Ouvrir le menu principal

Antalya

ville turque

Antalya
Antalya
Le port d'Antalya.
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région méditerranéenne
Province Antalya
District Antalya
Maire
Mandat
Muhittin Böcek (CHP)
2019-2024
Préfet Sebahattin Öztürk
2013
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 07
Démographie
Population 2 328 555 hab.
Densité 1 643 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 54′ 00″ nord, 30° 41′ 00″ est
Altitude 30 m
Superficie 141 700 ha = 1 417,00 km2
Localisation
Localisation de Antalya
Districts de la province d'Antalya

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Antalya

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Antalya
Liens
Site de la mairie http://www.antalya.bel.tr
Site de la province http://www.antalya.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Antalya est une ville du sud de la Turquie dans la préfecture de la province du même nom.

Antalya est aujourd'hui la capitale touristique de la côte méditerranéenne turque, surnommée la « Riviera turque ». Elle peut même être considérée comme l'une des stations balnéaires les plus fréquentées au monde avec plus de 9 millions de touristes annuels en 2010[1].La vieille ville d'Antalya, Kaleici, s'allonge au flanc d'une falaise abrupte en contrebas de laquelle se niche un ancien port, aujourd'hui port de plaisance moderne.

En 2014, la ville compte 2 222 562 habitants.

Depuis sa fondation en 150 av. J.-C. par Attale II, roi de Pergame, qui l'appela Attaleia (Αττάλεια : Attalie), la ville a toujours été habitée. Les Romains, les Byzantins et les Seldjoukides occupèrent la ville avant qu'elle ne tombe sous la loi ottomane. Elle fut alors nommée Adalya (ou Adalia). Au Moyen Âge, Antalya était connue en Europe sous le nom de Satalieh (ou Satalia).

PopulationModifier

Population
2016 2 328 555[2]
2014 2 222 562
2011 2 043 482
2008 1 859 275
2007 1 789 295

ClimatModifier

Antalya bénéficie d'un climat méditerranéen. Les hivers sont doux et très pluvieux tandis que les étés sont chauds et secs. On compte environ 300 jours par an avec du soleil. La température peut grimper dans la journée jusqu'à 45 °C en juillet-août[réf. nécessaire] mais elle ne dépasse pas le plus souvent les 30 °C. La brise marine et le vent de nord-ouest soufflant de l'intérieur des terres rendent la chaleur plus supportable en été. Quant à la température de la mer elle oscille entre 15 °C en hiver et 28 °C en été.

Relevé météorologique d'Antalya-altitude: 57 m-(36° 42′ N, 30° 44′ E) (période 1961-1990)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 6 6,2 8 11,1 14,7 19,2 22,2 22 19 14,8 10,6 7,5 13,4
Température moyenne (°C) 9,9 10,3 12,7 16,1 20,3 25 28,1 27,7 24,5 19,7 14,8 11,4 18,4
Température maximale moyenne (°C) 14,9 15,2 17,9 21,2 25,3 30,4 33,8 33,6 30,9 26,2 20,9 16,5 23,9
Précipitations (mm) 237,9 191 101,5 47,9 27,5 8,6 5,4 2,3 12,6 70,4 149,7 222,7 1 077,5
Source : Le climat à Antalya (en °C et mm, moyennes mensuelles) climate-charts.com


Dotée d'un climat méditerranéen, la ville attire chaque année des millions de visiteurs, la plupart étant européens. Le tourisme y est fortement développé.

HistoireModifier

La ville fut fondée en 150 av. J.-C. par le roi Attale II de Pergame de 159 à 138 av. J.-C. Elle fut alors nommée Attaleia (Αττάλεια : Attalie) en l'honneur de son fondateur. Depuis sa fondation jusqu'à nos jours, la ville a toujours été peuplée. Le neveu et successeur d'Attale II, nommé Attale III, régna jusqu'à sa mort, en 133 av. J.-C. Et c'est à cette date que le Sénat romain, allié d'Attale à qui avait été confiée la charge de lui trouver un successeur, décida d'annexer le royaume.

Avec l'annexion par Rome du royaume de Pergame, Attaleia passa sous domination romaine et ce pour plus d'un millénaire, car elle appartiendra ensuite à l'Empire Romain d'Orient, aussi nommé Empire Byzantin, et ce jusqu'au début du XIIIème siècle.

Lorsque l’empereur Hadrien la visita, en 130, durant son grand tour de l'empire, il entra par un arc de triomphe, la porte d’Hadrien, construit en son honneur. C'est à Attaleia qu'aurait débarqué l'apôtre Paul, avec ses compagnons Barnabé et Marc, lors son premier voyage en Asie Mineure (45-49 ap. J.-C.). En 395 a lieu la séparation de l'empire romain en deux parties distinctes : les empires romains d'Occident et d'Orient (aussi appelé byzantin). Au début de la période byzantine, au IVème et Vème siècles, le christianisme se répand dans la région d'Attaleia. Les Byzantins construisent une enceinte double pour protéger la ville contre les attaques arabes (à partir du VIIème siècle).

À la fin du XIIème et au début du XIIIème siècle, l'empire byzantin est en déclin et perd de nombreux territoires. En 1207, la dynastie turque des Seldjoukides, qui règne sur le sultanat de Roum, conquiert Attaleia. Ils donnent à Attaleia un nouveau nom et un emblème : le Yivli Minare (Minaret cannelé). Près de deux siècles plus tard, en 1391, la dynastie des Ottomans acquiert la ville qui est alors nommée Adalya. Cependant, au Moyen Âge, Antalya est connue en Europe sous le nom de Satalieh.

En 1919, avec l'effondrement de l'Empire Ottoman suite à la 1ère Guerre Mondiale, les alliés occupent de nombreux territoires turcs (Accords Sykes-Picot et traité de Sèvres). C'est ainsi qu'Antalya est occupé jusqu'en 1921 par l'Italie, quand celle-ci est chassée manu militari par Atatürk. Elle devient alors capitale de la province à sa nom.

MonumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Temple d'Apollon (bourg de Side) d'époque romaine (vers 150 ap. J.-C.).
  • Porte d'Hadrien en marbre.
  • Élégant minaret cannelé de la mosquée Yivli (1230) qui est devenu le symbole de la ville.
  • Le minaret tronqué (Kesik minare) de la vieille ville aux côtés des ruines d'une ancienne église (VIe siècle ap. J.-C.), bâtie sur les fondations d'un temple du IIe siècle ap. J.-C., puis convertie en mosquée après les invasions arabes du VIIe siècle ap. J.-C.[réf. nécessaire]

ÉconomieModifier

À part le tourisme et le commerce, Antalya développe à grande échelle la culture des légumes et des fruits, principalement sous serres. La municipalité a construit, en centre ville, un grand marché couvert aux légumes et aux fruits.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

PersonnalitésModifier

JumelagesModifier

ÉvénementsModifier

Chaque année se déroule le Festival du film d'Antalya.

Un avion détourné y atterrit le 18 août 2007. L'avion était un appareil de la compagnie Atlas Jet qui se rendait de Chypre à İstanbul. La plupart des passagers réussirent à ouvrir de force la porte arrière de l'appareil et à s'enfuir.

La ville a accueilli les Championnats du monde d'escrime 2009 et les Championnats d'Europe de Wushu 2010.

Voir aussiModifier

  • Phaselis, un site archéologique à proximité

SourcesModifier

  1. (en) « Nombre d'arrivées de touristes », Tourism Statistics, Ministry of Culture and Tourism (Turkey), (consulté le 28 janvier 2011)
  2. (tr) « Antalya Nüfusu », sur www.nufusu.com (consulté le 24 juillet 2017)

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.