Ouvrir le menu principal

Tour Down Under 2015

édition 2015 du Tour Down Under, course cycliste australienne
Tour Down Under 2015
Tour Down Under logo.svg
Le logo de la course
Généralités
Course
17e Tour Down Under
Compétition
Étapes
6
Date
Distance
812,3 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
133
Coureurs à l'arrivée
122
Vitesse moyenne
42,186 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur grimpeur
Meilleur sprinteur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 17e édition du Tour Down Under a eu lieu du 20 au . C'est la première épreuve de l'UCI World Tour 2015.

L'épreuve a été remportée par l'Australien Rohan Dennis (BMC Racing)[1], vainqueur de la troisième étape[2], qui a parcouru les 812,3 km en 19 h 15 min 18 s, soit à une vitesse moyenne de 42,186 km/h. Il devance respectivement deux de ses compatriotes, à savoir Richie Porte (Sky), lauréat de la cinquième étape[3], de deux secondes, et son coéquipier Cadel Evans, de vingt secondes.

Dennis remporte également le classement du meilleur jeune[4], le Sud-Africain Daryl Impey (Orica-GreenEDGE) celui des sprints[5], un autre Australien Jack Bobridge (UniSA-Australia) celui de la montagne[6] alors que la formation Movistar termine meilleure équipe[7].

Sommaire

PrésentationModifier

 
Le parcours de la People's Choice Classic 2015.

Le Tour Down Under est la première course de l'UCI World Tour 2015 et sert de reprise pour les coureurs des formations du World Tour qui reprennent pour la plupart sur cette course ou lors du Tour de San Luis qui a lieu en même temps à l'autre bout du globe[8],[9]. En préambule de ce Tour Down Under, se déroule la People's Choice Classic, un critérium de 51 kilomètres dans les rues d'Adélaïde, le 17 janvier. Le parcours est constitué d'une boucle de 1,7 kilomètre, complètement plate, autour de Rymill Park, parcourue trente fois par les coureurs. L'Allemand Marcel Kittel (Giant-Alpecin) s'impose au sprint pour la deuxième année consécutive, en devançant l'Espagnol Juan José Lobato (Movistar) et le Néerlandais Wouter Wippert (Drapac)[10].

ParcoursModifier

La course démarre avec une étape favorable aux sprinteurs, puis l'arrivée habituelle pour sprinteurs-puncheurs à Stirling lors de la deuxième étape. La suivante est assez vallonnée et se termine par l'ascension du Torrens Hill Road avec ses 400 derniers mètres plats. Selon Matthew White, ce sera une étape « cruciale » en vue du classement général : « c'est une étape où les grimpeurs doivent faire la différence ». Le lendemain, l'étape sera venteuse et donc propice aux bordures, avec également deux bosses non-répertoriées dans les 25 derniers kilomètres. La cinquième étape sera l'étape-reine de la course, avec deux ascensions du Willunga Hill, la deuxième voyant l'arrivée jugée à son sommet. Cette étape s'annonce décisive, d'autant plus que le début d'étape pourrait être venteux. Enfin, la sixième et dernière étape est un circuit de 4,5 kilomètres à parcourir à vingt reprises à Adélaïde, pour une distance totale de 90 kilomètres[11],[12].

ÉquipesModifier

En tant qu'épreuve World Tour, les dix-sept WorldTeams participent à la course. L'organisateur a de plus invité l'équipe continentale professionnelle australienne Drapac et la sélection australienne UniSA-Australia.

Dix-neuf équipes participent à ce Tour Down Under - dix-sept WorldTeams, une équipe continentale professionnelle et une équipe nationale :

Équipe continentale professionnelle
Nom de l'équipe Pays Code
Drapac   Australie DPC
Équipe nationale
Nom de l'équipe Pays Code
UniSA-Australia   Australie AUS

FavorisModifier

En l'absence du tenant du titre l'Australien Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE), à la suite d'une chute en VTT[13], ce sont ses compatriotes Richie Porte (Sky) et le futur retraité Cadel Evans (BMC Racing), respectivement quatrième et deuxième du classement général en 2014. Les deux hommes seront assistés respectivement du Britannique Geraint Thomas, troisième en 2013, et un autre Australien Rohan Dennis. Le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) et l'Espagnol Luis León Sánchez (Astana) sont vus comme leurs principaux opposants.

L'Italien Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale), le Portugais Tiago Machado, troisième en 2012, et son coéquipier l'Italien Giampaolo Caruso (Katusha), l'Allemand Simon Geschke (Giant-Alpecin), le Sud-Africain Daryl Impey (Orica-GreenEDGE), les Espagnols José Herrada et Gorka Izagirre (Movistar) et le Canadien Ryder Hesjedal (Cannondale-Garmin) seront aussi à surveiller.

Du côté des sprinteurs, l'Allemand Marcel Kittel (Giant-Alpacin) sera le principal cador de la discipline. Il sera opposé principalement au Néo-Zélandais Gregory Henderson (Lotto-Soudal), l'Italien Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing), l'Espagnol Juan José Lobato (Movistar), le récent champion d'Australie sur route Heinrich Haussler (IAM) et son compatriote Mark Renshaw (Etixx-Quick Step)[12],[14].

ÉtapesModifier

Le Tour Down Under 2015 comporte six étapes pour un total de 812,3 kilomètres à parcourir[1].

 ÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
1re étape 20 janv.Tanunda – Campbelltown132,6  Jack Bobridge  Jack Bobridge
2e étape 21 janv.Ville d'UnleyStirling150,5  Juan José Lobato  Jack Bobridge
3e étape 22 janv.Norwood – Paracombe143,2  Rohan Dennis  Rohan Dennis
4e étape 23 janv.GlenelgMount Barker144,5  Steele Von Hoff  Rohan Dennis
5e étape 24 janv.McLaren Vale – Willunga151,5  Richie Porte  Rohan Dennis
6e étape 25 janv.AdélaïdeAdélaïde90  Wouter Wippert  Rohan Dennis

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

La première étape du Tour Down Under 2015 reliant Tanunda (en) à Campbelltown a été remportée par l'Australien Jack Bobridge (UniSA-Australia) qui a parcouru les 132,6 kilomètres en h 59 min 44 s, soit à une vitesse moyenne de 44,266 kilomètres par heure[15]. Il est suivi dans le même temps par le Néerlandais Lieuwe Westra (Astana) et par son compatriote Luke Durbridge (Orica-GreenEDGE)[15]. Les cent-trente-trois coureurs qui ont pris le départ franchissent tous la ligne d'arrivée[15]. L'Américain Lawson Craddock (Giant-Alpecin) arrive dernier à 10 min 50 s[15].

Bobridge est leader du classement général[16], du classement des sprints[17] et du classement de la montagne[18], tandis que Durbridge est leader du classement du meilleur jeune[19]. La formation australienne UniSA-Australia, sélection nationale, est la meilleure équipe, toutes sont dans le même temps[20].

2e étapeModifier

La deuxième étape du Tour Down Under 2015 reliant Unley à Stirling a été remportée par l'Espagnol Juan José Lobato (Movistar) qui a parcouru les 150,5 kilomètres en h 42 min 24 s, soit à une vitesse moyenne de 40,603 km/h[21]. Il est suivi dans le même temps par le Sud-Africain Daryl Impey (Orica-GreenEDGE) et son compatriote et coéquipier Gorka Izagirre[21]. Les cent-trente-trois coureurs qui ont pris le départ franchissent tous la ligne d'arrivée, à l'exception du Slovaque Michal Kolář (Tinkoff-Saxo) qui a abandonné[21]. Le Néerlandais Barry Markus (Lotto NL-Jumbo) arrive dernier à 19 min 48 s[21].

L'Australien Jack Bobridge (UniSA-Australia) est leader du classement général[22] et du classement de la montagne[23], Lobato devient leader du classement des sprints[24], tandis que l'Italien Niccolò Bonifazio (Lampre-Merida) devient leader du classement du meilleur jeune[25]. La formation espagnole Movistar devient la meilleure équipe, huit ont le même temps[26].

À l'issue de l'étape, alors qu'il rentrait à vélo à son hôtel, l'Australien Campbell Flakemore (BMC Racing) chute dans un virage à une vitesse qu'il estime être de l'ordre de 55 à 60 kilomètres par heure, et se blesse. Scott Major, le médecin de l'équipe, estime qu'il s'agit d'une fracture propre au milieu de la clavicule, et indique que le coureur sera opéré le jeudi 22 janvier à Adélaïde[27].

3e étapeModifier

La troisième étape du Tour Down Under 2015 reliant Norwood à Paracombe (en) a été remportée par l'Australien Rohan Dennis (BMC Racing) qui a parcouru les 143,2 kilomètres en h 35 min 8 s, soit à une vitesse moyenne de 39,938 km/h[2]. Il est suivi trois secondes plus tard par son compatriote et coéquipier Cadel Evans et par le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin)[2]. Les cent-trente-et-un coureurs qui ont pris le départ franchissent tous la ligne d'arrivée[2]. Le Français Axel Domont (AG2R La Mondiale) est le dernier à franchir la ligne d'arrivée, à 11 min 35 s, parmi un groupe de neuf coureurs, dont l'Espagnol Juan José Lobato (Movistar) qui termine avant-dernier alors qu'il était le vainqueur de la précédente étape[2].

Dennis devient leader du classement général[28] et du classement de la montagne[29] à la place de son compatriote Jack Bobridge (UniSA-Australia), et également leader du classement du meilleur jeune[30], Evans devient leader du classement des sprints[31]. La formation américaine BMC Racing devient la meilleure équipe, précédant de 23 s son homologue espagnole Movistar[32]. .

4e étapeModifier

La quatrième étape du Tour Down Under 2015 reliant Glenelg à Mount Barker a été remportée par l'Australien Steele Von Hoff (UniSA-Australia) qui a parcouru les 144,5 kilomètres en h 24 min 28 s, soit à une vitesse moyenne de 42,403 km/h[33]. Il est suivi dans le même temps par le Sud-Africain Daryl Impey (Orica-GreenEDGE) et par le Néerlandais Wouter Wippert (Drapac)[33]. Cent-trente des cent-trente-et-un coureurs qui ont pris le départ franchissent la ligne d'arrivée[33]. L'Américain Lawson Craddock (Giant-Alpecin) est le seul abandon tandis que Le Néerlandais Barry Markus (Lotto NL-Jumbo) est le dernier à franchir la ligne d'arrivée, à 13 min 23 s, parmi un groupe de sept coureurs[33].

L'Australien Rohan Dennis (BMC Racing) reste leader du classement général[34] et du classement du meilleur jeune[35], tandis que son compatriote Jack Bobridge (UniSA-Australia) devient leader du classement de la montagne[36], et Impey du classement des sprints[37]. La formation américaine BMC Racing reste la meilleure équipe, précédant toujours de 23 s son homologue espagnole Movistar[38].

5e étapeModifier

La cinquième étape du Tour Down Under 2015 reliant McLaren Vale (en) à Willunga Hill a été remportée par l'Australien Richie Porte (Sky) qui a parcouru les 151,5 kilomètres en h 37 min 32 s, soit à une vitesse moyenne de 41,787 km/h[3]. Il est suivi à neuf secondes par son compatriote Rohan Dennis (BMC Racing) et à seize secondes par l'Espagnol Rubén Fernández Andújar (Movistar)[3]. Quatre coureurs n'ont pas pris le départ : les Français Olivier Le Gac et Lorrenzo Manzin (FDJ), l'Australien Travis Meyer (Drapac) et le Belge Kenny Dehaes (Lotto-Soudal)[3]. Le Néerlandais Maarten Tjallingii (Lotto NL-Jumbo) abandonne tandis que le Russe Vladimir Isaychev (Katusha) est le dernier à franchir la ligne d'arrivée, à 16 min 6 s[3].

Dennis est toujours leader du classement général[39] et du classement du meilleur jeune[40], idem pour son compatriote Jack Bobridge (UniSA-Australia) le leader du classement de la montagne[41], et le Sud-Africain Daryl Impey (Orica-GreenEDGE) pour le classement des sprints[42]. Au niveau du classement par équipes, les rôles se sont inversés : la formation espagnole Movistar a désormais min 21 s d'avance sur la formation américaine BMC Racing[43].

Classement de l'étape[3]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Richie Porte   Australie Sky en h 37 min 32 s
2e Rohan Dennis      Australie BMC Racing + s
3e Rubén Fernández Andújar   Espagne Movistar + 16 s
4e Cadel Evans   Australie BMC Racing + 16 s
5e Tom Dumoulin   Pays-Bas Giant-Alpecin + 16 s
6e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale + 19 s
7e Tiago Machado   Portugal Katusha + 24 s
8e Moreno Moser   Italie Cannondale-Garmin + 26 s
9e Gorka Izagirre   Espagne Movistar + 28 s
10e Arnold Jeannesson   France FDJ + 28 s

6e étapeModifier

La sixième et dernière étape du Tour Down Under 2015, formant un circuit de 4,5 kilomètres à parcourir à vingt reprises (soit 90 kilomètres) à Adélaïde, a été remportée par le Néerlandais Wouter Wippert (Drapac) qui a parcouru les 90 kilomètres en h 56 min 9 s, soit à une vitesse moyenne de 46,492 km/h[44]. Il est suivi dans le même temps par l'Australien Heinrich Haussler (IAM) et par le Belge Boris Vallée (Lotto-Soudal)[44]. Trois coureurs ont abandonné, les Italiens Marco Coledan (Trek Factory Racing) et Manuele Mori (Lampre-Merida), et le Français Arnold Jeannesson (FDJ), cent-vingt-deux terminent donc la course[44]. Le Finlandais Jussi Veikkanen (FDJ) est le dernier à franchir la ligne d'arrivée, à min 47 s, parmi un groupe de douze coureurs[44].

Classements finalsModifier

Classement général finalModifier

L'Australien Rohan Dennis (BMC Racing) remporte la course, il a parcouru les 812,3 km en 19 h 15 min 18 s, soit à une vitesse moyenne de 42,186 km/h. Il est suivi à deux secondes par son compatriote Richie Porte (Sky) et à vingt secondes par son compatriote et coéquipier Cadel Evans[1].

L'Italien Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing) termine 122e et dernier, à 59 min 29 s[1].

Classement général final[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis      Australie BMC Racing en 19 h 15 min 18 s
2e Richie Porte   Australie Sky + s
3e Cadel Evans   Australie BMC Racing + 20 s
4e Tom Dumoulin   Pays-Bas Giant-Alpecin + 22 s
5e Rubén Fernández Andújar   Espagne Movistar + 24 s
6e Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale + 31 s
7e Daryl Impey     Afrique du Sud Orica-GreenEDGE + 35 s
8e Gorka Izagirre   Espagne Movistar + 52 s
9e Jarlinson Pantano   Colombie IAM + 53 s
10e George Bennett   Nouvelle-Zélande Lotto NL-Jumbo + 57 s

Classements annexesModifier

Classement des sprintsModifier

Le Sud-Africain Daryl Impey (Orica-GreenEDGE) remporte le classement des sprints avec cinquante-cinq points. Cinquante coureurs sont classés, le dernier est l'Australien Mark Renshaw (Etixx-Quick Step) avec deux points[5].

Classement des sprints[5]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Daryl Impey     Afrique du Sud Orica-GreenEDGE 55 points
2e Niccolò Bonifazio   Italie Lampre-Merida 39 pts
3e Cadel Evans   Australie BMC Racing 37 pts

Classement de la montagneModifier

L'Australien Jack Bobridge (UniSA-Australia) remporte le classement de la montagne avec trente-six points. Vingt-trois coureurs sont classés, le Danois Christopher Juul Jensen (Tinkoff-Saxo) termine dernier avec un point[6].

Classement de la montagne[6]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jack Bobridge     Australie UniSA-Australia 36 points
2e Rohan Dennis      Australie BMC Racing 34 pts
3e Richie Porte   Australie Sky 22 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

L'Australien Rohan Dennis (BMC Racing) remporte le classement du meilleur jeune en plus du général, avec un temps de 19 h 15 min 18 s. Vingt-huit coureurs sont classés, la condition étant d'être né après le 1er janvier 1992. Le dernier est le Belge Boris Vallée (Lotto-Soudal), à 55 min 43 s[4].

Classement du meilleur jeune[4]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis      Australie BMC Racing en 19 h 15 min 18 s
2e Tom Dumoulin   Pays-Bas Giant-Alpecin + 22 s
3e Rubén Fernández Andújar   Espagne Movistar + 24 s

Classement par équipesModifier

La meilleure équipe est la formation espagnole Movistar, dont les trois meilleurs coureurs de chaque étape en temps ont un cumul de 57 h 48 min 48 s sur l'ensemble des étapes. L'équipe continentale professionnelle australienne Drapac est 19e et dernière à 28 min 46 s[7].

Classement par équipes[7]
  Équipe Pays Temps
1re Movistar   Espagne en 57 h 48 min 48 s
2e BMC Racing   États-Unis + min 21 s
3e Lotto-Soudal   Belgique + min 24 s

UCI World TourModifier

Ce Tour Down Under attribue des points pour l'UCI World Tour 2015, par équipes uniquement aux équipes ayant un label WorldTeam, individuellement uniquement aux coureurs des équipes ayant un label WorldTeam.

Position[45],[46] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Par étape 6 4 2 1 1
Classement individuel de l'épreuve
Rang Coureur Équipe Points
1   Rohan Dennis BMC Racing 110
2   Richie Porte Sky 86
3   Cadel Evans BMC Racing 76
4   Tom Dumoulin Giant-Alpecin 64
5   Rubén Fernández Andújar Movistar 52
6   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 40
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 39
8   Gorka Izagirre Movistar 22
9   Jarlinson Pantano IAM 10
10   Juan José Lobato Movistar 6
11   Heinrich Haussler IAM 5
12   George Bennett Lotto NL-Jumbo 4
  Lieuwe Westra Astana 4
14   Luke Durbridge Orica-GreenEDGE 2
  Boris Vallée Lotto-Soudal 2
16   Maxim Belkov Katusha 1
  Niccolò Bonifazio Lampre-Merida 1
  Maxime Bouet Etixx-Quick Step 1
  Pavel Brutt Tinkoff-Saxo 1
  Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale 1
  Michael Rogers Tinkoff-Saxo 1

Classement individuelModifier

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course[47].

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1   Rohan Dennis BMC Racing 110
2   Richie Porte Sky 86
3   Cadel Evans BMC Racing 76
4   Tom Dumoulin Giant-Alpecin 64
5   Rubén Fernández Andújar Movistar 52
6   Domenico Pozzovivo AG2R La Mondiale 40
7   Daryl Impey Orica-GreenEDGE 39
8   Gorka Izagirre Movistar 22
9   Jarlinson Pantano IAM 10
10   Juan José Lobato Movistar 6

Classement par paysModifier

Ci-dessous, le classement par pays de l'UCI World Tour à l'issue de la course[48].

Classement par pays
Rang Pays Points
1   Australie 279
2   Espagne 80
3   Pays-Bas 68
4   Italie 41
5   Afrique du Sud 39
6   Colombie 10
7   Nouvelle-Zélande 4
8   Belgique 2
9   France 2
10   Russie 2

Classement par équipesModifier

Ci-dessous, le classement par équipes de l'UCI World Tour à l'issue de la course[49].

Classement par équipes
Rang Équipe Points
2   BMC Racing 191
1   Sky 186
2   Movistar 86
3   Giant-Alpecin 80
4   AG2R La Mondiale 64
5   Orica-GreenEDGE 41
6   IAM 41
7   Lotto NL-Jumbo 4
8   Astana 4
10   Lotto-Soudal 2

Évolution des classementsModifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement des sprints Classement de la montagne Classement du meilleur jeune Classement par équipes Coureur le plus combatif
1 Jack Bobridge[15] Jack Bobridge Jack Bobridge Jack Bobridge Luke Durbridge UniSA-Australia Jack Bobridge
2 Juan José Lobato[21] Juan José Lobato Niccolò Bonifazio Movistar Thomas De Gendt
3 Rohan Dennis[2] Rohan Dennis Cadel Evans Rohan Dennis Rohan Dennis BMC Racing William Clarke
4 Steele Von Hoff[33] Daryl Impey Jack Bobridge Cédric Pineau
5 Richie Porte[3] Movistar Gregory Henderson
6 Wouter Wippert[44] Manuele Boaro
Classements finals Rohan Dennis Daryl Impey Jack Bobridge Rohan Dennis Movistar Manuele Boaro

Liste des participantsModifier

Cent-trente-trois coureurs prennent le départ de la course[50].


Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour Down Under Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement des sprints
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1990)
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
1   Cadel Evans (AUS) 3e
2   Michael Schär (SUI) 45e
3   Peter Stetina (USA) 28e
4   Danilo Wyss (SUI) 76e
5   Silvan Dillier (SUI)* 87e
6   Campbell Flakemore (AUS)* NP-3[27]
7   Rohan Dennis (AUS)* 1er
Directeur sportif : Fabio Baldato
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
11   Cameron Meyer (AUS) 36e
12   Simon Clarke (AUS) 51e
13   Mathew Hayman (AUS) 44e
14   Sam Bewley (NZL) 97e
15   Daryl Impey (RSA) 7e
16   Luke Durbridge (AUS)* 63e
17   Michael Hepburn (AUS)* 106e
Directeur sportif : Matthew White
Giant-Alpecin
TGA
Num Coureur Pos
21   Marcel Kittel (GER) 117e
22   Simon Geschke (GER) 18e
23   Lawson Craddock (USA)* AB-4
24   Koen de Kort (NED) 85e
25   Tom Dumoulin (NED)* 4e
26   Albert Timmer (NED) 100e
27   Chad Haga (USA) 79e
Directeur sportif : Addy Engels
Sky
SKY
Num Coureur Pos
31   Richie Porte (AUS) 2e
32   Peter Kennaugh (GBR)   (Route) 82e
33   Luke Rowe (GBR)* 89e
34   Ian Stannard (GBR) 55e
35   Salvatore Puccio (ITA) 93e
36   Geraint Thomas (GBR) 32e
37   Christopher Sutton (AUS) 116e
Directeur sportif : Kurt Asle Arvesen
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
41   Thomas De Gendt (BEL) 73e
42   Lars Bak (DEN) 23e
43   Gert Dockx (BEL) 46e
44   Kenny Dehaes (BEL) NP-5
45   Adam Hansen (AUS) 17e
46   Gregory Henderson (NZL) 86e
47   Boris Vallée (BEL)* 120e
Directeur sportif : Herman Frison
Cannondale-Garmin
TCG
Num Coureur Pos
51   Ryder Hesjedal (CAN) 65e
52   Nathan Haas (AUS) 60e
53   Lasse Norman Hansen (DEN)* 105e
54   Jack Bauer (NZL) AB-6
55   Alex Howes (USA) 74e
56   Moreno Moser (ITA)* 21e
57   Davide Villella (ITA)* 22e
Directeur sportif : Robert Hunter
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
61   Eugenio Alafaci (ITA)* 92e
62   Marco Coledan (ITA) AB-6
63   Laurent Didier (LUX) 27e
64   Daniel McConnell (AUS) 26e
65   Giacomo Nizzolo (ITA) 121e
66   Hayden Roulston (NZL) 34e
67   Calvin Watson (AUS)* 83e
Directeur sportif : Kim Andersen
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
71   Michael Rogers (AUS) 14e
72   Pavel Brutt (RUS) 67e
73   Manuele Boaro (ITA) 95e
74   Christopher Juul Jensen (DEN) 43e
75   Michal Kolář (SVK)* AB-2
76   Oliver Zaugg (SUI) 54e
77   Jesper Hansen (DEN)* 40e
Directeur sportif : Lars Michaelsen
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
81   Domenico Pozzovivo (ITA) 6e
82   Samuel Dumoulin (FRA) 29e
83   Axel Domont (FRA)* 119e
84   Blel Kadri (FRA) 71e
85   Christophe Riblon (FRA) 111e
86   Julien Bérard (FRA) 20e
87   Alexis Gougeard (FRA)* 115e
Directeur sportif : Laurent Biondi
Astana
AST
Num Coureur Pos
91   Luis León Sánchez (ESP) 13e
92   Lars Boom (NED) 69e
93   Dario Cataldo (ITA) 68e
94   Davide Malacarne (ITA) 50e
95   Ruslan Tleubayev (KAZ) 90e
96   Lieuwe Westra (NED) 48e
97   Laurens De Vreese (BEL) 78e
Directeur sportif : Gorazd Štangelj
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
101   Maxim Belkov (RUS) 72e
102   Giampaolo Caruso (ITA) 52e
103   Sergueï Lagoutine (RUS) 25e
104   Tiago Machado (POR) 12e
105   Rüdiger Selig (GER) 108e
106   Alexey Tsatevitch (RUS) 66e
107   Vladimir Isaychev (RUS) 101e
Directeur sportif : Guennadi Mikhailov
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
111   Jérémy Roy (FRA) 19e
112   Arnold Jeannesson (FRA) AB-6
113   Olivier Le Gac (FRA)* NP-5
114   Lorrenzo Manzin (FRA)* NP-5
115   Cédric Pineau (FRA) 53e
116   Sébastien Chavanel (FRA) 80e
117   Jussi Veikkanen (FIN)   (Route) 70e
Directeur sportif : Frédéric Guesdon
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
121   Eros Capecchi (ITA) 38e
122   Rubén Fernández Andújar (ESP)* 5e
123   Gorka Izagirre (ESP) 8e
124   Pablo Lastras (ESP) 37e
125   Juan José Lobato (ESP) 103e
126   José Herrada (ESP) 57e
127   Enrique Sanz (ESP) 107e
Directeur sportif : José Luis Arrieta
IAM
IAM
Num Coureur Pos
131   Martin Elmiger (SUI)   (Route) 49e
132   Stef Clement (NED) 31e
133   Heinrich Haussler (AUS)   (Route) 39e
134   Roger Kluge (GER) 75e
135   Jarlinson Pantano (COL) 9e
136   Vicente Reynés (ESP) 33e
137   David Tanner (AUS) 47e
Directeur sportif : Kjell Carlström
Etixx-Quick Step
EQS
Num Coureur Pos
141   Mark Renshaw (AUS) 91e
142   David de la Cruz (ESP) 24e
143   Yves Lampaert (BEL)* 88e
144   Gianni Meersman (BEL) 56e
145   Pieter Serry (BEL) 81e
146   Martin Velits (SVK) 30e
147   Maxime Bouet (FRA) 15e
Directeur sportif : Rik Van Slycke
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
151   George Bennett (NZL)* 10e
152   Bert-Jan Lindeman (NED) 35e
153   Timo Roosen (NED)* 59e
154   Barry Markus (NED)* 118e
155   Martijn Keizer (NED) 64e
156   Maarten Tjallingii (NED) AB-5
157   Rick Flens (NED) 104e
Directeur sportif : Frans Maassen
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
161   Niccolò Bonifazio (ITA)* 84e
162   Matteo Bono (ITA) 109e
163   Davide Cimolai (ITA) 96e
164   Kristijan Đurasek (CRO) 42e
165   Roberto Ferrari (ITA) 113e
166   Manuele Mori (ITA) AB-6
167   Tsgabu Grmay (ETH)*   (Route) 11e
Directeur sportif : Bruno Vicino
Drapac
DPC
Num Coureur Pos
171   Wouter Wippert (NED)* 114e
172   William Clarke (AUS) 77e
173   Timothy Roe (AUS) 58e
174   Graeme Brown (AUS) 102e
175   Martin Kohler (SUI) 98e
176   Jordan Kerby (AUS)* 112e
177   Travis Meyer (AUS) NP-5
Directeur sportif : Tom Southam
UniSA-Australia
AUS
Num Coureur Pos
181   Jack Bobridge (AUS) 61e
182   Alexander Edmondson (AUS)* 99e
183   Jack Haig (AUS)* 16e
184   Robert Power (AUS)* 41e
185   Steele Von Hoff (AUS) 62e
186   Neil Van der Ploeg (AUS) 110e
187   Miles Scotson (AUS)* 94e
Directeur sportif : David Sanders

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « General classification: Manawaru - Palmerston North - General » [archive du ], sur http://www.uci.infostradasports.com/
  2. a b c d e f et g « Stage 3: Norwood - Paracombe - Result », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  3. a b c d e f et g « Stage 5: McLaren Vale - Willunga Hill - Result », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  4. a b et c « General classification: Tanunda - Adelaide - Youth », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  5. a b et c « General classification: Tanunda - Adelaide - Points », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  6. a b et c « General classification: Tanunda - Adelaide - Mountain », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  7. a b et c « General classification: Tanunda - Adelaide - Team time », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  8. « Tour de San Luis ou Tour Down Under ? », sur chroniqueduvelo.fr,
  9. « C’est la reprise ! », sur velochrono.fr,
  10. (es) « Kittel es el más rápido en Adelaida (Clasificación COMPLETA y vídeo) », sur biciciclismo.com,
  11. (en) « 2015 Tour Down Under stage previews », sur cyclingnews.com,
  12. a et b « Les détails de l'épreuve australienne », sur cyclismactu.net,
  13. (en) « Gerrans to miss Australian nationals and Tour Down Under with broken collarbone », sur cyclingnews.com,
  14. « Tour Down Under : Evans en numéro un, Porte en favori », sur rtbf.be,
  15. a b c d e et f « Stage 1: Tanunda - Campbelltown - Result », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  16. a et b « Stage 1: Tanunda - Campbelltown - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  17. « Stage 1: Tanunda - Campbelltown - Points », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  18. « Stage 1: Tanunda - Campbelltown - Mountain », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  19. « Stage 1: Tanunda - Campbelltown - Youth », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  20. « Stage 1: Tanunda - Campbelltown - Team », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  21. a b c d e et f « Stage 2: Unley - Stirling - Result », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  22. a et b « Stage 2: Unley - Stirling - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  23. « Stage 2: Unley - Stirling - Mountain », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  24. « Stage 2: Unley - Stirling - Points », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  25. « Stage 2: Unley - Stirling - Youth », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  26. « Stage 2: Unley - Stirling - Team », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  27. a et b Belga, « Campbell Flakemore se brise la clavicule en rentrant à l'hôtel », sur 7sur7.be/,
  28. a et b « Stage 3: Norwood - Paracombe - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  29. « Stage 3: Norwood - Paracombe - Mountain », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  30. « Stage 3: Norwood - Paracombe - Youth », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  31. « Stage 3: Norwood - Paracombe - Points », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  32. « Stage 3: Norwood - Paracombe - Team », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  33. a b c d e et f « Stage 4: Glenelg - Mount Barker - Result », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  34. a et b « Glenelg - Mount Barker - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  35. « Stage 4: Glenelg - Mount Barker - Youth », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  36. « Stage 4: Glenelg - Mount Barker - Mountain », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  37. « Stage 4: Glenelg - Mount Barker - Points », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  38. « Stage 4: Glenelg - Mount Barker - Team », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  39. a et b « Stage 5: McLaren Vale - Willunga Hill - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  40. « Stage 5: McLaren Vale - Willunga Hill - Youth », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  41. « Stage 5: McLaren Vale - Willunga Hill - Mountain », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  42. « Stage 5: McLaren Vale - Willunga Hill - Points », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  43. « Stage 5: McLaren Vale - Willunga Hill - Team », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  44. a b c d e et f « Stage 6: Adelaide - Adelaide - Result », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  45. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 24 janvier 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  46. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 1er novembre 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  47. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 7 juin 2015)
  48. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Nation », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 7 juin 2015)
  49. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Team », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 7 juin 2015)
  50. « Liste des partants du Tour Down Under 2015 », sur http://www.procyclingstats.com/

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :