Amman

capitale de la Jordanie

Amman
Philadelphia, Rhabbat Ammon, عمان
Drapeau de Amman
Drapeau
Amman
Vue d'Amman depuis la citadelle.
Administration
Pays Drapeau de la Jordanie Jordanie
Province Gouvernorat d'Amman
Démographie
Gentilé Ammanien[1]
Population 4 000 000 hab. (2016 [2])
Densité 2 381 hab./km2
Géographie
Coordonnées 31° 57′ 14″ nord, 35° 56′ 08″ est
Altitude 784 m
Superficie 168 000 ha = 1 680 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Jordanie
Voir sur la carte topographique de Jordanie
Amman
Liens
Site web ammancity.gov.jo

Amman (en arabe : عمان, ʿammān) \ʕamːaːn\ est la capitale de la Jordanie depuis 1921.

À l'époque romaine, elle est appelée Philadelphia et apparaît dans la Bible sous le nom de Rhabbat Ammon. Elle est d'ailleurs l'une des plus vieilles villes du monde à être toujours habitée[3]. Avec plus de 4 millions d'habitants en 2016[2], elle est la plus grande ville de Jordanie, constituant le centre administratif et économique du pays.

Géographie modifier

Situation modifier

Amman se trouve dans une zone vallonnée au Nord-Ouest de la Jordanie. La ville était à l'origine bâtie sur sept collines (ce qui lui a valu le surnom de Rome du Moyen-Orient), mais elle s'étend maintenant sur 19 collines (chacune connue sous le nom « jabal » ou montagne). Les principaux quartiers d'Amman tirent leur nom des collines sur les pentes desquelles ils s'adossent.

La capitale abrite encore des camps de Palestiniens, créés en 1948 et 1967 en conséquence du Conflit israélo-arabe.

Districts modifier

La municipalité du Grand Amman est constituée de 22 districts[4] :

Numéro Nom Numéro Nom Carte
1 Marka 12 Kherbet Al-Souq
 
Carte des districts d'Amman.
2 Al-Madina 13 Al-Moqablen
3 Basman 14 Wadi Al-Sir
4 Al-Naser 15 Badr Al-Jadida
5 Al-Yarmouk 16 Swaileh
6 Ras Al-Ain 17 Tla' Al-Ali
7 Badr 18 Al-Jubeiha
8 Zahran 19 Shafa Badran
9 Al-Abdali 20 Abu Nsair
10 Tariq 21 Ohod
11 Al-Qweismeh 22 Marj Al-Hamam

Démographie modifier

Depuis 1879, l'évolution démographique de Amman a été :

1879 1906 1930 1940 1952 1979
5005 00010 00020 000108 000848 587
1999 2004 2010 2015 - -
1 864 5002 315 6002 842 6294 007 526--
Sources[5],[6],[7]:

Histoire modifier

 
Colonnes romaines du temple d'Hercule à la citadelle d'Amman.

À travers l'histoire, Amman a abrité plusieurs civilisations.

Au XIIIe siècle av. J.-C., Amman avait pour nom Rabbath Ammon[8] et était la capitale des Ammonites. Elle est ensuite envahie par les Assyriens, suivis par les Perses puis les Grecs. Ptolémée II Philadelphe, le dirigeant lagide d'Égypte, la renomme Philadelphia. La ville fait partie du royaume nabatéen jusqu'en 106 apr. J.-C., où Philadelphia passe sous la domination de l'Empire romain.

En 324 apr. J.-C., le christianisme devient la religion de l'Empire et Philadelphia le siège d'un évêché pendant le début de l'ère byzantine. Une des églises de cette période existe toujours dans la citadelle.

Philadelphia est renommée Amman sous les rois ghassanides, vassaux des Byzantins. Après la conquête musulmane du Levant, elle fleurit sous les Umayyades (capitale : Damas) et les Abbassides (capitale : Bagdad).

Amman est détruite par plusieurs tremblements de terre et catastrophes naturelles, et reste un petit village et un tas de ruines, dans le pachalik de Damas (1517-1864) puis le vilayet de Syrie (1865-1918), dont le centre administratif local est As-Salt (Saltus).

En 1887 arrivent les Circassiens , majoritairement musulmans, qui ont quitté le Caucase à cause de son annexion par les Russes pendant les règnes des tsars Nicolas Ier et Alexandre II (guerre russo-circassienne 1763-1864, nettoyage ethnique des Circassiens) et ont trouvé refuge dans l’Empire ottoman. Une partie d’entre eux s’installe en Jordanie.

Amman est prise par les Britanniques en septembre 1918 lors de la bataille d'Amman ; elle remplace Salt comme siège administratif. En 1921, Abdallah Ier la choisit comme capitale de son État nouvellement créé, l'émirat de Transjordanie, devenu plus tard le royaume hachémite de Jordanie. Amman reste une petite ville jusqu'en 1948, quand la population augmente considérablement à cause de l'afflux de réfugiés palestiniens venant de ce qui est aujourd'hui Israël. Amman se développa rapidement à partir de 1952 sous le règne de deux rois hachémites, Hussein et Abdallah II.

La population de la ville continue d'augmenter à un rythme irrégulier, au fil des différentes immigrations de populations fuyant les guerres ou les territoires occupés (Palestiniens, Syriens, Irakiens, Koweïtiens).

Climat modifier

Amman a un climat semi-aride avec des hivers doux et pluvieux[9]. Amman est classé Csa selon la classification de Köppen et sa température moyenne annuelle est de 17,5 °C. Les précipitations moyennes annuelles sont de 271 mm et il ne pleut pas de juin à septembre[10]. Janvier est le mois où il pleut le plus avec 62 mm[10].

Relevé météorologique d'Amman
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 3,1 4 5,9 9,2 12,9 16,5 18,3 18,3 16,2 13,2 8,5 4,7 10,89
Température moyenne (°C) 8 9 12 16 21 24 26 26 24 20 14 10 17,5
Température maximale moyenne (°C) 12,2 14 17,3 22,5 27 30,7 31,9 32,1 30,6 26,6 20 14,1 23,25
Record de froid (°C)
date du record
−4
2008
−5
1992
−4
1976
−3
1997
1
1993
7
1973
11
2012
10
1989
10
1992
0
1990
−1
1992
−6
2013
−6
2013
Record de chaleur (°C)
date du record
23
2000
27
2004
32
2008
38
1989
38
1995
40
2012
43
2000
43
2010
40
2006
38
2002
31
1974
27
2005
43
2000
Ensoleillement (h) 217 201 248 300 341 390 403 403 330 310 240 186 3 569
Record de vent (km/h)
date du record
48
1994
42
1990
49
1993
40
1995
49
2004
40
1995
50
1994
37
1990
43
2007
42
1989
48
1994
42
2002
50
1994
Précipitations (mm) 62 54 51 17 3 0 0 0 0 8 25 51 271
dont neige (cm) 2,06 0,24 0,61 0 0 0 0 0 0 8,37 0 0,36
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
103
1994
70
2003
101
1997
70
2002
71
2005
52
2010
39
2000
50
2007
50
2008
50
2007
147
1994
52
1999
147
1994
Nombre de jours avec précipitations 8 8 6 3 2 0 0 0 0 2 4 7
Humidité relative (%) 70 65 57 45 38 38 39 44 47 48 56 67
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
12,2
3,1
62
 
 
 
14
4
54
 
 
 
17,3
5,9
51
 
 
 
22,5
9,2
17
 
 
 
27
12,9
3
 
 
 
30,7
16,5
0
 
 
 
31,9
18,3
0
 
 
 
32,1
18,3
0
 
 
 
30,6
16,2
0
 
 
 
26,6
13,2
8
 
 
 
20
8,5
25
 
 
 
14,1
4,7
51
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm
Heures de lumière du jour
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
Heure moyenne de l'aube 05:36 05:17 04:45 05:06 04:38 04:29 04:40 05:00 05:20 05:39 05:04 05:29
Heure moyenne du crépuscule 15:54 16:22 16:44 18:05 18:26 18:43 18:43 18:20 17:42 17:03 15:36 15:33

Économie modifier

Culture modifier

Depuis 2010, Amman présente son propre Festival de l’Image à l'initiative de l’Institut Français de Jordanie (IFJ), en partenariat avec la Municipalité du Grand Amman, la galerie Darat Al Tasweer. En 2013, les Rencontres d’Arles se joignent aux partenaires[11].

Médias modifier

Amman constitue un pôle journalistique important pour les reporters cherchant à couvrir les événements régionaux. De nombreux journaux et chaînes télévisées jordaniennes y sont situées, en particulier la Jordan Radio and Television Corporation.

La ville est également un point d'entrée majeur pour les journalistes arrivant au Moyen-Orient dans le but de diffuser des informations concernant l'Irak ou les Territoires palestiniens par exemple.

Transport modifier

Amman possède deux aéroports :

Tourisme modifier

 
Le Théâtre antique d'Amman
 
Mosquée du roi Abdallah Ier

Le tourisme à Amman se concentre sur les quartiers anciens du centre-ville, qui se trouvent autour du vieux souk (un marché très animé) et de la mosquée du roi Hussein, la plus ancienne de la ville.

Les constructions sur la colline de la citadelle d'Amman, connue sous le nom Jabal al-Qal'a[12], datent des époques romaine et byzantine, avec des ajouts ultérieurs des débuts de l'ère de l'Islam. Des fouilles dans les zones nord et est de la citadelle ont mis au jour des restes pouvant remonter à l'âge de bronze. La citadelle abrite aussi le temple d'Hercule qui aurait été construit sous le règne de l'empereur romain Marc-Aurèle.

Derrière l'emplacement de l'ancien forum se trouve le théâtre romain, le plus grand de Jordanie, avec 6 000 places. Il aurait été construit entre 138 et 161 apr. J.-C. par l'empereur Antonin le Pieux ; il s'adosse au flanc d'une colline et est toujours utilisé pour des spectacles.

En 1161, la forteresse a été occupée par les croisés qui lui donnaient le nom d'Ahamant. Elle devient le domaine des Templiers pour quelques années après 1166[13].

Amman possède aussi de nombreuses mosquées. Parmi les plus récentes, l'énorme mosquée du roi Abdallah Ier, construite entre 1982 et 1989. Elle est coiffée d'un dôme en mosaïque bleue, sous lequel 3 000 fidèles peuvent se recueillir.

Sites touristiques des environs modifier

  • Le site du baptême (Al-Maghtas en arabe) sur le JourdainJésus a été baptisé par Jean Baptiste.
  • Le Mont Nebo, où Moïse serait mort après avoir entrevu la terre promise.
  • Les rivages de la Mer Morte.
  • Gherasa (Jerash), une des anciennes cités romaines les mieux préservées.
  • Petra, à mi-chemin de la route menant à la station balnéaire d'Aqaba, est l'un des lieux historiques les plus célèbres pour leur beauté.

Urbanisme modifier

Amman comprend quelques gratte-ciel dont le plus haut est l'Amman Rotana qui atteint 188 m de hauteur.

Galerie de photos modifier

Jumelages modifier

Amman est jumelée avec les villes suivantes :

 
Jumelages et partenariats d’Amman. 
Jumelages et partenariats d’Amman. 
VillePaysPériode
 Alger Algériedepuis
Ankara Turquiedepuis
 Astana Kazakhstandepuis
 Bagdad Irakdepuis
 Bakou Azerbaïdjandepuis
 Beyrouth Libandepuis
 Bichkek Kirghizistandepuis
 Bucarest Roumaniedepuis
 Calabre Italiedepuis
 Chicago États-Unisdepuis
 Cincinnati[14] États-Unis
 Damas Syrie
Djeddah Arabie saouditedepuis
Doha Qatardepuis
 Erevan Arméniedepuis
 Genève Suissedepuis
 Gouvernorat central Bahreïn -
Islamabad Pakistandepuis
Istanbul Turquiedepuis
 Khartoum Soudandepuis
 Le Caire Égyptedepuis
 Mascate Omandepuis
 Miami États-Unisdepuis
 Milan Italiedepuis
 Montréal Canada
 Moscou Russiedepuis
 Mostar Bosnie-Herzégovine
Municipalité de Paphos[15] Chypre
 Naltchik Russiedepuis
Nouakchott Mauritaniedepuis
 Pretoria Afrique du Suddepuis
Pékin Chinedepuis
 Rabat Marocdepuis
 San Francisco[16],[17] États-Unisdepuis
Sanaa Yémendepuis
 Sarajevo Bosnie-Herzégovinedepuis
 Sofia Bulgariedepuis
Sylhet Bangladesh
 São Paulo[18] Brésildepuis
 Tegucigalpa Hondurasdepuis
 Tokyo Japon
Tunis Tunisiedepuis

Notes et références modifier

  1. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/no_106_janv-mars_2009_cle446315.pdf
  2. a et b « Population stands at around 9.5 million, including 2.9 million guests », The Jordan Times, The Jordan News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Business Optimization Consultants B.O.C., « Jordan - Touristic Sites », sur kinghussein.gov.jo (consulté le ).
  4. (ar) « أمانة عمّان إتصل بنا » [« Municipalité d'Amman - contactez-nous »], sur ammancity.gov.jo (consulté en ).
  5. « Amman » [archive du ] (consulté le )
  6. « About Amman Jordan » [archive du ], downtown.jo (consulté le )
  7. « About GAM => History » [archive du ], sur Greater Amman Municipality (consulté le )
  8. Rabbath Ammon, dans la Bible : Josué 13,25, Deutéronome 3,11, 2 Samuel 12,26-31, 20,1-3, Jérémie 49,2.
  9. « linternaute.com/voyage/amman/1… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  10. a et b « climate-charts.com/Locations/t… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  11. Amman 2013: Festival de l'Image, Jordanie Le Journal de la Photographie, Amman 2013.
  12. Jabal al-Qal'a en arabe : jabal al-qalʿa, جبل القلعة, mont de la forteresse.
  13. Maxime Goepp, Benjamin Saintamon, « Ahamant (Jordanie) :: Princée d'Outre Jourdain », sur « Forteresses d'Orient »
  14. « https://www.cincinnatisistercity.org/amman-jordan »
  15. (el) « Διεθνείς Σχέσεις και Τουριστική Ανάπτυξη » (consulté le )
  16. « Amman signs 'Sister-city' agreement with San Francisco »
  17. « https://oewd.org/san-francisco-sister-cities »
  18. « http://legislacao.prefeitura.sp.gov.br/leis/lei-14471-de-10-de-julho-de-2007 »

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier