Ouvrir le menu principal
Éphémérides
Chronologie du Québec
2016 2017 2018  2019  2020 2021 2022
Décennies au Québec :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Chronologie dans le monde
2016 2017 2018  2019  2020 2021 2022
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 2019 au Québec.

Sommaire

ÉvénementsModifier

JanvierModifier

FévrierModifier

  • 1er février - Après avoir affirmé qu'il n'y avait pas d'islamophobie au Québec, François Legault précise qu'il n'y a pas de «courant islamophobe» au Québec. Ses premiers propos avaient suscité un certain tollé dans l'opposition ainsi que chez certains musulmans du Québec[7].
  • 5 février - Le premier ministre canadien Justin Trudeau refuse de négocier la création d'une déclaration d'impôt unique gérée par le Québec avec le gouvernement caquiste. À Québec, où les travaux parlementaires reprennent, on se dit déçu[8].
  • 7 février - Le gouvernement dépose un projet de loi modifiant la loi sur l'immigration du Québec. Elle vise à intégrer les nouveaux immigrants en favorisant l'apprentissage du français et des valeurs démocratiques pratiquées sur le territoire[9].
  • 8 février - Alexandre Bissonnette, auteur de l'attentat de la grande mosquée de Québec, est condamné à 40 ans de prison ferme. La communauté musulmane de Québec se dit extrêmement déçue de cette peine car elle aurait voulue le condamner à 150 ans de prison[10].
  • 14 février - Le gouvernement dépose un projet de loi visant à offrir le service de maternelle dans les écoles à tous les enfants de 4 ans à partir de 2023[11].
  • 20 février - Un regroupement d'avocats attaque en justice le gouvernement caquiste qui a suspendu 18 000 dossiers d'immigration en attente[12].
  • 25 février - La Cour supérieure émet une injonction obligeant le gouvernement à traiter les 18 000 dossiers des immigrants en attente et l'empêchant pour le moment de les mettre à la poubelle[13].
  • 27 février - Suite à des déficiences dans la gestion municipale de Chambly, le gouvernement décide la mise en tutelle de la ville. Le même jour, une série de perquisitions de l'UPAC a lieu dans la même municipalité[14].

MarsModifier

  • 8 mars - Jugeant « déraisonnable » sa sentence de 40 ans de prison, Alexandre Bissonnette décide de porter sa cause en appel. Bissonnette a été reconnu coupable de la tuerie de la mosquée de Québec en janvier 2017[15].
  • 11 mars - La députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, annonce qu'elle quitte le Parti québécois et qu'elle siégera maintenant comme députée souverainiste indépendante. Elle ne croit plus que ce parti puisse un jour réaliser l'indépendance du Québec[16].
  • 15 mars - Des milliers d'étudiants manifestent pour le climat à Montréal et à Québec. Il y a 136 200 étudiants en grève à travers la province. Tous répondent à l'appel de la jeune Suédoise Greta Thunberg qui a demandé aux étudiants du monde entier de faire la grève en vue de faire respecter l'Accord de Paris par les gouvernements[17].
  • 21 mars - Le premier budget caquiste annonce des revenus de 115,6 milliards et des dépenses de 113,1 milliards pour un surplus de 2,5 milliards. La dette est de 200,8 milliards, soit 46,1 du PIB. Des sommes substantielles sont consacrées à l'éducation, à la santé et aux aînés. Par contre, la protection de l'environnement est un peu mise de côté[18].
  • 22 mars - Un prêtre est poignardé en pleine messe à l'oratoire Saint-Joseph de Montréal. Il s'en tire avec des blessures mineures. L'auteur de l'attentat, Vlad Cristian Eremia, est accusé de tentative de meurtre et de voies de fait armées. Ses motifs semblent pour le moment obscures[19].
  • 25 mars - Les chauffeurs de taxi déclenchent une grève générale d'une journée afin de protester contre le projet de loi dérèglementant l'industrie du taxi[20].
  • 27 mars
    • Selon un mémoire déposé à la Cour d'appel du Québec, une majorité de provinces devrait approuver une éventuelle indépendance du Québec pour qu'elle soit considérée légale. C'est en tout cas ce que soutient le gouvernement fédéral[21].
    • L'archidiocèse de Montréal annonce une enquête sur les crimes sexuels commis dans la région par le clergé au cours des sept dernières décennies[22].
  • 28 mars
    • L'Assemblée nationale adopte à l'unanimité une motion enlevant le crucifix du Salon bleu. C'est Maurice Duplessis qui l'y avait placé en 1936[23].
    • Le gouvernement dépose le projet de loi sur la laïcité interdisant le port de signes religieux aux employés de l'État en position de coercition (juges, policiers) ainsi qu'aux enseignants des écoles primaires et secondaires du réseau public. Il protège cependant les employés portant déjà un signe religieux[24].
  • 30 mars - Lors d'un conseil national tenu à Québec, les membres de Québec solidaire décident d'inscrire dans leur programme qu'aucune règle particulière ne doit régir le port de signes religieux[25].

AvrilModifier

  • 5 avril - Dans une lettre à La Presse, l'ex co-président de la commission Bouchard-Taylor, Gérard Bouchard, critique le projet de loi sur la laïcité présenté par la CAQ. Selon lui, les enseignants ne devraient pas être inclus parmi les personnes détenant un pouvoir de coercition. L'interdiction du port des signes religieux ne devrait pas les concerner. Il y a quelques jours, l'autre co-président le la même commission, Charles Taylor[26] s'est prononcé contre toute interdiction du port de signes religieux[27].
  • 14 avril - Deux manifestations se déroulent à Montréal pour protester contre le projet de loi 21 sur la laïcité. L'une d'elles est organisée par différents groupes religieux. Les participants, dont le nombre est de quelques centaines, qualifient le projet de loi de discriminatoire et d'inconstitutionnel[28].
  • 18 avril - Québec annonce la nomination de Guy Leblanc à la tête d'Investissement Québec. Sa rémunération sera de 800 000 $ par année. Celle de son prédécessuer s'établissait à 523 000 $. Les oppositions à l'Assemblée nationale sont outrées[29].
  • 21 avril - Des inondations printanières, dues à la pluie et à la fonte des neiges, affectent le Québec en amont de la ville de Québec. Cinquante municipalités sont touchées dont Pontiac, Rigaud et la région de Laval. La région de la Beauce est la plus touchée avec plus de 1000 maisons inondées. Les municipalités les plus touchées sont Beauceville, Sainte-Marie-de-Beauce et Scott[30].
  • 23 avril - Selon la Sécurité civile, 3252 maisons sont touchées par les inondations à travers le Québec[31].
  • 26 avril - Selon Urgence-Québec, le nombre de maisons inondées est maintenant de 3148 et le nombre de personnes évacuées de 1111. La région de Lachute et de la rivière du Nord est à son tour touchée par la crue printanière[32].
  • 27 avril - La crue est la cause d'une rupture d'une digue à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. 6500 personnes sont évacuées[33].
  • 30 avril - À Granby, la mort d'une fillette de sept ans des suites des sévices infligés par son père et sa belle-mère provoque l'indignation à travers la province. Québec annonce la tenue de deux enquêtes, une par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) et l'autre par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l'Estrie pour faire la lumière sur la situation[34].

MaiModifier

  • 1er mai - Le salaire minimum augmente de 50 cents passant à 12,50 $[35].
  • 4 mai - La Sécurité civile déclare que la descente du niveau des cours d'eau inondés se résorbe lentement[36].
  • 7 mai - La commission parlementaire sur la loi sur la laïcité débute[37].
  • 15 mai - Québec dépose un projet de loi encadrant les chiens dangereux. Les municipalités auront la responsabilité de faire respecter la loi dans laquelle aucune race n'est nommée. Les villes qui le désirent pourront adopter des normes plus sévères sur la possession de chiens[38].
  • 19 mai - François Legault entame une tournée commerciale de quatre jours à New York et à Washington[39].
  • 30 mai -
    • Le gouvernement dépose le projet de loi 26 visant à réaliser un système de tramways dans la ville de Québec[40].
    • François Legault annonce la création d'une commission spéciale sur la protection de la jeunesse. Son principal but sera d'analyser les dispositifs actuels de protection de la jeunesse et de les améliorer. Sa présidente sera Régine Laurent et quatre de ses membres représenteront les quatre partis de l'Assemblée nationale[41].

JuinModifier

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

OctobreModifier

NovembreModifier

DécembreModifier

NaissancesModifier

DécèsModifier

Liens internesModifier

Sources et référencesModifier

  1. Environnement: la ministre MarieChantal Chassé remplacée par Benoit Charette
  2. Gilbert Rozon poursuit Juste pour rire
  3. Yves-François Blanchet devient le nouveau chef du Bloc québécois
  4. Un mélange de froid glacial et de neige, jamais vu depuis 1920, s'abat sur l'est du pays
  5. Macron et Legault misent sur une «nouvelle impulsion» économique France-Québec
  6. Le gouvernement Legault enlève des «irritants» à la Loi sur l'immatriculation des armes à feu
  7. Il y a de l'islamophobie au Québec, concède Legault
  8. Trudeau ferme la porte à une déclaration d'impôt unique gérée par Québec
  9. Québec éliminera 18 000 dossiers d'immigration non traités
  10. Alexandre Bissonnette condamné à 40 ans de prison ferme
  11. La maternelle pour tous les enfants de 4 ans d`s 2023, à un coût plus élevé
  12. Québec attaqué en justice pour vouloir annuler 18 000 dossiers d'immigration
  13. Le ministère de l'Immigration du Québec forcé de reprendre l'étude des dossiers en attente
  14. La ville de Chambly mise sous tutelle
  15. Alexande Bissonnette porte en appel sa peine de prison
  16. Catherine Fournier quitte le PQ et siégera comme souverainiste indépendante
  17. Marée humaine pour le climat dans les rues de Montréal
  18. Les faits saillants du premier budget de la CAQ
  19. Un prêtre poignardé en pleine messe à l'oratoire Saint-Joseph
  20. Les chauffeurs de taxi du Québec mettent leurs menaces à exécution
  21. Pas d'indépendance du Québec sans l'accord d'une majorité de provinces, plaide Ottawa
  22. Le passé de milliers de prêtres québécois soumis à un examen
  23. Le retrait du crucifix du Salon bleu adopté à l'unanimité
  24. Le projet de la CAQ sur la laïcité protège les droits acquis
  25. Signes religieux: les membres de Québec solidaire votent pour la totale liberté
  26. Projet de loi 21: «j'ai honte», dit le philosophe Charles Taylor
  27. Signes religieux: mises au point de Gérard Bouchard
  28. Laïcité: élus et citoyens manifestent contre le projet de loi 21 à Montréal
  29. Guy Leblanc confirmé comme nouveau patron d'Investissement Québec
  30. Émission L'Info, RDI, 22 avril 2019.
  31. Émission L'Info, RDI, 23 avril 2019.
  32. Les élus promettent de faire ce qu'il faut pour aider les sinistrés
  33. Rupture d'une digue: plus de 6500 personnes évacuées à Sainte-Marthe-sur-le-Lac
  34. Mort d’une fillette à Granby: le ministre Carmant demande la tenue de deux enquêtes
  35. Le salaire minimum passera à 12,50 $ le 1er mai prochain au Québec
  36. La crue printanière se résorbe lentement, confirme la Sécurité civile
  37. Des partisans de la laïcité plaident leur cause en commission parlementaire
  38. Québec serre la vis aux propriétaires de chiens
  39. François Legault aux États-Unis pour «peser sur les bons boutons»
  40. Projet de loi déposé pour la réalisation du tramway à Québec
  41. Québec officialise sa commission spéciale sur la protection de la jeunesse
  42. 1991, de RHicardo Trogi, meilleur film au Gala Cinéma Québec
  43. Le projet de loi sur l'immigration adopté après un marathon de 19 heures
  44. L'Assemblée nationale adopte la loi sur la laïcité de l'État
  45. La constitutionalité de la loi sur la laïcité est contestée en cour
  46. Vol massif de données personnelles chez Desjardins
  47. La rue Amherst devient la rue Atateken
  48. Le pont Samuel-De Champlain maintenant ouvert
  49. La Femme de mon frère sur Cinoche.com
  50. 3e lien: un tunnel sous l'île d'Orléans
  51. Les libéraux ont «manqué d'écoute» - Dominique Anglade, candidate à la direction du PLQ
  52. 47 millions de dollars pour réduire les listes d'attente à la DPJ
  53. Le Québec ne peut pas refuser un oléoduc sur son territoire, selon Jason Kenney
  54. Une tornade a frappé Saint-Roch-de-l'Achigan, confirme Environnement Canada
  55. Davie obtient un «contrat majeur» de 500 M $ pour moderniser 3 frégates
  56. L'accident sur l'autoroute 440 a fait 4 morts et 12 blessés
  57. Véronique Hivon ne sera pas de la course à la chefferie du PQ
  58. Vol de données chez Desjardins: Québec compte encadrer les agences de crédit
  59. C'est la fin pour Capitales Médias
  60. Justin Trudeau donne le feu vert au financement du tramway à Québec
  61. Le fédéral confirme son intention de racheter le pont de Québec
  62. L'ex-ministre libéral Sébastien Proulx quitte la politique
  63. Jolin-Barrette hérite du dossier de la langue
  64. Un référendum sur le mode de scrutin en même temps que les élections de 2022?
  65. Le Canada officiellement en campagne électorale