Ouvrir le menu principal

UCI World Tour 2015

compétition de cyclisme
UCI World Tour 2015
Logo de l'UCI World Tour
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 5e
Date 20 janvier
Participants 17 équipes WorldTeams
Épreuves 28
Site web officiel uciworldtour.com
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès
Vainqueur

Classement individuel
Drapeau : Espagne Alejandro Valverde
Classement par équipes
Drapeau : Espagne Movistar

Classement par pays
Drapeau de l'Espagne Espagne

Navigation

L'UCI World Tour 2015 est la cinquième édition de l'UCI World Tour, le successeur du calendrier mondial et du ProTour. 28 épreuves sur les 29 des trois dernières éditions sont incluses dans cette compétition. Seul le Tour de Pékin disparaît[1].

Les 17 équipes qui ont une licence World Tour ont le droit, mais aussi le devoir de participer à toutes les courses de ce calendrier. Les équipes portent désormais le nom de WorldTeam.

Sommaire

ÉvolutionModifier

Le calendrier, qui a été dévoilé le par l'UCI[2] ne compte qu'un changement majeur, la suppression du Tour de Pékin[1].

BarèmeModifier

Le , l'UCI annonce que les classements UCI World Tour individuel et par nations disparaissent (en revanche le calendrier existe toujours), au profit d'un classement UCI Mondial prenant en compte les courses World Tour, les courses des circuits continentaux et les courses du calendrier espoir. Ce nouveau classement est roulant sur 52 semaines, à la manière du classement ATP par exemple[3]. L'AIGCP s'est déclarée mécontente de ce changement de règlement[4]. L'UCI répond que cette réforme sera bien appliquée, mais promet de « prendre en compte les opinions, les commentaires et les observations de toutes les parties prenantes du cyclisme concernant ces classements », afin de pouvoir « évaluer le nouveau système et surtout pour envisager les améliorations nécessaires ou les ajustements à faire pour 2016 »[5]. Finalement, l'UCI repousse à 2016 la mise en place du classement mondial et conserve le barème du World Tour pour 2015. Le but est de proposer un nouveau classement avec un barème créé en concertation avec les différentes parties du monde cyclisme[6].

Le barème des points est différent selon les épreuves :

Barème de points du classement général par catégorie d'épreuve[7]
Classement général 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Épreuve catégorie 1 200 150 120 110 100 90 80 70 60 50 40 30 24 20 16 12 10 8 6 4
Épreuve catégorie 2 170 130 100 90 80 70 60 52 44 38 32 26 22 18 14 10 8 6 4 2
Épreuve catégorie 3 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Épreuve catégorie 4 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2
Barème de points pour une étape/un prologue par catégorie d'épreuve[7]
Classement d'étape 1er 2e 3e 4e 5e
Épreuve catégorie 1 20 10 6 4 2
Épreuve catégorie 2 16 8 4 2 1
Épreuve catégorie 3 6 4 2 1 1

Épreuve de catégorie 1 : Tour de France.
Épreuves de catégorie 2 : Tour d'Italie et Tour d'Espagne.
Épreuves de catégorie 3 : Tour Down Under, Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo, Tour de Catalogne, Tour des Flandres, Tour du Pays basque, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Romandie, Critérium du Dauphiné, Tour de Suisse, Tour de Pologne, Eneco Tour et Tour de Lombardie.
Épreuves de catégorie 4 : Grand Prix E3, Gand-Wevelgem, Amstel Gold Race, Flèche wallonne, Classique de Saint-Sébastien, Vattenfall Cyclassics, Grand Prix de Plouay, Grand Prix cycliste de Québec et Grand Prix cycliste de Montréal[7].

Outre un classement individuel, l'UCI World Tour 2015 comporte un classement par équipes et un classement par pays. Le classement par équipes est établi sur la base des points des cinq meilleurs coureurs de chaque équipe au classement individuel. Le classement par nation est obtenu en additionnant les points obtenus par les cinq premiers coureurs de chaque nation au classement individuel. En cas d'égalité, les équipes ou les nations sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement individuel[7].

ÉquipesModifier

Le , l'UCI annonce la liste de 16 équipes qui feront partie du World Tour : les changements par rapport à l'édition précédente sont l'intégration de l'équipe IAM et la disparition de l'équipe Cannondale qui a fusionné avec l'équipe Garmin-Sharp, tandis que les équipes Astana et Europcar ne sont pas encore fixées[8]. Le 10 décembre, la commission des licences acte le retrait de l'équipe Europcar, pour non-conformité au critère financier[9], et le maintien de l'équipe Astana, qui conserve sa licence malgré de récents cas de dopage[10]. Cependant, elle reste susceptible de se voir retirer sa licence « en cas de conclusions défavorables de l’audit ou d’exécution défectueuse du cahier des charges, ou encore si l’équipe devait connaître un nouveau cas de dopage durant la saison 2015 »[11]. Le 27 février 2015, à la suite des conclusions de l'audit, l'UCI demande à la Commission des Licence le retrait de la licence World Tour d'Astana[12]. Le 23 avril 2015, après un audit, il est finalement annoncé par l'UCI qu'Astana conserve sa licence, mais doit revoir plusieurs point de fonctionnement interne[13].

Wild cardsModifier

En plus des dix-sept équipes World Tour automatiquement invitées sur chaque course, les organisateurs peuvent distribuer des invitations aux équipes continentales professionnelles. Pour sélectionner les équipes, plusieurs critères peuvent rentrer en compte : par exemple les bons résultats globaux de l'équipe, la nationalité de l'équipe ou la présence d'un ou plusieurs coureurs ayant confirmé leur présence sur la course en cas d'invitation.

  • Légende :
Équipe invitée
Équipes  
TDU
 
P-N
 
T-A
 
MSR
 
CAT
 
E3
 
G-W
 
FLA
 
BAS
 
P-R
 
AGR
 
F-W
 
LBL
 
ROM
 
ITA
 
DAU
 
SUI
 
FRA
 
CSS
 
POL
 
ENE
 
ESP
 
VAT
 
PLO
 
QUE
 
MON
 
LOM
Total
  MTN-Qhubeka
13
  Bora-Argon 18
12
  Drapac
3
  UniSA-Australia
1
  Topsport Vlaanderen-Baloise
8
  Wanty-Groupe Gobert
11
  Colombia
5
  Cult Energy
4
  Caja Rural-Seguros RGA
4
  Novo Nordisk
1
  UnitedHealthcare
3
  Bretagne-Séché
6
  Cofidis
14
  Europcar
16
  Androni Giocattoli-Sidermec
5
  Bardiani CSF
5
  Nippo-Vini Fantini
3
  Southeast
5
  Roompot Oranje Peloton
7
  CCC Sprandi Polkowice
8
  Sélection polonaise
1
Wild cards 2 3 5 8 7 7 8 8 2 8 8 8 8 1 5 4 2 5 2 2 3 5 3 7 3 3 8 135

Calendrier et résultatsModifier

Résultats des épreuves et leaders des classements de l'UCI World Tour
No  Date Nom de l'épreuve Pays C[7] Vainqueur Classement individuel Classement par équipes Classement par pays
1 20-25 janvier Tour Down Under   Australie 3   Rohan Dennis   Rohan Dennis   BMC Racing   Australie
2 8-15 mars Paris-Nice   France 3   Richie Porte   Richie Porte   Sky
3 11-17 mars Tirreno-Adriatico   Italie 3   Nairo Quintana
4 22 mars Milan-San Remo   Italie 3   John Degenkolb
6 27 mars Grand Prix E3   Belgique 4   Geraint Thomas
5 23-29 mars Tour de Catalogne   Espagne 3   Richie Porte
7 29 mars Gand-Wevelgem   Belgique 4   Luca Paolini
8 5 avril Tour des Flandres   Belgique 3   Alexander Kristoff
9 6-11 avril Tour du Pays basque   Espagne 3   Joaquim Rodríguez
10 12 avril Paris-Roubaix   France 3   John Degenkolb
11 19 avril Amstel Gold Race   Pays-Bas 4   Michał Kwiatkowski   Etixx-Quick Step
12 22 avril Flèche wallonne   Belgique 4   Alejandro Valverde
13 26 avril Liège-Bastogne-Liège   Belgique 3   Alejandro Valverde   Alejandro Valverde   Espagne
14 28 avril-3 mai Tour de Romandie   Suisse 3   Ilnur Zakarin
15 9 mai-31 mai Tour d'Italie     Italie 2   Alberto Contador
16 7-14 juin Critérium du Dauphiné   France 3   Christopher Froome   Sky
17 13-21 juin Tour de Suisse   Suisse 3   Simon Špilak   Katusha
18 4-26 juillet Tour de France     France 1   Christopher Froome   Sky
19 1er août Classique de Saint-Sébastien   Espagne 4   Adam Yates
20 2-8 août Tour de Pologne   Pologne 3   Ion Izagirre
21 10-16 août Eneco Tour   Pays-Bas
  Belgique
3   Tim Wellens
23 23 août Vattenfall Cyclassics   Allemagne 4   André Greipel
24 30 août Grand Prix de Plouay   France 4   Alexander Kristoff   Katusha
25 11 septembre Grand Prix cycliste de Québec   Canada 4   Rigoberto Urán
22 22 août-13 septembre Tour d'Espagne     Espagne 2   Fabio Aru
26 13 septembre Grand Prix cycliste de Montréal   Canada 4   Tim Wellens
27 20 septembre Championnat du monde du contre-la-montre par équipes   États-Unis 1   BMC Racing   Movistar
28 4 octobre Tour de Lombardie   Italie 3   Vincenzo Nibali

ClassementsModifier

Classement individuelModifier

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1   Alejandro Valverde Movistar 675
2   Joaquim Rodríguez Katusha 474
3   Nairo Quintana Movistar 457
4   Alexander Kristoff Katusha 453
5   Fabio Aru Astana 448
6   Christopher Froome Sky 430
7   Alberto Contador Tinkoff-Saxo 407
8   Greg Van Avermaet BMC Racing 324
9   Rui Costa Lampre-Merida 324
10   Thibaut Pinot FDJ 319
11   Richie Porte Sky 314
12   John Degenkolb Giant-Alpecin 302
13   Rigoberto Urán Etixx-Quick Step 301
14   Geraint Thomas Sky 283
15   Tom Dumoulin Giant-Alpecin 271
16   Simon Špilak Katusha 269
17   Peter Sagan Tinkoff-Saxo 257
18   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 242
19   Vincenzo Nibali Astana 238
20   Michael Matthews Orica-GreenEDGE 221
  • 215 coureurs ont marqué au moins un point.

Classement par paysModifier

On additionne les points des 5 premiers coureurs de chaque pays au classement individuel.

Classement par pays
Rang Pays Points 5 meilleurs coureurs
1   Espagne 1945 Valverde (675), Rodríguez (474), Contador (407), Landa (216), I.Izagirre (173)
2   Italie 1106 Aru (448), Pozzovivo (242), Nibali (238), Ulissi (98), Paolini (80)
3   Colombie 1099 N. Quintana (457), Urán (301), Ser. Henao (167), Chaves (134), Atapuma (40)
4   Grande-Bretagne 1041 Froome (430), Thomas (283), A. Yates (150), S. Yates (148), Cavendish (30)
5   Belgique 905 Van Avermaet (324), Wellens (195), Gilbert (179), De Clercq (106), Benoot (101)
6   France 881 Pinot (319), Bardet (206), Alaphilippe (180), Gallopin (127), Vuillermoz (49)
7   Pays-Bas 848 Dumoulin (271), Mollema (212), Tersptra (140), Gesink (114), Kelderman (111)
8   Australie 777 Porte (314), Matthews (221), Dennis (135), Evans (76), Rogers (31)
9   Allemagne 587 Degenkolb (302), Greipel (203), Martin (40), Geschke (32), Kittel (10)
10   Norvège 453 Kristoff (453)
11   Pologne 376 Kwiatkowski (195), Majka (165), Bodnar (16)
12   Portugal 355 R. Costa (324), Oliveira (24), Cardoso (6), Machado (1)
13   République tchèque 306 Štybar (172), König (70), Kreuziger (64)
14   Slovénie 294 Špilak (269), Polanc (16), Mezgec (9)
15   Suisse 270 Frank (72), Albasini (62), Cancellara (59), Elmiger (56), Morabito (21)
16   Slovaquie 257 P. Sagan (257)
17   Russie 257 Zakarin (194), Trofimov (48), Chernetskiy (8), Porsev (5), Lagoutine (2)
18   États-Unis 158 van Garderen (96), Talansky (54), Boswell (4), Craddock (2), Danielson (2)
19   Danemark 115 Fuglsang (64), Breschel (36), Juul (10), Nielsen (5)
20   Irlande 111 D. Martin (85), Nicolas Roche (26)
  • 34 pays sont classés.

Classement par équipesModifier

Ce classement est obtenu en additionnant les points des 5 premiers coureurs de chaque équipe au classement individuel ainsi que les points obtenus lors du contre-la-montre par équipes des championnats du monde.

Classement par équipes
Rang Équipe Points 5 meilleurs coureurs WTTT
1   Movistar 1619 Valverde (675), N. Quintana (457), J. Izagirre (173), Amador (93), Intxausti (81) 140
2   Katusha 1606 Rodríguez (474), Kristoff (453), Špilak (269), D. Moreno (216), Zakarin (194)
3   Sky 1378 Froome (430), Porte (314), Thomas (283), Ser. Henao (167), Nieve (104) 80
4   Etixx-Quick Step 1158 Urán (301), Kwiatkowski (195), Alaphilippe (180), Štybar (172), Terpstra (140) 170
5   Astana 1106 Aru (448), Nibali (238), Landa (164), Boom (102), Fuglsang (64) 90
6   BMC Racing 1010 Van Avermaet (324), Gilbert (179), Dennis (135), van Garderen (96), Evans (76) 200
7   Tinkoff-Saxo 929 Contador (407), P. Sagan (257), Majka (165), Kreuziger (64), Breschel (36) 0
8   Orica-GreenEDGE 845 Matthews (221), A. Yates (150), S. Yates (148), Chaves (134), Albasini (62) 130
9   Lotto-Soudal 832 Greipel (203), Wellens (195), Gallopin (127), De Clercq (106), Benoot (101) 100
10   Giant-Alpecin 769 Degenkolb (302), T. Dumoulin (271), Barguil (34), Geschke (32), Sinkeldam (10) 120
11   AG2R La Mondiale 587 Pozzovivo (242), Bardet (206), Bakelants (59), Vuillermoz (49), Riblon (31) 0
12   Lampre-Merida 566 R. Costa (324), Ulissi (98), Bonifazio (60), Modolo (43), Valls (41) 0
13   Trek Factory Racing 529 Mollema (212), Nizzolo (78), Felline (64), Cancellara (59), Jungels (46) 70
14   Lotto NL-Jumbo 485 Gesink (114), Kelderman (111), Kruijswijk (80), Vanmarcke (52), Lindeman (18) 110
15   FDJ 439 Pinot (319), Geniez (44), Demare (33), Roux (22), Morabito (21) 0
16   Cannondale-Garmin 340 Hesjedal (102), Martin (85), Talansky (54), Navardauskas (50), Slagter (49) 0
17   IAM 189 Frank (72), Elmiger (56), Pantano (27), Pelucchi (20), Syl. Chavanel (14) 0

Victoires sur le World TourModifier

Ci-dessous les coureurs, équipes et pays ayant gagnés au moins une course sur l'édition 2015 du World Tour.

# Coureur Équipe Vict.
1   André Greipel Lotto-Soudal 8
2   Joaquim Rodríguez Katusha 6
  Alejandro Valverde Movistar 6
4   Tom Dumoulin Giant-Alpecin 5
  Christopher Froome Sky 5
  Richie Porte Sky 5
7   Alexander Kristoff Katusha 4
  Mikel Landa Astana 4
  Michael Matthews Orica-GreenEDGE 4
  Peter Sagan Tinkoff-Saxo 4
11   Fabio Aru Astana 3
  John Degenkolb Giant-Alpecin 3
  Rohan Dennis BMC Racing 3
  Thibaut Pinot FDJ 3
  Tim Wellens Lotto-Soudal 3
# Équipe Vict.
1   Sky 19
2   Katusha 15
3   BMC Racing 14
  Lotto-Soudal 14
5   Movistar 12
6   Astana 11
  Lampre-Merida 11
  Orica-GreenEDGE 11
9   Giant-Alpecin 10
10   Etixx-Quick Step 9
11   Tinkoff-Saxo 7
12   AG2R La Mondiale 5
  Trek Factory Racing 5
14   FDJ 4
15   Cofidis 2
  IAM 2
  Lotto NL-Jumbo 2
  MTN-Qhubeka 2
  UniSA-Australia 2
20   Bardiani CSF 1
  Cannondale-Garmin 1
  CCC Sprandi Polkowice 1
  Drapac 1
  Sélection de Pologne 1
# Pays Vict.
1   Italie 23
2   Espagne 22
3   Australie 16[14]
4   Allemagne 15
5   Belgique 12
6   France 11
  Grande-Bretagne 11[15]
8   Pays-Bas 10
9   Colombie 6
  Pologne 6
11   États-Unis 4[16]
  Norvège 4
  Suisse 4
  Slovaquie 4
15   Russie 3
16   Portugal 2
  Slovénie 2
18   Biélorussie 1
  Croatie 1
  Irlande 1
  Kazakhstan 1
  Luxembourg 1
  République tchèque 1

Notes et référencesModifier

  1. a et b « 2015 - Le Tour of Beijing ne sera plus dans le calendrier », sur cyclismactu.fr,
  2. « UCI World Tour - Le dates et le calendrier de 2015 », sur cyclismactu.fr,
  3. « Un barème à enjeux », sur velochrono.fr,
  4. (nl) « UCI op vingers getikt door wielerploegen », sur nos.nl,
  5. « Les nouveaux classements seront appliqués dès 2015 », sur cyclismactu.net,
  6. (en) UCI back tracks on ranking and points system for 2015 sur cyclingnews.com
  7. a b c d et e Barème des points – Classement UCI WorldTour, page 59 sur uciworldtour.com.
  8. « World Tour : IAM double Europcar et Astana », sur velochrono.fr,
  9. « Le Team Europcar finalement recalé », sur Cyclism'Actu, (consulté le 10 décembre 2014)
  10. « Astana a sa licence pour 2015 », sur Cyclism'Actu, (consulté le 10 décembre 2014)
  11. « World Tour : Astana oui (mais), Europcar non », sur velochrono.fr,
  12. « L'UCI demande le retrait de la licence d’Astana Pro Team », sur uci.ch,
  13. Astana conserve sa licence</ref sur lequipe.fr
  14. Ce chiffre inclut la victoire d'Orica-GreenEDGE sur le contre-la-montre par équipes du Tour d'Italie
  15. Ce chiffre inclut la victoire du Team Sky sur le contre-la-montre par équipes du Tour de Romandie
  16. Ce chiffre inclut les victoires de BMC Racing sur les contre-la-montre par équipes du Critérium du Dauphiné, du Tour de France et Tour d'Espagne

Liens externesModifier