Ouvrir le menu principal

ATP World Tour

organisation regroupant des joueurs de Tennis professionnels
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATP.

Association of Tennis Professionals
Image illustrative de l’article ATP World Tour

Sigle ATP
Nom précédent ATP (de 1972 à 1989)
ATP Tour (de 1990 à 2008)
ATP World Tour (depuis 2009)
Sport(s) représenté(s) Tennis
Création
Président Drapeau : Royaume-Uni Chris Kermode
(depuis le 1er janvier 2014)
Siège Drapeau : Royaume-Uni Londres
Site web www.atpworldtour.com

L'Association of Tennis Professionals (ATP) est créée en par les joueurs de tennis Donald Dell, Jack Kramer et Cliff Drysdale dans le but de défendre les intérêts des joueurs de tennis professionnels masculins. En 1973, elle met en place le classement des joueurs professionnels, souvent nommé Classement ATP. Depuis 1990, l'association organise le circuit mondial des tournois de tennis pour hommes, en remplacement des tournois précédemment connus sous le nom de Grand Prix tennis circuit et World Championship Tennis (WCT). Le nom du circuit est alors lié au nom de l'organisation. En 1990, l’organisation s'appelait ATP Tour, elle est renommée en 2001 simplement ATP et c'est le circuit qui prend alors le nom de ATP Tour. En 2009, le nom de ce dernier est changé à nouveau et s'appelle désormais ATP World Tour.

Le siège mondial de l'ATP se trouve à Londres, au Royaume-Uni. ATP Americas est basé à Ponte Vedra Beach, aux États-Unis ; le siège d'ATP Europe est à Monaco et ATP International, qui couvre l'Afrique, l'Asie et l'Australasie, est basé à Sydney, en Australie.

La Women's Tennis Association (WTA) est l'organisation homologue féminine pour le tennis professionnel.

Résumé du circuitModifier

Les différentes catégories de tournoisModifier

L'ATP World Tour est composé de tournois de plusieurs catégories, chacune caractérisée par des dotations et des gains en points spécifiques. Le calendrier du circuit principal débute la première semaine de janvier et se termine la dernière semaine d'octobre, ensuite viennent durant les trois semaines suivantes le Masters de fin d'année et la finale de la Coupe Davis tandis que pendant ces trois semaines se déroulent plusieurs tournois Challenger plus la dernière semaine de novembre le Challenger Masters. Les tournois Future continuent pendant les trois premières semaines de décembre puis font une courte pause lors de la dernière semaine de l'année. En voici le détail par ordre décroissant d'importance :

Catégorie Nombre Dotation totale
(USD)
Gains
en points
Structure
gestionnaire
Grand Chelem 4 6 784 000 à 19 000 000 2000 ITF
Masters de tennis masculin 1 4 450 000 1500 (max.) ATP & ITF
Masters 1000 9 2 450 000 à 4 500 000 1000 ATP
ATP 500 Series 13 755 000 à 1 426 000 500 ATP
ATP 250 Series 39 416 000 à 1 000 000 250 ATP
ATP Challenger Tour 149 35 000 à 125 000 80-125 ATP
Futures 420 10 000 à 15 000 18-35 ITF
Coupe Davis 1 - - ITF

La Coupe Hopman (compétition mixte) ne fait pas partie du calendrier ATP mais de celui de l'ITF uniquement.

Grand ChelemModifier

Article détaillé : Grand Chelem de tennis.

Les Tournois du Grand Chelem attribuent des points ATP mais ne sont pas organisés par l'ATP World Tour. Ils sont organisés par la Fédération internationale de tennis (ITF) et les fédérations nationales concernées. Les Internationaux des États-Unis (US Open) font partie de l'US Open Series.

Période Tournoi Surface Pays Ville Quartier
Janvier Internationaux d'Australie (Open d'Australie) Dur (Plexicushion, ext.)   Australie Melbourne Melbourne Park
Mai-Juin Internationaux de France (Roland Garros) Terre battue (ext.)   France Paris Porte d'Auteuil
Juillet Internationaux du Royaume-Uni (Wimbledon) Gazon (ext.)   Royaume-Uni Londres Wimbledon
Août-Septembre Internationaux des États-Unis (US Open) Dur (Decoturf, ext.)   États-Unis New York Flushing Meadows

MastersModifier

Plus prestigieux que les Masters 1000, le Masters de tennis masculin constitue le dernier tournoi majeur de la saison tennistique depuis 1970. Actuellement organisé à Londres depuis 2009, il met aux prises les huit meilleurs joueurs du monde. À ce titre, nombreux sont ceux qui le considèrent (officieusement) comme le 5e tournoi du Grand Chelem.

Période Tournoi Surface Lieu Pays Ville Quartier
Novembre Masters de tennis masculin (ATP Finals) Dur (Decoturf, int.) O2 Arena   Royaume-Uni Londres Péninsule de Greenwich

Masters 1000Modifier

Les Masters 1000 sont une série de neuf tournois annuels qui se déroulent en Europe, en Asie, en Amérique, organisés par l'ATP, mis en place en 1990 pour réunir les meilleurs joueurs sur différents types de surfaces. Moins prestigieux que les Grands Chelems, ils constituent la deuxième catégorie dans la « hiérarchie » des tournois après ceux du Grand Chelem, et rapportent plus de points que les tournois annexes. Novak Djokovic est le premier joueur à les avoir tous remportés en simple au moins une fois dans sa carrière.

Période Tournoi Surface Pays
Mars Masters d'Indian Wells Dur (ext.)   États-Unis
Mars-Avril Masters de Miami Dur (ext.)   États-Unis
Avril Masters de Monte-Carlo Terre battue (ext.)   Monaco
Mai Masters de Madrid Terre battue (ext.)   Espagne
Mai Masters de Rome Terre battue (ext.)   Italie
Août Masters du Canada Dur (ext.)   Canada
Août Masters de Cincinnati Dur (ext.)   États-Unis
Octobre Masters de Shanghai Dur (ext.)   Chine
Octobre-Novembre Masters de Paris-Bercy Dur (int.)   France

ATP 500 SeriesModifier

En 2019, 13 tournois sont classés dans la catégorie des ATP 500 Series. Dans la hiérarchie établie, ces tournois sont moins prestigieux que les tournois Masters 1000 et que ceux du Grand Chelem, mais plus prestigieux que les ATP 250 Series.

Période Tournoi Surface Pays
Février Tournoi de tennis de Rotterdam Dur (int.)   Pays-Bas
Février Tournoi de tennis de Rio de Janeiro Terre battue (ext.)   Brésil
Février-Mars Tournoi de tennis du Mexique Dur (ext.)   Mexique
Février-Mars Tournoi de tennis de Dubaï Dur (ext.)   Émirats arabes unis
Avril Open de Barcelone Terre battue (ext.)   Espagne
Juin Tournoi de tennis du Queen's Gazon (ext.)   Royaume-Uni
Juin Tournoi de tennis de Halle Gazon (ext.)   Allemagne
Juillet Tournoi de tennis de Hambourg Terre battue (ext.)   Allemagne
Juillet-Août Classic de Washington Dur (ext.)   États-Unis
Octobre Tournoi de tennis de Chine Dur (ext.)   Chine
Octobre Open du Japon Dur (ext.)   Japon
Octobre Tournoi de tennis de Vienne Dur (int.)   Autriche
Octobre Tournoi de Bâle Dur (int.)   Suisse

ATP 250 SeriesModifier

En 2019, 39 tournois font partie des ATP 250 Series. Ce sont les tournois les moins prestigieux dans la hiérarchie des tournois de l'ATP World Tour. Certains font partie intégrante de l'US Open Series, série de tournois se déroulant pendant la tournée américaine sur dur en été.

Période Tournoi Surface Pays
Janvier Open de Brisbane Dur (ext.)   Australie
Janvier Tournoi de Pune Dur (ext.)   Inde
Janvier Tournoi de Doha Dur (ext.)   Qatar
Janvier Tournoi de tennis de Sydney Dur (ext.)   Australie
Janvier Open d'Auckland Dur (ext.)   Nouvelle-Zélande
Février Tournoi de tennis de Sofia Dur (int.)   Bulgarie
Février Tournoi de tennis de Montpellier Dur (int.)   France
Février Tournoi de tennis de Córdoba Terre battue (ext.)   Argentine
Février Tournoi de tennis de Buenos Aires Terre battue (ext.)   Argentine
Février Tournoi de tennis de Long Island Dur (int.)   États-Unis
Février Tournoi de tennis de Marseille Dur (int.)   France
Février Tournoi de tennis de Delray Beach Dur (ext.)   États-Unis
Février-Mars Tournoi de tennis du Brésil Terre battue (int.)   Brésil
Avril Tournoi de Houston Terre battue (ext.)   États-Unis
Avril Tournoi de tennis de Marrakech Terre battue (ext.)   Maroc
Avril Tournoi de tennis de Budapest Terre battue (ext.)   Hongrie
Mai Tournoi de tennis d'Estoril Terre battue (ext.)   Portugal
Mai Tournoi de tennis de Munich Terre battue (ext.)   Allemagne
Mai Tournoi de tennis de Lyon Terre battue (ext.)   France
Mai Tournoi de tennis de Genève Terre battue (ext.)   Suisse
Juin Tournoi de Stuttgart Gazon (ext.)   Allemagne
Juin Tournoi de Bois-le-Duc Gazon (ext.)   Pays-Bas
Juin-Juillet Tournoi de tennis d'Eastbourne Gazon (ext.)   Royaume-Uni
Juin-Juillet Tournoi de tennis d'Antalya Gazon (ext.)   Turquie
Juillet Tournoi de Newport Gazon (ext.)   États-Unis
Juillet Tournoi de tennis de Suède Terre battue (ext.)   Suède
Juillet Tournoi de tennis d'Umag Terre battue (ext.)   Croatie
Juillet Tournoi de tennis de Gstaad Terre battue (ext.)   Suisse
Juillet Tournoi de tennis d'Atlanta Dur (ext.)   États-Unis
Juillet-Août Tournoi de tennis de Kitzbühel Terre battue (ext.)   Autriche
Juillet-Août Tournoi de tennis de Cabo San Lucas Dur (ext.)   Mexique
Août Tournoi de tennis de Winston-Salem Dur (ext.)   États-Unis
Septembre Tournoi de tennis de Moselle Dur (int.)   France
Septembre Tournoi de tennis de Saint-Pétersbourg Dur (int.)   Russie
Septembre-Octobre Open de Chengdu Dur (ext.)   Chine
Septembre-Octobre Tournoi de tennis de Zhuhai Dur (ext.)   Chine
Octobre Tournoi de tennis de Moscou Dur (int.)   Russie
Octobre Tournoi de tennis de Stockholm Dur (int.)   Suède
Octobre Tournoi de tennis d'Anvers Dur (int.)   Belgique

Dotations et points des tournois du circuit professionnelModifier

A partir de 2019, l'ITF introduit le ITF World Ranking et une nouvelle dotation de points pour chaque tournoi Challenger et Futures. Sur ces tournois, les joueurs peuvent remporter à la fois des points ATP et des points ITF.

Dotations et points des tournois du circuit professionnel (2019)
Catégorie Dotation Vainqueur Finale 1/2 finale 1/4 de finale 1/8 de finale 1/16 de finale 1/32 de finale 1/64 de finale Passage par les qualifications[Note 1]
Grand Chelem Variable 2 000 1 200 720 360 180 90 45 10 25
ATP World Tour Finals Variable 1 500 maximum : 200 pour chaque victoire de poule, 400 pour la victoire en demi-finale, 500 pour la victoire en finale[Note 2]
Masters 1000 Variable 1 000 600 360 180 90 45 10 (25[Note 3]) (10) 25 (16 si plus de 56 joueurs)
ATP 500 Variable 500 300 180 90 45 0 (20[Note 4]) (0) 20 (10 si plus de 32 joueurs)
ATP 250 Variable 250 150 90 45 20[Note 4] 0 (10[Note 4]) (0) 12 (10 si plus de 32 joueurs)
Challenger Challenger tour 125 125 75 45 25 10 5 0
Challenger tour 110 110 65 40 20 9 5 0 ATP points / 30 ITF points
Challenger tour 100 100 60 35 18 8 5 0 / 30
Challenger tour 90 90 55 33 17 8 5 0 / 30
Challenger tour 80 80 48 29 15 7 3 0 / 30
Futures 25 000 $+H 5 / 225 3 /135 1 / 67 0 / 27 0 /9 0 / 4
25 000 $ 3 / 150 1 / 90 0 / 45 0 / 18 0 / 6 0 / 3
15 000 $+H 0 / 150 0 / 90 0 / 45 0 / 18 0 / 6 0 / 3
15 000 $ 0 / 100 0 / 60 0 / 30 0 / 12 0 / 4 0 / 2

Modifier

Le classement ATPModifier

Présentation et fonctionnementModifier

Le classement ATP est utilisé depuis 1973, sa 1re parution date du 23 août 1973. Ce système de classement fait figure de référence dans le monde sportif. Informatisé, il permet d'établir une hiérarchie mondiale très précise mise à jour tous les lundis, sauf les lundis au milieu des tournois organisés sur 2 semaines (les tournois du Grand Chelem et les Masters d'Indian Wells et de Miami), et ainsi de déterminer les joueurs qui peuvent entrer directement dans le tableau principal des tournoi et les têtes de série. Appliqué et faisant loi sur les 5 continents dans tous les tournois masculins, il n'a pas d'équivalent dans le sport si ce n'est son homologue féminin de la WTA[1],[2].

Les joueurs sont classés d'après un total de points qu'ils accumulent lors des tournois qu'ils ont joué sur les 52 dernières semaines. Le total comprend 18 résultats parmi :

À partir de 2019, les points gagnés lors des tournois Future ne sont plus comptabilisés pour le classement ATP, mais pour un classement ITF (ITF Transition Tour Ranking) qui permet de se qualifier pour les tournois Challenger[3].

À la différence des classements nationaux (français en particulier), seul le niveau atteint dans chaque tournoi compte, quels que soient les adversaires battus[4].

Il existait, du 1er janvier 2000 jusqu'au 23 mars 2009, un classement ATP Race, qui prenait uniquement en compte les résultats de la saison en cours. Aujourd'hui, le classement Race est utilisé pour déterminer les 8 joueurs participant au Masters, sur le même principe que le classement ATP hormis le fait que l'on calcule le total à partir du 1er janvier de la saison en cours.

Les classements de double sont les mêmes qu'en simple. Le classement technique de double est aussi individuel (les points sont attribués à chaque joueur de l'équipe, pas à l'équipe). En revanche le classement de Double Race est fait par équipe afin de déterminer lesquelles peuvent jouer au Masters.

La place de numéro 1 en simpleModifier

Pour toute la suite de l'article les joueurs en activité apparaissent en gras.

Mise à jour le lundi 21 octobre 2019[5]

Numéro 1 en fin de saisonModifier

Le récapitulatif des no 1 en fin de saison à l'ATP[5].

0
1973   Ilie Năstase
1974   Jimmy Connors
1975   Jimmy Connors
1976   Jimmy Connors
1977   Jimmy Connors
1978   Jimmy Connors
1979   Björn Borg
1980   Björn Borg
1981   John McEnroe
1982   John McEnroe
1983   John McEnroe
1984   John McEnroe
1985   Ivan Lendl
1986   Ivan Lendl
1987   Ivan Lendl
1988   Mats Wilander
1989   Ivan Lendl
1990   Stefan Edberg
Chronologie
1991   Stefan Edberg
1992   Jim Courier
1993   Pete Sampras
1994   Pete Sampras
1995   Pete Sampras
1996   Pete Sampras
1997   Pete Sampras
1998   Pete Sampras
1999   Andre Agassi
2000   Gustavo Kuerten
2001   Lleyton Hewitt
2002   Lleyton Hewitt
2003   Andy Roddick
2004   Roger Federer
2005   Roger Federer
2006   Roger Federer
2007   Roger Federer
2008   Rafael Nadal
0
2009   Roger Federer
2010   Rafael Nadal
2011   Novak Djokovic
2012   Novak Djokovic
2013   Rafael Nadal
2014   Novak Djokovic
2015   Novak Djokovic
2016   Andy Murray
2017   Rafael Nadal
2018   Novak Djokovic
Records
Année
d'apparition
Joueur Nombre de
saisons
Plus longue
série
1993   Pete Sampras 6 6
1974   Jimmy Connors 5 5
2004   Roger Federer 5 4
2011   Novak Djokovic 5 2
1981   John McEnroe 4 4
1985   Ivan Lendl 4 3
2008   Rafael Nadal 4 1
1979   Björn Borg 2 2
1990   Stefan Edberg 2 2
2001   Lleyton Hewitt 2 2
1973   Ilie Năstase 1 1
1988   Mats Wilander 1 1
1992   Jim Courier 1 1
1999   Andre Agassi 1 1
2000   Gustavo Kuerten 1 1
2003   Andy Roddick 1 1
2016   Andy Murray 1 1
  • Remarques :
    • Seul Rafael Nadal a réussi à récupérer la place de numéro un en fin d'année à trois reprises, en 2010, 2013 et 2017.
    • Novak Djokovic l'a récupérée deux fois (2014 et 2018).
    • Ivan Lendl (1989) et Roger Federer (2009) l'ont récupérée une fois chacun.

Semaines passées à la tête du classement ATPModifier

Ci-dessous, la liste exhaustive des joueurs ayant atteint la place de no 1, la liste des séries supérieures à 30 semaines à la place de no 1[5], ainsi que le classement par nation.

Mise à jour : semaine du 21 octobre 2019 incluse
no 1 actuel

Total de semaines
no  Joueur Semaines no 1
1er   Roger Federer 310
2e   Pete Sampras 286
3e   Novak Djokovic 274
4e   Ivan Lendl 270
5e   Jimmy Connors 268
6e   Rafael Nadal 196
7e   John McEnroe 170
8e   Björn Borg 109
9e   Andre Agassi 101
10e   Lleyton Hewitt 80
11e   Stefan Edberg 72
12e   Jim Courier 58
13e   Gustavo Kuerten 43
14e   Andy Murray 41
15e   Ilie Năstase 40
16e   Mats Wilander 20
17e   Andy Roddick 13
18e   Boris Becker 12
19e   Marat Safin 9
20e   John Newcombe 8
  Juan Carlos Ferrero
22e   Ievgueni Kafelnikov 6
  Thomas Muster
  Marcelo Ríos
25e   Carlos Moyà 2
26e   Patrick Rafter 1
Semaines consécutives
no  Joueur Série
1er   Roger Federer 1/3 237
2e   Jimmy Connors 1/2 160
3e   Ivan Lendl 1/2 157
4e   Novak Djokovic 1/4 122
5e   Pete Sampras 1/2 102
6e   Jimmy Connors 2/2 84
7e   Pete Sampras 2/2 82
8e   Ivan Lendl 2/2 80
9e   Lleyton Hewitt 75
10e   John McEnroe 1/2 58
11e   Rafael Nadal 1/4 56
12e   John McEnroe 2/2 53
  Novak Djokovic 2/4
14e   Andre Agassi 1/2 52
15e   Novak Djokovic 3/4 51
16e   Roger Federer 2/3 48
  Novak Djokovic 4/4
18e   Björn Borg 1/2 46
  Rafael Nadal 2/4
20e   Andy Murray 1/1 41
21e   Ilie Năstase 40
22e   Rafael Nadal 3/4 39
23e   Björn Borg 2/2 34
24e   Andre Agassi 2/2 30
  Gustavo Kuerten 1/1
Nation
no  Nation Semaines no 1 Joueurs différents Dernière année no 1
1er   États-Unis 896 6 2004
2e   Suisse 310 1 2018
3e   Serbie 274 1 2019
4e   Tchécoslovaquie 270 1 1990
5e   Espagne 206 3 2018
6e   Suède 201 3 1992
7e   Australie 89 3 2003
8e   Brésil 43 1 2001
9e   Royaume-Uni 41 1 2017
10e   Roumanie 40 1 1974
11e   Russie 15 2 2001
12e   Allemagne 12 1 1991
13e   Chili 6 1 1998
  Autriche 1 1996

Année d'apparition des différents no 1 mondiauxModifier

1 1973   Ilie Năstase
2 1974   John Newcombe
3 1974   Jimmy Connors
4 1977   Björn Borg
5 1980   John McEnroe
6 1983   Ivan Lendl
7 1988   Mats Wilander
8 1990   Stefan Edberg
9 1991   Boris Becker
10 1992   Jim Courier
11 1993   Pete Sampras
12 1995   Andre Agassi
13 1996   Thomas Muster
14 1998   Marcelo Ríos
15 1999   Carlos Moyà
16 1999   Ievgueni Kafelnikov
17 1999   Patrick Rafter
18 2000   Marat Safin
19 2000   Gustavo Kuerten
20 2001   Lleyton Hewitt
21 2003   Juan Carlos Ferrero
22 2003   Andy Roddick
23 2004   Roger Federer
24 2008   Rafael Nadal
25 2011   Novak Djokovic
26 2016   Andy Murray

Chronologie des numéros unModifier

Ci-dessous le détail des numéros un depuis la 1re publication du classement ATP le 23 août 1973[5] :

Numéros deux et troisModifier

Les no 2Modifier

Les 11 joueurs ci-dessous n'ont jamais atteint la 1re place :

no  Année Joueur
1 1973   Manuel Orantes
2 1975   Guillermo Vilas
3 1975   Ken Rosewall
4 1976   Arthur Ashe
5 1993   Michael Stich
6 1994   Goran Ivanišević
7 1996   Michael Chang
8 1998   Petr Korda
9 1999   Àlex Corretja
10 2000   Magnus Norman
11 2002   Tommy Haas

Les no 3Modifier

Les 18 joueurs ci-dessous n'ont jamais atteint le top 2 du classement ATP, ne serait-ce que pour une semaine :

no  Année Joueur
1 1973   Stan Smith
2 1974   Tom Okker
3 1974   Rod Laver
4 1977   Brian Gottfried
5 1978   Vitas Gerulaitis
6 1986   Yannick Noah
7 1994   Sergi Bruguera
8 2004   Guillermo Coria
9 2006   Ivan Ljubičić
10 2006   David Nalbandian
11 2006   Nikolay Davydenko
12 2013   David Ferrer
13 2014   Stanislas Wawrinka
14 2016   Milos Raonic
15 2017   Alexander Zverev
16 2017   Grigor Dimitrov
17 2018   Marin Čilić
18 2018   Juan Martín del Potro

Records d'ancienneté du top 10Modifier

Ce tableau présente les 10 joueurs qui ont été le plus présents dans le top 10 du classement ATP (il s'agit de semaines réelles et non de semaines publiées). En effet, de 1973 à 1984, il n'y a eu que 7 à 25 classements par an, publiés de manière irrégulière. Depuis 1985, l'ATP publie entre 42 et 47 classements par an car il n'y a pas de classement publié entre les deux semaines des quatre tournois du Grand Chelem et des Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. Depuis 2006, il n'y a plus de trêve hivernale, sauf si le 25 décembre est un lundi.

Les joueurs dont le nom est suivi d'un astérisque étaient présents dans le top 10 avant 1985, ceux dont le nom est en gras sont encore en activité et ceux dont le nombre de semaines est en gras sont actuellement dans le top 10. Ivan Lendl est devenu citoyen américain le 7 juillet 1992, il a passé environ 50 semaines dans le top 10 sous ce drapeau.

Mise à jour : semaine du 21 octobre 2019 incluse

no  Nom Semaines Années Période
1   Roger Federer 887 18 ans de 2002 à 2019
2   Jimmy Connors * 817 17 ans de 1973 à 1989
3   Rafael Nadal 757 14 ans de 2005 à 2019
4   Andre Agassi 747 19 ans de 1988 à 2006
5   Ivan Lendl * 664 14 ans de 1980 à 1993
6   Novak Djokovic 622 11 ans de 2007 à 2019
7   Pete Sampras 586 13 ans de 1990 à 2002
8   Boris Becker 576 13 ans de 1985 à 1997
9   John McEnroe * 535 13 ans de 1978 à 1990
10   Stefan Edberg 497 11 ans de 1985 à 1995

Meilleur classement en simple par paysModifier

Pays dont un joueur a au moins atteint le top 50.

Rang Pays Joueur(s)
1er   États-Unis John McEnroe, Jimmy Connors, Jim Courier,
Pete Sampras, Andre Agassi, Andy Roddick
  Australie Lleyton Hewitt, John Newcombe, Patrick Rafter
  Espagne Rafael Nadal, Juan Carlos Ferrero, Carlos Moyà
  Suède Björn Borg, Mats Wilander, Stefan Edberg
  Russie Ievgueni Kafelnikov, Marat Safin
  Allemagne Boris Becker
  Autriche Thomas Muster
  Brésil Gustavo Kuerten
  Chili Marcelo Ríos
  Roumanie Ilie Năstase
  Royaume-Uni Andy Murray
  Serbie Novak Djokovic
  Suisse Roger Federer
  Tchécoslovaquie Ivan Lendl
2e   Argentine Guillermo Vilas
  Croatie Goran Ivanišević
  République tchèque Petr Korda
3e   Bulgarie Grigor Dimitrov
  Canada Milos Raonic
  France Yannick Noah
  Pays-Bas Tom Okker
4e   Équateur Andrés Gómez
  Italie Adriano Panatta
  Japon Kei Nishikori
  Mexique Raúl Ramírez
  Ukraine Andreï Medvedev
5e   Afrique du Sud Kevin Anderson
  Grèce Stéfanos Tsitsipás
6e   Slovaquie Karol Kučera
7e   Belgique David Goffin
8e   Chypre Márcos Baghdatís
9e   Paraguay Víctor Pecci
  Thaïlande Paradorn Srichaphan
10e   Lettonie Ernests Gulbis
  Pologne Wojtek Fibak
12e   Hongrie Balázs Taróczy
13e   Finlande Jarkko Nieminen
14e   Maroc Younès El Aynaoui
16e   Géorgie Nikoloz Basilashvili
  Inde Vijay Amritraj
18e   Biélorussie Max Mirnyi
  Israël Amos Mansdorf
  Pérou Jaime Yzaga
19e   Corée du Sud Chung Hyeon
  Nouvelle-Zélande Chris Lewis, Onny Parun
  Uruguay Pablo Cuevas
21e   Luxembourg Gilles Müller
22e   Haïti Ronald Agenor
  Zimbabwe Byron Black
23e   Bosnie-Herzégovine Damir Džumhur
28e   Colombie Santiago Giraldo
  Portugal João Sousa
33e   Kazakhstan Andrey Golubev
  Ouzbékistan Denis Istomin
  Taipei chinois Lu Yen-hsun
34e   Égypte Ismail El Shafei
35e   Bolivie Mario Martínez
38e   Arménie Sargis Sargsian
39e   Moldavie Radu Albot
  Norvège Christian Ruud
42e   Tunisie Malek Jaziri
43e   République dominicaine Víctor Estrella
  Slovénie Aljaž Bedene, Grega Žemlja
44e   Pakistan Haroon Rahim
50e   Lituanie Ričardas Berankis

Les numéros 1 en doubleModifier

Les joueurs ayant occupé la place de numéro 1 en double sont Paul McNamee, John Fitzgerald, Todd Woodbridge, Mark Woodforde, Mark Knowles, Max Mirnyi, Grant Connell, Daniel Nestor, Tomáš Šmíd, Andrés Gómez, Yannick Noah, Mahesh Bhupathi, Leander Paes, Raúl Ramírez, Tom Okker, Paul Haarhuis, Jacco Eltingh, Slobodan Živojinović, Nenad Zimonjić, Bob Hewitt, Frew McMillan, Pieter Aldrich, Danie Visser, Emilio Sánchez, Anders Järryd, Stefan Edberg, Jonas Björkman, John McEnroe, Stan Smith, Peter Fleming, Robert Seguso, Ken Flach, Jim Grabb, Jim Pugh, Rick Leach, David Pate, Kelly Jones, Richey Reneberg, Patrick Galbraith, Jonathan Stark, Jared Palmer, Alex O'Brien, Donald Johnson, Bob Bryan, Mike Bryan, Byron Black, Marcelo Melo, Jamie Murray, Nicolas Mahut, Henri Kontinen, Łukasz Kubot, Mate Pavić, Juan Sebastián Cabal et Robert Farah.

Les records de l'ATPModifier

Les champions les plus titrés de l'ATPModifier

Dans ce tableau, les joueurs ayant remporté plus de 30 tournois ATP en simple depuis l'ère Open (1968).

Mise à jour le 21 octobre 2019

no  Joueur Titres Finales Ratio T/F Période Du 1er au dernier titre
1er   Jimmy Connors[Note 6] 109 55 66,5 % 18 ans de 1972 à 1989
2e   Roger Federer 102 54 65,4 % 18 ans de 2001 à 2019
3e   Ivan Lendl[Note 6] 94 52 64,8 % 14 ans de 1980 à 1993
4e   Rafael Nadal 84 37 69,4 % 16 ans de 2004 à 2019
5e   John McEnroe[Note 6] 77 32 70,6 % 14 ans de 1978 à 1991
6e   Novak Djokovic 76 34 69,1 % 14 ans de 2006 à 2019
7e   Björn Borg[Note 6] 64 25 71,9 % 08 ans de 1974 à 1981
8e   Pete Sampras 64 24 72,7 % 13 ans de 1990 à 2002
9e   Guillermo Vilas[Note 6] 62 42 59,6 % 11 ans de 1973 à 1983
10e   Andre Agassi 60 30 66,7 % 19 ans de 1987 à 2005
11   Ilie Năstase[Note 6] 58 38 60,4 % 09 ans de 1970 à 1978
12   Boris Becker[Note 6] 49 28 63,6 % 12 ans de 1985 à 1996
13   Andy Murray 46 22 67,7 % 14 ans de 2006 à 2019
14   Rod Laver[Note 6] 44 19 69,8 % 08 ans de 1968 à 1975
15   Thomas Muster 44 10 81,5 % 12 ans de 1986 à 1997
16   Stefan Edberg 41 36 53,2 % 12 ans de 1984 à 1995
17   Stan Smith 37 20 64,9 % 12 ans de 1969 à 1980
18   Michael Chang 34 24 58,6 % 13 ans de 1988 à 2000
19   Mats Wilander 33 26 55,9 % 09 ans de 1982 à 1990
20   Arthur Ashe[Note 6] 32 36 46,4 % 12 ans de 1968 à 1979
21   Manuel Orantes[Note 6] 32 36 46,4 % 12 ans de 1971 à 1982
22   Andy Roddick 32 20 61,5 % 12 ans de 2001 à 2012
23   John Newcombe[Note 6] 31 19 62,0 % 11 ans de 1968 à 1978
24   Lleyton Hewitt 30 16 65,2 % 17 ans de 1998 à 2014

Les joueurs en activité les plus titrésModifier

Dans ce tableau figurent les joueurs en activité ayant remporté au moins 1 tournoi de catégorie supérieur à ATP 250, ou au moins 3 tournois de catégorie ATP 250.

Mise à jour le 21 octobre 2019.

no  Joueur Âge MC GC JO M 1000 500 250 Total Finales Ratio T/F
1   Roger Federer 38 1 20 0 6 28 23 25 102 54 65,4
2   Rafael Nadal 33 1 19 1 0 35 20 9 84 37 69,4
3   Novak Djokovic 32 1 16 0 5 33 13 9 76 34 69,1
4   Andy Murray 32 1 3 2 1 14 9 17 46 22 67,7
5   Stanislas Wawrinka 34 3 3 0 0 1 3 8 16 14 53,3
6   Juan Martín del Potro 30 3 1 0 0 1 9 11 22 13 62,9
7   Marin Čilić 30 3 1 0 0 1 2 14 18 14 56,3
8   Alexander Zverev 22 3 0 0 1 3 2 5 11 7 61,1
9   Grigor Dimitrov 28 3 0 0 1 1 1 5 8 7 53,3
10   Jo-Wilfried Tsonga 34 5 0 0 0 2 2 13 18 12 60,0
11   Daniil Medvedev 23 5 0 0 0 2 1 4 7 6 53,9
12   Dominic Thiem 25 4 0 0 0 1 4 10 15 8 65,2
13   Tomáš Berdych 33 4 0 0 0 1 3 9 13 19 40,6
14   Tommy Robredo 37 5 0 0 0 1 1 10 12 11 52,2
15   Fabio Fognini 32 9 0 0 0 1 1 7 9 10 47,4
16   John Isner 34 8 0 0 0 1 0 14 15 13 53,8
17   Jack Sock 26 8 0 0 0 1 0 3 4 4 50,0
18   Karen Khachanov 23 8 0 0 0 1 0 3 4 0 100,0
19   Kei Nishikori 29 4 0 0 0 0 6 6 12 14 46,2
20   Feliciano López 37 12 0 0 0 0 3 4 7 11 38,9
21   Nick Kyrgios 23 13 0 0 0 0 3 3 6 3 66,7
22   Nikoloz Basilashvili 27 16 0 0 0 0 3 0 3 2 60,0
23   Sam Querrey 31 11 0 0 0 0 2 8 10 9 52,6
24   Gaël Monfils 32 6 0 0 0 0 2 6 8 21 27,6
25   Martin Kližan 29 24 0 0 0 0 2 4 6 1 85,7
26   Leonardo Mayer 31 21 0 0 0 0 2 0 2 3 40,0
27   Gilles Simon 34 6 0 0 0 0 1 13 14 8 63,63
28   Roberto Bautista-Agut 30 13 0 0 0 0 1 8 9 7 56,3
29   Milos Raonic 28 3 0 0 0 0 1 7 8 14 36,4
30   Fernando Verdasco 35 7 0 0 0 0 1 6 7 16 30,4
31   Kevin Anderson 32 5 0 0 0 0 1 5 6 13 31,6
32   Pablo Cuevas 33 19 0 0 0 0 1 5 6 4 60,0
33   Lucas Pouille 25 10 0 0 0 0 1 4 5 4 55,6
34   David Goffin 28 7 0 0 0 0 1 3 4 9 30,8
35   Marcel Granollers 32 19 0 0 0 0 1 3 4 3 57,1
36   Alexandr Dolgopolov 30 13 0 0 0 0 1 2 3 6 33,3
37   Diego Schwartzman 26 11 0 0 0 0 1 2 3 3 50,0
38   Borna Ćorić 22 12 0 0 0 0 1 1 2 4 33,3
39   Steve Darcis 35 38 0 0 0 0 1 1 2 1 66,7
40   Andrey Golubev 31 33 0 0 0 0 1 0 1 2 33,3
  Philipp Petzschner 35 35 0 0 0 0 1 0 1 2 33,3
42   Laslo Djere 23 27 0 0 0 0 1 0 1 0 100,0
43   Richard Gasquet 32 7 0 0 0 0 0 15 15 16 48,4
44   Ivo Karlović 40 14 0 0 0 0 0 8 8 11 42,1
45   Philipp Kohlschreiber 35 16 0 0 0 0 0 8 8 10 44,4
46   Ernests Gulbis 30 10 0 0 0 0 0 6 6 1 85,7
47   Guillermo García-López 35 23 0 0 0 0 0 5 5 4 55,6
48   Márcos Baghdatís 33 8 0 0 0 0 0 4 4 10 28,6
49   Janko Tipsarević 34 8 0 0 0 0 0 4 4 7 36,4
50   Pablo Andújar 33 32 0 0 0 0 0 4 4 5 44,4
51   Thomaz Bellucci 31 21 0 0 0 0 0 4 4 4 50,0
52   Pablo Carreño Busta 28 10 0 0 0 0 0 4 4 3 57,1
53   Steve Johnson 29 21 0 0 0 0 0 4 4 2 66,7
  Nicolas Mahut 37 37 0 0 0 0 0 4 4 2 66,7
  Bernard Tomic 26 17 0 0 0 0 0 4 4 2 66,7
56   Serhiy Stakhovsky 33 31 0 0 0 0 0 4 4 0 100,0
57   João Sousa 30 28 0 0 0 0 0 3 3 7 30,0
58   Viktor Troicki 33 12 0 0 0 0 0 3 3 6 33,3
59   Andreas Seppi 35 18 0 0 0 0 0 3 3 5 37,5
  Benoît Paire 30 18 0 0 0 0 0 3 3 5 37,5
  Stéfanos Tsitsipás 21 5 0 0 0 0 0 3 3 5 37,5
62   Alex De Minaur 20 24 0 0 0 0 0 3 3 2 60,0
63   Matteo Berrettini 23 20 0 0 0 0 0 3 3 1 75,0
  Damir Džumhur 26 23 0 0 0 0 0 3 3 1 75,0
65   Víctor Estrella Burgos 38 43 0 0 0 0 0 3 3 0 100,0
  Marco Cecchinato 26 17 0 0 0 0 0 3 3 0 100,0

Records en simpleModifier

Article détaillé : Records du tennis.

Ce tableau récapitule les records principaux dans l'histoire de l'ATP. On y retrouve ceux concernant les titres, les victoires, les séries de victoires, la précocité, les ratios de victoires, le classement ATP ainsi que sur une saison. Les joueurs dont le nom apparaît en gras sont en activité.

Mise à jour le 14 octobre 2019

Record Joueur Nombre Précision
Titres
Total[6]   Jimmy Connors 109 Jimmy Connors a gagné d'autres titres non reconnus par l'ATP
En Grand Chelem[7]   Roger Federer 20 entre 2003 et 2018
Aux Masters   Roger Federer 6 2003, 2004, 2006, 2007, 2010 et 2011
En Masters 1000[8] (créé en 1990)   Rafael Nadal 35 entre 2005 et 2019
En ATP 500 Series (créé en 1990)   Roger Federer 23 entre 2002 et 2019
En ATP 250 Series (créé en 1990)   Thomas Muster 26 entre 1990 et 1997
En Grand Prix Championship Series (de 1970 à 1989)   Ivan Lendl 22 entre 1980 et 1989
Dans un même tournoi du Grand Chelem   Rafael Nadal 12 à Roland Garros (2005 à 2008, 2010 à 2014, 2017 à 2019)
Dans un même tournoi Masters 1000[9]   Rafael Nadal 11 à Monte-Carlo (2005 à 2012, 2016 à 2018)
Dans un même tournoi ATP 500[9]   Rafael Nadal 11 à Barcelone (2005 à 2009, 2011 à 2013, 2016 à 2018)
Dans un même tournoi ATP 250   Guillermo Vilas 8 à Buenos Aires (1973 à 1976, 2 en 1977, 1979 et 1982)
Consécutifs dans un même tournoi ATP[10]   Rafael Nadal 8 à Monte-Carlo (2005 à 2012)
Sur dur[11]   Roger Federer 70 entre 2001 et 2019
Sur terre battue[12]   Rafael Nadal 59 entre 2004 et 2019
Sur gazon[13]   Roger Federer 19 entre 2003 et 2018
Sur moquette[14] (bannie depuis 2009)   John McEnroe 43 entre 1978 et 1991
En extérieur[15]   Rafael Nadal 82 entre 2004 et 2019
En intérieur[16]   Jimmy Connors 53 entre 1972 et 1989
Victoires
Total[6]   Jimmy Connors 1274 entre 1970 et 1995
En Grand Chelem[7]   Roger Federer 357 entre 2000 et 2019
Dans un tournoi du Grand Chelem   Roger Federer 101 à Wimbledon
En Masters 1000[8]   Rafael Nadal
  Roger Federer
381 entre 2003 et 2019
entre 2000 et 2019
Dans un tournoi Masters 1000   Rafael Nadal 68 à Monte-Carlo
Sur une saison   Guillermo Vilas 134 1977
Sur dur[11]   Roger Federer 771 entre 1998 et 2019
Sur terre battue[12]   Guillermo Vilas 679 entre 1968 et 1989
Sur gazon[13]   Roger Federer 187 entre 2000 et 2019
Sur moquette[14]   Jimmy Connors 338 entre 1972 et 1991
En extérieur[15]   Roger Federer 939 entre 1999 et 2019
En intérieur[16]   Jimmy Connors 486 entre 1971 et 1993
Séries de victoires
En carrière   Guillermo Vilas 46 toutes sur terre battue, en 1977
Dans un tournoi   Rafael Nadal 46 à Monte-Carlo
Sur dur   Roger Federer 56 de 2005 à 2006
Sur terre battue   Rafael Nadal 81 de 2005 à 2007
Sur gazon   Roger Federer 65 de 2003 à 2008
Sur moquette   John McEnroe 65 de 1983 à 1985
Sur dur extérieur   Roger Federer 46 de 2005 à 2006
Sur dur intérieur   John McEnroe 46 de 1978 à 1987
En extérieur   Guillermo Vilas 46 toutes sur terre battue en 1977
En intérieur   Ivan Lendl 66 49 sur moquette et 17 sur dur de 1981 à 1983
Pourcentage de victoires
En carrière[6]   Rafael Nadal 83,1 % 967 victoires pour 196 défaites
En Grand Chelem[7]   Björn Borg 89,8 % 141 victoires pour 16 défaites
En Masters 1000[8]   Rafael Nadal 82,8 % 381 victoires pour 79 défaites
Sur une saison[17]   John McEnroe 96,5 % 82 victoires pour 3 défaites en 1984
Sur dur[11]   Novak Djokovic 84,0 % 565 victoires pour 108 défaites
Sur terre battue[12]   Rafael Nadal 91,8 % 436 victoires pour 39 défaites
Sur gazon[13]   Roger Federer 87,4 % 187 victoires pour 27 défaites
Sur moquette[14]   John McEnroe 84,1 % 354 victoires pour 67 défaites
En extérieur[15]   Rafael Nadal 84,8 % 888 victoires pour 159 défaites
En intérieur[16]   John McEnroe 85,3 % 423 victoires pour 73 défaites
Précocité
Place de numéro 1   Lleyton Hewitt 20 ans et 9 mois 19 novembre 2001
Entrée dans le top 5   Michael Chang 17 ans 5 mois et 14 jours 7 août 1989
Entrée dans le top 10   Aaron Krickstein 17 ans et 11 jours 13 août 1984
Entrée dans le top 100   Michael Chang 16 ans 3 mois et 13 jours 6 juin 1988
Entrée dans le top 200   Michael Chang 15 ans 7 mois et 26 jours 19 octobre 1987
Vainqueur d'un match du circuit ATP   Franco Davín 15 ans et 1 mois Buenos Aires (1985)
Vainqueur d'un titre sur le circuit ATP   Aaron Krickstein 16 ans 2 mois et 13 jours Tel Aviv (1983)
Vainqueur d'un match de Grand Chelem   Michael Chang 15 ans 6 mois et 10 jours US Open de tennis 1987
Vainqueur d'un Grand Chelem   Michael Chang 17 ans 3 mois 7 jours à Roland-Garros en 1989
Vainqueur aux Masters   John McEnroe 19 ans 10 mois 29 jours à New-York en 1979
Vainqueur d'un match de Masters 1000   Richard Gasquet 15 ans 9 mois 28 jours à Monte-Carlo en 2002
Vainqueur d'un Masters 1000   Michael Chang 18 ans 5 mois 7 jours à Toronto en 1990
Vainqueur d'un match de Coupe Davis   Björn Borg 15 ans 11 mois 1972
Vainqueur de la Coupe Davis   Rafael Nadal 18 ans 6 mois 2004
Sur une saison
Titres   Rod Laver 18 1969
Titres en Grand Chelem   Rod Laver 4 Grand Chelem de 1969
Titres en Grand Prix Championship Series   Rod Laver 5 1970
Titres en Masters 1000   Novak Djokovic 6 2015
Gains en tournois   Novak Djokovic 21 646 145 $ 2015
Classement ATP (depuis 1973)[Note 7]
Semaines no 1   Roger Federer 310
Semaines consécutives no 1   Roger Federer 237
Fin d'année à la place de no 1   Pete Sampras 6 de 1993 à 1998
Points ATP   Novak Djokovic 16 950 points 06 juin 2016
Points ATP en fin d'année   Novak Djokovic 16 585 points 2015
Points ATP (de 2000 à 2008)   Roger Federer 8 370 points 20 novembre 2006
Points ATP en fin d'année (de 2000 à 2008)   Roger Federer 8 370 points 2006
Points ATP (de 1994 à 1999)   Pete Sampras 5 792 points 08 novembre 1997
Points ATP en fin d'année (de 1994 à 1999)   Pete Sampras 5 097 points 1994

ATP World Tour Awards : Joueur de l'annéeModifier

Article détaillé : ATP World Tour Awards.

Le premier ATP Award a été remis à Arthur Ashe en 1975, puis à Björn Borg cinq fois de 1976 à 1980. Parmi les autres multiples lauréats, Roger Federer a reçu ce trophée à cinq reprises (2004, 2005, 2006, 2007, 2009), comme Novak Djokovic (2011, 2012, 2014, 2015, 2018), Rafael Nadal l'a reçu quatre fois (2008, 2010, 2013, 2017), John McEnroe l'a reçu trois fois (1981, 1983, 1984), comme Ivan Lendl (1985, 1986, 1987). Stefan Edberg (1990-1991) et Lleyton Hewitt (2001, 2002) ont été récompensés deux fois. Le record est détenu par Pete Sampras, six fois récompensé de manière ininterrompue entre 1993 et 1998.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Les points de qualification sont à ajouter à ceux gagnés dans le tableau final.
  2. 1 100 au minimum pour un vainqueur, avec une victoire en poule.
  3. Si le 1er tour a été gagné contre un adversaire. Un joueur exempté de 1er tour et éliminé à ce stade ne marquera que 10 points.
  4. a b et c Si le 1er tour a été gagné contre un adversaire. Un joueur exempté de 1er tour et éliminé à ce stade ne marquera pas de points.
  5. En 1983, la place de numéro un a changé de joueur à 10 reprises.
  6. a b c d e f g h i j et k Joueur ayant remporté des tournois non recensés par l'ATP.
  7. Le classement technique a fait l'objet d'un changement de barème en 1994, 2000 et 2009. Le décompte est en semaines réelles (52 pour une année).

RéférencesModifier

  1. « Le classement ATP, 40 ans déjà », sur tennistrotteur.com,
  2. « La place de numéro 1 fête ses 40 ans », sur slate.fr,
  3. « ITF announces details of 2019 ITF transition tour », sur itftennis.com,
  4. ATP FAQ (en anglais)
  5. a b c et d « Numéro 1 à l'ATP, semaines après semaines », sur www.lequipe.fr,
  6. a b et c (en) « Pourcentage de victoire en carrière », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 11 juin 2018)
  7. a b et c (en) « Pourcentage de victoire en Grand Chelem », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  8. a b et c (en) « Pourcentage de victoire en Masters 1000 », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  9. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Decima
  10. (en) « Rafael Nadal et la terre battue : 8 stats hallucinantes pour un règne unique », sur Eurosport, (consulté le 15 juin 2017)
  11. a b et c (en) « Pourcentage de victoire sur dur », sur le site officiel de l'ATP,
  12. a b et c (en) « Pourcentage de victoire sur terre battue », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  13. a b et c (en) « Pourcentage de victoire sur gazon », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  14. a b et c (en) « Pourcentage de victoire sur moquette », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  15. a b et c (en) « Pourcentage de victoire en extérieur », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  16. a b et c (en) « Pourcentage de victoire en intérieur », sur le site officiel de l'ATP (consulté le 30 avril 2018)
  17. « Rafael Nadal peut-il devenir le meilleur joueur de tous les temps ? », sur www.gqmagazine.fr, (consulté le 30 avril 2018)

AnnexesModifier