Tim Merlier

coureur cycliste belge

Tim Merlier (né le à Wortegem-Petegem) est un coureur cycliste belge, spécialisé en cyclo-cross. Champion de Belgique sur route en 2019, il est membre de l'équipe Alpecin-Fenix. Il a également remporté une étape du Tour d'Italie 2021 ainsi qu'une étape du Tour de France 2021.

Tim Merlier
Image dans Infobox.
Tim Merlier en 2015.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires
Championnat
MaillotBélgica.svg Champion de Belgique sur route (2019)
Etapes de grands tours
Tour de France (1 étape)
Tour d'Italie (1 étape)

BiographieModifier

 
Tim Merlier lors du E3 Sprint Challenge, course d'attente du Grand Prix E3 2015, qu'il termine troisième.

Spécialiste du cyclo-cross, il obtient son premier succès sur route lors du Grand Prix de Zottegem en 2016.

Il rejoint au cours de la saison 2018 l'équipe Pauwels Sauzen-Vastgoedservice, en compagnie de son frère Braam[1]. Il lève les bras à deux reprises sur le Tour du Danemark[2].

En , à la veille du Tour de Belgique, il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle Corendon-Circus[3]. Dix jours plus tard, il devient champion de Belgique sur route au sprint devant Timothy Dupont et Wout Van Aert[4]. Il remporte les deux premières étapes du Tour Alsace au cours de l'été[5] et s'empare du maillot de leader de la course française mais doit l'abandonner au soir de la troisième étape. Il clôture toutefois cette course victorieusement et s'adjuge le classement par points ainsi que la dernière étape de cette épreuve à l'issue d'un sprint ou il devance František Sisr et le coureur britannique Tom Pidcock[6].

En 2020, il se classe deuxième de la course À travers le Hageland remportée par Jonas Rickaert[7], puis gagne la Brussels Cycling Classic au sprint quelques jours plus tard.[8]. Lors de Tirreno-Adriatico, il remporte la 6e étape devant Pascal Ackermann[9]. Il s'agit de son premier succès sur le circuit UCI World Tour[10].

Lors de la saison 2021, il confirme en remportant en première partie de saison trois semi-classiques belges, à savoir Le Samyn, le Grand Prix Jean-Pierre Monseré[11] et la Bredene Koksijde Classic[12]. Fin mars, il se classe troisième d'À travers les Flandres, son premier podium sur une classique World Tour. En mai, pour son premier grand tour, le Tour d'Italie, il remporte la 2e étape, mais ne prend pas le départ de la onzième étape, gêné par des problèmes gastriques et un état de fatigue prononcé[13]. Moins d'une semaine après son abandon, il remporte le Tour du Limbourg.

Palmarès en cyclo-crossModifier

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année2014201520162017201820192020
Classement mondial356e537e456e111e50e
UCI Europe Tour968e315e176e314e259e91e40e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2013 au 2 juin 2015
  2. Du 3 juin 2015 au 31 décembre 2015

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :