Tour de Suisse 2023

course cycliste
Tour de Suisse 2023
Généralités
Course86e Tour de Suisse
CompétitionUCI World Tour 2023 2.UWT
Étapes8
Dates11 – 18 juin 2023
Distance1 043,8 km
PaysSUI Suisse
Lieu de départEinsiedeln
Lieu d'arrivéeGaiserwald
Équipes23
Partants161
Arrivants110
Vitesse moyenne49,03 km/h
Site officielSite officiel
Résultats
VainqueurDEN Mattias Skjelmose (Trek-Segafredo)
DeuxièmeESP Juan Ayuso (UAE Team Emirates)
TroisièmeBEL Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step)
Classement par pointsBEL Wout van Aert (Jumbo-Visma)
Meilleur grimpeurNED Pascal Eenkhoorn (Lotto Dstny)
Meilleur jeuneDEN Mattias Skjelmose (Trek-Segafredo)
Meilleure équipeFRA AG2R Citroën Team
◀20222024
Documentation

La 86e édition du Tour de Suisse a lieu du 11 au . La course cycliste se déroule en Suisse entre Einsiedeln et Abtwil sur un format de huit étapes dont deux contre-la-montre et un total de 1 097 km.

L'épreuve fait partie du calendrier UCI World Tour 2023 en catégorie 1.UWT.

Cette édition est marquée par le décès de Gino Mäder lors de la cinquième étape[1].

Présentation modifier

Parcours modifier

La première étape se déroule contre-la-montre avec départ et arrivée à Einsiedeln dans le canton de Schwytz et au bord du lac de Sihl pour un parcours assez plat de 12,7 km. Bien que vallonnée, la deuxième étape composée de plusieurs boucles différentes autour et aux alentours du lac de Sempach (arrivée à Nottwil dans le canton de Lucerne) devrait convenir aux sprinteurs. La troisième étape partant de Tavel dans la canton de Fribourg s'oriente rapidement vers le sud et les premiers contreforts des Alpes avec le franchissement du col des Mosses (col de 1re catégorie, sommet à 33 km de l'arrivée) puis la montée finale d'une dizaine de kilomètres vers Villars-sur-Ollon (canton de Vaud), unique arrivée au sommet du Tour de Suisse 2023. Partant de Monthey, les 70 premiers kilomètres de la quatrième étape longent la vallée du Rhône et sont totalement plats. Ensuite, les coureurs grimpent vers la station de Crans-Montana (col de 1re catégorie), où le Tour d'Italie a fait étape quelques semaines plus tôt, puis, après une descente ramenant à la même vallée du Rhône, ils montent le col de Dorben (col de 1re catégorie) dont le sommet se situe à quatre kilomètres de l'arrivée à Loèche-les-Bains dans le canton du Valais.

La cinquième étape longue de 211 kilomètres franchit trois cols mythiques des Alpes suisses. Dans le premier tiers du parcours, les cols de la Furka (hors-catégorie) et de l'Oberalp (col de 1re catégorie) sont escaladés avant une partie d'étape plus calme. Mais en fin de parcours, le col de l'Albula (hors-catégorie) se dresse sur le tracé des coureurs avec le sommet situé à 10 km de l'arrivée en descente vers La Punt dans la canton des Grisons. Le lendemain, les coureurs franchissent de nouveau le col de l’Albula mais par la face opposée à celle grimpée la veille. Ensuite la plus longue étape de ce Tour de Suisse (216 km) ne présente plus de grosses difficultés si ce n'est l'arrivée en montée de 2 400 m à Oberwil-Lieli dans le canton d'Argovie. Au départ du petit village de Tübach, dans le canton de Saint-Gall, la septième étape, bien que ponctuée de quatre cols, pourrait convenir aux sprinteurs ou à une échappée. Le tracé arpente la région au sud du lac de Constance et arrive à Weinfelden dans le canton de Thurgovie. La dernière étape est courue sous la forme d'un contre-la-montre sur une distance de 25,7 kilomètres vallonnés entre Saint-Gall et le village d'Abtwil (commune de Gaiserwald ) dans le canton de Saint-Gall.

Une avalanche de rochers à Brienz nécessite le déplacement du départ de la sixième étape à Coire. Finalement, cette étape est annulée mais parcourue en cortège sur les 30 derniers kilomètres en raison du décès de Gino Mäder.

Équipes modifier

Le Tour de Suisse figurant au calendrier de l'UCI World Tour, les dix-huit WorldTeams y participent. Cinq ProTeams sont invitées. Vingt-trois équipes de sept coureurs participent ainsi à ce Tour de Suisse :

WorldTeams (18)ProTeams (5)

Favoris modifier

Les favoris à la victoire finale sont le jeune Espagnol Juan Ayuso (UAE Emirates), troisième du dernier Tour d'Espagne et son coéquipier australien Jay Vine, le Britannique Tom Pidcock (Ineos Grenadiers), le Néerlandais Wilco Kelderman (Jumbo-Visma), le Colombien Sergio Higuita (Bora Hansgrohe), deuxième de l'édition précédente, et son jeune coéquipier belge Cian Uijtdebroeks[2], le Français Romain Bardet (DSM), le Britannique Neilson Powless (EF Education), le Portugais Rui Costa (Intermarché Circus Wanty), triple vainqueur du Tour de Suisse de 2012 à 2014, le Danois Jakob Fuglsang (Israel Premier Tech), deux fois troisième en 2021 et 2022, le Suisse Gino Mäder et l'Espagnol Pello Bilbao (Bahrain Victorious). Le 2 juin, l’équipe Soudal Quick-Step officialise le retour à la compétition au Tour de Suisse du Belge champion du monde Remco Evenepoel après son abandon au Giro en raison du Covid. Le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma) devrait plutôt viser certaines victoires d'étape ou le maillot noir du classement par points.

Le niveau est très élevé pour les deux contre-la-montre avec les participations de Stefan Küng (Groupama FDJ), Rohan Dennis (Jumbo-Visma) et Stefan Bissegger (EF Education) en plus d'Evenepoel et de van Aert.

Étapes modifier

 ÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Dénivelé (m)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
1re étape 11 juinEinsiedelnEinsiedeln
 
contre-la-montre individuel
12,790 m  Stefan Küng  Stefan Küng
2e étape 12 juinBeromünsterNottwil
 
étape de plaine
173,71 890 m  Biniam Girmay  Stefan Küng
3e étape 13 juinTavelVillars-sur-Ollon
 
étape de montagne
143,82 677 m  Mattias Skjelmose  Mattias Skjelmose
4e étape 14 juinMontheyLoèche-les-Bains
 
étape de montagne
152,52 790 m  Felix Gall  Felix Gall
5e étape 15 juinFieschLa Punt Chamues-ch
 
étape de montagne
2114 710 m  Juan Ayuso  Mattias Skjelmose
6e étape 16 juinCoireOberwil-Lieli
 
étape vallonnée
140,91 938 mstage neutralised  Mattias Skjelmose
7e étape 17 juinTübachWeinfelden
 
étape de moyenne montagne
183,52 203 m  Remco Evenepoel  Mattias Skjelmose
8e étape 18 juinSaint-GallGaiserwald
 
contre-la-montre individuel
25,7415 m  Juan Ayuso  Mattias Skjelmose

Déroulement de la course modifier

1re étape modifier

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erStefan Küng   SuisseGroupama-FDJ13 min 31 s
2eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 6 s
3eWout van Aert   BelgiqueJumbo-Visma+ 10 s
4eMagnus Sheffield   États-UnisIneos Grenadiers+ 11 s
5eJohan Price-Pejtersen   DanemarkBahrain Victorious+ 17 s
6eMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo+ 19 s
7eStefan Bissegger   SuisseEF Education-EasyPost+ 20 s
8eMatteo Sobrero   ItalieTeam Jayco AlUla+ 20 s
9eKasper Asgreen   DanemarkSoudal Quick-Step+ 23 s
10eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 25 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erStefan Küng     SuisseGroupama-FDJ13 min 31 s
2eRemco Evenepoel    BelgiqueSoudal Quick-Step+ 6 s
3eWout van Aert   BelgiqueJumbo-Visma+ 10 s
4eMagnus Sheffield   États-UnisIneos Grenadiers+ 11 s
5eJohan Price-Pejtersen   DanemarkBahrain Victorious+ 17 s
6eMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo+ 19 s
7eStefan Bissegger   SuisseEF Education-EasyPost+ 20 s
8eMatteo Sobrero   ItalieTeam Jayco AlUla+ 20 s
9eKasper Asgreen   DanemarkSoudal Quick-Step+ 23 s
10eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 25 s
Source : ProCyclingStats


2e étape modifier

Dès le tout début de l'étape, le Suisse Michael Schär (AG2R Citroën) et le Canadien Nickolas Zukowsky (Q 36.5 Pro Cycling) forment l'échappée du jour et comptent jusqu'à un avantage de min 35 s. sur le peloton. Mais, sous la conduite de l'équipe Groupama FDJ du maillot jaune Stefan Küng puis des équipes des sprinteurs, l'écart diminue. À 31 km de l'arrivée, une importante chute a lieu dans le peloton, retardant de nombreux coureurs parmi lesquels Jay Vine (UAE Emirates) qui était pointé parmi les favoris. Zukowsky lâche Schär pour franchir seul en tête le col de l'Oberarig mais est repris dans la foulée par le peloton à 21 km du terme. La victoire se joue au sprint. L'Érythréen Biniam Girmay (Intermarché Circus Wanty) s'impose d'une longueur devant Arnaud Démare et Wout van Aert.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erBiniam Girmay   ÉrythréeIntermarché-Circus-Wanty3 h 53 min 37 s
2eArnaud Démare   FranceGroupama-FDJ+ 0 s
3eWout van Aert   BelgiqueJumbo-Visma+ 0 s
4ePavel Bittner   TchéquieTeam DSM+ 0 s
5ePeter Sagan   SlovaquieTotalEnergies+ 0 s
6eJordi Meeus   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 0 s
7eIván García Cortina   EspagneMovistar Team+ 0 s
8eAlex Aranburu   EspagneMovistar Team+ 0 s
9eMike Teunissen   Pays-BasIntermarché-Circus-Wanty+ 0 s
10eCédric Beullens   BelgiqueLotto Dstny+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erStefan Küng    SuisseGroupama-FDJ4 h 07 min 08 s
2eRemco Evenepoel    BelgiqueSoudal Quick-Step+ 5 s
3eWout van Aert    BelgiqueJumbo-Visma+ 6 s
4eMagnus Sheffield   États-UnisIneos Grenadiers+ 11 s
5eJohan Price-Pejtersen   DanemarkBahrain Victorious+ 17 s
6eMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo+ 19 s
7eStefan Bissegger   SuisseEF Education-EasyPost+ 20 s
8eMatteo Sobrero   ItalieTeam Jayco AlUla+ 20 s
9eKasper Asgreen   DanemarkSoudal Quick-Step+ 23 s
10eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 25 s
Source : ProCyclingStats


3e étape modifier

Depuis les premiers kilomètres de l'étape, quatre hommes forment l'échappée du jour : les Français Lilian Calmejane (Intermarché-Circus-Wanty) et Paul Ourselin (TotalEnergie), le Danois Alexander Kamp (Tudor Pro Cycling) et le Canadien détenteur du maillot à pois Nickolas Zukowsky (Q 36.5 Pro Cycling). L'avance des fuyards sur le peloton n'excède jamais les quatre minutes. Cet avantage fond pendant l'ascension du col des Mosses mais les fuyards conservent une maigre avance au sommet (où Lilian Calmejane passe en tête) avant d'être repris par le peloton dans la descente. Le peloton s'étire fortement et se fragmente dans cette descente. Dans la montée finale vers Villars-sur-Ollon (9,6 km à 8,1 % de pente moyenne), Remco Evenepoel place une attaque à 6,4 km du sommet. Les seuls Mattias Skjelmose Jensen (Trek Segafredo) et Felix Gall (AG2R Citroën) l'accompagnent mais ne prennent pas de relais. Toutefois le trio ne creuse pas un écart supérieur à 13 secondes. Les poursuivants étant sur le point de revenir sur le trio de tête, Felix Gall attaque à 2,5 km du terme mais il est rejoint à 1 200 m du but par Mattias Skjelmose Jensen qui attaque aux 500 mètres, gagne l'étape et s'empare du maillot jaune. Evenepoel, repris par le groupe de chasse, termine quatrième, devancé de neuf secondes par Juan Ayuso (UAE Emirates).

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo3 h 29 min 14 s
2eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team+ 3 s
3eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 12 s
4eRemco Evenepoel    BelgiqueSoudal Quick-Step+ 21 s
5eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 21 s
6ePello Bilbao   EspagneBahrain Victorious+ 21 s
7eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 21 s
8eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 21 s
9eMagnus Sheffield   États-UnisIneos Grenadiers+ 37 s
10eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 45 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMattias Skjelmose     DanemarkTrek-Segafredo7 h 36 min 31 s
2eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 17 s
3eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 24 s
4eMagnus Sheffield   États-UnisIneos Grenadiers+ 39 s
5ePello Bilbao   EspagneBahrain Victorious+ 49 s
6eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 56 s
7eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 1 min 04 s
8eIon Izagirre   EspagneCofidis+ 1 min 05 s
9eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team+ 1 min 07 s
10eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 1 min 15 s
Source : ProCyclingStats


4e étape modifier

Dix coureurs ont formé l'échappée en début d’étape et ont d'abord résisté au retour du peloton en passant en tête à Crans-Montana (col de 1re catégorie). Sorti du peloton au pied de la dernière ascension du jour, à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, Felix Gall, deuxième la veille, rejoint et dépasse les rescapés de l'échappée initiale pour s'en aller gagner l'étape et prendre le maillot jaune pour deux secondes. Un groupe de sept hommes avec la plupart des favoris, reconstitué après plusieurs attaques dont trois de Romain Bardet, est remporté par Remco Evenepoel qui termine à un peu plus d'une minute de Felix Gall alors que Juan Ayuso perd davantage de temps.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team3 h 42 min 22 s
2eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 1 min 02 s
3eMattias Skjelmose     DanemarkTrek-Segafredo+ 1 min 03 s
4eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 1 min 05 s
5eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 1 min 05 s
6ePello Bilbao   EspagneBahrain Victorious+ 1 min 05 s
7eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 1 min 07 s
8eSylvain Moniquet   BelgiqueLotto Dstny+ 1 min 10 s
9eHarold Tejada   ColombieAstana Qazaqstan Team+ 1 min 36 s
10eMaximilian Schachmann   AllemagneBora-Hansgrohe+ 1 min 49 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erFelix Gall     AutricheAG2R Citroën Team11 h 19 min 50 s
2eMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo+ 2 s
3eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 16 s
4ePello Bilbao   EspagneBahrain Victorious+ 57 s
5eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 1 min 12 s
6eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 1 min 18 s
7eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 1 min 25 s
8eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 1 min 26 s
9eMagnus Sheffield   États-UnisIneos Grenadiers+ 1 min 33 s
10eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 1 min 50 s
Source : ProCyclingStats


5e étape modifier

Dix-huit échappés franchissent en tête de course la première des trois grosses difficultés du jour : le col de la Furka (col hors catégorie) que Sergio Higuita (Bora Hansgrohe) passe en tête. Ces coureurs creusent un écart de min 30 s avec le peloton dans la descente. La montée du deuxième col de la journée, le col de l'Oberalp (1re catégorie) se passe sans encombre et le groupe de tête comptant désormais 19 unités (retour de Marco Haller) compte min 35 s d'avance sur le peloton au sommet franchi le premier par Pascal Eenkhoorn (Lotto Dstny). Pendant le long cheminement dans la vallée entre le col de l'Oberalp et le pied du col de l'Albula, l'écart entre les 19 fuyards et le peloton ne varie guère oscillant entre trois et quatre minutes. Quelques kilomètres avant le pied de l'Albula, 13 hommes de l'échappée initiale se portent en tête. Dans l'ascension, le groupe de tête se réduit fortement ne comptant bien vite plus que trois hommes en tête : Neilson Powless (EF Education), Rui Costa (Intermarché Circus Wanty) et Antonio Tiberi (Bahrain Victorious). Derrière ce trio, le peloton devenu groupe maillot jaune a éclaté et est précédé par Juan Ayuso (UAE Emirates) qui rattrape et dépasse les hommes de tête. Au sommet de l'Albula, Ayuso passe en tête avec 28 secondes d'avance sur Tiberi et Rui Costa et environ une minute sur le maillot jaune Felix Gall suivi de près par les autres favoris. Au bas de la descente où il a pris tous les risques en atteignant une vitesse supérieure à 100 km/h, Juan Ayuso franchit la ligne d'arrivée en vainqueur 54 secondes devant Mattias Skjelmose Jensen qui hérite du maillot jaune au détriment de Felix Gall. Remco Evenepoel, arrivé 10e, perd 26 secondes sur Skjelmose Jensen.

Dans la descente finale de l'Albula, Magnus Sheffield et Gino Mäder chutent à grande vitesse. Mäder, retrouvé inerte dans l'eau, doit être réanimé sur place et transféré à l’hôpital. Le lendemain, son équipe Bahrain Victorious annonce son décès à 26 ans.

Dès l'arrivée de cette 5e étape, le champion du monde Remco Evenepoel déclare : « Une chose dont je pense que personne n’était content aujourd’hui, c’est d’avoir une arrivée au terme d’une descente aussi dangereuse. Il faut toujours qu’il se passe quelque chose avant qu’on se rende compte que c’est irresponsable. Je ne suis pas le seul à avoir trouvé la descente dangereuse. Tout le monde dira : "Bien sûr que c’était trop dangereux". Et c’est dommage, avec une si belle ascension finale, on aurait pu se contenter d’arrivée au sommet… Mais non, il fallait rajouter du spectacle »[3].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates5 h 23 min 01 s
2eMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo+ 54 s
3ePello Bilbao   EspagneBahrain Victorious+ 54 s
4eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 54 s
5eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 54 s
6eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 54 s
7eRui Costa   PortugalIntermarché-Circus-Wanty+ 58 s
8eFelix Gall     AutricheAG2R Citroën Team+ 58 s
9eAntonio Tiberi   ItalieBahrain Victorious+ 1 min 01 s
10eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 1 min 20 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMattias Skjelmose     DanemarkTrek-Segafredo16 h 43 min 41 s
2eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team+ 8 s
3eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 18 s
4eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 46 s
5ePello Bilbao   EspagneBahrain Victorious+ 57 s
6eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 1 min 16 s
7eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 1 min 29 s
8eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 1 min 54 s
9eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 1 min 57 s
10eDylan Teuns   BelgiqueIsrael-Premier Tech+ 3 min 00 s
Source : ProCyclingStats


6e étape modifier

Cette étape est neutralisée en raison du décès de Gino Mäder des suites de sa grave chute de la veille. Les coureurs parcourent les 30 derniers kilomètres en cortège en hommage au coureur suisse décédé dans la matinée.

7e étape modifier

Après avoir consulté les équipes et les coureurs ainsi que l’ensemble du staff du Tour de Suisse, le chronométrage pour le classement général a lieu 25 km avant l’arrivée limitant ainsi les risques dans la dernière descente de cette étape. Mais la victoire de l’étape est maintenue sur la ligne d’arrivée à Weinfelden. L'équipe Bahrain Victorious dans laquelle courait Gino Mäder ne prend pas le départ. Les équipes Intermarché-Cirus-Wanty et Tudor ainsi que d'autres coureurs à titre individuel décident également de quitter la course[4].

La course proprement dite débute à 25 km du terme. Parti à 17 km de l'arrivée depuis un groupe de tête, Remco Evenepoel gagne en solitaire cette étape non chronométrée pour les 25 derniers kilomètres et rend hommage à Gino Mäder en franchissant la ligne d'arrivée.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step4 h 01 min 04 s
2eWout van Aert    BelgiqueJumbo-Visma+ 0 s
3eBryan Coquard   FranceCofidis+ 0 s
4eLorrenzo Manzin   FranceTotalEnergies+ 0 s
5eAlex Aranburu   EspagneMovistar Team+ 0 s
6eKevin Vermaerke   États-UnisTeam DSM+ 0 s
7eRomain Grégoire   FranceGroupama-FDJ+ 0 s
8eJonas Koch   AllemagneBora-Hansgrohe+ 0 s
9eGonzalo Serrano   EspagneMovistar Team+ 0 s
10eMatthew Dinham   AustralieTeam DSM+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMattias Skjelmose     DanemarkTrek-Segafredo20 h 44 min 45 s
2eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team+ 8 s
3eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 18 s
4eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 46 s
5eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 1 min 16 s
6eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 1 min 29 s
7eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 1 min 54 s
8eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 1 min 57 s
9eDylan Teuns   BelgiqueIsrael-Premier Tech+ 3 min 00 s
10eHarold Tejada   ColombieAstana Qazaqstan Team+ 3 min 48 s
Source : ProCyclingStats


8e étape modifier

Le premier des 113 coureurs à s'élancer est Pavel Bittner à 14 h 27 et le dernier est le maillot jaune Mattias Skjelmose Jensen à 16 h 28 (heure locale). Les coureurs partent de minute en minute sauf les dix derniers qui s'élancent toutes les deux minutes.

Remco Evenepoel passe en tête au premier point intermédiaire mais il est deuxième derrière Juan Ayuso au second point intermédiaire ainsi qu'à l'arrivée. Toutefois, le jeune Espagnol ne reprend pas assez de temps au Danois Mattias Skjelmose Jensen qui termine troisième de cette étape et remporte le Tour de Suisse 2023 en maintenant une avance de neuf secondes sur Ayuso.

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates32 min 25 s
2eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 8 s
3eMattias Skjelmose     DanemarkTrek-Segafredo+ 9 s
4eStefan Bissegger   SuisseEF Education-EasyPost+ 23 s
5eWout van Aert    BelgiqueJumbo-Visma+ 28 s
6eKasper Asgreen   DanemarkSoudal Quick-Step+ 36 s
7eMattia Cattaneo   ItalieSoudal Quick-Step+ 39 s
8eMatteo Sobrero   ItalieTeam Jayco AlUla+ 40 s
9eFinn Fisher-Black   Nouvelle-ZélandeUAE Team Emirates+ 42 s
10eNeilson Powless   États-UnisEF Education-EasyPost+ 46 s
Source : ProCyclingStats

Classements finaux modifier

Classement général final modifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMattias Skjelmose     DanemarkTrek-Segafredo21 h 17 min 19 s
2eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 9 s
3eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 45 s
4eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma+ 2 min 09 s
5eRomain Bardet   FranceTeam DSM+ 2 min 41 s
6eRigoberto Urán   ColombieEF Education-EasyPost+ 2 min 47 s
7eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 3 min 04 s
8eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team+ 3 min 25 s
9eDylan Teuns   BelgiqueIsrael-Premier Tech+ 4 min 29 s
10eHarold Tejada   ColombieAstana Qazaqstan Team+ 4 min 57 s
Source : ProCyclingStats


Classements annexes modifier

Classement par points modifier

 Classement par points
CoureurPaysÉquipePoints
1erWout van Aert    BelgiqueJumbo-Visma52 pts
2eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step40 pts
3eMattias Skjelmose   DanemarkTrek-Segafredo32 pts
4eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates30 pts
5eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team20 pts
6eQuinten Hermans   BelgiqueAlpecin-Deceuninck10 pts
7eStan Dewulf   BelgiqueAG2R Citroën Team10 pts
8eKristian Sbaragli   ItalieAlpecin-Deceuninck9 pts
9eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe6 pts
10eMichael Gogl   AutricheAlpecin-Deceuninck6 pts

Classement de la montagne modifier

 Classement de la montagne
CoureurPaysÉquipePoints
1erPascal Eenkhoorn    Pays-BasLotto Dstny44 pts
2eSergio Higuita   ColombieBora-Hansgrohe28 pts
3eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates26 pts
4eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team24 pts
5eNickolas Zukowsky   CanadaQ36.5 Pro Cycling Team17 pts
6eWout van Aert   BelgiqueJumbo-Visma16 pts
7eWilco Kelderman   Pays-BasJumbo-Visma14 pts
8eJulien Bernard   FranceTrek-Segafredo13 pts
10eSilvan Dillier   SuisseAlpecin-Deceuninck12 pts

Classement du meilleur jeune modifier

 Classement du meilleur jeune
CoureurPaysÉquipeTemps
1erMattias Skjelmose    DanemarkTrek-Segafredo21 h 17 min 19 s
2eJuan Ayuso   EspagneUAE Team Emirates+ 9 s
3eRemco Evenepoel   BelgiqueSoudal Quick-Step+ 45 s
4eCian Uijtdebroeks   BelgiqueBora-Hansgrohe+ 3 min 04 s
5eFelix Gall   AutricheAG2R Citroën Team+ 3 min 25 s
6eRomain Grégoire   FranceGroupama-FDJ+ 8 min 42 s
7eHagos Welay Berhe   ÉthiopieTeam Jayco AlUla+ 11 min 22 s
8eTom Pidcock   Royaume-UniIneos Grenadiers+ 21 min 32 s
9eKevin Vermaerke   États-UnisTeam DSM+ 29 min 32 s
10eEwen Costiou   FranceArkéa-Samsic+ 33 min 45 s

Classement par équipes modifier

 Classement par équipes
ÉquipePaysTemps
1reAG2R Citroën Team   France64 h 28 min 19 s
2eIsrael-Premier Tech   Israël+ 2 min 35 s
3eIneos Grenadiers   Royaume-Uni+ 5 min 22 s
4eTeam Jayco AlUla   Australie+ 6 min 19 s
5eBora-Hansgrohe   Allemagne+ 9 min 35 s
6eGroupama-FDJ   France+ 11 min 04 s
7eEF Education-EasyPost   États-Unis+ 14 min 58 s
8eSoudal Quick-Step   Belgique+ 19 min 12 s
9eTrek-Segafredo   États-Unis+ 19 min 30 s
10eJumbo-Visma   Pays-Bas+ 23 min 43 s

Classements UCI modifier

La course attribue des points au Classement mondial UCI 2023 selon le barème suivant[5] :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 500 400 325 275 225 175 150 125 100 80 70 60 50 40 35 30 20 10 5 3
Par étapes 60 40 30 25 20 15 10 8 5 2
Leader 10

Évolution des classements modifier

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la montagne Classement du meilleur jeune Classement par équipes
1 Stefan Küng Stefan Küng Stefan Küng non-attribué Remco Evenepoel Soudal Quick-Step
2 Biniam Girmay Wout van Aert Nickolas Zukowsky
3 Mattias Skjelmose Jensen Mattias Skjelmose Jensen Mattias Skjelmose Jensen Ineos Grenadiers
4 Felix Gall Felix Gall Lilian Calmejane Felix Gall
5 Juan Ayuso Mattias Skjelmose Jensen Pascal Eenkhoorn Mattias Skjelmose Jensen AG2R-Citroën
6 annulée
7 Remco Evenepoel
8 Juan Ayuso
Classements finals Mattias Skjelmose Jensen Wout van Aert Pascal Eenkhoorn Mattias Skjelmose Jensen AG2R-Citroën

Liste des participants modifier

  Liste des participants
Ineos Grenadiers
IGD
NumCoureurPos
1  Tom Pidcock (GBR) 22e
2  Kim Heiduk (GER) 60e
3  Michał Kwiatkowski (POL) 29e
4  Jhonatan Narváez (ECU) 24e
5  Magnus Sheffield (USA) AB-5
6  Connor Swift (GBR) 85e
7  Ben Tulett (GBR) 46e
Directeur sportif : Roger Hammond, Zakkari Dempster
AG2R Citroën Team
ACT
NumCoureurPos
11  Felix Gall (AUT) 8e
12  Clément Berthet (FRA) 11e
13  Mikaël Cherel (FRA) 25e
14  Stan Dewulf (BEL) 61e
15  Jaakko Hänninen (FIN) 110e
16  Michael Schär (SUI) NP-7
17  Clément Venturini (FRA) 95e
Directeur sportif : Cyril Dessel, Stéphane Goubert
Alpecin-Deceuninck
ADC
NumCoureurPos
21  Kaden Groves (AUS) 101e
22  Silvan Dillier (SUI) 80e
23  Michael Gogl (AUT) 51e
24  Quinten Hermans (BEL) 50e
25  Søren Kragh Andersen (DEN) 93e
26  Xandro Meurisse (BEL) 55e
27  Kristian Sbaragli (ITA) 64e
Directeur sportif : Gianni Meersman, Rik Van Slycke
Astana Qazaqstan Team
AST
NumCoureurPos
31  Alexey Lutsenko (KAZ) NP-4
32  Leonardo Basso (ITA) 94e
33  Samuele Battistella (ITA) 74e
34  Fabio Felline (ITA) 88e
35  Vadim Pronskiy (KAZ) NP-4
36  Harold Tejada (COL) 10e
37  Simone Velasco (ITA) 87e
Directeur sportif : Giuseppe Martinelli, Orlando Maini
Bahrain Victorious
TBV
NumCoureurPos
41  Pello Bilbao (ESP) NP-7
42  Nikias Arndt (GER) NP-7
43  Filip Maciejuk (POL) NP-7
44  Gino Mäder (SUI) AB-5
45  Fran Miholjević (CRO) NP-7
46  Johan Price-Pejtersen (DEN) NP-7
47  Antonio Tiberi (ITA) NP-7
Directeur sportif : Roman Kreuziger, Enrico Poitschke
Bora-Hansgrohe
BOH
NumCoureurPos
51  Maximilian Schachmann (GER) 14e
52  Matteo Fabbro (ITA) 47e
53  Marco Haller (AUT) 96e
54  Sergio Higuita (COL) 43e
55  Jonas Koch (GER) 63e
56  Jordi Meeus (BEL) 92e
57  Cian Uijtdebroeks (BEL) 7e
Directeur sportif : Jens Zemke, Rolf Aldag
Cofidis
COF
NumCoureurPos
61  Ion Izagirre (ESP) 12e
62  Piet Allegaert (BEL) 91e
63  Bryan Coquard (FRA) NP-8
64  Simon Geschke (GER) 53e
65  Jonathan Lastra (ESP) 48e
66  Alexis Renard (FRA) 89e
67  Rémy Rochas (FRA) 59e
Directeur sportif : Roberto Damiani, Gorka Gerrikagoitia
EF Education-EasyPost
EFE
NumCoureurPos
71  Rigoberto Urán (COL) 6e
72  Stefan Bissegger (SUI)  (chrono) 49e
73  Mikkel Honoré (DEN) 28e
74  Neilson Powless (USA) 20e
75  Jonas Rutsch (GER) 83e
76  Thomas Scully (NZL) NP-7
77  Julius van den Berg (NED) NP-7
Directeur sportif : Charles Wegelius, Tejay van Garderen
Groupama-FDJ
GFC
NumCoureurPos
81  Stefan Küng (SUI) NP-7
82  Arnaud Démare (FRA) NP-7
83  Romain Grégoire (FRA) 15e
84  Quentin Pacher (FRA) 34e
85  Miles Scotson (AUS) NP-7
86  Michael Storer (AUS) 17e
87  Samuel Watson (GBR) 100e
Directeur sportif : Sébastien Joly, Yvon Madiot
Intermarché-Circus-Wanty
ICW
NumCoureurPos
91  Biniam Girmay (ERI)  (chrono) NP-7
92  Lilian Calmejane (FRA) NP-7
93  Rui Costa (POR) NP-7
94  Dries De Pooter (BEL) NP-7
95  Adrien Petit (FRA) NP-7
96  Dion Smith (NZL) NP-7
97  Mike Teunissen (NED) NP-7
Directeur sportif : Dimitri Claeys, Pieter Vanspeybrouck
Jumbo-Visma
TJV
NumCoureurPos
101  Wout van Aert (BEL) 31e
102  Koen Bouwman (NED) 71e
103  Rohan Dennis (AUS) NP-7
104  Robert Gesink (NED) 57e
105  Wilco Kelderman (NED) 4e
106  Sam Oomen (NED) 23e
107  Mick van Dijke (NED) 56e
Directeur sportif : Marc Reef, Addy Engels
Movistar Team
MOV
NumCoureurPos
111  Alex Aranburu (ESP) 26e
112  Iván García Cortina (ESP) 86e
113  Gorka Izagirre (ESP) 19e
114  Mathias Norsgaard (DEN)  (chrono) AB-5
115  Oier Lazkano (ESP) 54e
116  Lluís Mas (ESP) 67e
117  Gonzalo Serrano (ESP) 69e
Directeur sportif : Pablo Lastras, Maximilian Sciandri
Soudal Quick-Step
SOQ
NumCoureurPos
121  Remco Evenepoel (BEL)   (route et chrono) 3e
122  Kasper Asgreen (DEN) 76e
123  Mattia Cattaneo (ITA) 30e
124  James Knox (GBR) 70e
125  Tim Merlier (BEL)  (route) 102e
126  Mauro Schmid (SUI) NP-7
127  Bert Van Lerberghe (BEL) 103e
Directeur sportif : Geert Van Bondt, Davide Bramati
Arkéa-Samsic
ARK
NumCoureurPos
131  Matîs Louvel (FRA) NP-7
132  Louis Barré (FRA) AB-5
133  Ewen Costiou (FRA) 32e
134  Mathis Le Berre (FRA) 78e
135  Daniel McLay (GBR) NP-7
136  Luca Mozzato (ITA) NP-8
137  Andrii Ponomar (UKR) 45e
Directeur sportif : Mickaël Leveau, Kévin Rinaldi
Team DSM
DSM
NumCoureurPos
141  Romain Bardet (FRA) 5e
142  Pavel Bittner (CZE) 109e
143  Matthew Dinham (AUS) 40e
144  Sean Flynn (GBR) 107e
145  Chris Hamilton (AUS) 42e
146  Marius Mayrhofer (GER) AB-5
147  Kevin Vermaerke (USA) 27e
Directeur sportif : Pim Ligthart, Luke Roberts
Team Jayco AlUla
JAY
NumCoureurPos
151  Matteo Sobrero (ITA) 35e
152  Felix Engelhardt (GER) 37e
153  Hagos Welay Berhe (ETH) 16e
154  Christopher Juul Jensen (DEN) 79e
155  Jan Maas (NED) 33e
156  Kelland O'Brien (AUS) 108e
157  Callum Scotson (AUS) 13e
Directeur sportif : Mathew Hayman
Trek-Segafredo
TFS
NumCoureurPos
161  Mattias Skjelmose (DEN) 1er
162  Filippo Baroncini (ITA) 65e
163  Julien Bernard (FRA) 38e
164  Tony Gallopin (FRA) 36e
165  Jacopo Mosca (ITA) 72e
166  Quinn Simmons (USA) NP-7
167  Edward Theuns (BEL) 99e
Directeur sportif : Grégory Rast, Kim Andersen
UAE Team Emirates
UAD
NumCoureurPos
171  Juan Ayuso (ESP) 2e
172  Sjoerd Bax (NED) 77e
173  George Bennett (NZL) NP-5
174  Alessandro Covi (ITA) 84e
175  Finn Fisher-Black (NZL) 39e
176  Marc Hirschi (SUI) NP-7
177  Jay Vine (AUS)  (chrono) AB-4
Directeur sportif : Fabrizio Guidi, Simone Pedrazzini
Israel-Premier Tech
IPT
NumCoureurPos
181  Dylan Teuns (BEL) 9e
182  Jakob Fuglsang (DEN) NP-8
183  Reto Hollenstein (SUI) 73e
184  Hugo Houle (CAN) 21e
185  Daryl Impey (RSA) NP-7
186  Krists Neilands (LAT) NP-7
187  Nick Schultz (AUS) NP-7
Directeur sportif : Sam Bewley, Steve Bauer
Lotto Dstny
LTD
NumCoureurPos
191  Lennert Van Eetvelt (BEL) NP-7
192  Johannes Adamietz (GER) 62e
193  Cédric Beullens (BEL) NP-4
194  Pascal Eenkhoorn (NED) 58e
195  Andreas Kron (DEN) 82e
196  Sylvain Moniquet (BEL) NP-7
197  Michael Schwarzmann (GER) 104e
Directeur sportif : Maxime Monfort, Cherie Pridham
Q36.5 Pro Cycling Team
Q36
NumCoureurPos
201  Damien Howson (AUS) 18e
202  Gianluca Brambilla (ITA) AB-2
203  Walter Calzoni (ITA) 97e
204  Mark Donovan (GBR) 41e
205  Carl Fredrik Hagen (NOR) 44e
206  Tobias Ludvigsson (SWE) 75e
207  Nickolas Zukowsky (CAN) 66e
Directeur sportif : Alexandre Sans Vega, Gabriele Missaglia
TotalEnergies
TEN
NumCoureurPos
211  Peter Sagan (SVK)  (route) 98e
212  Maciej Bodnar (POL)  (chrono) 105e
213  Jérémy Cabot (FRA) 81e
214  Valentin Ferron (FRA) 68e
215  Lorrenzo Manzin (FRA) 106e
216  Daniel Oss (ITA) 90e
217  Paul Ourselin (FRA) 52e
Directeur sportif : Lylian Lebreton, Ján Valach
Tudor Pro Cycling Team
TUD
NumCoureurPos
221  Yannis Voisard (SUI) NP-7
222  Jacob Eriksson (SWE)  (route) NP-7
223  Alexander Kamp (DEN)  (route) NP-7
224  Arthur Kluckers (LUX) NP-7
225  Sébastien Reichenbach (SUI) NP-7
226  Joël Suter (SUI)  (chrono) NP-7
227  Roland Thalmann (SUI) NP-7
Directeur sportif : Sylvain Blanquefort, Marcel Sieberg

Notes et références modifier

  1. « Cyclisme : Gino Mäder, victime d’une lourde chute sur le Tour de Suisse, est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Titouan Lallemand, « Tour de Suisse 2023 : Parcours et Favoris », sur velofute.com, Vélofuté, (consulté le ).
  3. Rtbf.be, « Remco Evenepoel, hors de lui après la grave chute de Gino Mäder, s’en prend à l’organisation : "Il fallait rajouter du spectacle…" », sur Rtbf, (consulté le )
  4. Nicolas Gauthier, « Tour de Suisse - Bahrain Victorious et de nombreux coureurs se retirent », sur cyclismactu.net, .
  5. Titre II: Épreuves sur Route (version au 01.01.2022)

Liens externes modifier