Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Adrar (Algérie)

ville algérienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adrar.

Adrar (en tifinagh : ⴰⴷⵕⴰⵕ, en arabe : أدرار), est une commune de la wilaya d'Adrar, dont elle est le chef-lieu, située à 1 400 km au sud-ouest d'Alger.

Adrar
Adrar, place des Martyrs
Adrar, place des Martyrs
Noms
Nom arabe أدرار
Nom berbère ⴰⴷⵕⴰⵕ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Saoura
Wilaya Adrar
(chef-lieu)
Daïra Adrar
(chef-lieu)
Code postal 01000
Code ONS 0101
Démographie
Population 64 781 hab. (2008[1])
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 27° 52′ 00″ nord, 0° 17′ 00″ ouest
Altitude 279 m
Min. 279 m
Max. 279 m
Superficie 633 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Adrar.
Localisation de la commune dans la wilaya d'Adrar.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Adrar

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Adrar

Sommaire

GéographieModifier

SituationModifier

Le territoire de la commune d'Adrar se situe au centre-nord de sa willaya. La ville d'Adrar est située à environ :

  • 600 km au sud-est de Béchar, par la route, et 429 km à vol d'oiseau ;
  • 1 200 km à l'est de Tindouf, par la route, (via Béchar) et 777 km à vol d'oiseau ;
  • 1 400 km au sud-ouest d'Alger, par la route, et 1 087 km à vol d'oiseau.

Relief et géologieModifier

ClimatModifier

Données climatiques à Adrar (climat désertique chaud - zone saharienne hyper-aride).
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 6,8 9,9 13,1 16,9 22,2 27,3 28,8 28,1 25,4 19,2 12,8 7,3 18,15
Température moyenne (°C) 13,7 17,7 21 25,7 30,5 35,6 37,5 36,8 33,6 27,5 19,9 14,1 26,14
Température maximale moyenne (°C) 20,6 25,4 28,9 34,5 38,7 43,9 46,3 45,4 41,8 35,7 26,9 20,9 34,12
Précipitations (mm) 2 1,6 2,1 2,3 0,2 0,5 0,1 0,7 2,1 2 0,7 0 14,3
Humidité relative (%) 38 33,7 26,6 22,5 18,1 13,6 12,1 12,7 16,8 23,9 31,7 39,6 24,11
Source : The Weather Network, statistiques de 1961 à 1990[2].


Adrar a un climat désertique chaud (Classification de Köppen BWh) typique de la zone saharienne hyper-aride, c'est-à-dire du cœur du Sahara, avec un été torride, très long et un hiver court, tempéré chaud. Le climat, hyper-aride, est celui d'un désert absolu, puisque la moyenne annuelle des précipitations atteint à peine 14 - 15 mm, tombant essentiellement en automne ou au printemps. À des occasions exceptionnelles, des orages violents peuvent se produire à cause de masses d'air plus frais venant du nord qui rencontre les masses d'air brûlant venues directement du désert surchauffé pendant la journée. Les températures moyennes maximales sont de 46 - 48 °C en juillet (le mois le plus chaud) mais tournent plutôt autour de 50 °C entre juin et septembre, ce qui fait d'Adrar une des villes les plus chaudes du monde. La moyenne de jours où le mercure dépasse la barre des 40 °C est de l'ordre de 130 jours par an. Les températures restent élevées en hiver mais seulement la journée car dans les étendues désertiques, il n'y a rien pour retenir la chaleur et températures minimales moyennes avoisinent 7 °C. Le ciel est clair, le soleil omniprésent, le beau temps perpétuel. L'irradiation solaire figure parmi les plus élevées au monde et la durée moyenne de l'insolation est environ de 3.978 h par an[3]. Le rapport en pourcentage entre la durée du jour et la durée d'ensoleillement annuelle y est dépasse 90 %. La température moyenne journalière annuelle est de 26 - 27 °C à Adrar. L'humidité relative est exceptionnellement faible toute l'année avec une moyenne annuelle d'environ 24 %, et particulièrement en saison chaude où le degré hygrométrique de l'air descend souvent en dessous de 5 %.

TransportsModifier

Adrar dispose d'un aéroport situé à 11 km au sud-est de la ville. Des vols opérés par la compagnie Air Algérie relient Adrar aux grandes villes du nord de l'Algérie : Alger et Oran, et à quelques villes du sud algérien : Ouargla et Bordj Badji Mokhtar.

Localités de la communeModifier

En 1984, la commune d'Adrar est constituée à partir des localités suivantes[4] :

  • Adrar
  • Adgha
  • Ouguedim
  • Barbaa
  • Ouled Oungal
  • Ouled Ouchen
  • Ouled Ali
  • Tililane
  • Meraguen

ToponymieModifier

Le nom de la ville signifie « pierre, rocaille, mont » en berbère. Adrar se prononce localement Adghagh (« rocaille » en berbère), c'est la transcription française qui en a fait Adrar. Il s'agit probablement d'un traitement linguistique particulier appelé confusion sémantico-formelle (propre à la zone berbérophone méridionale), plutôt que d'un traitement phonétique particulier (r/gh).

HistoireModifier

SantéModifier

L'hôpital Ibn Sina d'Adrar est une structure sanitaire, sise dans la commune d'Adrar, qui dépend du centre hospitalier universitaire d'Oran, et qui relève de la Direction de la Santé et de la Population (DSP) de la wilaya d'Adrar.

Les consultations spécialisées ainsi que les hospitalisations des habitants de cette commune se font dans l'un des hôpitaux de la wilaya d'Adrar:

DémographieModifier

Selon l'Office National des Statistiques la population est de 64,781 personnes en 2008[12].

Vie quotidienneModifier

 
Fantasia à Adrar

Adrar possède un centre de rétention. La ville d'Adrar abrite une université et elle est réputée pour la richesse de ses collections de manuscrits.

PatrimoineModifier

 
Constructions en terre crue à Adrar.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier