Horizons

parti politique français

Horizons
Image illustrative de l’article Horizons
Logotype officiel.
Présentation
Président Édouard Philippe
Fondation
Siège 30, avenue d'Iéna
75016 Paris
Secrétaire général Christophe Béchu
Trésorier national François Goulard
Porte-paroles Agnès Firmin-Le Bodo
Thomas Mesnier
Positionnement Centre droit[1],[2],[3],[4] à droite[5],[6]
Idéologie Libéralisme
Europhilie
Républicanisme
Laïcisme
Coalisé dans Ensemble
Affiliation européenne Renew Europe
Couleurs Bleu et blanc
Site web horizonsleparti.fr
Présidents de groupe
Assemblée nationale Laurent Marcangeli (Horizons)
Sénat Claude Malhuret (LIRT)
Parlement européen Stéphane Séjourné (RE)
Représentation
Députés
28  /  577
Sénateurs
4  /  348
Députés européens
2  /  79
Maires de communes de plus de 30 000 habitants
14  /  279
[7]

Horizons est un parti politique français, fondé le par Édouard Philippe. Il entend faire peser l'aile droite de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron et soutient le président sortant lors de l'élection présidentielle de 2022.

HistoriqueModifier

Horizons est présenté le au Havre[8],[5] par Édouard Philippe et un public de 3 000 personnes[9], dont 160 maires et 600 élus locaux[10]. Des représentants des partis La République en marche[11], Agir[11], MoDem[11], La France audacieuse[10], UDI[12] et du mouvement d'élus locaux La République des maires sont présents à ce meeting[13].

En 2022, le parti s'installe 30 avenue d'Iéna (Paris), dans l'immeuble qui abritait le quartier général de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995[14].

Le 14 janvier 2022 est officialisé le refus d'Agir de fusionner avec Horizons[15], ce qui a pour impact la non-participation du parti aux réunions d'Ensemble citoyens[16], créé quelques semaines plus tôt. Le 15 janvier 2022 est annoncée la création de 130 comités municipaux[17], le parti ayant comme volonté de s'appuyer sur l'échelon municipal pour sa structuration. Emmanuel Macron serait lui-même intervenu auprès de Franck Riester, dirigeant du parti Agir, pour le pousser à refuser cette fusion, qui permettrait à Édouard Philippe de se positionner pour l'élection présidentielle de 2027[18]. Le 19 janvier 2022, Édouard Philippe annonce qu'Horizons réintègre Ensemble Citoyens.

La formation obtient 58 investitures de la majorité présidentielle pour les élections législatives de 2022, contre 400 pour LREM et une centaine pour le MoDem. D'après le quotidien Le Monde, le président Macron a circonscrit autant que possible l’espace politique de son ancien chef de gouvernement afin de ne pas avoir à en dépendre pour son second mandat[19].

PositionnementModifier

Classé au centre droit[1],[2],[3],[4],[5] de l’échiquier politique, Horizons affiche quatre priorités lors de sa fondation : la démographie, l'environnement, la géopolitique et la technologie[10]. Ce parti a pour ambition de s'inscrire dans l'héritage d'une droite libérale, républicaine et modérée, mais également de dépasser le court terme afin de construire une stratégie pour la France, d'où son slogan : « Voir loin pour faire bien »[20],[21].

OrganisationModifier

Exécutif nationalModifier

Référents régionauxModifier

Membres notablesModifier

À l'exception des députés de la XVIème législature, aucun des élus indiqués dans cette section n'a été élu sous l'étiquette « Horizons », puisque ce parti n'existait pas au moment des élections législatives de 2017, des élections européennes de 2019, des élections municipales de 2020 et des élections régionales et départementales de 2021. À noter que les députés élus en 2022 portaient principalement la bannière d'Ensemble, une coalition rassemblant les différents partis soutenant Emmanuel Macron.

ParlementairesModifier

Députés de la XVIe législatureModifier

Nom Groupe Circonscription
Anne-Cécile Violland[36] Horizons 5e circonscription de Haute-Savoie
Agnès Firmin-Le Bodo[23] 7e circonscription de la Seine-Maritime
André Villiers[37] 2e circonscription de l'Yonne
Loïc Kervran[25] 3e circonscription du Cher
Xavier Albertini[38],[39] 1re circonscription de la Marne
Luc Lamirault[27] 3e circonscription d'Eure-et-Loir
Henri Alfandari[39] 3e circonscription d'Indre et Loire
Paul Christophe[40] 14e circonscription du Nord
Lise Magnier[29],[41] 4e circonscription de la Marne
François Gernigon[42] 1re circonscription du Maine-et-Loire
François Jolivet[31],[43] 1re circonscription de l'Indre
Thomas Mesnier[32] 1re circonscription de la Charente
Thierry Benoit 6e circonscription de l'Ile et Villaine
Naïma Moutchou[23],[34] 4e circonscription du Val-d'Oise
Laurent Marcangeli 1re circonscription de la Corse-du-Sud
Béatrice Bellamy[44] 2e circonscription de Vendée
Marie-Agnès Poussier-Winsback[45] 9e circonscription de Seine-Maritime
Stéphanie Kochert[46] 8e circonscription du Bas-Rhin
Anne Le Hénanff[47] 1re circonscription du Morbihan
Didier Lemaire[48] 3e circonscription du Haut-Rhin
Jérémie Patrier-Leitus[49] 3e circonscription du Calvados
Isabelle Rauch[50] 9e circonscription de la Moselle
Vincent Thiébaut[51] 9e circonscription du Bas-Rhin
Frédéric Valletoux[52] 2e circonscription de Seine-et-Marne
Yannick Favennec Becot[53],[54] 3e circonscription de la Mayenne
Christophe Plassard[55] 5e circonscription de Charente-Maritime
Félicie Gérard[56] 7e circonscription du Nord
Philippe Pradal 3e circonscription des Alpes-Maritimes

SénateursModifier

Nom Groupe Circonscription
Emmanuel Capus[57] Les Indépendants – République et territoires Maine-et-Loire
Claude Malhuret[58] Allier
Pierre Médevielle[59] Haute-Garonne
Colette Mélot[60] Seine-et-Marne

Députés européensModifier

Nom Groupe
Nathalie Loiseau[34] Renew Europe
Gilles Boyer[61],[62]

Élus locauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Loris Boichot et Tristan Quinault-Maupoil, « L’offensive d’Édouard Philippe bouscule l’aile droite de la majorité », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. a et b Héloïse Thépaut, « Haute-Garonne : le nouveau parti politique d'Edouard Philippe séduit plusieurs élus locaux », sur L'opinion Independante, (consulté le ).
  3. a et b « L'offensive d'Edouard Philippe bouscule l'aile droite de la majorité », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  4. a et b « Création d'Horizons : "Une très bonne nouvelle pour le centre droit", estime le maire de Fontainebleau Frédéric Valletoux », sur Franceinfo, (consulté le )
  5. a b et c Claire Gatinois, « Avec le parti Horizons, Edouard Philippe lance sa " nouvelle offre politique " », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. Jean-Baptiste Daoulas, « Horizons, le parti de droite du professeur Edouard Philippe », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Et une mairie d’arrondissement parisien.
  8. William Galibert, « "Horizons" : Édouard Philippe lance son nouveau parti », sur rtl.fr, (consulté le ).
  9. Mathieu Normand, « Suivez le lancement du parti politique d'Edouard Philippe au Havre », sur actu.fr, (consulté le ).
  10. a b et c « Quatre questions sur Horizons, le nouveau parti d'Edouard Philippe », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  11. a b et c Thibaut Le Gal, « Avec son nouveau parti, Edouard Philippe joue-t-il déjà pour sa pomme ? », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  12. « Horizons, le nouveau parti d’Edouard Philippe séduit des élus bretons », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  13. « A six mois de la présidentielle, Edouard Philippe lance son parti "Horizons" », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  14. Ludovic Vigogne, « Edouard Philippe installe Horizons au QG de Jacques Chirac en 1995 », sur L'Opinion, (consulté le ).
  15. « Édouard Philippe et Horizons échouent à aspirer le parti de centre-droit Agir », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron, les relations tournent à l’aigre », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « A Niort, lancement des comités municipaux d'Horizons par Edouard Philippe », sur La Nouvelle République, (consulté le )
  18. Lola Ruscio, « Macronie. La « maison commune » prend (déjà) l’eau », sur L'Humanité,
  19. « Les débuts compliqués de l’entreprise politique d’Edouard Philippe », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  20. Gaël Brustier, « 2027, l'horizon lointain d'Édouard Philippe », sur Slate.fr, (consulté le )
  21. « https://twitter.com/ephilippe_lh/status/1444968484002205704 », sur Twitter (consulté le )
  22. « Echec de la fusion entre Agir et le parti Horizons d'Edouard Philippe », sur l'Opinion, (consulté le )
  23. a b c d et e « Pass vaccinal : plusieurs députés de la majorité menacés de mort ces derniers jours, le véhicule d'un élu incendié », sur Franceinfo, (consulté le )
  24. « Douaisis : le député Houbron (17e circ.) candidat à sa succession », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  25. a et b « Edouard Philippe et son nouveau parti séduisent les députés de la majorité en Centre-Val de Loire », sur France 3 Centre-Val-de-Loire, (consulté le )
  26. « Pass vaccinal : comment ont voté les parlementaires de Champagne-Ardenne », sur France 3 Grand Est, (consulté le )
  27. a et b « Politique - Pass vaccinal : ce que vos députés d'Eure-et-Loir et du sud-Yvelines ont voté », sur L'Echo Republicain.fr, (consulté le )
  28. « https://twitter.com/ALouisDeputee13/status/1462888862364143621 », sur Twitter (consulté le )
  29. a et b « La députée Lise Magnier rejoint le nouveau parti Horizons », sur RCF.fr, (consulté le )
  30. Jérôme Delaby, « Le député Julien Borowczyk est En Marche vers de nouveaux Horizons »,
  31. a et b « Le député LREM de l'Indre, François Jolivet, rejoint le parti Horizons d'Edouard Philippe », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  32. a b et c « Mesnier et Bonnefont prennent du galon auprès d'Edouard Philippe », sur charentelibre.fr.
  33. « Politique. Isère : la députée LREM Cendra Motin rejoint le parti d’Édouard Philippe », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  34. a b et c https://www.affiches-parisiennes.com/arnaud-pericard-emmanuel-macron-incarne-le-mieux-la-force-de-la-france-92730.html
  35. « Edouard Philippe se voit déjà face à Laurent Wauquiez en 2027 », sur L'Obs, (consulté le )
  36. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  37. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  38. 25
  39. a et b « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  40. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  41. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  42. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  43. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  44. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  45. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  46. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  47. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  48. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  49. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  50. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  51. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  52. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  53. « Réélu dimanche député de la Mayenne dès le 1er tour, Yannick Favennec fait son retour à l'Assemblée Nationale », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  54. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  55. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  56. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  57. « Maine-et-Loire. Le sénateur Emmanuel Capus (Agir) rejoint le parti Horizons », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  58. Centre France, « Politique - Le sénateur de l'Allier Claude Malhuret rejoint le parti Horizons d'Edouard Philippe », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )
  59. https://www.lejournaltoulousain.fr/politique/elus-metropole-toulouse-rouleront-edouard-philippe-132379/
  60. https://www.publicsenat.fr/article/politique/brouille-macronphilippe-edouard-philippe-doit-dire-qu-il-sera-solidaire-durant
  61. Son compte Twitter indique « Membre-fondateur du parti Horizons ».
  62. Gilles Boyer : avec son nouveau parti, Edouard Philippe "veut peser dans les débats"
  63. « Le maire d’Angers Christophe Béchu numéro 2 du nouveau parti d’Édouard Philippe, « Horizons » », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  64. Delphine Bürkli, « Heureuse et fière d’avoir ouvert aux côtés… » [archive du ], sur Twitter,
  65. « Le maire de Reims, Arnaud Robinet, quitte LR et rejoint Édouard Philippe », sur lepoint.fr, (consulté le )
  66. « Dans l'ombre, l'équipe de campagne de Macron se dessine avec un objectif : gagner la bataille de la droite », sur midilibre.fr (consulté le )
  67. Édouard Philippe fait aussi son nid dans la région
  68. Laurent Marcangeli, « #JeRejoinsHorizons Les adhésions Horizons sont ouvertes ! », sur Twitter,
  69. « Christian Estrosi rejoint Horizons, le parti de l’ancien premier ministre Edouard Philippe », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  70. Compte Twitter de Arnaud Péricard
  71. David Dupré, « Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon : « Je souhaite que Macron se représente » », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  72. https://twitter.com/louisvogel/status/1474030981439004682?s=20
  73. https://www.ladepeche.fr/2021/12/24/lhorizon-pour-stephanie-guiraud-chaumeil-cest-edouard-philippe-10011145.php
  74. « L'organisation », sur Horizons Le parti (consulté le )
  75. « Drôme. La maire de Romans, Marie-Hélène Thoraval, avec Édouard Philippe », sur www.ledauphine.com (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens externesModifier