Ouvrir le menu principal

Grand Prix E3 2015

édition 2015 du Grand Prix E3, course cycliste belge
Grand Prix E3 2015 Cycling (road) pictogram.svg
Harelbeke - E3 Harelbeke, 27 maart 2015 (G22).JPG
Zdeněk Štybar ({{2e}}), Geraint Thomas ({{1er}}) et Matteo Trentin ({{3e}}).
Généralités
Course58e E3 BinckBank Classic
CompétitionUCI World Tour 2015 1.UWT
Date27 mars 2015
Distance215 km
PaysBEL Belgique
Lieu de départHarelbeke
Lieu d'arrivéeHarelbeke
Équipes24
Partants190
Arrivants126
Vitesse moyenne40,952 km/h
Résultats
VainqueurGBR Geraint Thomas (Team Sky)
DeuxièmeCZE Zdeněk Štybar (Etixx-Quick Step)
TroisièmeITA Matteo Trentin (Etixx-Quick Step)
E3 Harelbeke 2015.jpg
◀ 20142016 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 58e édition de Grand Prix E3 a eu lieu le . C'est la sixième épreuve de l'UCI World Tour 2015.

L'épreuve a été remportée en solitaire par le Britannique Geraint Thomas (Sky), qui a parcouru les 215 kilomètres du parcours en h 15 min 0 s, soit à une vitesse moyenne de 40,952 km/h. Il s'impose respectivement de vingt-cinq et trente-huit secondes devant deux coureurs de la même équipe, le Tchèque Zdeněk Štybar et l'Italien Matteo Trentin (Etixx-Quick Step)[1]. Cent-vingt-six coureurs franchissent la ligne d'arrivée[1].

En marge de l'épreuve, l'E3 Sprint Challenge est organisé sous la forme d'un critérium où s'élancent à chaque fois quatre coureurs qui terminent par un sprint. Cette course est remportée par le Néerlandais Danny van Poppel (Trek Factory Racing). Il est suivi par l'Italien Andrea Guardini (Astana) et par le Belge Tim Merlier (Sunweb-Napoleon Games) lors de la finale à quatre[2].

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Seize monts sont répertoriés pour cette course soit un de moins que l'édition précédente puisque le Kortekeer (nl) situé à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée est retiré :

Mont Nom Km Revêtement Longueur (m) Pente moyenne Pente maxi Km de l'arrivée
1 Katteberg (nl) 31,9 asphalte 600 6,7 % 186
2 Leberg 41,3 asphalte 700 6,1 % 14 % 176
3 La Houppe (nl) 99,9 asphalte 3 440 3,32 % 10 % 118
4 Berg Stene (nl) 108,5 asphalte 1 560 7,3 % 17 % 109
5 Boigneberg (nl) 113,1 asphalte 2 180 5,8 % 15 % 104
6 Eikenberg 117,3 pavés 1 200 5,6 % 11 % 100
7 Stationsberg (nl) 123 pavés 460 3,2 % 5,7 % 95
8 Taaienberg 127,6 pavés 1 250 9,5 % 18 % 90
9 Côte de Trieu 142,6 asphalte 1 530 5,3 % 13,3 % 75
10 Hotondberg (nl) 146,6 asphalte 1 200 4 % 70
11 Rotelenberg (nl) 155 asphalte 1 110 3 % 63
12 Kapelberg (nl) 169 pavés 1 260 7,14 % 14 % 61
13 Paterberg 173,1 pavés 362 12 % 20 % 49
14 Vieux Quaremont 177,3 pavés 2 200 4,2 % 11 % 41
15 Karnemelkbeek (nl) 183,7 asphalte 1 530 4,2 % 34
16 Tiegemberg 195,5 asphalte 1 000 6,6 % 9 % 22

ÉquipesModifier

Vingt-quatre équipes participent à ce Grand Prix E3 - dix-sept WorldTeams et sept équipes continentales professionnelles :

Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
Androni Giocattoli   Italie AND
Europcar   France EUC
MTN-Qhubeka   Afrique du Sud MTN
Roompot Oranje Peloton   Pays-Bas ROP
Southeast   Italie STH
Topsport Vlaanderen-Baloise   Belgique TSV
Wanty-Groupe Gobert   Belgique WGG

PrimesModifier

Les vingt prix sont attribués suivant le barème de l'UCI[3],[4]. Le total général des prix distribués est de 40 000 €.


Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e à 20e
Prix 16 000 € 8 000 € 4 000 € 2 000 € 1 600 € 1 200 € 1 100 € 800 € 400 € 400 €

Ainsi, Geraint Thomas remporte 16 000 €, Zdeněk Štybar 8 000 €, Matteo Trentin 4 000 €, Alexander Kristoff 2 000 €, Sep Vanmarcke 1 600 €, Matti Breschel 1 200 €, Jürgen Roelandts 1 100 €, Jack Bauer 800 €, et enfin Jens Keukeleire, Daniel Oss, Borut Božič, Björn Leukemans, Luke Rowe, Niki Terpstra, Marco Marcato, Yoann Offredo, Vincent Jérôme, Tiesj Benoot, Edvald Boasson Hagen et Sylvain Chavanel 400 €.

FavorisModifier

Le départ.
 
Peter Sagan, Geraint Thomas et Zdeněk Štybar sur la dernière échappée de l'E3.

Les deux principaux favoris de cette édition sont : le tenant du titre le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff-Saxo) et le troisième l'an passé le Britannique Geraint Thomas (Sky).

Politique de communication et polémiqueModifier

Une affiche promotionnelle du grand prix, faisant référence à un geste de Peter Sagan qui avait « mimé » pincer les fesses d'une hôtesse, déclenche de nombreuses protestations et plaintes en justice, et est qualifiée de sexiste par l'institut belge pour l'égalité des hommes et des femmes. Après que l'institut, dans un communiqué de presse, a dénoncé « une violation de la loi anti-discrimination qui interdit tout comportement indésirable, hostile, offensant ou humiliant lié au sexe » et « exigé la cessation immédiate de la campagne et le retrait des affiches », celles-ci sont retirées[5]. Selon le journal Sud-Ouest, il s'agit de la seconde affiche sexiste produite par les organisateurs, qui rechercheraient « le buzz »[6].

Récit de la courseModifier

Le Britannique Geraint Thomas (Sky), le Tchèque Zdeněk Štybar (Etixx-Quick Step) et le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff-Saxo) sont échappés ; Thomas lance une attaque à quatre kilomètres de l'arrivée, et seul Štybar tente de le suivre.

L'épreuve est remportée en solitaire par Thomas, qui a parcouru les 215 kilomètres du parcours en h 15 min 0 s, soit à une vitesse moyenne de 40,952 km/h. Il s'impose respectivement de vingt-cinq et trente-huit secondes devant deux coureurs de la même équipes, Zdeněk Štybar et l'Italien Matteo Trentin[1].

La course a vu l'abandon de nombreux coureurs à cause de chutes, notamment celle du Suisse Fabian Cancellara (Trek Factory Racing) sur un secteur pavé. De ce fait, seuls cent-vingt-six coureurs franchissent la ligne d'arrivée[1], ce qui représente moins de 65 % des concurrents du départ.

ClassementsModifier

Classement finalModifier

UCI World TourModifier

Ce Grand Prix E3 attribue des points pour l'UCI World Tour 2015, par équipes uniquement aux équipes ayant un label WorldTeam, individuellement uniquement aux coureurs des équipes ayant un label WorldTeam.

Position[7],[8] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2

Ainsi, Geraint Thomas (1er) remporte quatre-vingt points, Zdeněk Štybar (2e) soixante points, Matteo Trentin (3e) cinquante points, Alexander Kristoff (4e) quarante points, Sep Vanmarcke (5e) trente points, Matti Breschel (6e) vingt-deux points, Jürgen Roelandts (7e) quatorze points, Jack Bauer (8e) dix points, Jens Keukeleire (9e) six points, et Daniel Oss (10e) deux points.

Classement individuelModifier

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course[9].

Classement individuel
Rang Coureur Équipe Points
1   Richie Porte Sky 198
2   Geraint Thomas Sky 134
3   Alexander Kristoff Katusha 127
4   Rohan Dennis BMC Racing 114
5   Nairo Quintana Movistar 106
6   John Degenkolb Giant-Alpecin 102
7   Michał Kwiatkowski Etixx-Quick Step 89
8   Bauke Mollema Trek Factory Racing 84
9   Michael Matthews Orica-GreenEDGE 79
10   Simon Špilak Katusha 78

Classement par paysModifier

Ci-dessous, le classement par pays de l'UCI World Tour à l'issue de la course[10].

Classement par pays
Rang Pays Points
1   Australie 473
2   Italie 201
3   Colombie 191
4   Pays-Bas 189
5   Espagne 162
6   Royaume-Uni 144
7   Norvège 127
8   France 122
9   Allemagne 111
10   Pologne 91

Classement par équipesModifier

Ci-dessous, le classement par équipes de l'UCI World Tour à l'issue de la course[11].

Classement par équipes
Rang Équipe Points
1   Sky 370
2   Etixx-Quick Step 279
3   Katusha 211
4   Movistar 206
5   BMC Racing 201
6   Lampre-Merida 167
7   Giant-Alpecin 166
8   Tinkoff-Saxo 153
9   Orica-GreenEDGE 136
10   Trek Factory Racing 128

Classement du E3 Sprint ChallengeModifier

L'E3 Sprint Challenge est une course d'attente organisée pour la deuxième fois à Harelbeke sur un critérium. Ces courses regroupent à chaque fois quatre coureurs et se terminent par un sprint. Les diverses arrivées permettent de donner une position aux seize coureurs présents. Le temps n'est pas pris en compte pour le classement final[12].

L'E3 Sprint Challenge est remportée par le Néerlandais Danny van Poppel (Trek Factory Racing). Il est suivi par l'Italien Andrea Guardini (Astana) et par le Belge Tim Merlier (Sunweb-Napoleon Games) lors de la finale à quatre[2].

Classement du E3 Sprint Challenge[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Danny van Poppel   Pays-Bas Trek Factory Racing
2e Andrea Guardini   Italie Astana
3e Tim Merlier   Belgique Sunweb-Napoleon Games
4e Justin Jules   France Veranclassic-Ekoï
5e Dylan Groenewegen   Pays-Bas Roompot Oranje Peloton
6e Jasper De Buyst   Belgique Lotto-Soudal
7e Alexander Maes   Belgique An Post-ChainReaction
8e Nacer Bouhanni   France Cofidis
9e Jonas Van Genechten   Belgique IAM
10e Alessandro Petacchi   Italie Southeast
11e Boy van Poppel   Pays-Bas Trek Factory Racing
12e Kenny De Ketele   Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise
13e Juraj Sagan   Slovaquie Tinkoff-Saxo
14e Thieme Van Ruymbeke   Belgique Atom 6-Tops Antiek
15e Emiel Wastyn   Belgique Verandas Willems
16e Alphonse Vermote   Belgique Vastgoedservice-Golden Palace

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Grand Prix E3 Pos Position à l'arrivée de la course
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa spécialité NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ de la course
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé la course HD Indique un coureur qui a terminé la course hors des délais
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
1   Peter Sagan (SVK)   (Route) 30e
2   Pavel Brutt (RUS) 91e
3   Maciej Bodnar (POL) 85e
4   Matti Breschel (DEN) 6e
5   Michal Kolář (SVK) AB
6   Michael Mørkøv (DEN) 34e
7   Matteo Tosatto (ITA) 95e
8   Nikolay Trusov (RUS) 96e
Directeur sportif : Lars Michaelsen
Etixx-Quick Step
EQS
Num Coureur Pos
11   Iljo Keisse (BEL) AB
12   Zdeněk Štybar (CZE)   (Route) 2e
13   Julien Vermote (BEL) 53e
14   Niki Terpstra (NED) 14e
15   Matteo Trentin (ITA) 3e
16   Guillaume Van Keirsbulck (BEL) 49e
17   Stijn Vandenbergh (BEL) 27e
18   Yves Lampaert (BEL) 21e
Directeur sportif : Wilfried Peeters
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
21   Jürgen Roelandts (BEL) 7e
22   Vegard Breen (NOR) AB
23   Kris Boeckmans (BEL) AB
24   Sean De Bie (BEL) 67e
25   Tiesj Benoot (BEL) 18e
26   Gert Dockx (BEL) AB
27   Marcel Sieberg (GER) 68e
28   Dennis Vanendert (BEL) AB
Directeur sportif : Herman Frison
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
31   Fabian Cancellara (SUI) AB
32   Stijn Devolder (BEL) 62e
33   Markel Irizar (ESP) 52e
34   Yaroslav Popovych (UKR) 87e
35   Grégory Rast (SUI) 42e
36   Hayden Roulston (NZL) 48e
37   Gert Steegmans (BEL) 80e
38   Jesse Sergent (NZL) 98e
Directeur sportif : Dirk Demol
Astana
AST
Num Coureur Pos
41   Lars Boom (NED) AB
42   Borut Božič (SLO) 11e
43   Laurens De Vreese (BEL) 55e
44   Arman Kamyshev (KAZ) AB
45   Andriy Grivko (UKR) 60e
46   Dmitriy Gruzdev (KAZ) 61e
47   Alexey Lutsenko (KAZ) 69e
48   Ruslan Tleubayev (KAZ) AB
Directeur sportif : Stefano Zanini
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
51   Greg Van Avermaet (BEL) 88e
52   Marcus Burghardt (GER) 22e
53   Silvan Dillier (SUI) 72e
54   Jempy Drucker (LUX) 32e
55   Daniel Oss (ITA) 10e
56   Manuel Quinziato (ITA) 70e
57   Michael Schär (SUI) 56e
58   Rick Zabel (GER) 114e
Directeur sportif : Valerio Piva
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
61   William Bonnet (FRA) AB
62   David Boucher (FRA) AB
63   Murilo Fischer (BRA) AB
64   Matthieu Ladagnous (FRA) 63e
65   Johan Le Bon (FRA) 121e
66   Mickaël Delage (FRA) 40e
67   Yoann Offredo (FRA) 16e
68   Marc Sarreau (FRA) AB
Directeur sportif : Frédéric Guesdon
IAM
IAM
Num Coureur Pos
71   Dries Devenyns (BEL) 90e
72   Matthias Brändle (AUT) 112e
73   Sylvain Chavanel (FRA) 20e
74   Heinrich Haussler (AUS)   (Route) 84e
75   Reto Hollenstein (SUI) AB
76   Roger Kluge (GER) AB
77   Vicente Reynés (ESP) 101e
78   Aleksejs Saramotins (LAT) AB
Directeur sportif : Eddy Seigneur
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
81   Filippo Pozzato (ITA) NP
82   Niccolò Bonifazio (ITA) AB
83   Davide Cimolai (ITA) 126e
84   Sacha Modolo (ITA) AB
85   Manuele Mori (ITA) 38e
86   Luka Pibernik (SLO) AB
87   Maximiliano Richeze (ARG) AB
88   Nélson Oliveira (POR)   (Route) 125e
Directeur sportif : Mario Scirea
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
91   Andrey Amador (CRC) AB
92   Jonathan Castroviejo (ESP) AB
93   Imanol Erviti (ESP) AB
94   John Gadret (FRA) 82e
95   Gorka Izagirre (ESP) 83e
96   Adriano Malori (ITA) AB
97   Nairo Quintana (COL) AB
98   Francisco Ventoso (ESP) AB
Directeur sportif : José Luis Jaimerena
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
101   Jens Keukeleire (BEL) 9e
102   Mitchell Docker (AUS) 66e
103   Luke Durbridge (AUS) 71e
104   Mathew Hayman (AUS) 74e
105   Michael Hepburn (AUS) AB
106   Leigh Howard (AUS) AB
107   Jens Mouris (NED) AB
108   Adam Blythe (GBR) AB
Directeur sportif : Laurenzo Lapage
Cannondale-Garmin
TCG
Num Coureur Pos
111   Jack Bauer (NZL) 8e
112   Lasse Norman Hansen (DEN) 119e
113   Ted King (USA) 118e
114   Kristjan Koren (SLO) 100e
115   Sebastian Langeveld (NED)   (Route) AB
116   Alan Marangoni (ITA) 50e
117   Kristoffer Skjerping (NOR) 120e
118   Dylan van Baarle (NED) 24e
Directeur sportif : Andreas Klier
Giant-Alpecin
TGA
Num Coureur Pos
121   John Degenkolb (GER) 25e
122   Nikias Arndt (GER) AB
123   Roy Curvers (NED) 104e
124   Bert De Backer (BEL) 115e
125   Koen de Kort (NED) 58e
126   Ramon Sinkeldam (NED) 54e
127   Albert Timmer (NED) AB
128   Zico Waeytens (BEL) 29e
Directeur sportif : Aike Visbeek
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
131   Alexander Kristoff (NOR) 4e
132   Sven Erik Bystrøm (NOR) 92e
133   Jacopo Guarnieri (ITA) AB
134   Alexey Tsatevitch (RUS) 105e
135   Alexandr Kolobnev (RUS) 28e
136   Viatcheslav Kouznetsov (RUS) 97e
137   Luca Paolini (ITA) 33e
138   Gatis Smukulis (LAT) AB
Directeur sportif : Torsten Schmidt
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
141   Sep Vanmarcke (BEL) 5e
142   Tom Leezer (NED) 93e
143   Bram Tankink (NED) 31e
144   Maarten Tjallingii (NED) AB
145   Tom Van Asbroeck (BEL) 36e
146   Rick Flens (NED) AB
147   Robert Wagner (GER) AB
148   Maarten Wynants (BEL) 75e
Directeur sportif : Jan Boven
Sky
SKY
Num Coureur Pos
151   Andrew Fenn (GBR) AB
152   Ian Stannard (GBR) 26e
153   Bernhard Eisel (AUT) 86e
154   Elia Viviani (ITA) AB
155   Christian Knees (GER) 116e
156   Salvatore Puccio (ITA) 77e
157   Luke Rowe (GBR) 13e
158   Geraint Thomas (GBR) 1er
Directeur sportif : Gabriel Rasch
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
161   Johan Vansummeren (BEL) 76e
162   Gediminas Bagdonas (LTU) 123e
163   Maxime Daniel (FRA) 102e
164   Damien Gaudin (FRA) 79e
165   Alexis Gougeard (FRA) AB
166   Hugo Houle (CAN) 46e
167   Quentin Jauregui (FRA) AB
168   Sébastien Turgot (FRA) AB
Directeur sportif : Julien Jurdie
Topsport Vlaanderen-Baloise
TSV
Num Coureur Pos
171   Amaury Capiot (BEL) 41e
172   Sander Helven (BEL) 111e
173   Pieter Jacobs (BEL) 65e
174   Jonas Rickaert (BEL) 106e
175   Stijn Steels (BEL) 107e
176   Bert Van Lerberghe (BEL) 113e
177   Gijs Van Hoecke (BEL) 89e
178   Jelle Wallays (BEL) 81e
Directeur sportif : Walter Planckaert
Wanty-Groupe Gobert
WGG
Num Coureur Pos
181   Simone Antonini (ITA) 73e
182   Frederik Backaert (BEL) 43e
183   Tom Devriendt (BEL) 124e
184   Björn Leukemans (BEL) 12e
185   Marco Marcato (ITA) 15e
186   Mirko Selvaggi (ITA) 47e
187   James Vanlandschoot (BEL) AB
188   Frederik Veuchelen (BEL) AB
Directeur sportif : Hilaire Van der Schueren
Androni Giocattoli
AND
Num Coureur Pos
191   Marco Bandiera (ITA) 94e
192   Marco Benfatto (ITA) AB
193   Tiziano Dall'Antonia (ITA) AB
194   Alessio Taliani (ITA) AB
195   Oscar Gatto (ITA) 23e
196   Alberto Nardin (ITA) AB
197   Fabio Taborre (ITA) AB
198   Andrea Zordan (ITA) AB
Directeur sportif : Roberto Miodini
MTN-Qhubeka
MTN
Num Coureur Pos
201   Edvald Boasson Hagen (NOR) 19e
202   Tyler Farrar (USA) 64e
203   Matthew Brammeier (IRL) AB
204   Gerald Ciolek (GER) AB
205   Nicolas Dougall (RSA) AB
206   Reinardt Janse van Rensburg (RSA) 57e
207   Youcef Reguigui (ALG) 103e
208   Kristian Sbaragli (ITA) 45e
Directeur sportif : Michel Cornelisse
Southeast
STH
Num Coureur Pos
211   Rafael Andriato (BRA) 99e
212   Andrea Dal Col (ITA) AB
213
214   Mauro Finetto (ITA) 109e
215   Giuseppe Fonzi (ITA) AB
216   Jakub Mareczko (ITA) AB
217   Mirko Tedeschi (ITA) AB
218   Eugert Zhupa (ALB) AB
Directeur sportif : Serge Parsani
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
221   Thomas Voeckler (FRA) AB
222   Giovanni Bernaudeau (FRA) 44e
223   Antoine Duchesne (CAN) 59e
224   Tony Hurel (FRA) 122e
225   Vincent Jérôme (FRA) 17e
226   Yannick Martinez (FRA) 35e
227   Alexandre Pichot (FRA) 51e
228   Angélo Tulik (FRA) 39e
Directeur sportif : Dominique Arnould
Roompot Oranje Peloton
ROP
Num Coureur Pos
231   Johnny Hoogerland (NED) 37e
232   Berden de Vries (NED) AB
233   Wesley Kreder (NED) 78e
234   Tim Kerkhof (NED) AB
235   Raymond Kreder (NED) 108e
236   Ivar Slik (NED) 117e
237   Sjoerd van Ginneken (NED) 110e
238   Brian van Goethem (NED) AB
Directeur sportif : Erik Breukink

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « E3 HARELBEKE - UITSLAG - RESULTAT - RESULT », sur http:/e3harelbeke.be/
  2. a b et c « Record Bank Sprint Challenge - Harelbeke, 27 Maart 2015, BEL », sur http:/e3harelbeke.be/
  3. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre Ier, organisation générale du sport cycliste - Chapitre II, épreuves - Article 1.2.069, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 1er novembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  4. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre VI, épreuves par étapes - Article 2.6.022, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 24 septembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  5. Une affiche sexiste décriée sur le site de L'Équipe, 25 février 2015
  6. Cyclisme : une affiche sexiste crée la polémique en Belgique sur le site sudouest.fr, 26 février 2015
  7. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 24 janvier 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  8. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 1er novembre 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 19 juin 2015)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Nation », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 19 juin 2015)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Team », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 19 juin 2015)
  12. « Règlement de l’épreuve E3 Sprint Challenge 2015 », sur http:/e3harelbeke.be/

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :