Ouvrir le menu principal
Éphémérides
Chronologie du Québec
1939 1940 1941  1942  1943 1944 1945
Décennies au Québec :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Chronologie dans le monde
1939 1940 1941  1942  1943 1944 1945
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
19 août : les Fusiliers Mont-Royal, commandés par Dollard Ménard, participent au débarquement de Dieppe qui sera un échec total. Sur les 5 000 soldats canadiens qui y participent, seuls 2 200 peuvent être rembarqués et ramenés en Angleterre. Les autres sont tués ou faits prisonniers par les Allemands.
27 avril : Le premier ministre Mackenzie King remporte le plébiscite qu'il organise pour revenir sur son engagement de ne pas instaurer la conscription. Le Québec s'oppose massivement et vote Non à 72 %, mais le reste du Canada vote Oui à 80 %.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1942 au Québec.

ÉvénementsModifier

JanvierModifier

FévrierModifier

MarsModifier

AvrilModifier

  • 1er avril : Ottawa annonce le rationnement de l'essence[10].
  • 27 avril : Plébiscite : le Canada vote Oui à 80 % mais le Québec vote Non à 72 %[11].

MaiModifier

  • 11 mai : un premier navire est torpillé dans le golfe du Saint-Laurent. Il s'agit d'une surprise car on ne s'attendait pas à ce que des sous-marins allemands viennent si près[12].
  • 29 mai :
    • adoption de la loi créant le conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec[13].
    • clôture de la session[8].

JuinModifier

  • 18 juin : début du procès de René Chaloult accusé par le gouvernement fédéral d'avoir critiqué la conscription lors d'un discours le . Il avait alors blâmé Ottawa pour avoir manqué à sa promesse de 1939 au Québec de ne pas faire la conscription. Il sera acquitté le [14].

JuilletModifier

  • 13 juillet : Ottawa confirme que 3 bâtiments de la marine marchande ont été coulés par des sous-marins allemands dans le golfe du Saint-Laurent, il y a une semaine.

AoûtModifier

SeptembreModifier

OctobreModifier

  • 11 octobre : le Bloc populaire, né de la Ligue pour la défense du Canada, est officiellement fondé. Son chef est Maxime Raymond. Son programme politique comprend le respect de l'autonomie provinciale ainsi que celui du droit des minorités, la fin des "exploitations oppressives" et la lutte contre le monopole des trusts économiques[16].

NovembreModifier

DécembreModifier

NaissancesModifier

DécèsModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Lacoursière. Histoire populaire du Québec tome 4. Septentrion. 1997. p. 285
  2. « M. Godbout se dit enfin anticonscriptionniste et classe de même M. King », Le Devoir,‎ , p. 1
  3. Bilan du Siècle
  4. Histoire populaire du Québec tome 4, p. 286
  5. Conrad Black. Duplessis tome 1. Éditions de l'homme. 1977. p. 408-409
  6. Bilan du Siècle
  7. Bilan du Siècle
  8. a b c et d « Chronologie parlementaire 1940-1942 » (consulté le 12 mars 2009)
  9. Histoire populaire du Québec tome 4, p. 287
  10. Bilan du Siècle
  11. Histoire populaire du Québec tome 4, p. 290
  12. « Le navire torpillé dans le Saint-Laurent », Le Devoir,‎ , p. 3
  13. Bilan du Siècle
  14. Bilan du Siècle
  15. Bilan du Siècle
  16. Bilan du Siècle
  17. Bilan du Siècle