Ouvrir le menu principal

Walwari

Parti politique fondé par Christiane Taubira

Walwari
Image illustrative de l’article Walwari
Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire général Sarah Albukerque-Léonço
Fondation
Siège 35, rue Schœlcher
Cayenne
Fondateurs Christiane Taubira
Roland Delannon
Positionnement Gauche[1]
Idéologie Autonomisme guyanais[1]
Socialisme
Couleurs Vert, jaune
Site web walwari

Walwari est un parti politique guyanais, fondé le par Christiane Taubira et Roland Delannon, proche du socialisme.

Sommaire

PrésentationModifier

Ce parti a obtenu 17 % de voix aux élections régionales de 2004 alors (4e force politique au conseil régional de la Guyane) ; puis 7,1 % des voix au premier tour des élections régionales de 2015 ; il disposait de la mairie de Kourou jusqu'aux élections municipales de 2014 en Guyane et la défaite du maire sortant Jean-Étienne Antoinette.

En 2007, le parti crée une « section jeune », appelée « Génération Walwari », réservée aux individus de 18 à 35 ans. Ce groupe présente son premier candidat aux élections cantonales de mars 2008 (canton de Cayenne Nord-Est).

En 2014, le parti, au sein duquel deux de ses fils ont des responsabilités dirigeantes, lance devant le tribunal correctionnel de Cayenne une citation directe en correctionnelle à l’encontre d’Anne-Sophie Leclère, une candidate du Front national qui avait relayé sur sa page Facebook une caricature de Christiane Taubira[2].

ÉlusModifier

Jusqu'en décembre 2015, Walwari comptait :

Depuis cette date, le parti ne compte plus d'élus dans la nouvelle Assemblée de Guyane.

Identité visuelleModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

NomModifier

Le mot walwari désigne un type de vannerie en Guyane[3].

RéférencesModifier

  1. a et b Laurent de Boissieu, « Walwari », France Politique,‎ (lire en ligne).
  2. Anne-Sophie Leclère, l’embuscade ratée de Taubira, Régis de Castelnau, causeur.fr, 5 octobre 2016
  3. http://webtice.ac-guyane.fr/gfa/IMG/pdf/vannerie-et-math-a.pdf

Voir aussiModifier