Ouvrir le menu principal

Sainte-Marthe-sur-le-Lac

ville du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marthe.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale Mirabel
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Sonia Paulus
2017-2021
Code postal J0N 1P0
Constitution
Démographie
Gentilé Marthelacquois, oise
Population 18 074 hab. ()
Densité 1 412 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 32′ nord, 73° 56′ ouest
Superficie 1 280 ha = 12,8 km2
Divers
Langue(s) Français
Indicatif 450
Code géographique 2472015
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte administrative de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte topographique de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Sainte-Marthe-sur-le-Lac est une ville du Québec située dans la MRC de Deux-Montagnes dans les Laurentides[1].

GéographieModifier

Dans la MRC : Deux-Montagnes.

Elle borde le lac des Deux Montagnes et est traversée par le Chemin d’Oka (route 344).

Municipalités limitrophesModifier

ToponymieModifier

La ville est nommée en l'honneur de Marthe dans la Bible. Les habitants sont les Marthelacquois et Marthelacquoises.

HistoireModifier

« Les débuts de l'endroit du point de vue paroissial et municipal – le peuplement y était bien antérieur – remontent en 1956 avec l'érection canonique de la paroisse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac dont le nom est repris lors de l'établissement officiel de la municipalité en 1960 et dont le territoire provient d'une partie de celui de la ville de Saint-Eustache. En 1973, le statut de ville sera accordé à Sainte-Marthe-sur-le-Lac »[2].

Liée à la paroisse de Saint-Eustache pendant près de 100 ans, la municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac acquiert son autonomie en 1960, alors que le conseil en place consent à la séparation d’une partie de son territoire pour la création d’une nouvelle entité municipale. Hervé Larocque, le fondateur de la Commission scolaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, devient le premier maire de la municipalité[3].

Le 27 avril 2019 en soirée, une brèche dans la digue végétalisée protégeant la ville des crues du lac des Deux Montagnes depuis plus de 40 ans, force l'évacuation d'urgence de 6 000 personnes et entraîne l'inondation de près d'un tiers du territoire de la ville et de plus de 2 500 habitations[4].

DémographieModifier

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
7 4108 2958 74211 31115 68518 074

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts.[5].

Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Lucie Leblanc Voir
2005 Sonia Paulus Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

FusionModifier

L'idée de fusionner la municipalité avec les villes de Deux-Montagnes et Saint-Eustache reviennent parfois dans l'actualité. L'idée d'une fusion viens du fait que la municipalité n'est pas séparée physiquement avec ses voisines mais seulement par une frontière légale. De plus, plusieurs services sont partagés entre les municipalités de Deux-Montagnes et Saint-Eustache ; pompier, policier, aqueduc jusqu'en 2012 et certains services de loisir.

La mairesse Sonia Paulus s'est opposée en 2013 à la fusion alors que le maire de Saint-Eustache y voit une voie logique[6].

ÉducationModifier

La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles administre les écoles francophones[7].

  • Écoles primaires: Horizon-du-Lac,[8] des-Lucioles,[9] et des Grands-Vents[10]
  • École secondaire: Liberté-Jeunesse

Les écoles Polyvalente Deux-Montagnes, des Mésanges et Emmanuel-Chénard, toutes situées dans la ville voisine de Deux-Montagnes, desservent des élèves résidents dans certains secteurs de Sainte-Marthe-sur-le-Lac de niveaux primaires et secondaires[11].

La Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier administre les écoles anglophones, situées dans la ville voisine de Deux-Montagnes qui desservent les élèves de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

  • Écoles primaires: Mountainview et Saint Jude[12],[13]
  • École secondaire: Lake of Two Mountains[14]

Services publicsModifier

Elle partage ses services de police et d'incendie, ainsi que certaines associations sportives mineures, avec la municipalité voisine de Deux-Montagnes.

Le centre commercial Les Promenades Deux-Montagnes est situé à cheval des deux villes.

Depuis le 14 décembre 2012, la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est désormais alimentée par ses propres puits d'eau de source.

TourismeModifier

Sainte-Marthe-sur-le-Lac est traversée d'est en ouest par la vélo-route La Vagabonde et une autre qui sillonne du nord au sud le long du boulevard des Promenades.

AttraitsModifier

  • Abbaye bénédictine Sainte-Marie des Deux-Montagnes
  • Plage et marina
  • Parc de la Frayère

SportsModifier

Le club de hockey Barbe bleue représente la ville au hockey cosom. L'équipe joue au collège Boisbriand.

Notes et référencesModifier

  1. Gouvernement du Québec, « Sainte-Marthe-sur-le-Lac », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire
  2. Toponymie : Sainte-Marthe-sur-le-Lac
  3. Denis Gravel, 50 ans, ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Montréal, Société de recherche historique archiv-histo, , 202 p. (ISBN 9782923598161)
  4. Zone Environnement- ICI.Radio-Canada.ca, « Rupture d’une digue : 6000 personnes évacuées à Sainte-Marthe-sur-le-Lac | Crue printanière 2019 », sur Radio-Canada.ca, 27 avril 2019 (mis à jour le 28 avril 2019) (consulté le 14 juillet 2019)
  5. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux
  6. Simon Laliberté, « Fusion de Deux-Montagnes Paulus dit non, Charron plus nuancé », TVA Nouvelles,‎ (lire en ligne)
  7. "Admission et inscription." Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. Consulté le 16 septembre 2017.
  8. "Horizon-du-Lac." Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. Consulté le 20 septembre 2017.
  9. "des-Lucioles." Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. Consulté le 20 septembre 2017.
  10. "des-Grands-Vents." Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. Consulté le 20 septembre 2017.
  11. "Répertoire des aires de desserte par ville 2017 - 2018 (Généré le 20/9/2017) Sainte-Marthe-sur-le-Lac." Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles. Consulté le 20 septembre 2017
  12. "Mountainview Elementary Zone." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 8 décembre 2014.
  13. "Saint Jude Elementary School Zone Map." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 8 décembre 2014.
  14. "LAKE OF TWO MOUNTAINS HS ZONE." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 4 septembre 2017.

AnnexesModifier