Candidats à l'élection présidentielle française de 2022

Candidats à l'élection présidentielle française de 2022
(1er tour)
(2d tour)
Type d’élection Élection présidentielle
Scrutin uninominal majoritaire à deux tours

Cette page présente les candidats à l'élection présidentielle française de 2022, ainsi que les candidatures qui sont retirées ou n'ont pas abouti. Le premier tour de cette élection a lieu le et le second le .

Candidats officielsModifier

Les candidats sont listés selon l'ordre du Conseil constitutionnel établi par tirage au sort[1].

Candidat (nom et âge[Note 1])
et parti politique
Principale(s) fonction(s)
politique(s) lors de la campagne
Commentaires
Nathalie Arthaud
(52 ans)
Lutte ouvrière
  Porte-parole de Lutte ouvrière
(depuis 2008)
Porte-parole de Lutte ouvrière depuis 2008, elle est la candidate de ce parti en 2012 et en 2017. LO décide de sa candidature à l'occasion de son 50e congrès, en , afin d'« assurer la présence du courant communiste révolutionnaire » à cette élection[2]. Elle annonce sa candidature le [3].
Fabien Roussel
(52 ans)
Parti communiste français
  Secrétaire national du Parti communiste français
(depuis 2018)
Député du Nord
(depuis 2017)
Député de la 20e circonscription du Nord depuis 2017, il devient secrétaire national du Parti communiste français en 2018. Il annonce sa candidature le [4]. Les militants du parti confirment leur soutien à sa candidature lors d'une consultation interne en [5].
Emmanuel Macron
(44 ans)
La République en marche
  Président de la République française
(depuis 2017)
Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique sous la présidence de François Hollande. Élu président de la République en 2017, il officialise sa candidature à un second mandat le dans une « Lettre aux français »[6].
Jean Lassalle
(66 ans)
Résistons
  Président de Résistons
(depuis 2016)
Député des Pyrénées-Atlantiques
(depuis 2002)
Membre du Mouvement démocrate, il prend ses distances avec François Bayrou sur fond de désaccord stratégique et quitte le parti en 2016. Il est connu pour sa marche à travers la France en 2013[7]. Candidat en 2017 ayant obtenu 1,21 % au premier tour, il officialise sa nouvelle candidature le [8].
Marine Le Pen
(53 ans)
Rassemblement national
  Députée du Pas-de-Calais
(depuis 2017)
Conseillère départementale du Pas-de-Calais
(depuis 2021)
Élue présidente du Front national en 2011, elle en est déjà la candidate en 2012 et en 2017, où elle termine en troisième puis deuxième position, étant battue par Emmanuel Macron au second tour de cette dernière élection. Elle annonce sa candidature à la présidence lors d'une conférence de presse le [9].
Éric Zemmour
(63 ans)
Reconquête
  Président de Reconquête
(depuis 2021)
Journaliste et écrivain, il annonce sa candidature le [10],[11]. Jean-Frédéric Poisson, président de Via, la voie du peuple, ainsi que Jacline Mouraud, figure des Gilets jaunes, se désistent alors en sa faveur[12],[13].
Jean-Luc Mélenchon
(70 ans)
La France insoumise
  Député des Bouches-du-Rhône
(depuis 2017)
Déjà candidat aux élections de 2012 et 2017, il propose sa candidature le , sollicitant une « investiture populaire » de 150 000 personnes pour valider sa candidature, ce qu'il obtient rapidement[14],[15].
Anne Hidalgo
(62 ans)
Parti socialiste
  Vice-présidente de la métropole du Grand Paris
(depuis 2016)
Maire de Paris
(depuis 2014)
Elle annonce sa candidature le [16] puis est désignée par les adhérents socialistes le suivant[17].
Yannick Jadot
(54 ans)
Europe Écologie Les Verts
  Député européen
(depuis 2009)
Après avoir remporté la primaire écologiste de 2016 face à Michèle Rivasi en vue de l'élection présidentielle de 2017, il se retire finalement pour soutenir le candidat socialiste Benoît Hamon[18]. Candidat à la primaire présidentielle de l'écologie en , il l’emporte de justesse au second tour face à Sandrine Rousseau[19].
Valérie Pécresse
(54 ans)
Les Républicains
  Présidente de Soyons libres
(depuis 2017)
Présidente du conseil régional d'Île-de-France
(depuis 2015)
Ministre de l'Enseignement supérieur puis ministre du Budget sous la présidence de Nicolas Sarkozy, elle devient présidente du conseil régional d'Île-de-France en 2015 et annonce sa candidature le à la primaire de la droite[20]. Elle remporte le congrès des Républicains le [21]. Outre LR et le mouvement Libres !, elle est aussi soutenue par l'UDI et Les Centristes.
Philippe Poutou
(55 ans)
Nouveau Parti anticapitaliste
  Conseiller municipal de Bordeaux
(depuis 2020)
Ancien syndicaliste à l'usine Ford de Bordeaux, il est candidat du Nouveau Parti anticapitaliste aux élections présidentielles de 2012 (1,15 % des suffrages exprimés) et de 2017 (1,09 %). Il est investi par son parti en vue du scrutin de 2022[22].
Nicolas Dupont-Aignan
(61 ans)
Debout la France
  Président de Debout la France
(depuis 2008)
Député de l'Essonne
(depuis 1997)
Ancien maire d'Yerres et député de l'Essonne, il est président de Debout la France. Il se présente aux élections présidentielles de 2012 et 2017, lors desquelles il obtient respectivement 1,79 % et 4,70 % des voix, s'alliant à Marine Le Pen pour le second tour en 2017. Il annonce une troisième candidature le [23],[24].

Comparaison avec 2017Modifier

Avec douze participants, l'élection de 2022 compte un candidat de plus que celle de 2017. Sept étaient déjà présents en 2017 : Nathalie Arthaud (0,64%), Emmanuel Macron (24,01% ; 66,10%), Jean Lassalle (1,21%), Marine Le Pen (21,30% ; 33,90%), Jean-Luc Mélenchon (19,58%), Philippe Poutou (1,09%), Nicolas Dupont-Aignan (4,70%). Cinq sont nouveaux et ne s'étaient jamais présentés auparavant : Valérie Pécresse, Fabien Roussel, Éric Zemmour, Anne Hidalgo, Yannick Jadot. Quatre sont absents : Benoît Hamon (6,36% ; retiré de la vie politique), Jacques Cheminade (0,18% ; préssenti avant de décliner), François Asselineau (0,92% ; parrainages insuffisants), François Fillon (20,01% ; non candidat).

Tableau récapitulatif des parrainages des élusModifier

Le tableau ci-dessous récapitule l'ensemble des parrainages signés par des élus habilités à présenter une candidature et validés par le Conseil constitutionnel pour l'élection présidentielle de 2022.

65 personnes ont reçu au moins un parrainage. En 2017, 61 personnes avaient reçu au moins un parrainage et 11 d'entre elles avaient atteint les 500 parrainages.

La date ultime de dépôt des signatures est fixée au 4 mars à 18 h[25].

La date de publication de la liste officielle des candidats au premier tour est fixée au à 12 h[26].

Évolution des parrainages par candidats[27]
Candidat Total Février Mars Remarques
Christian-Jacques Arnal 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 N'est pas candidat.
Nathalie Arthaud 576 12 126 230 51 90 20 30 3 6 2 6 500 parrainages validés le 15 février.
François Asselineau 293 10 46 115 22 17 7 24 6 16 16 14 Non qualifié.
Michel Barnier 2 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 N'est pas candidat.
Corinne Békaert 6 0 0 1 0 2 0 0 1 1 0 1 Non qualifiée.
Christophe Blanchet 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 N'est pas candidat.
Jean-Louis Borloo 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 N'est pas candidat.
Thierry Cahez 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 Non qualifié.
Marie Cau 8 0 0 1 0 1 1 0 1 1 2 1 Non qualifiée.
A parrainé Nathalie Arthaud.
Bernard Cazeneuve 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 N'est pas candidat.
Michel Chaudot 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 N'est pas candidat.
Arnaud Chiche 21 0 1 3 1 3 0 1 0 3 4 5 Non qualifié.
Patrick Cojan 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 N'est pas candidat.
Vincent Delaby 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 Non qualifié.
Carole Delga 1 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 N'est pas candidate.
A parrainé Anne Hidalgo.
Nicolas Dupont-Aignan 600 10 67 155 48 80 19 43 35 75 50 18 500 parrainages validés le 1er mars.
S'est auto-parrainé.
Clara Egger 36 0 3 3 1 6 3 6 2 4 6 2 Non qualifiée.
Bertrand Fessard de Foucault 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 Non qualifié.
Éric-Régis Fiorile 2 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1 0 Non qualifié.
Jean-Marc Fortané 12 0 0 0 1 0 0 2 0 4 2 3 Non qualifié.
Jean Baptiste Giffon 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 N'est pas candidat.
Raphaël Glucksmann 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 N'est pas candidat.
Cédric Herrou 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 N'est pas candidat.
Anne Hidalgo 1 440 48 218 386 138 217 67 103 49 92 69 53 500 parrainages validés le 8 février.
S'est auto-parrainée.
François Hollande 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 N'est pas candidat.
Yannick Jadot 712 11 69 188 57 125 40 75 50 54 20 23 500 parrainages validés le 22 février.
Alexandre Juving-Brunet 2 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 Non qualifié.
Anasse Kazib 160 1 20 63 15 17 6 6 2 14 5 11 Non qualifié.
Gaspard Koenig 107 0 2 21 4 1 3 7 11 23 19 16 Non qualifié.
Georges Kuzmanovic 49 1 8 16 2 8 3 2 2 3 1 3 Non qualifié.
Nicolas Lacroix 2 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 N'est pas candidat.
A parrainé Valérie Pécresse.
Yaya Lam 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 Non qualifié.
Jean Lassalle 642 15 109 192 66 89 32 58 18 23 18 22 500 parrainages validés le 17 février.
A parrainé Philippe Poutou.
Christian Laurut 2 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 Non qualifié.
Marine Le Pen 622 2 33 104 135 57 35 27 21 89 100 19 500 parrainages validés le 1er mars.
S'est auto-parrainée.
Emmanuel Macron 2 098 105 424 397 124 210 85 118 81 241 189 124 500 parrainages validés le 3 février.
Philippe Célestin Maréchal 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 N'est pas candidat.
S'est auto-parrainé.
Antoine Martinez 13 0 0 5 0 2 2 1 1 1 1 0 Non qualifié.
Philippe Mazuel 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 Non qualifié.
Jean-Luc Mélenchon 906 14 86 124 34 74 38 72 98 268 65 33 500 parrainages validés le 24 février.
A parrainé Philippe Poutou[28].
Emmanuelle Ménard 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 N'est pas candidate.
A parrainé Marine Le Pen.
Guillaume Meurice 6 0 0 0 0 1 0 0 1 1 3 0 N'est pas candidat.
Nicolas Miguet 40 0 2 7 0 3 0 0 6 9 8 5 Non qualifié.
Arnaud Montebourg 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 Candidature retirée le 19 janvier[29].
Paul Montserrat 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 Non qualifié.
Valérie Pécresse 2 636 34 290 615 310 575 121 198 128 186 99 80 500 parrainages validés le 8 février.
S'est auto-parrainée.
Thomas Pesquet 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 N'est pas candidat.
Édouard Philippe 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 N'est pas candidat.
A parrainé Emmanuel Macron.
Florian Philippot 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 Candidature retirée le 18 février[30].
Philippe Poutou 596 4 50 73 19 42 11 25 19 99 97 157 500 parrainages validés le 7 mars.
Stéphanie Rivoal 2 0 0 0 1 1 0 0 0 0 1 0 Non qualifié.
Martin Rocca 9 0 0 1 1 1 0 0 0 5 1 0 Non qualifié.
Antoine Rocquemont 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 Non qualifié.
Fabien Roussel 626 30 129 167 55 111 37 53 11 20 6 7 500 parrainages validés le 17 février.
S'est auto-parrainé.
François Ruffin 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 N'est pas candidat.
A parrainé Jean-Luc Mélenchon.
Laetitia Saint-Paul 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 N'est pas candidate.
A parrainé Emmanuel Macron.
Josef Schovanec 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 N'est pas candidat.
Rafik Smati 10 0 0 2 0 3 2 1 0 1 0 1 Non qualifié.
Christiane Taubira 274 0 8 28 11 26 13 18 24 53 60 33 Candidature retirée le 2 mars[31].
Hélène Thouy 139 2 20 26 8 14 4 15 8 17 10 15 Non qualifiée.
Gildas Vieira 2 0 0 0 1 0 0 0 1 0 0 0 Non qualifié.
Antoine Waechter 7 0 0 0 0 1 1 1 1 0 3 0 Candidature retirée le 1er mars[32].
Stéphane Wendlinger 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 Non qualifié.
Éric Zemmour 741 14 44 91 32 69 41 59 65 205 101 20 500 parrainages validés le 1er mars.
Total 13 427 313 1 756 3 017 1 139 1 851 593 948 648 1 523 963 676

Candidats n'ayant pas eu les parrainages suffisantsModifier

Candidats ayant de 100 à 499 parrainages validésModifier

Candidat (nom et âge[Note 1])
et parti politique
Principale(s) fonction(s)
politique(s) lors de la campagne
Commentaires
François Asselineau
(64 ans)
Union populaire républicaine
  Président de l'Union populaire républicaine
(depuis 2007)
Il est le fondateur de l'Union populaire républicaine en 2007. Il échoue à se présenter à l'élection présidentielle de 2012, puis obtient 0,92 % des suffrages exprimés à celle de 2017. Il annonce sa candidature le [33],[34].
Anasse Kazib
(35 ans)
Révolution permanente
  Aucune Syndicaliste cheminot à SUD Rail. Il annonce sa candidature en interne du Nouveau Parti anticapitaliste, avant que sa tendance ne s'en sépare en [35].
Gaspard Koenig
(39 ans)
Simple
  Aucune Philosophe libéral, fondateur du think tank GenerationLibre, candidat pour la « simplification » de la « folie normative » bureaucratique[35].
Hélène Thouy
(38 ans)
Parti animaliste
  Coprésidente du Parti animaliste
(depuis 2016)
Avocate, cofondatrice et coprésidente du Parti animaliste[35],[10].

Candidats ayant de 10 à 99 parrainages validésModifier

Candidat (nom et âge[Note 1])
et parti politique
Principale(s) fonction(s)
politique(s) lors de la campagne
Commentaires
Arnaud Chiche
(46 ans)
Santé en danger
  Aucune Médecin anesthésiste-réanimateur, il est le fondateur du collectif Santé en danger pour un nouveau Ségur. Après avoir obtenu un premier parrainage, il déclare sa candidature en et souhaite mettre en avant la question de la santé[36].
Clara Egger
(34 ans)
Espoir RIC 2022
  Aucune Enseignante-chercheuse aux Pays-Bas, candidate du mouvement Espoir RIC 2022 d'Yvan Bachaud[35],[10]. Elle a pour unique proposition l'ajout à la Constitution d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC) constituant, et laisserait le Premier ministre gouverner[11].
Jean-Marc Fortané
(59 ans)
Fédération citoyenne
  Aucune Vétérinaire et entrepreneur à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône) et candidat battu à LaPrimaire.org en 2017[37],[38], il annonce sa candidature au nom du collectif Fédération citoyenne le 16 janvier 2022[39].
Georges Kuzmanovic
(48 ans)
République souveraine
  Président de République souveraine
(depuis 2019)
Président de République souveraine, une scission de La France insoumise[40]. Son projet, « souverainiste et social », a pour ambition de dépasser le clivage gauche-droite[11]. Il bénéficie du soutien de Jacques Cheminade[41].
Antoine Martinez
(78 ans)
Volontaires pour la France
  Président de Volontaires pour la France
(depuis 2016)
Général de l'armée de l'air à la retraite, dirigeant et cofondateur du parti Volontaires pour la France[35],[10].
Nicolas Miguet
(61 ans)
Rassemblement des
contribuables français
  Président du Rassemblement des contribuables français
(depuis 1999)
Journaliste et entrepreneur, candidat à la candidature en 2002, 2007, 2012 et 2017[42].
Rafik Smati
(46 ans)
Objectif France
  Président d'Objectif France
(depuis 2014)
Entrepreneur, fondateur du groupe Aventers. Le général Bertrand Soubelet est son directeur de campagne.

Candidats ayant moins de 10 parrainages validésModifier

Candidat (nom et âge[Note 1])
et parti politique
Principale(s) fonction(s)
politique(s) lors de la campagne
Commentaires
Corinne Békaert
(51 ans)
Osons la différence
  Aucune Chef d'entreprise des Hauts-de-France, qui a fondé le mouvement Osons la différence[43].
Thierry Cahez
L'Avenir c'est la Terre
  Aucune Chef d'entreprise, candidat du mouvement L'Avenir c'est la Terre[44].
Marie Cau
(56 ans)
  Maire de Tilloy-lez-Marchiennes
(depuis 2020)
Première femme trans élue maire en France, à Tilloy-lez-Marchiennes (Nord)[35].
Vincent Delaby   Aucune Ingénieur centralien[45].
Bertrand Fessard de Foucault
(79 ans)
  Aucune Diplomate à la retraite à Surzur (Morbihan), il se déclare gaullo-mitterandien. Ancien élève de l'ENA et premier ambassadeur de France au Kazakhstan[46], il se déclare candidat pour porter certaines thèmes dans la campagne[47].
Éric-Régis Fiorile
(67 ans)
Conseil national de transition
  Président du Conseil national de transition
(depuis 2004)
Figure du complotisme[48], il est le leader du Conseil national de transition qui se revendique d'être « la seule autorité légitime de France »[49]. Interpellé en décembre 2020 et soupçonné d'appartenir à un groupe d'extrême droite qui voulait commettre un attentat contre Emmanuel Macron[50], il est cité parmi les candidats putatifs par Conspiracy Watch[51].
Alexandre Juving-Brunet   Aucune Chef d'entreprise et gendarme réserviste.
Yaya Lam
(56 ans)
Pour la France - À gauche
  Président de Pour la France - À gauche
(depuis 2017)
Franco-Sénégalais, fonctionnaire des finances publiques dans la Vienne, il a fondé son propre parti Pour la France - À gauche et souhaite être un candidat de rassemblement de la gauche[52],[53].
Christian Laurut   Aucune Ancien chef d'entreprise et militant pour la décroissance[54].
Philippe Mazuel
(66 ans)
Parti des citoyens européens
  Président du Parti des citoyens européens
(depuis 2007)
Ancien adjoint au maire d'Abbeville (Somme) et fondateur du Parti des citoyens européens[10].
Paul Montserrat
(60 ans)
Avenir France 2022
  Aucune Médecin cardiologue, candidat du mouvement citoyen associatif Avenir France 2022[55].
Stéphanie Rivoal
(50 ans)
  Aucune Ancienne présidente d'Action contre la faim et ambassadrice de France en Ouganda[56].
Martin Rocca
(22 ans)
  Aucune Étudiant, il souhaite réécrire la Constitution pour rendre le système politique plus représentatif et mieux lutter contre la crise climatique[11].
Antoine Rocquemont
La France au pouvoir
  Aucune Fondateur du mouvement La France au pouvoir[57].
Gildas Vieira
(47 ans)
La France autrement
  Conseiller municipal de Blois
(depuis 2014)
Docteur en santé publique, ancien adjoint au maire de Blois (Loir-et-Cher)[11].
Stéphane Wendlinger
(53 ans)
  Aucune Ardèchois, il se présente comme un candidat « citoyen et indépendant »[56].

Candidats n'ayant pas reçu de parrainageModifier

Candidats déclarés ayant retiré leur candidature avant la fin de la clôture des parrainagesModifier

Personnes non candidates ayant reçu des parrainagesModifier

Élections primairesModifier

Consultation interne du Parti communiste françaisModifier

La consultation interne au Parti communiste français pour l'élection présidentielle se déroule du 7 au 9 mai 2021. Ce n'est pas une primaire car la candidature de Fabien Roussel a déjà été approuvée le par le conseil national du PCF, qui réunit 200 conseillers[86], puis par une conférence nationale en avril. Les militants doivent choisir entre l'option d'une candidature communiste autonome, incarnée par le secrétaire national, Fabien Roussel, ou le soutien à une candidature extérieure au parti. Sans surprise, Fabien Roussel l’emporte avec plus de 98 % des suffrages exprimés face à deux inconnus, Emmanuel Dang Tran et Grégoire Munck.

Résultats[87]
Candidats Parti Premier tour
Voix %
Fabien Roussel PCF 23 245 82,32
Emmanuel Dang Tran PCF 514 1,82
Grégoire Munck PCF 46 0,16
Total 28 238 100
Abstention 4 433 15,70
Inscrits / participation 43 888 64,34

Primaire interne du Parti socialisteModifier

Le 27 août, le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, annonce l'organisation d'une primaire interne pour désigner le candidat du parti[88]. Après l'annonce de la candidature d'Anne Hidalgo le 12 septembre, Le Monde note que ce vote « devrait être une formalité », la maire de Paris étant soutenue par Olivier Faure, premier secrétaire du PS, dont le texte d’orientation pour être réélu à la tête du PS la soutenant est arrivé en tête quelques jours plus tôt[89].

Résultats[90]
Candidats Parti
Voix %
Anne Hidalgo PS 15 208 72,60
Stéphane Le Foll PS 5 741 27,40
Votes valides 20 949 94,58
Votes blancs 1 045 4,72
Votes nuls 156 0,70
Total 22 150 100


Primaire ouverte du Pôle écologisteModifier

Résultats[91],[92],[93]
Candidats Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Yannick Jadot EÉLV 29 534 27,70 52 210 51,03
Sandrine Rousseau EÉLV 26 801 25,14 50 098 48,97
Delphine Batho 23 801 22,32
Éric Piolle EÉLV 23 767 22,29
Jean-Marc Governatori 2 501 2,35
Suffrages exprimés 106 404 99,80 102 308 97,65
Votes blancs et nuls 218 0,20 2 464 2,35
Total 106 622 100 104 772 100
Abstention 16 053 13,09 17 903 14,59
Inscrits / participation 122 675 86,91 122 675 85,41


Congrès des RépublicainsModifier

Après plusieurs années d'incertitude, les militants Les Républicains choisissent de désigner le candidat de leur formation non pas au cours d’une primaire ouverte comme en 2016 mais lors d'une primaire fermée ayant lieu du 1er au 4 décembre 2021[94].

Résultats[réf. nécessaire]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Éric Ciotti LR 28 844 25,59 44 412 39,05
Valérie Pécresse LR-L! 28 179 25,00 69 326 60,95
Michel Barnier LR 26 970 23,93
Xavier Bertrand LR 25 213 22,36
Philippe Juvin LR 3 532 3,13
Suffrages exprimés 112 738 99,73 113 738 99,11
Votes blancs et nuls 300 0,27 1 027 0,89
Total 113 038 100 114 765 100
Abstention 26 704 19,11 24 977 17,87
Inscrits / participation 139 742 80,89 139 742 82,13


« Primaire populaire »Modifier

La « primaire populaire » vise à désigner un candidat commun pour la gauche. Elle se déroule en deux temps : une collecte des parrainage des candidats du 11 juillet au 11 octobre 2021 en ligne, permettant de qualifier les cinq femmes et les cinq hommes ayant recueilli le plus de parrainages, qui sont alors qualifiés pour un vote final, qui a lieu à jugement majoritaire et devait se tenir juste après cette collecte mais dont la date sera plusieurs fois reportée.

Parmi les dix personnes arrivées en tête du processus de collecte des parrainages, la moitié sont soit candidats à la présidentielle mais n'ayant pas souhaité, à cette date, participer au processus de la PP (Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Anne Hidalgo et Christiane Taubira), soit pas candidats à la présidentielle (François Ruffin et Clémentine Autain). Un des dix retire sa candidature à la fin de la collecte, l'économiste Gaël Giraud. Les trois restants sont Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise et Anna Agueb-Porterie.

Gérard Filoche (Gauche démocratique et sociale) et Philippe Mazuel (Parti des citoyens européens) qui sont candidats à la présidentielle et ont souhaité participer au processus de la PP ne peuvent être sélectionnés pour le vote final faute d'avoir recueilli assez de parrainages. C'est aussi le cas de Fabien Roussel, candidat à la présidentielle mais qui n'a lui pas souhaité participer au processus. Arnaud Montebourg a lui retiré plus tard sa candidature à la présidentielle.

Christiane Taubira (Walwari-PRG), ministre de la Justice de 2012 à 2016, qui avait d'abord décliné toute idée de candidature[95], annonce toutefois le qu'elle envisage de se présenter, tout en repoussant à la mi-janvier sa décision définitive[96]. Le , elle annonce sa participation à la primaire populaire[97] et sa candidature à la présidentielle.

Anne Hidalgo annonce en décembre qu'elle participera à une primaire seulement si Yannick Jadot y participe aussi, puis en janvier prend acte que ce sera pas le cas[98],[99].

Le les organisateurs publient la liste des 7 noms qu'ils soumettront au vote final en ligne. Parmi eux, quatre ont accepté que leurs noms y figurent : Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise, Anna Agueb-Porterie et Christiane Taubira[100].

Les trois autres ont demandé que leur nom soit retiré : Yannick Jadot, Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon.


Candidat TB B AB P I Graphe Mention
Christiane Taubira (DVG) 49,41 18,01 11,68 7,91 12,99
 
Bien +
Yannick Jadot (EÉLV) 21,57 23,11 20,57 15,54 19,21
 
Assez bien +
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 20,49 15,33 16,73 18,29 29,16
 
Assez bien −
Pierre Larrouturou (ND) 13,37 14,53 19,42 18,11 34,58
 
Passable +
Anne Hidalgo (PS) 6,33 13,35 20,70 23,80 35,81
 
Passable +
Charlotte Marchandise (DVG) 3,41 8,93 19,59 21,87 46,20
 
Passable −
Anna Agueb-Porterie (DVG) 2,86 7,34 18,19 21,05 50,56
 
Insuffisant


Candidats pressentis ayant déclinéModifier

Extrême gaucheModifier

GaucheModifier

CentreModifier

DroiteModifier

Extrême droiteModifier

AutresModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a b c et d L'âge des candidats est donné au , date prévue pour le premier tour de l'élection présidentielle.
  2. Il est parrainé par un maire voulant mettre en avant l'autisme dans cette campagne présidentielle[85].

RéférencesModifier

  1. « Élection présidentielle : Laurent Fabius rend publique la liste des candidats »  , sur presidentielle2022.conseil-constitutionnel.fr, (consulté le ).
  2. a et b « Présidentielle 2022 : quels candidats se sont déjà déclarés ? », sur France Inter, (consulté le ).
  3. « Présidentielle 2022 : Nathalie Arthaud se lance dans sa troisième campagne pour Lutte ouvrière », sur lci.fr (consulté le ).
  4. Sophie de Ravinel, « Présidentielle 2022: Fabien Roussel se prépare, mais fera voter les militants », sur lefigaro.fr, .
  5. « Présidentielle 2022 : Fabien Roussel, candidat pour le Parti communiste »  , sur lemonde.fr, (consulté le ).
  6. « Emmanuel Macron officialise sa candidature à la présidentielle dans une lettre adressée aux Français », sur BFM TV (consulté le ).
  7. « Après 5 000 km, le député Jean Lassalle ovationné devant l'Assemblée nationale », sur lexpress.fr, (consulté le ).
  8. « Jean Lassalle candidat à la présidentielle 2022 », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  9. Audrey Fisné, « Vu de l'étranger. Avec « un populisme épuré », Marine Le Pen vise l'Élysée », sur Courrier international, (consulté le ).
  10. a b c d e f g h i j k l m n et o Arnaud Focraud, « Élection présidentielle de 2022 : qui sont les candidats déclarés et les candidats officieux ? », sur Le Journal du dimanche, 1 juillet 2021 (mis à jour le 6 décembre 2021) (consulté le ).
  11. a b c d e f g h i j et k Louis Boy, Brice Le Borgne et Mathieu Lehot-Couette, « Qui sont les candidats à l'élection présidentielle 2022 ? Consultez notre liste actualisée au fil de la campagne », sur France Info, 12 octobre 2021 (mis à jour le 6 décembre 2021) (consulté en ).
  12. a et b « Jean-Frédéric Poisson soutient Eric Zemmour et renonce à sa candidature », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  13. « La Morbihannaise Jacline Mouraud, ex-figure des Gilets jaunes, rejoint Eric Zemmour », sur francetvinfo.fr (consulté le ).
  14. « Mélenchon obtient ses 150.000 parrainages pour 2022 », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  15. « Présidentielle : Mélenchon revendique déjà ses 150 000 parrainages », sur Libération.fr, liberation.fr, (consulté le ).
  16. « Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo officialise sa candidature », sur Le Figaro (consulté le ).
  17. Alexandre Rousset, « Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo espère se relancer après l'adoubement du PS », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  18. « Présidentielle : Jadot et Hamon fêtent leur alliance approuvée par les écologistes », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  19. « Primaire écologiste : Yannick Jadot remporte de justesse le scrutin face à Sandrine Rousseau », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  20. « Valérie Pécresse: «Je suis candidate à la présidence de la République pour restaurer la fierté française» », sur lefigaro.fr (consulté le ).
  21. « Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse remporte le Congrès LR et devient la candidate de la droite », sur lefigaro.fr (consulté le ).
  22. « Poutou désigné candidat du NPA pour la présidentielle de 2022 », sur 20 Minutes (consulté le ).
  23. « Nicolas Dupont-Aignan se déclare officiellement candidat aux élections présidentielles de 2022 », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  24. « Dupont-Aignan candidat à la présidentielle pour offrir un choix aux francais », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  25. « Quel est le délai de réception des parrainages ? - Conseil constitutionnel présidentielle 2022 », sur presidentielle2022.conseil-constitutionnel.fr (consulté le )
  26. « Election présidentielle : Laurent Fabius rendra publique la liste des candidats le 7 mars à 12 heures », sur Conseil constitutionnel (consulté le )
  27. « Les parrainages validés par candidat - Conseil constitutionnel présidentielle 2022 », sur presidentielle2022.conseil-constitutionnel.fr (consulté le ).
  28. « Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon accorde son parrainage à Philippe Poutou », sur BFM TV (consulté le ).
  29. « Présidentielle 2022 : Arnaud Montebourg jette l’éponge », sur France 24, (consulté le )
  30. a et b « Florian Philippot, figure des antipass, abandonne la course présidentielle », sur 20 Minutes (consulté le ).
  31. a et b « Christiane Taubira annonce son retrait de la campagne présidentielle », Le Monde, (consulté le ).
  32. a et b « Présidentielle 2022 : Antoine Waechter dit stop », sur La Provence, (consulté le ).
  33. « Présidentielle 2022 : ceux qui y pensent et ceux qui l'excluent », sur lejdd.fr, (consulté le ).
  34. « François Asselineau, candidat UPR pour la seconde fois à l’élection présidentielle », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  35. a b c d e f g h et i Maxime Vaudano et Agathe Dahyot, « Présidentielle 2022 : qui sont les candidats déclarés et pressentis ? », sur Le Monde, (consulté le ).
  36. Jeanne Bulant, « "Je veux remettre la santé au cœur des débats": cet anesthésiste a obtenu un premier parrainage pour la présidentielle », sur BFM TV, (consulté le ).
  37. « Jean-Marc Fortané », sur LaPrimaire.org (consulté le ).
  38. Nelly Combe-Bouchet, « Jean-Marc Fortané le "candidat non politisé" », La Provence, (consulté le ).
  39. [vidéo] Fédération Citoyenne, Demande de parrainage pour la candidature présidentielle de Jean-Marc Fortané sur YouTube, (consulté le ).
  40. « Présidentielle 2022 : la très longue liste des candidats déclarés ou pressentis », L'Obs, (consulté le ).
  41. Yves-Marie Robin, « Présidentielle 2022. Désunion, rivalité, bisbilles… Les échos de la campagne », Ouest-France, (consulté le ).
  42. https://www.kernews.com/yannick-urrien-invites-du-lundi-31-janvier-2022-nicolas-miguet-et-ariane-chemin/37952/
  43. Claudia Bertram, « Présidentielle 2022 : qu’est-ce qui fait courir les petits candidats ? », sur Le Parisien, (consulté le ).
  44. « Thierry Cahez 2022 – Pour la VIe Republique », sur jevote2022.fr (consulté le )
  45. « Présidentielle : afflux de demandes de parrainage dans les mairies », sur ladepeche.fr (consulté le )
  46. « Trois nominations d'ambassadeurs », Le Monde, (consulté le ).
  47. « Présidentielle 2022 : un Morbihannais, très discret candidat, reçoit le parrainage d'un maire du Périgord », sur France Bleu, (consulté le ).
  48. « Qui est Éric-Régis Fiorile, figure du complotisme arrêtée pour projet d'action violente ? », L'Express, (consulté le ).
  49. « Éric Fiorile », sur Conspiracy Watch (consulté le ).
  50. « Figure du mouvement complotiste, Eric-Régis Fiorile placé en garde à vue », L'Obs, (consulté le ).
  51. Maurice Ronai, « Présidentielle : le point sur les candidatures « anti-système » », sur Conspiracy Watch, .
  52. « Présidentielle 2022 : Yaya Lam, le candidat obstiné qui vise l'Elysée », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, (consulté le ).
  53. « PVienne : Yaya Lam, le long chemin de Moulismes à la présidentielle », sur Centre Presse, (consulté le ).
  54. « Candidat sans parrainage, ce Couchois dénonce une « honte démocratique » », Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le ).
  55. Avenir France 2022, « Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République », sur Avenir France 2022 (consulté le )
  56. a et b Jean Cittone, « Présidentielle 2022 : la liste des prétendants pour la course à l'Élysée », Le Figaro, (consulté le ).
  57. « La France au pouvoir – Présidentielles 2022 » (consulté le )
  58. a b et c Johann Foucault, « Présidentielle 2022 : qui sont les candidats actuellement déclarés ? », sur Actu.fr, 12 décembre 2021 (mis à jour le 20 décembre 2021) (consulté le ).
  59. « Battu à la primaire écologiste, Jean-Marc Governatori annonce tout de même sa candidature à la présidentielle », sur BFM TV (consulté le ).
  60. « Présidentielle 2022 : qui sont les candidats déjà déclarés ? », sur lci.fr, (consulté le ).
  61. Jean-Loup Adenor, « Présidentielle 2022 : d'Alexandre Langlois à Anasse Kazib, ces « petits » candidats déjà déclarés », sur Marianne, (consulté le ).
  62. « Anne-Marie Perron candidate à la présidentielle 2022 », sur laminute.info, .
  63. « Qui sont les 45 candidats déclarés à la présidentielle 2022? », sur Libération (consulté le )
  64. « Présidentielle. Le Morbihannais Alexandre Langlois se retire faute de parrainages », .
  65. Pierre Lepelletier, « Arnaud Montebourg se lance lui aussi dans la course à la présidentielle : les coulisses d’une décision », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  66. Arthur Nazaret, « Présidentielle 2022 : pourquoi Hidalgo ménage Montebourg », sur lejdd.fr, (consulté le ).
  67. « Arnaud Montebourg retire sa candidature à l’élection présidentielle », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  68. AFP, « Présidentielle : Jacline Mouraud, figure des Gilets jaunes, rallie Zemmour », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  69. Charles Sapin, « Florian Philippot: «Je suis candidat à l’élection présidentielle de 2022» », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  70. « Florian Philippot rejoint Nicolas Dupont-Aignan pour la présidentielle et les législatives », sur France 24, (consulté le )
  71. Jean Cittone, « Présidentielle 2022 : la liste des prétendants pour la course à l'Élysée », sur Le Figaro, (consulté le ).
  72. Nolwenn Cosson, « Essonne : désabusé, il abandonne son rêve de devenir président de la République », sur Le Parisien, (consulté le ).
  73. « Le député Son-Forget rejoint l’équipe de Zemmour », sur StreetPress (consulté le ).
  74. Sacha Nelken, « Christiane Taubira depuis Lyon: «Je suis candidate à la présidence de la République» », Libération (consulté le )
  75. « Primaire populaire. Christiane Taubira appelle « à l’union », refus de Jadot, Hidalgo et Mélenchon », sur www.ouest-france.fr, (consulté le ).
  76. Maxime T'sjoen, « Présidentielle 2022 : Christiane Taubira officiellement candidate », sur Actu.fr, (consulté le ).
  77. « Présidentielle : le Parti radical de gauche se met « en retrait » de la campagne de Christiane Taubira », francetvinfo.fr, 14 février 2022 (consulté le 14 février 2022).
  78. avec l'AFP, « Élection présidentielle 2022 : l'écologiste Antoine Waechter candidat à l’élection présidentielle, sans passer par la primaire », sur Le Monde, (consulté le ).
  79. « Élection présidentielle. Le maire de la Chapelle-Thècle parraine… son premier adjoint », sur www.lejsl.com (consulté le )
  80. « Une maire ardéchoise parraine Michel Barnier, non candidat à la présidentielle »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur France Bleu, (consulté le ).
  81. « Occitanie. Présidentielle : voilà pourquoi un maire d'Eure-et-Loir a accordé son parrainage à... un Ariégeois », sur actu.fr (consulté le )
  82. « Présidentielle 2022 : Jean-Louis Borloo et Arnaud Montebourg reçoivent un parrainage », sur La Provence, (consulté le ).
  83. a b c et d « François Hollande, Guillaume Meurice, Clara Egger... Ils ont reçu quelques parrainages », sur TF1 Info, (consulté le ).
  84. « Liste des parrainages validés », sur Site du Conseil Constitutionnel concernant l'élection présidentielle 2022, (consulté le ).
  85. https://www.francebleu.fr/infos/politique/pour-mettre-en-avant-l-autisme-un-maire-de-l-eure-parraine-le-philosophe-josef-schovanec-1643731843.
  86. « Élections présidentielles de 2022 : le Nordiste Fabien Roussel propose sa candidature aux militants du parti communiste », .
  87. « Le PCF propose la candidature de Fabien Roussel à l’élection présidentielle de 2022 », sur Site Internet du P.C.F. (consulté le )
  88. « Primaire socialiste : «Les militants seront les juges ultimes des candidatures présentées», confirme Olivier Faure », sur LEFIGARO (consulté le ).
  89. « Election présidentielle de 2022 : Anne Hidalgo officialise sa candidature », sur lemonde.fr, .
  90. « Combien de personnes ont voté pour l’investiture d’Anne Hidalgo comme candidate du PS ? », sur liberation.fr, (consulté le ).
  91. « #PrimaireEcologiste - les résultats du premier tour », sur twitter.com, (consulté le ).
  92. « Primaire écologiste : Yannick Jadot et Sandrine Rousseau au second tour », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le )
  93. « Primaire écologiste : Yannick Jadot remporte de justesse le scrutin face à Sandrine Rousseau », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  94. Marion Mourgue, « Présidentielle 2022 : les Républicains en route pour le congrès », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  95. « Présidentielle 2022 : “La gauche est trop nombreuse”, juge Christiane Taubira, qui ne sera pas candidate », sur lefigaro.fr (consulté le ).
  96. « Christiane Taubira « constate l’impasse » à gauche et « envisage » une candidature à la présidentielle 2022 », sur lemonde.fr (consulté le ).
  97. « Christiane Taubira annonce qu’elle sera candidate à l’élection présidentielle si elle remporte la primaire populaire fin janvier », sur lemonde.fr (consulté le ).
  98. « Election présidentielle 2022 : Anne Hidalgo « entend le refus » de Yannick Jadot et constate l’échec actuel de son idée de primaire à gauche », sur lemonde.fr, (consulté le )
  99. « Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo constate l’échec « pour l’instant » de son projet de primaire à gauche », sur 20 Minutes, (consulté le )
  100. « La Primaire populaire a dévoilé ses sept candidats avant l’élection présidentielle 2022 dont Hidalgo, Jadot, Mélenchon et Taubira », sur Le Monde, (consulté le ).
  101. « Bernard Cazeneuve écarte une candidature en 2022 », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  102. « Ségolène Royal assure qu'elle ne sera pas candidate à l'élection présidentielle de 2022, mais veut "aider" », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  103. Sacha Nelken, « François Ruffin confirme qu’il ne sera pas candidat en 2022 », sur liberation.fr, (consulté le ).
  104. « Jean-Christophe Lagarde (UDI) : « Je souhaite que nous ayons un candidat en 2022 » », sur sudouest.fr, (consulté le ).
  105. « Présidentielle : Jean-Christophe Lagarde ne se présentera pas et «souhaite le rassemblement avec un candidat LR» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  106. Arthur Berdah, « Bruno Le Maire exhorte Emmanuel Macron à se représenter en 2022 », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  107. Jérôme Cordelier, Christophe Ono-dit-Biot et Nathalie Schuck, « Édouard Philippe : « J’aime être aux manettes » », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  108. François Vignal, « François Baroin renonce définitivement à la présidentielle », sur publicsenat.fr, (consulté le ).
  109. Michaël Bloch, « François Fillon : "La politique peut vous détruire" », sur lejdd.fr, (consulté le ).
  110. Pierre Lepelletier, « Gérard Larcher assure qu'il n'est pas candidat pour la présidentielle de 2022 », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  111. « Le LR David Lisnard renonce à se présenter à la présidentielle », sur 20 Minutes (consulté le ).
  112. « Bruno Retailleau ne sera pas candidat à une primaire de la droite », sur RMC (consulté le ).
  113. « Sarkozy maintient qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle », sur huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  114. « Présidentielle: Laurent Wauquiez ne sera pas candidat à la primaire de la droite », sur BFM TV (consulté le ).
  115. « Marion Maréchal annonce qu'elle ne sera pas candidate à la présidentielle de 2022 », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  116. « Jean-Marie Bigard renonce à l'élection présidentielle », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  117. « Jacques Cheminade, le dernier tour de piste d'un ovni de la présidentielle », sur europe1.fr, (consulté le ).
  118. « Présidentielle : Michel Onfray ne sera pas candidat en 2022 », sur laprovence.com, (consulté le ).
  119. « Afida Turner renonce à la présidentielle 2022. », sur leprogres.fr, (consulté le ).
  120. « Le général Pierre de Villiers pas candidat en 2022 ? «Plus je le dis, moins on me croit» », sur lavoixdunord.fr, (consulté le ) : « Le général Pierre de Villiers, ancien chef d’Etat major des armées avant de démissionner après un désaccord avec Emmanuel Macron, assure toujours qu’il ne se présentera pas à l’élection présidentielle de 2022. ».

Voir aussiModifier