Ouvrir le menu principal

2019 par pays en Amérique

page de catégorie d'un projet Wikimedia
Chronologies
Années :
2016 2017 2018  2019  2020 2021 2022
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain
Les événements de l'année 2019 dans les différents pays du continent américain
2017 par pays en Amérique - 2018 par pays en Amérique - 2019 par pays en Amérique - 2020 par pays en Amérique - 2021 par pays en Amérique

Pour les pays d'Amérique du Nord, voir : 2019 au Canada, 2019 aux États-Unis, et 2019 au Mexique.


Continent américainModifier

Petites AntillesModifier

Drapeau de l'Argentine ArgentineModifier

Drapeau des Bahamas BahamasModifier

Drapeau du Belize BelizeModifier

Drapeau des Bermudes BermudesModifier

  • x

Drapeau de la Bolivie BolivieModifier

  •  : élections générales ; les résultats officiels donnent le président sortant Evo Morales vainqueur au premier tour, mais des suspicions de fraude électorales entraînent trois semaines de crise.
  •  : le président Evo Morales annonce sa démission suite à cette crire[1].

Drapeau du Brésil BrésilModifier

Drapeau du Canada CanadaModifier

Articles détaillés : 2019 au Canada et 2019 au Québec.

Drapeau du Chili ChiliModifier

  • A partir du  : début des manifestations puis émeutes, qui feront au moins 13 morts, d'abord contre la montée du prix du ticket de métro de Santiago, puis pour un accès moins cher à la santé et à l'éducation, pour une nouvelle Constitution pour remplacer celle héritée d'Augusto Pinochet (les parties de la Constitution actuelle autorisant les privatisations massives étant considérées comme les plus problèmatiques), et contre les inégalités socio-économiques de manière générale.
  • 19 octobre : le président chilien Sebastián Piñera déclare l'état d'urgence dans plusieurs zones pays, le couvre-feu dans les dix principales villes, et l'Armée chilienne est déployée dans les rues pour la première fois depuis la dictature militaire d'Augusto Pinochet.
  • 25 octobre : des manifestations gigantesques ont lieu dans les grandes villes du Chili contre les inégalités économiques et pour la démission du président Piñera : dans la seule Santiago, 1 millions 200 milles manifestants manifestants, selon les autorités[3] (sur une population chilienne totale de presque 18 millions d'habitants)
  • 28 octobre : l'état d'urgence est levé et un tiers du gouvernement est remanié pour tenter de satisfaire les manifestants.

Drapeau de la Colombie ColombieModifier

Drapeau du Costa Rica Costa RicaModifier

Drapeau de Cuba CubaModifier

Drapeau de la République dominicaine République dominicaineModifier

  • x

Drapeau de l'Équateur ÉquateurModifier

  • 19 février : alors que l'espèce était considérée comme éteinte depuis une centaine d'années, découverte d'une tortue femelle adulte Chelonoidis phantastica dans les Îles Galápagos.
  • 1er mai - 7 septembre : Manifestations des étudiants en médecine contre la diminution de la bourse d'étude pour les internes, le gouvernement accepte de ne pas la baisser le 4 septembre
  • 2 juin : Richard Carapaz devient le premier cycliste équatorien à remporter le Tour d’Italie.
  • 13 juin : par une décision de sa cour constitutionnelle, l'Équateur devient le 28e pays au monde et le 5e en Amérique du Sud à légaliser le mariage homosexuel.
  • 2- : violentes manifestations contre l'arrêt des subventions à l'achat de carburant, et plus généralement contre la politique économique néolibérale du gouvernement de Lenín Moreno et les consignes d'austérité ordonnées par le Fonds monétaire international, qui provoquent la mort d'au moins 10 manifestants, environ 1500 blessés (manifestants et policiers confondus) et plus de 1200 interpellations (manifestants, policiers et journalistes confondus), et qui s'achèvent sur un accord entre le gouvernement et les manifestants qui inclut le maintient de subventions.

Drapeau des États-Unis États-UnisModifier

Article détaillé : 2019 aux États-Unis.

Drapeau du Groenland GroenlandModifier

  • x

Drapeau du Guatemala GuatemalaModifier

Drapeau du Guyana GuyanaModifier

Drapeau d'Haïti HaïtiModifier

Drapeau du Honduras HondurasModifier

  •  : début du procès aux États-Unis de Juan Antonio Tony Hernández Alvarado, ex-député et frère du président du Honduras Juan Orlando Hernández, car Juan Antonio est accusé de trafic de drogue - d'avoir exporté plusieurs tonnes de cocaïne vers les États-Unis - de possession d'armes, et d'être lié aux meurtres de deux narcotrafiquants rivaux[7]'[8] ; le scandale devient politique car son frère le président Juan Orlando Hernández et son prédécesseur l'ex-président Porfirio Lobo sont soupçonnés d'avoir utilisé l'argent de la drogue pour financer leurs campagnes électorales de 2009 et 2013[8].

Le , Juan Antonio Hernández Alvarado est déclaré coupable de trafic de drogue par un jury populaire d'un tribunal fédéral de New-York[9].

Drapeau de la Jamaïque JamaïqueModifier

Drapeau du Mexique MexiqueModifier

Article détaillé : 2019 au Mexique.

Drapeau du Nicaragua NicaraguaModifier

  • x

Drapeau du Panama PanamaModifier

Drapeau du Paraguay ParaguayModifier

Drapeau du Pérou PérouModifier

Drapeau de Porto Rico Porto RicoModifier

Drapeau : France Saint-Pierre-et-MiquelonModifier

  • x

Drapeau du Salvador SalvadorModifier

Drapeau du Suriname SurinameModifier

  • x

Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-TobagoModifier

  • x

Drapeau de l'Uruguay UruguayModifier

Drapeau du Venezuela VenezuelaModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Après trois semaines de contestation, le président bolivien Evo Morales annonce sa démission », Le Monde, 10 novembre 2019.
  2. « La justice brésilienne autorise la libération de l'ex-président Lula », sur france24.com, (consulté le 8 novembre 2019)
  3. « Chili : des centaines de milliers de personnes manifestent à Santiago et dans plusieurs villes du pays », sur francetvinfo.fr, (consulté le 25 octobre 2019)
  4. « Colombie : Bogota frappée par un attentat, le plus meurtrier depuis 2003 », Le Monde, 17 janvier 2019.
  5. (es) Ángela Ávalos, « Confirmado: familia de tres franceses enfermos trae el sarampión de regreso a Costa Rica », sur Nacion.com, La Nación (en), (consulté le 25 février 2019)
  6. « Puissant séisme de magnitude 6,2 entre le Panama et le Costa Rica », LCI.fr, 26 juin 2019.
  7. (es) AFP, « Hermano del presidente de Honduras, a juicio en EU por narcotráfico », sur jornada.com.mx, La Jornada, (consulté le 2 octobre 2019)
  8. a et b Angeline Montoya, « Le frère du président hondurien jugé pour trafic de drogue à New York », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 2 octobre 2019)
  9. (es) « Declaran culpable de narcotráfico a hermano de presidente hondureño », sur jornada.com.mx, La Jornada, (consulté le 18 novembre 2019)
  10. « Arrestation de militaires vénézuéliens appelant à destituer Maduro », sur france24.com, (consulté le 22 janvier 2019)
  11. a et b « Venezuela : le "président par interim" Juan Guaidó reconnu par plusieurs chefs d'État », sur france24.com, (consulté le 23 janvier 2019)
  12. « L'ambassadeur d'Allemagne au Venezuela expulsé pour "ingérence" », sur france24.com, (consulté le 7 mars 2019)

Voir aussiModifier