Ouvrir le menu principal

Eneco Tour 2015

édition 2015 de l'Eneco Tour, course cycliste néerlandaise et belge
Eneco Tour 2015 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course11e BinckBank Tour
CompétitionUCI World Tour 2015 2.UWT
Étapes7
Dates10 – 16 août 2015
Distance1 120,7 km
PaysNED Pays-Bas
BEL Belgique
Lieu de départBolsward
Lieu d'arrivéeGrammont
Équipes20
Partants159
Arrivants109
Vitesse moyenne42,472 km/h
Résultats
VainqueurBEL Tim Wellens (Lotto-Soudal)
DeuxièmeBEL Greg Van Avermaet (BMC Racing)
TroisièmeNED Wilco Kelderman (LottoNL-Jumbo)
Classement par pointsGER André Greipel (Lotto-Soudal)
Super-combatifBEL Gijs Van Hoecke (Topsport Vlaanderen-Baloise)
Meilleure équipeBEL Lotto-Soudal
◀ 20142016 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 11e édition de l'Eneco Tour a eu lieu du 10 au . C'est la 21e épreuve épreuve de l'UCI World Tour 2015.

Elle est remportée par le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal), vainqueur de la sixième étape[1], qui s'impose de 59 secondes devant son compatriote Greg Van Avermaet (BMC Racing) et de une minute et 17 secondes devant le Néerlandais Wilco Kelderman (Lotto NL-Jumbo)[2].

L'Allemand André Greipel (Lotto-Soudal), lauréat de la deuxième étape[3], gagne le classement par points[4] tandis que le Belge Gijs Van Hoecke (Topsport Vlaanderen-Baloise) s'adjuge celui de la combativité[5] et que la formation belge Lotto-Soudal termine meilleure équipe[6].

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Les trois premières étapes de la course sont plates, sans la moindre côte classée. Ces étapes favorisent les équipes de sprinters, bien que les vents latéraux peuvent rendre les étapes plus difficiles et provoquer des bordures. La première étape décisive de la course est le contre-la-montre individuel de la quatrième étape. Le parcours des trois dernières étapes de la course convient aux coureurs de classiques. Les cinquième et sixième étapes sont des étapes vallonnées dans le style des classiques ardennaises, tandis que la dernière étape utilise les routes figurant dans les classiques flandriennes, avec des secteurs pavés[7][8]. Une modification du règlement en 2015 est l'introduction du « golden kilometre » ou « kilomètre en or ». Il s'agit d'une série de trois sprints intermédiaires sur chaque étape en ligne, à environ 20 kilomètres de l'arrivée. Les trois premiers coureurs à passer cette ligne bénéficient de secondes de bonfications au classement général. Ce système est basé sur le Tour de Belgique, où les kilomètres en or avaient joué un rôle dans la victoire du Belge Greg Van Avermaet (BMC Racing) sur l'édition 2015[9].

ÉquipesModifier

Vingt équipes participent à cet Eneco Tour - dix-sept WorldTeams et trois équipes continentales professionnelles :

Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Roompot Oranje Peloton   Pays-Bas ROP
Topsport Vlaanderen-Baloise   Belgique TSV
Wanty-Groupe Gobert   Belgique WCG

FavorisModifier

 
Tim Wellens, tenant du titre est l'un des favoris de la course.

La plupart des course à étapes du calendrier UCI World Tour sont remportées par des grimpeurs. L'Eneco Tour propose un parcours différent qui favorise pour la victoire finale les coureurs de classiques. Généralement ce sont des coureurs qui réalisent de bons résultats dans les classiques ardennaises et les classiques flandriennes qui figurent dans la première partie de la saison cycliste allant de février à avril[7].

Le tenant du titre en titre est le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) qui avait forgé son succès à l'issue d'une victoire en solitaire lors de l'avant-dernière étape. Il est l'un des favoris de cette édition, même si son statut de vainqueur sortant lui donne moins de liberté pour attaquer. Un autre ancien vainqueur de la course est au départ : le Néerlandais Lars Boom (Astana) vainqueur en 2012. Il est l'un des principal favori, d'autant plus que la course inclus un contre-la-montre individuel plus long que sur les éditions récentes de la course. Les autres favoris sont ses compatriotes Niki Terpstra (Etixx-Quick Step), troisième en 2012, et Wilco Kelderman (Lotto NL-Jumbo), les Belges de l'équipe BMC Racing Philippe Gilbert (BMC Racing) et Greg Van Avermaet qui est en grande forme après avoir été en position de gagner la récente Classique de Saint-Sébastien[7][8].

Les trois premières étapes de la course sont plates et donc particulièrement adaptées aux sprinters. Les principaux sprinteurs présent sont l'Allemand André Greipel (Lotto-Soudal), les Italiens Andrea Guardini (Astana), Giacomo Nizzolo (Trek Factory Racing) et Elia Viviani (Sky), les Belges Edward Theuns (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Tom Boonen (Etixx-Quick Step) et le Français Arnaud Démare (FDJ)[8].

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

2e étapeModifier

3e étapeModifier

4e étapeModifier

5e étapeModifier

Classement général[18]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Wilco Kelderman     Pays-Bas Lotto NL-Jumbo en 16 h 44 min 13 s
2e Dylan van Baarle   Pays-Bas Cannondale-Garmin + s
3e Johan Le Bon   France FDJ + s
4e Jos van Emden   Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 13 s
5e Tim Wellens   Belgique Lotto-Soudal + 19 s
6e Lars Boom   Pays-Bas Astana + 20 s
7e Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing + 26 s
8e Manuel Quinziato   Italie BMC Racing + 29 s
9e Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing + 29 s
10e Michael Rogers   Australie Tinkoff-Saxo + 34 s

6e étapeModifier

Classement de l'étape[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tim Wellens   Belgique Lotto-Soudal en h 28 min 46 s
2e Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing + 49 s
3e Simon Geschke   Allemagne Giant-Alpecin + 51 s
4e Jan Bakelants   Belgique AG2R La Mondiale + min 3 s
5e Tom-Jelte Slagter   Pays-Bas Cannondale-Garmin + min 7 s
6e Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing + min 13 s
7e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + min 13 s
8e Fabio Felline   Italie Trek Factory Racing + min 13 s
9e Andriy Grivko   Ukraine Astana + min 13 s
10e Wilco Kelderman     Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + min 17 s
Classement général[19]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tim Wellens     Belgique Lotto-Soudal en 22 h 12 min 59 s
2e Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing + min 3 s
3e Wilco Kelderman   Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + min 17 s
4e Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing + min 40 s
5e Fabio Felline   Italie Trek Factory Racing + min 48 s
6e Michael Rogers   Australie Tinkoff-Saxo + min 51 s
7e Andriy Grivko   Ukraine Astana + min 54 s
8e Christopher Juul Jensen   Danemark Tinkoff-Saxo + min 5 s
9e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + min 13 s
10e Jan Bakelants   Belgique AG2R La Mondiale + min 13 s

7e étapeModifier

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Classement général final[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tim Wellens     Belgique Lotto-Soudal en 26 h 31 min 59 s
2e Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing + 59 s
3e Wilco Kelderman   Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + min 17 s
4e Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing + min 40 s
5e Fabio Felline   Italie Trek Factory Racing + min 48 s
6e Andriy Grivko   Ukraine Astana + min 54 s
7e Michael Rogers   Australie Tinkoff-Saxo + min 2 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + min 11 s
9e Christopher Juul Jensen   Danemark Tinkoff-Saxo + min 11 s
10e Julian Alaphilippe   France Etixx-Quick Step + min 11 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points[4]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er André Greipel     Allemagne Lotto-Soudal 79 points
2e Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing 59 pts
3e Tom Boonen   Belgique Etixx-Quick Step 52 pts

Classement de la combativitéModifier

Classement de la combativité[5]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Gijs Van Hoecke     Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise 63 points
2e Jesper Asselman   Pays-Bas Roompot Oranje Peloton 56 pts
3e Frederik Veuchelen   Belgique Wanty-Groupe Gobert 41 pts

Classement par équipesModifier

Classement par équipes[6]
  Équipe Pays Temps
1re Lotto-Soudal   Belgique en 79 h 44 min 3 s
2e Astana   Kazakhstan min 13 s
3e Tinkoff-Saxo   Russie min 38 s

UCI World TourModifier

Cet Eneco Tour attribue des points pour l'UCI World Tour 2015, par équipes uniquement aux équipes ayant un label WorldTeam, individuellement uniquement aux coureurs des équipes ayant un label WorldTeam.

Position[21],[22] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Par étape 6 4 2 1 1
Classement individuel de l'épreuve
Rang Coureur Équipe Points
1   Tim Wellens Lotto-Soudal 107
2   Greg Van Avermaet BMC Racing 85
3   Wilco Kelderman Lotto NL-Jumbo 75
4   Philippe Gilbert BMC Racing 60
5   Fabio Felline Trek Factory Racing 50
6   Andriy Grivko Astana 40
7   Michael Rogers Tinkoff-Saxo 30
8   Tiesj Benoot Lotto-Soudal 20
9   Christopher Juul Jensen Tinkoff-Saxo 10
10   Tom Boonen Etixx-Quick Step 8
  Elia Viviani Sky 8
12   André Greipel Lotto-Soudal 7
13   Johan Le Bon FDJ 6
  Jos van Emden Lotto NL-Jumbo 6
  Manuel Quinziato BMC Racing 6
16   Julian Alaphilippe Etixx-Quick Step 5
  Danny van Poppel Trek Factory Racing 5
17   Arnaud Démare FDJ 4
  Jacopo Guarnieri Katusha 4
  Dylan van Baarle Cannondale-Garmin 4
20   Jempy Drucker BMC Racing 3
21   Magnus Cort Nielsen Orica-GreenEDGE 2
  Simon Geschke Giant-Alpecin 2
  Yves Lampaert Etixx-Quick Step 2
  Adriano Malori Movistar 2
25   Jan Bakelants AG2R La Mondiale 1
  Lars Boom Astana 1
  Matthias Brändle IAM 1
  Dylan Groenewegen Roompot Oranje Peloton 1
  Andrea Guardini Astana 1
  Tom-Jelte Slagter Cannondale-Garmin 1
  Jonas Van Genechten IAM 1

Classement individuelModifier

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course[23].

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1   Alejandro Valverde Movistar 532
2   Christopher Froome Sky 422
3   Alberto Contador Tinkoff-Saxo 407
4   Nairo Quintana Movistar 365
5   Joaquim Rodríguez Katusha 322
6   Richie Porte Sky 314
7   Greg Van Avermaet BMC Racing 292
8   Geraint Thomas Sky 283
9   Rui Costa Lampre-Merida 274
10   Simon Špilak Katusha 269

Classement par paysModifier

Ci-dessous, le classement par pays de l'UCI World Tour à l'issue de la course[24].

Classement par pays
Rang Pays Points
1   Espagne 1 582
2   Royaume-Uni 973
3   Colombie 814
4   Italie 759
5   France 757
6   Belgique 725
7   Australie 717
8   Pays-Bas 693
9   Allemagne 470
10   République tchèque 306

Classement par équipesModifier

Ci-dessous, le classement par équipes de l'UCI World Tour à l'issue de la course[25].

Classement par équipes
Rang Équipe Points
1   Sky 1 246
2   Movistar 1 242
3   Katusha 1 130
4   Etixx-Quick Step 909
5   Tinkoff-Saxo 786
6   BMC Racing 758
7   Astana 715
8   Orica-GreenEDGE 507
9   AG2R La Mondiale 501
10   Giant-Alpecin 492

Évolution des classementsModifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la combativité Classement par équipes
1 Elia Viviani[10] Elia Viviani Elia Viviani Nathan Haas Roompot Oranje Peloton
2 André Greipel[11] Jesper Asselman André Greipel Jesper Asselman
3 Tom Boonen[3] Lotto-Soudal
4 Jos van Emden[12] Jos van Emden Lotto NL-Jumbo
5 Johan Le Bon[13] Wilco Kelderman
6 Tim Wellens[14] Tim Wellens Gijs Van Hoecke Lotto-Soudal
7 Manuel Quinziato[15]
Classements finals Tim Wellens André Greipel Gijs Van Hoecke Lotto-Soudal

Liste des participantsModifier


Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur cet Eneco Tour Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement par points
    Indique le vainqueur du classement de la combativité     Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de
sa spécialité
# Indique la meilleure équipe NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
Lotto-Soudal #
LTS
Num Coureur Pos
1   Tim Wellens (BEL)   1er
2   Tiesj Benoot (BEL) 8e
3   Stig Broeckx (BEL) AB-7
5   Jens Debusschere (BEL) 22e
6   André Greipel (GER)   68e
7   Gregory Henderson (NZL) AB-7
8   Jürgen Roelandts (BEL) AB-6
9   Marcel Sieberg (GER) 80e
Directeur sportif : Herman Frison
Etixx-Quick Step
EQS
Num Coureur Pos
11   Tom Boonen (BEL) 66e
12   Julian Alaphilippe (FRA) 10e
13   Nikolas Maes (BEL) 52e
14   Fabio Sabatini (ITA) 62e
15   Niki Terpstra (NED)   (Route) 44e
16   Stijn Vandenbergh (BEL) 65e
17   Martin Velits (NED) 96e
19   Yves Lampaert (BEL) 47e
Directeur sportif : Wilfried Peeters
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
21   Philippe Gilbert (BEL) 4e
22   Jempy Drucker (LUX) 48e
23   Daniel Oss (ITA) NP-1
24   Manuel Quinziato (ITA) 28e
25   Greg Van Avermaet (BEL) 2e
26   Danilo Wyss (SUI)   (Route) AB-7
27   Loïc Vliegen (BEL) 106e
28   Rick Zabel (GER) 58e
Directeur sportif : Valerio Piva
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
31   Michael Rogers (AUS) 7e
32   Michael Valgren (DEN) 26e
33   Manuele Boaro (ITA) AB-7
34   Pavel Brutt (RUS) 82e
35   Christopher Juul Jensen (DEN)   (Clm) 9e
36   Evgueni Petrov (RUS) 43e
37   Nikolay Trusov (RUS) 76e
38   Matti Breschel (DEN) AB-3
Directeur sportif : Nicki Sørensen
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
41   Marco Coledan (ITA) 101e
42   Fabio Felline (ITA) 5e
43   Giacomo Nizzolo (ITA) AB-7
44   Eugenio Alafaci (ITA) AB-5
45   Hayden Roulston (NZL) AB-7
46   Jasper Stuyven (BEL) 23e
47   Boy van Poppel (NED) 55e
48   Danny van Poppel (NED) AB-7
Directeur sportif : Dirk Demol
Sky
SKY
Num Coureur Pos
51   Ian Stannard (GBR) NP-6
52   Bernhard Eisel (AUT) AB-7
53   Andrew Fenn (GBR) 104e
54   Lars Petter Nordhaug (NOR) 50e
55   Danny Pate (USA) 56e
56   Nathan Earle (AUS) 81e
57   Christopher Sutton (AUS) NP-6
58   Elia Viviani (ITA) AB-7
Directeur sportif : Servais Knaven
Astana
AST
Num Coureur Pos
61   Lars Boom (NED) 30e
62   Alexey Lutsenko (KAZ)   (Clm) 13e
63   Laurens De Vreese (BEL) 35e
64   Andriy Grivko (UKR) 6e
65   Dmitriy Gruzdev (KAZ) 57e
66   Andrea Guardini (ITA) AB-7
67   Ruslan Tleubayev (KAZ) 32e
68   Lieuwe Westra (NED) AB-7
Directeur sportif : Dimitri Sedun
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
71   Wilco Kelderman (NED)   (Clm) 3e
72   Moreno Hofland (NED) 77e
73   Tom Leezer (NED) AB-7
75   Maarten Tjallingii (NED) AB-7
76   Jos van Emden (NED) 34e
77   Robert Wagner (GER) AB-7
78   Maarten Wynants (BEL) 60e
80   Rick Flens (NED) AB-7
Directeur sportif : Nico Verhoeven
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
81   Simon Špilak (SLO) 42e
82   Jacopo Guarnieri (ITA) 97e
83   Vladimir Isaychev (RUS) AB-7
84   Pavel Kochetkov (RUS) 18e
85   Viatcheslav Kouznetsov (RUS) 63e
86   Alexander Porsev (RUS) 87e
87   Rüdiger Selig (GER) 102e
90   Gatis Smukulis (LAT)   (Clm) NP-5
Directeur sportif : Torsten Schmidt
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
91   Sacha Modolo (ITA) AB-7
92   Roberto Ferrari (ITA) 103e
93   Manuele Mori (ITA) 59e
94   Luka Pibernik (SLO)   (Route) 45e
95   Jan Polanc (SLO) 46e
96   Filippo Pozzato (ITA) 84e
97   Maximiliano Richeze (ARG) AB-7
98   Diego Ulissi (ITA) 54e
Directeur sportif : Mario Scirea
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
101   Svein Tuft (CAN) 98e
102   Sam Bewley (NZL) AB-5
103   Adam Blythe (GBR) AB-7
104   Michael Hepburn (AUS) 86e
105   Leigh Howard (AUS) 72e
106   Jens Keukeleire (BEL) 39e
107   Jens Mouris (NED) AB-6
108   Magnus Cort Nielsen (DEN) 61e
Directeur sportif : Laurenzo Lapage
Cannondale-Garmin
TCG
Num Coureur Pos
111   Dylan van Baarle (NED) 29e
112   Alberto Bettiol (ITA) AB-7
113   Nathan Haas (AUS) AB-5
114   Lasse Norman Hansen (DEN) 91e
115   Kristjan Koren (SLO) 92e
116   Alan Marangoni (ITA) 99e
117   Ramūnas Navardauskas (LTU)   (Clm) AB-7
118   Tom-Jelte Slagter (NED) 12e
Directeur sportif : Andreas Klier
IAM
IAM
Num Coureur Pos
122   Marcel Aregger (SUI) 90e
123   Matthias Brändle (AUT) 71e
124   Dries Devenyns (BEL) 40e
125   Heinrich Haussler (AUS)   (Route) 37e
126   Aleksejs Saramotins (LAT)   (Route) AB-6
127   David Tanner (AUS) AB-7
128   Jonas Van Genechten (BEL) 79e
129   Reto Hollenstein (SUI) 15e
Directeur sportif : Rik Verbrugghe
Giant-Alpecin
TGA
Num Coureur Pos
131   Simon Geschke (GER) 38e
132   Nikias Arndt (GER) 14e
133   Roy Curvers (NED) 25e
134   Chad Haga (USA) NP-7
135   Tobias Ludvigsson (SWE) 95e
136   Georg Preidler (AUT)   (Route) 16e
137   Albert Timmer (NED) NP-3
138   Zico Waeytens (BEL) 49e
Directeur sportif : Rudie Kemna
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
141   Arnaud Démare (FRA) 74e
142   Mickaël Delage (FRA) 89e
143   David Boucher (FRA) NP-4
144   Francis Mourey (FRA) 41e
145   Anthony Geslin (FRA) AB-1
146   Johan Le Bon (FRA) 24e
147   Yoann Offredo (FRA) NP-5
148   Cédric Pineau (FRA) AB-7
Directeur sportif : Frédéric Guesdon
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
151   José Joaquín Rojas (ESP) 21e
152   Adriano Malori (ITA)   (Clm) AB-7
153   Andrey Amador (CRC) 53e
154   Gorka Izagirre (ESP) AB-3
155   Juan José Lobato (ESP) 69e
156   Dayer Quintana (COL) AB-7
157   Enrique Sanz (ESP) AB-7
158   Jasha Sütterlin (GER) 73e
Directeur sportif : José Luis Jaimerena
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
161   Jan Bakelants (BEL) 11e
162   Maxime Daniel (FRA) 107e
163   Nico Denz (GER) 94e
165   Damien Gaudin (FRA) AB-6
166   Patrick Gretsch (GER) 108e
167   Hugo Houle (CAN)   (Clm) 100e
168   Sébastien Turgot (FRA) 85e
170   Ben Gastauer (LUX) AB-6
Directeur sportif : Artūras Kasputis
Topsport Vlaanderen-Baloise
TSV
Num Coureur Pos
171   Preben Van Hecke (BEL)   (Route) 83e
172   Victor Campenaerts (BEL) 36e
174   Oliver Naesen (BEL) 20e
175   Thomas Sprengers (BEL) 33e
176   Edward Theuns (BEL) AB-7
177   Gijs Van Hoecke (BEL)   31e
178   Pieter Vanspeybrouck (BEL) NP-3
179   Jelle Wallays (BEL) 67e
Directeur sportif : Walter Planckaert
Roompot Oranje Peloton
ROP
Num Coureur Pos
181   Johnny Hoogerland (NED) 64e
182   Jesper Asselman (NED) 93e
183   Berden de Vries (NED) 88e
184   Huub Duyn (NED) NP-7
185   Dylan Groenewegen (NED) 75e
186   Tim Kerkhof (NED) 70e
187   Wesley Kreder (NED) 105e
188   André Looij (NED) 109e
Directeur sportif : Michael Boogerd
Wanty-Groupe Gobert
WGG
Num Coureur Pos
191   Björn Leukemans (BEL) 17e
192   Frederik Backaert (BEL) 78e
193   Jérôme Baugnies (BEL) 51e
194   Enrico Gasparotto (ITA) AB-7
195   Roy Jans (BEL) AB-7
196   Marco Marcato (ITA) 19e
197   Mirko Selvaggi (ITA) NP-2
198   Frederik Veuchelen (BEL) 27e
Directeur sportif : Hilaire Van der Schueren

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Résultat Etape 6 », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  2. a et b « Classement - Eneco maillot de leader », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  3. a b et c « Résultat Etape 2 », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  4. a et b « Classement - Lotto maillot de points », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  5. a et b « Classement - Primus combativité », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  6. a et b « Eneco Tour (BEL/UWT) - 10 Aug-16 Aug 2015 - General classification: Bolsward - Geraardsbergen - Team Time », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  7. a b et c Stephen Puddicombe, « Eneco Tour 2015 preview », Cycling Weekly,‎ (lire en ligne)
  8. a b et c Sadhbh O'Shea, « Wellens takes on Terpstra, Boom and Gilbert in Eneco Tour defence », Cyclingnews.com,‎ (lire en ligne)
  9. (nl) « Eneco Tour met gouden kilometer », De Telegraaf,‎ (lire en ligne)
  10. a et b « Résultat Etape 1 », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  11. a et b « Eneco Tour (BEL/UWT) - 10 Aug 2015 - Stage 1: Bolsward - Bolsward - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  12. a et b « Eneco Tour (BEL/UWT) - 11 Aug 2015 - Stage 2: Breda - Breda - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  13. a et b « Résultat Etape 3 », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  14. a et b « Eneco Tour (BEL/UWT) - 12 Aug 2015 - Stage 3: Beveren - Ardooie - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  15. a et b « Résultat CLM », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  16. « Eneco Tour (BEL/UWT) - 13 Aug 2015 - Stage 4 (ITT): Hoogerheide - Hoogerheide - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  17. « Résultat Etape 5 », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  18. « Eneco Tour (BEL/UWT) - 14 Aug 2015 - Stage 5: Riemst - Sittard - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  19. « Eneco Tour (BEL/UWT) - 15 Aug 2015 - Stage 6: Heerlen - Houffalize - General », sur http://www.uci.infostradasports.com/
  20. « Résultat Etape 7 », sur http://www.sport.be/enecotour/2015/fr/
  21. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 24 janvier 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  22. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 1er novembre 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  23. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 22 décembre 2015)
  24. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Nation », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 22 décembre 2015)
  25. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Team », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 22 décembre 2015)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier