Ouvrir le menu principal

Paris-Roubaix 2015

édition 2015 du Paris-Roubaix, course cycliste française
Paris-Roubaix 2015 Cycling (road) pictogram.svg
Roubaix - Paris-Roubaix, 12 avril 2015, arrivée (B41).JPG
Zdeněk Štybar (deuxième), John Degenkolb (vainqueur) et Greg Van Avermaet (troisième).
Généralités
Course113e Paris-Roubaix
CompétitionUCI World Tour 2015 1.UWT
Date12 avril 2015
Distance253,5 km
PaysFRA France
Lieu de départCompiègne
Lieu d'arrivéeRoubaix
Équipes17
Partants200
Arrivants133
Vitesse moyenne43,476 km/h
Résultats
VainqueurGER John Degenkolb (Giant-Alpecin)
DeuxièmeCZE Zdeněk Štybar (Etixx-Quick Step)
TroisièmeBEL Greg Van Avermaet (BMC Racing)
◀ 20142016 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 113e édition de Paris-Roubaix a eu lieu le . C'est la dixième épreuve de l'UCI World Tour 2015.

L'épreuve a été remportée par l'Allemand John Degenkolb (Giant-Alpecin), qui parcourt les 253,5 kilomètres en h 49 min 51 s, soit à une vitesse moyenne de 43,476 km/h, qui s'impose lors d'un sprint à six coureurs respectivement devant le Tchèque Zdeněk Štybar (Etixx-Quick Step) et le Belge Greg Van Avermaet (BMC Racing)[1]. Sur les 200 coureurs qui ont pris le départ, 133 ont été classés.

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Le parcours de ce Paris-Roubaix a été dévoilé le , il se dispute sur une longueur de 253,5 km comprenant 52,7 km de secteurs pavés répartis en vingt-sept tronçons.

Il s'agit de la distance la plus courte depuis l'édition 1977.

Secteur Kilomètre Localisation Longueur Difficulté
27 98,5 Troisvilles > Inchy 2 200 m 03    
26 105 Viesly > Quiévy 1 800 m 03    
25 108 Quiévy > Saint-Python 3 700 m 04     
24 112,5 Saint-Python 1 500 m 02   
23 120,5 Vertain > Saint-Martin-sur-Écaillon 2 300 m 03    
22 130 Verchain-Maugré > Quérénaing 1 600 m 03    
21 133,5 Quérénaing > Maing 2 500 m 03    
20 136,5 Maing > Monchaux-sur-Écaillon 1 600 m 03    
19 149,5 Haveluy > Wallers 2 500 m 04     
18 158 Trouée d'Arenberg 2 400 m 05      
17 164 Wallers > Hélesmes 1 600 m 03    
16 170,5 Hornaing > Wandignies-Hamage 3 700 m 04     
15 178 Warlaing > Brillon 2 400 m 03    
14 181,5 Tilloy-lez-Marchiennes > Sars-et-Rosières 2 400 m 04     
13 188 Beuvry-la-Forêt > Orchies 1 400 m 03    
12 193 Orchies 1 700 m 03    
11 199 Auchy-lez-Orchies > Bersée 2 700 m 04     
10 204,5 Mons-en-Pévèle 3 000 m 05      
9 210,5 Mérignies > Avelin 01 700 m 02   
8 214 Pont-Thibaut > Ennevelin 1 400 m 03    
7 220 Templeuve (Moulin-de-Vertain) 01 500 m 02   
6-2 226,5 Cysoing > Bourghelles 1 300 m 03    
6-1 229 Bourghelles > Wannehain 1 100 m 03    
5 233,5 Camphin-en-Pévèle 1 800 m 04     
4 236,5 Carrefour de l'Arbre 2 100 m 05      
3 238,5 Gruson 1 100 m 02   
2 245,5 Willems > Hem 1 400 m 02   
1 252 Roubaix 01 300 m 01  
Total 01 52 700 m

ÉquipesModifier

Vingt-cinq équipes participent à ce Paris-Roubaix - dix-sept WorldTeams et huit équipes continentales professionnelles :

Règlement de la courseModifier

PrimesModifier

Les vingt prix sont attribués suivant le barème de l'UCI[2],[3]. Le total général des prix distribués est de 91 000 €.


Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e
Prix 30 000 € 22 000 € 15 000 € 7 500 € 3 200 € 1 700 € 1 500 € 1 300 € 1 200 € 1 100 € 1 000 € 900 € 800 € 700 € 600 € 500 €

Ainsi, John Degenkolb remporte 30 000 €, Zdeněk Štybar 22 000 €, Greg Van Avermaet 15 000 €, Lars Boom 7 500 €, Martin Elmiger 3 200 €, Jens Keukeleire 1 700 €, Yves Lampaert 1 500 €, Luke Rowe 1 300 €, Jens Debusschere 1 200 €, Alexander Kristoff 1 100 €, Sep Vanmarcke 1 000 €, Bert De Backer 900 €, Aleksejs Saramotins 800 €, Borut Božič 700 €, Niki Terpstra 600 €, Andreas Schillinger, Florian Sénéchal, Bradley Wiggins, Björn Leukemans et Grégory Rast 500 €.

FavorisModifier

Récit de la courseModifier

 
Le champion de France Arnaud Démare sur un secteur pavé.

Après plusieurs tentatives d'échappée sans succès, ce sont neuf coureurs qui ont formé l'échappée du jour en attaquant au kilomètre 34 sous le soleil qui brillait sur les routes de Paris-Roubaix 2015.

Dans ce groupe on trouvait Grégory Rast (Trek Factory Racing), Adam Blythe (Orica-GreenEDGE), Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Sean De Bie (Lotto-Soudal), Aleksejs Saramotins (IAM), Pierre-Luc Périchon (Bretagne-Séché Environnement), Tim Declercq (Topsport Vlaanderen-Baloise), Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert) et Ralf Matzka (Bora-Argon 18) et le peloton leur donnait enfin un bon de sortie, même s'ils ont eu du mal à creuser l'écart dans un premier temps.

Avant de rentrer dans le premier secteur pavé de Troisvilles à Inchy, leur écart atteint néanmoins son maximum, à un peu moins de dix minutes.

Dans la Trouée d'Arenberg, le groupe de tête perd son premier élément, De Bie avant que Saramotins parte à l'attaque dans ce secteur qui figure parmi les plus difficiles de Paris-Roubaix, mais les autres coureurs du groupe de tête arrivent à refaire la jonction à la sortie de ce secteur pour se retrouver à nouveau à huit à l'avant. Quand une partie du peloton est alors retardé par le passage d'un train, les commissaires UCI décident de ralentir la partie qui a réussi à passer pour que le peloton puisse se reformer après le passage à niveau. Sous l'impulsion de l'équipe Etixx-Quick Step, un groupe de favoris se forme à l'avant du peloton dans le secteur pavé de Tilloy-lez-Marchiennes à Sars-et-Rosières, avec deux coureurs de la formation Etixx-Quick Step, Niki Terpstra et Zdeněk Štybar, Peter Sagan (Tinkoff-Saxo), John Degenkolb (Giant-Alpecin) et Lars Boom (Astana), mais d'autres favoris tels que Bradley Wiggins (Sky) et Alexander Kristoff (Katusha) reviennent sur eux. Le groupe de tête perd Périchon à la suite d'une crevaison, à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée.

 
John Degenkolb dans le groupe de tête au secteur pavé de Gruson.

À environ 25 kilomètres de l'arrivée, le groupe de favoris revient sur les échappés et très vite, plusieurs attaques se suivent mais elles sont toutes reprises avant que Greg Van Avermaet (BMC Racing) passe à l'attaque à douze kilomètres de l'arrivée, suivi dans un premier temps seulement par Yves Lampaert (Etixx-Quick Step). Degenkolb part alors à leur poursuite, pour les rejoindre à six kilomètres de l'arrivée. Štybar, Jens Keukeleire (Orica-GreenEDGE), Martin Elmiger (IAM) et Boom (Astana) sont alors les suivants à partir à la poursuite et petit à petit ils rejoignent le groupe de tête dans les derniers kilomètres. À sept, ils arrivent alors sur le vélodrome André-Pétrieux et quand Degenkolb lance son sprint de loin pour le deuxième passage de la ligne d'arrivée, aucun des autres coureurs du groupe de tête n'arrivent à suivre le coureur allemand qui remporte ainsi Paris-Roubaix 2015, après une deuxième place derrière Terpstra l'année précédente.

ClassementsModifier

Classement finalModifier

Paris-Roubaix est remporté par l'Allemand John Degenkolb (Giant-Alpecin), qui parcourt les 253,5 kilomètres en h 49 min 51 s, soit à une vitesse moyenne de 43,476 km/h, qui s'impose lors d'un sprint à six coureurs respectivement devant le Tchèque Zdeněk Štybar (Etixx-Quick Step) et le Belge Greg Van Avermaet (BMC Racing)[1]. Sur les 200 coureurs qui ont pris le départ, 133 ont été classés.

UCI World TourModifier

Ce Paris-Roubaix attribue des points pour l'UCI World Tour 2015, par équipes uniquement aux équipes ayant un label WorldTeam, individuellement uniquement aux coureurs des équipes ayant un label WorldTeam.

Position[4],[5] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4

Ainsi, John Degenkolb (1er) remporte cent points, Zdeněk Štybar (2e) quatre-vingt points, Greg Van Avermaet (3e) soixante-dix points, Lars Boom (4e) soixante points, Martin Elmiger (5e) cinquante points, Jens Keukeleire (6e) quarante points, Yves Lampaert (7e) trente points, Luke Rowe (8e) vingt points, Jens Debusschere (9e) dix points, et Alexander Kristoff (10e) quatre points.

Classement individuelModifier

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course[6].

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1   Richie Porte Sky 303
2   Alexander Kristoff Katusha 237
3   John Degenkolb Giant-Alpecin 232
4   Geraint Thomas Sky 184
5   Nairo Quintana Movistar 168
6   Zdeněk Štybar Etixx-Quick Step 152
7   Greg Van Avermaet BMC Racing 148
8   Niki Terpstra Etixx-Quick Step 140
9   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 136
10   Peter Sagan Tinkoff-Saxo 136

Classement par paysModifier

Ci-dessous, le classement par pays de l'UCI World Tour à l'issue de la course[7].

Classement par pays
Rang Pays Points
1   Australie 588
2   Espagne 457
3   Pays-Bas 435
4   Colombie 428
5   Italie 359
6   Belgique 346
7   Royaume-Uni 266
8   Allemagne 241
9   Norvège 237
10   République tchèque 156

Classement par équipesModifier

Ci-dessous, le classement par équipes de l'UCI World Tour à l'issue de la course[8].

Classement par équipes
Rang Équipe Points
1   Sky 629
2   Etixx-Quick Step 590
3   Katusha 527
4   Movistar 423
5   BMC Racing 380
6   Giant-Alpecin 302
7   Tinkoff-Saxo 278
8   Orica-GreenEDGE 236
9   Astana 221
10   Lampre-Merida 217

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Paris-Roubaix Pos Position à l'arrivée de la course
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa spécialité NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ de la course
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé la course HD Indique un coureur qui a terminé la course hors des délais
Etixx-Quick Step
EQS
Num Coureur Pos
1   Niki Terpstra (NED) 15e
2   Iljo Keisse (BEL) HD
3   Yves Lampaert (BEL) 7e
4   Nikolas Maes (BEL) 99e
5   Zdeněk Štybar (CZE)   (Route) 2e
6   Matteo Trentin (ITA) 51e
7   Guillaume Van Keirsbulck (BEL) 62e
8   Stijn Vandenbergh (BEL) 33e
Directeur sportif : Wilfried Peeters
Giant-Alpecin
TGA
Num Coureur Pos
11   John Degenkolb (GER) 1er
12   Nikias Arndt (GER) 125e
13   Roy Curvers (NED) 68e
14   Bert De Backer (BEL) 12e
15   Koen de Kort (NED) 31e
16   Ramon Sinkeldam (NED) 27e
17   Tom Stamsnijder (NED) 131e
18   Albert Timmer (NED) 118e
Directeur sportif : Marc Reef
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
21   Alexander Kristoff (NOR) 10e
23   Marco Haller (AUT) 48e
24   Viatcheslav Kouznetsov (RUS) 50e
25   Luca Paolini (ITA) 44e
26   Alexander Porsev (RUS)   (Route) 70e
27   Rüdiger Selig (GER) AB
28   Gatis Smukulis (LAT) AB
29   Vladimir Isaychev (RUS) AB
Directeur sportif : Torsten Schmidt
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
31   Peter Sagan (SVK)   (Route) 23e
32   Maciej Bodnar (POL) 78e
33   Matti Breschel (DEN) 97e
34   Pavel Brutt (RUS) 89e
35   Christopher Juul Jensen (DEN) 114e
36   Michael Mørkøv (DEN) 29e
37   Matteo Tosatto (ITA) 93e
38   Nikolay Trusov (RUS) 129e
Directeur sportif : Lars Michaelsen
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
41   Sep Vanmarcke (BEL) 11e
42   Rick Flens (NED) AB
43   Tom Leezer (NED) 87e
44   Bram Tankink (NED) AB
45   Maarten Tjallingii (NED) 83e
46   Tom Van Asbroeck (BEL) 39e
47   Robert Wagner (GER) 120e
48   Maarten Wynants (BEL) 52e
Directeur sportif : Nico Verhoeven
Sky
SKY
Num Coureur Pos
51   Bradley Wiggins (GBR) 18e
52   Bernhard Eisel (AUT) 71e
53   Andrew Fenn (GBR) 105e
54   Christian Knees (GER) 81e
55   Salvatore Puccio (ITA) AB
56   Luke Rowe (GBR) 8e
57   Ian Stannard (GBR) 47e
58   Geraint Thomas (GBR) AB
Directeur sportif : Servais Knaven
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
61   Greg Van Avermaet (BEL) 3e
62   Marcus Burghardt (GER) 42e
63   Jempy Drucker (LUX) 73e
64   Stefan Küng (SUI) 63e
65   Daniel Oss (ITA) 67e
66   Manuel Quinziato (ITA) 34e
67   Michael Schär (SUI) AB
68   Rick Zabel (GER) 103e
Directeur sportif : Valerio Piva
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
71   Arnaud Démare (FRA)   (Route) 37e
72   William Bonnet (FRA) 82e
73   David Boucher (FRA) 104e
74   Mickaël Delage (FRA) AB
75   Murilo Fischer (BRA) AB
76   Matthieu Ladagnous (FRA) AB
77   Yoann Offredo (FRA) 32e
78   Marc Sarreau (FRA) AB
Directeur sportif : Frédéric Guesdon
Astana
AST
Num Coureur Pos
81   Lars Boom (NED) 4e
82   Maxat Ayazbayev (KAZ) AB
83   Borut Božič (SLO) 14e
84   Laurens De Vreese (BEL) 24e
85   Daniil Fominykh (KAZ) HD
86   Dmitriy Gruzdev (KAZ) 43e
87   Ruslan Tleubayev (KAZ) AB
88   Lieuwe Westra (NED) AB
Directeur sportif : Stefano Zanini
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
91   Stijn Devolder (BEL) AB
92   Markel Irizar (ESP) 74e
93   Yaroslav Popovych (UKR) 115e
94   Grégory Rast (SUI) 20e
95   Hayden Roulston (NZL) AB
96   Gert Steegmans (BEL) AB
97   Jasper Stuyven (BEL) 49e
98   Danny van Poppel (NED) 45e
Directeur sportif : Dirk Demol
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
101   Mathew Hayman (AUS) 76e
102   Sam Bewley (NZL) HD
103   Adam Blythe (GBR) 85e
104   Mitchell Docker (AUS) 91e
105   Luke Durbridge (AUS) 102e
106   Jens Keukeleire (BEL) 6e
107   Jens Mouris (NED) AB
108   Magnus Cort Nielsen (DEN) 132e
Directeur sportif : Laurenzo Lapage
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
111   Johan Vansummeren (BEL) 75e
112   Gediminas Bagdonas (LTU) 111e
114   Damien Gaudin (FRA) 84e
115   Alexis Gougeard (FRA) 26e
116   Hugo Houle (CAN) AB
117   Sébastien Minard (FRA) 46e
118   Sébastien Turgot (FRA) 119e
120   Quentin Jauregui (FRA) 123e
Directeur sportif : Julien Jurdie
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
121   André Greipel (GER)   (Route) 28e
122   Lars Bak (DEN) 35e
123   Tiesj Benoot (BEL) 100e
124   Stig Broeckx (BEL) 86e
125   Sean De Bie (BEL) AB
126   Jens Debusschere (BEL)   (Route) 9e
127   Jürgen Roelandts (BEL) 21e
128   Marcel Sieberg (GER) 36e
Directeur sportif : Herman Frison
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
131   Filippo Pozzato (ITA) 65e
132   Niccolò Bonifazio (ITA) AB
133   Davide Cimolai (ITA) AB
134   Chun Kai Feng (TPE)   (Route) AB
135   Manuele Mori (ITA) AB
136   Nélson Oliveira (POR)   (Route) 61e
137   Luka Pibernik (SLO) AB
138   Maximiliano Richeze (ARG) AB
Directeur sportif : Mario Scirea
IAM
IAM
Num Coureur Pos
141   Sylvain Chavanel (FRA) 94e
142   Matthias Brändle (AUT) AB
143   Martin Elmiger (SUI)   (Route) 5e
144   Heinrich Haussler (AUS)   (Route) 80e
145   Roger Kluge (GER) 90e
146   Jérôme Pineau (FRA) AB
147   Aleksejs Saramotins (LAT) 13e
148   Jonas Van Genechten (BEL) AB
Directeur sportif : Eddy Seigneur
Cannondale-Garmin
TCG
Num Coureur Pos
151   Sebastian Langeveld (NED)   (Route) 126e
152   Jack Bauer (NZL) 77e
153   Lasse Norman Hansen (DEN) AB
154   Kristjan Koren (SLO) 72e
155   Alan Marangoni (ITA) AB
156   Kristoffer Skjerping (NOR) AB
157   Dylan van Baarle (NED) 133e
158   Ruben Zepuntke (GER) AB
Directeur sportif : Andreas Klier
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
161   Florian Sénéchal (FRA) 17e
162   Jonas Ahlstrand (SWE) AB
163   Gert Jõeäär (EST) 110e
164   Cyril Lemoine (FRA) AB
165   Adrien Petit (FRA) AB
166   Kenneth Vanbilsen (BEL) AB
167   Michael Van Staeyen (BEL) 108e
168   Clément Venturini (FRA) AB
Directeur sportif : Alain Deloeuil
MTN-Qhubeka
MTN
Num Coureur Pos
171   Tyler Farrar (USA) 54e
172   Theo Bos (NED) AB
173   Matthew Brammeier (IRL) AB
174   Gerald Ciolek (GER) AB
175   Matthew Goss (AUS) AB
176   Reinardt Janse van Rensburg (RSA) 124e
177   Andreas Stauff (GER) AB
178   Jay Robert Thomson (RSA) HD
Directeur sportif : Jean-Pierre Heynderickx
Bretagne-Séché Environnement
BSE
Num Coureur Pos
181   Yauheni Hutarovich (BLR)   (Route) AB
182   Matthieu Boulo (FRA) 121e
183   Frédéric Brun (FRA) 130e
184   Benoît Jarrier (FRA) 38e
185   Christophe Laborie (FRA) 122e
186   Kévin Ledanois (FRA) AB
187   Daniel McLay (GBR) AB
188   Pierre-Luc Périchon (FRA) 101e
Directeur sportif : Sébastien Hinault
Topsport Vlaanderen-Baloise
TSV
Num Coureur Pos
191   Jelle Wallays (BEL) AB
192   Tim Declercq (BEL) 41e
193   Oliver Naesen (BEL) 57e
194   Jarl Salomein (BEL) 58e
195   Stijn Steels (BEL) AB
196   Edward Theuns (BEL) 53e
197   Gijs Van Hoecke (BEL) 88e
198   Pieter Vanspeybrouck (BEL) 116e
Directeur sportif : Walter Planckaert
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
201   Jimmy Engoulvent (FRA) 56e
202   Giovanni Bernaudeau (FRA) AB
203   Antoine Duchesne (CAN) 109e
204   Yohann Gène (FRA) AB
205   Vincent Jérôme (FRA) AB
206   Morgan Lamoisson (FRA) HD
207   Yannick Martinez (FRA) 40e
208   Julien Morice (FRA) 128e
Directeur sportif : Dominique Arnould
Wanty-Groupe Gobert
WGG
Num Coureur Pos
211   Björn Leukemans (BEL) 19e
212   Simone Antonini (ITA) 117e
213   Frederik Backaert (BEL) 25e
214   Tim De Troyer (BEL) 30e
215   Tom Devriendt (BEL) 112e
216   Marco Marcato (ITA) 22e
217   Kévin Van Melsen (BEL) 107e
218   James Vanlandschoot (BEL) AB
Directeur sportif : Hilaire Van der Schueren
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
221   Imanol Erviti (ESP) 64e
222   John Gadret (FRA) 79e
223   Jesús Herrada (ESP) AB
224   Adriano Malori (ITA) AB
225   José Joaquín Rojas (ESP) AB
226   Enrique Sanz (ESP) AB
227   Jasha Sütterlin (GER) AB
228   Francisco Ventoso (ESP) 66e
Directeur sportif : José Vicente García Acosta
Bora-Argon 18
BOA
Num Coureur Pos
231   Shane Archbold (NZL) HD
232   Zakkari Dempster (AUS) 92e
233   Ralf Matzka (GER) 96e
234   Christoph Pfingsten (GER) AB
235   Andreas Schillinger (GER) 16e
236   Michael Schwarzmann (GER) 106e
237   Björn Thurau (GER) 98e
238   Scott Thwaites (GBR) 69e
Directeur sportif : Enrico Poitschke
UnitedHealthcare
UHC
Num Coureur Pos
241   Alessandro Bazzana (ITA) 55e
242   Robert Förster (GER) AB
243   Davide Frattini (ITA) 60e
244   Christopher Jones (USA) 95e
245   John Murphy (USA) 113e
246   Tanner Putt (USA) HD
247   Daniel Summerhill (USA) 127e
248   Federico Zurlo (ITA) 59e
Directeur sportif : Hendrik Redant

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :