions d'Air Algérie, des traitements des vols charters, VIP, VVIP, le Handling, en plus de l’activité traiteur et autres services de support.

Air Algérie Catering travaille avec plus d’une quinzaine de compagnies aériennes en plus d'Air Algérie comme Royal Air Maroc, Emirates, EgyptAir, Air Canada, Tassili Airlines, Air France, Iberia, Tunisair, Turkish Airlines, Royal Jordanian. Elle fournit aussi les plateaux repas servi par la SNTF au sein des trains algériens.

Air Algérie HandlingModifier

Air Algérie Handling prend en charge les opérations de manutention aéroportuaires (enregistrement des bagages, embarquement des passagers) au sein des aéroports algérien. Elle a pour principal client Air Algérie mais aussi s'occupe aussi du handling des compagnies étrangères sur le sol algérien.

Air Algérie TechnicsModifier

Air Algérie Technics s'occupe de la maintenance des appareils d'Air Algérie pour tout ce qui touche à l’hydraulique, l’électronique, la pneumatique et le moteur. Mais aussi depuis 2019 de s'occuper de la maintenance d'appareils d'autres compagnies aériennes (comme la flotte de Boeing 737-800 de Tassili Airlines) et de la flotte présidentielle algérienne (les ATR 72-600).

Elle possède ses installations dans des hangars au sein de l'Aéroport d'Alger - Houari-Boumédiène mais intervient aussi dans les aéroports algériens. Elle dispose des agréments de l'aviation civile algérienne mais aussi de l'Agence européenne de la sécurité aérienne pour sa maintenance reconnu de qualité et conformes aux exigences attendu[42]

Accidents et incidentsModifier

Air Algérie à connu très peu d'accidents mais plusieurs incidents, mineurs ou majeurs depuis sa création en 1947[43] :

GouvernanceModifier

Liste des dirigeants de la compagnieModifier

Notes et référencesModifier

  1. https://www.planespotters.net/airline/Air-Algerie
  2. Gate 7, « Air Algérie : reprise des vols, rénovation des cabines et ambitions de développement. », sur Gate7.online, (consulté le 24 juin 2020).
  3. http://www.aps.dz/economie/95947-air-algerie-un-chiffre-d-affaires-de-plus-de-53-milliards-da-a-fin-juillet-2019
  4. « Historique d'Air Algérie » (consulté le 18 avril 2010)
  5. https://www.liberte-algerie.com/actualite/air-algerie-obtient-de-liata-la-certification-iosa-42403
  6. a b c et d (en) Ben R. Guttery, Encyclopedia of African Airlines, Jefferson, Caroline du Nord, Mc Farland & Company, Inc, , 291 p. (ISBN 978-0-786-40495-7, OCLC 39143011), p. 15
  7. « WebCite query result », sur www.webcitation.org (consulté le 27 septembre 2015)
  8. « Presentation d'air algerie - Rapports de Stage - Lahiba26 », sur etudier.com, (consulté le 27 novembre 2017)
  9. (en) « World airline survey – Air Algerie (Compagnie Générale de Transport Aériens) », Flight international, .
  10. a et b (en) R. E. G. Davies, « Airline Profile - Air France », Flight international, (consulté le 28 septembre 2015).
  11. (en) « The Arab airlines' challenge », Flight International (consulté le 28 septembre 2015), p. 1513-1516.
  12. (en) « Air commerce - Il-18s for Air Algerie? », Flight international (consulté le 28 septembre 2015).
  13. « World airlines 1970 – Air Algérie (Compagnie Générale de Transports Aériens) », Flight International.
  14. (en) « Third-level airlines – Société de Travail Aérien (STA) », Flight International.
  15. (en) « Air Transport », Flight International.
  16. (en) « World airline survey – Air Algerie (Compagnie Nationale de Transport Aerien) », Flight International, .
  17. (en) « Airliner Market », Flight International, .
  18. « World airline directory – Air Algérie (Société Nationale de Transport et de Travail Aérien) », Flight International.
  19. (en) « Air Algerie chooses A310 », Flight International.
  20. (en) « hong kong | fokker | boeing | 1990 | 2115 | Flight Archive », Flightglobal.com, (consulté le 3 octobre 2015).
  21. a et b (en) « british aerospace | thorn emi | 1993 | 1713 | Flight Archive », Flightglobal.com, (consulté le 3 octobre 2015).
  22. bdv.fr Histoire de la compagnie Air Algérie
  23. « Air Algérie: Les 7 crashs mortels de la compagnie avant le vol AH5017 », Al Huffington Post, (consulté le 27 novembre 2017).
  24. .Hacen Ouali, « Bouabdellah s’en va, Salah Boultif le remplace », El Watan,‎ (lire en ligne).
  25. air-algerie-decide-a-tirer-profit-de-la-croissance-africaine
  26. « Air Algérie étoffe sa flotte », Orientbr.com, .
  27. « Renouvellement de la flotte : Air Algérie réceptionne son deuxième Airbus A330-200 », elmoudjahid.com (consulté le 1er juin 2015).
  28. « Renouvellement de la flotte : Air Algérie réceptionne son deuxième Airbus A330-200 » (consulté le 2 juillet 2015).
  29. « Air Algérie : Bakhouche Alleche officiellement DG par intérim | Info & Actualités depuis 2007 », TSA-algerie.com (consulté le 17 février 2017).
  30. « Air Algérie lance le paiement en ligne par carte CIB - Algerie Eco », sur Algerie Eco, (consulté le 24 juin 2020).
  31. « Visas Voyages Algérie », sur Visas Voyages Algérie (consulté le 26 août 2020).
  32. « Air Algérie rapatrie des ressortissants algériens de Chine | El Watan », El Watan (consulté le 16 mars 2020).
  33. a et b Kamal Louadj, « Air Algérie ne desservira plus l’Italie », Sputnik (consulté le 16 mars 2020).
  34. a et b Ouramdane Mehenni, « Coronavirus : Air Algérie suspend ses vols vers la France et l'Espagne », Algerie Eco, (consulté le 16 mars 2020).
  35. a et b « L'Algérie suspend tous ses vols à destination comme en provenance de France », Sputnik (consulté le 16 mars 2020).
  36. « Agences Air Algérie », sur Air Algérie (consulté le 21 mai 2020)
  37. Ministère des Transports, « BULLETIN STATISTIQUE TRAFIC AÉRIEN COMMERCIAL : Année 2009 » [PDF], sur ecologie.gouv.fr, 6 juillet 2020 1 (consulté le 12 septembre 2020)
  38. « Air Algérie Fleet Details », sur planespotters.net (consulté le 26 mars 2015)
  39. « Air Algérie : nouvelles cabines à bord du Boeing 737-600 (images) », sur Visas & Voyages - Algérie, (consulté le 23 juin 2020)
  40. Canal Algérie, « Reportage sur la base de maintenance d'Air Algérie à Dar El Beida - Alger »
  41. « Notre Flotte », sur Air Algérie (consulté le 20 mai 2020)
  42. « Notre démarche Qualité », sur Air Algérie (consulté le 21 mai 2020)
  43. Harro Ranter, « Aviation Safety Network > ASN Aviation Safety Database > Geographical regions index > ASN Aviation Safety Database results », sur aviation-safety.net (consulté le 15 mai 2020)
  44. Khidr Ali, « Air Algérie : Abdelwahid Bouabdellah limogé », sur www.algerie1.com (consulté le 27 novembre 2017)
  45. Chérif Memmoud, « Bouabdallah limogé, Boultif nouveau P-DG », Djazairess,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2017)
  46. « Indiscret- Le PDG d'Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, limogé - ALG24 », sur www.alg24.net (consulté le 27 novembre 2017)
  47. « Instabilité à la direction d’Air Algérie : Histoire d’une turbulence continue », DIA (Dernière Infos d'Algérie),‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2017)
  48. « Air Algérie : Allache Bakhouche nouveau PDG », sur Algerie1.com (consulté le 24 juin 2020).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Ben R. Guttery, Encyclopedia of African Airlines, Jefferson, Caroline du Nord, Mc Farland & Company, Inc, , 291 p. (ISBN 978-0-786-40495-7, OCLC 39143011), p. 15

Articles connexesModifier

Liens externesModifier