Le Nouvelliste (Trois-Rivières)

Le Nouvelliste
Image illustrative de l’article Le Nouvelliste (Trois-Rivières)
Logo depuis 2015.

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Diffusion 42 500 ex. (2008[1])
Date de fondation
Ville d’édition Trois-Rivières

Propriétaire Coopérative nationale de l'information indépendante (CN2i)
Directeur de la rédaction Stéphan Ratelle
Rédacteur en chef Stéphan Frappier
ISSN 0832-0934
Site web Le Nouvelliste

Le Nouvelliste est un quotidien de langue française fondé le à Trois-Rivières au Québec. Il est publié en format numérique du lundi au samedi et en format papier le samedi. Le journal couvre le territoire de la région de la Mauricie et de la partie de la région du Centre-du-Québec située au nord de l'autoroute 20. Il est actuellement édité par la Coopérative Le Nouvelliste, membre du groupe de presse Coopérative nationale de l'information indépendante depuis 2020.

HistoriqueModifier

  • : L'homme d'affaires Joseph-Hermann Fortier fonde Le Nouvelliste, un journal visant à l'expansion économique de la Mauricie.
  • 1935: Le journal est acheté par Jacob Nicol.
  • 1951: Le journal est acquis par Honoré Dansereau.
  • 1968: Le Nouvelliste est acquis par Paul Desmarais (père) via la Corporation de valeurs Trans-Canada (fondée en 1965 et filiale de ). Gesca est créé la même année et les journaux de Trans-Canada passent sous son contrôle.
  • 1970: Gesca est cédé à Power Corporation du Canada[2].
  • : Le Nouvelliste adopte le format tabloïd[3].
  • : Gesca se départit de ses six quotidiens régionaux, incluant Le Nouvelliste, qui sont vendus à Groupe Capitales Médias, une société dirigée par l'ancien ministre libéral Martin Cauchon.
  • : Moins de cinq ans après sa création, le Groupe Capitales Médias se met sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers[4]. C'est le cabinet PwC qui agit comme syndic de faillite[5].
  • : Les travailleurs et les cadres du journal créent la Coopérative de solidarité Le Nouvelliste qui permet «de déposer une offre au syndic de faillite pour le maintien des activités[6]» du quotidien régional de la Mauricie. L'offre est acceptée.

Identité visuelle (logotype)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Centre d'études sur les médias, « Portrait de la propriété dans le secteur des quotidiens au Québec et au Canada », sur Université Laval
  2. « Un entrepreneur devient actionnaire majoritaire », sur www.powercorporationhistory.com (consulté le 9 décembre 2019)
  3. « Médias - Le Nouvelliste, de Trois-Rivières, adopte le format tabloïd », sur Le Devoir (consulté le 9 décembre 2019)
  4. « Capitales Médias sous respirateur artificiel », sur Le Devoir (consulté le 9 décembre 2019)
  5. PricewaterhouseCoopers, « 3834310 Canada Inc. (filiale de Le Groupe Capitales Médias Inc.) », sur PwC (consulté le 9 décembre 2019)
  6. « La coopérative Le Nouvelliste voit le jour », sur Le Nouvelliste, (consulté le 9 décembre 2019)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier